AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9962555531
Éditeur : 31 Editions (24/08/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Ce premier roman sur le mystère des origines est aussi une ode à l'amour, contre les préjugés et la différence.

« Je suis un monstre : je suis né sans nombril. J'ai été abandonné sur les marches de l'église de Corneville et c'est ma « mère » qui m'a trouvé. Cette grenouille de bénitier se rendait à sa prière matinale qui tenait en six mots : « Seigneur, faites que je sois enceinte ». Son v?u a été exaucé au-delà de ses espérances. Le bébé était déjà tou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Vinie1984
  12 janvier 2015
Adam Zweig est né sans nombril, il a été trouvé sur les marches d'une église par une femme qui rêvait depuis des années de tomber enceinte. Pour elle, ce bébé est une aubaine et à part son mari, le médecin et le curé, elle ne met personne au courant, elle dit à qui veut l'entendre que la demande d'adoption a enfin aboutie.
Seulement, lorsque ses parents adoptifs se rendent compte qu'ils ont trouvé un bébé sans nombril, il est trop tard pour faire autre chose que l'élever. Mais l'élever en lui faisant savoir qu'il est différent, son père a très peu d'affection pour lui.
Adam a 30 ans, il est prof de français et sa mère adoptive vient de mourir. Son père adoptif, lui, est décédé depuis de nombreuses années. Il ne pleure pas cette mère qui, même sur son lit de mort, a refusé de lui révéler quoi que ce soit sur ses origines, pour peu qu'elle sache, qui est partie en le laissant toujours aussi seul et différent.
Adam a des visions, il voit son grand-père accompagné de sardines qui lui font des prémonitions, des prémonitions assez futiles, jusqu'à ce qu'ils l'aident à se mettre sur la piste de ses origines.

Adam est déprimant. Il subit sa vie, sa différence, il s'auto-apitoie sans arrêt, ce qui gâche la lecture. Ce n'est pas un livre que j'ai apprécié et pourtant j'avais vraiment très envie de le découvrir pou savoir l'histoire de ce non-nombril. Finalement, quelle déception... Je n'aime pas le ton morose de du texte, cet auto-apitoiement permanent, cette façon de voir le verre toujours vide...
J'avais vraiment hâte de passer à autre chose et c'est sans regret que je quitte Adam, Tom, Madeleine et les autres.
Lien : http://nunuchenomore.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lalydo
  17 novembre 2014
Le nombril, c'est l'histoire peu banale d'un homme banal.. mais né sans nombril. On suit à travers ce roman comment, à partir de cette différence, Adam a pu se construire.
La quête d'identité, c'est bien le fil conducteur de ce récit, jalonné par les doutes d'un homme qui a du mal à croire en lui, à s'attacher aux autres en commençant par ses propres parents adoptifs, dont il s'est vite éloigné. Seul, son amour idéalisé de jeunesse fait avancer ce jeune professeur, persuadé que leurs chemins finiront par se recroiser.
Mais cette histoire met aussi en avant la différence. Pas celle qui met en marge par le regard des autres non, celle qui ronge son frein en silence, celle qui est à l'origine des complexes et qui fait perdre sa propre confiance et, par-là même, renferme sur soi. Elisabeth Cadoche, à travers Adam, exprime bien cette incertitude, cette absence de repères. Au fil des pages, au fil des rencontres et des réponses qu'il parvient à recueillir sur son passé, la chrysalide devient papillon et peut enfin s'affirmer.
Si l'on peut reprocher quelques moments un peu téléphonés à ce récit, il n'en reste pas moins une histoire légère, drôle et très agréable à lire. On s'attache vite au personnage et l'on parcoure les pages pour enfin connaitre, comme Adam, les réponses aux questions qui le tourmentent.
Un roman court, qui se lit vite et fait du bien. On en attend pas moins d'un bon roman :)
Lien : http://lalydo.com/2014/11/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Sophie_Bazar
  07 novembre 2014
"Je suis un monstre : je suis né sans nombril."
Adam est prof et a une grosse tendance à s'autodéprécier, avec le concours de parents adoptifs qui l'ont toujours considéré comme un monstre du fait de sa particularité physique, d'un énorme manque de confiance en lui et des fiascos sentimentaux en pagaille. Lorsque sa mère Sissi (parce qu'avec des "si"...) meurt, il décide de partir à la recherche de ses origines... et aussi un peu de son amour de jeunesse perdu, la jolie Madeleine, avec l'aide de son ami de toujours, Tom.
Sur ce point de départ qui ne manque pas d'originalité, Elisabeth Cadoche nous offre un conte sur la différence et la difficulté de s'accepter (libre à toi, je pense, d'y mettre la symbolique que tu souhaites). Adam est différent mais à 30 ans décide de cesser de s'apitoyer sur son sort. L'univers d'Elisabeth est délicieusement fantasque, ainsi de ces visions prophétiques à base de sardines qui viennent parfois visiter son personnage principal de "Nonombrilman". L'écriture est musicale et ponctuée d'expressions drôlissimes (je retiendrais à mon profit la "politique de la toile cirée" : laisser glisser, ne pas être tâché).
Bref, un récit bref, tendre et enlevé dont il faut retenir une jolie leçon : nous sommes tous uniques, et nous devrions en être heureux.
Lien : http://anyuka.canalblog.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cleophis
  04 novembre 2014
Ce récit est l'histoire d'une recherche, celle de ses origines. le fait de ne pas avoir de nombril est une belle métaphore de tous les complexes que nous pouvons connaître dans notre vie: ceux qui nous obsèdent, ceux qui nous empêchent d'avancer ou d'être heureux.
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre parce que j'ai trouvé le thème très universel. le style d'Elisabeth Cadoche est également un pur délice. Elle sait distiller humour, fantaisie et lyrisme dans ses pages. On y retrouve également toute la culture musicale française, Gérard Lenorman en tête, ce qui lui donne un ton particulier.
A savourer.
Commenter  J’apprécie          00
knitspirit
  31 octobre 2014
Adam n'a pas de nombril, il a été trouvé sur les marches d'une église et ne connaît donc pas ses origines. Son absence de nombril le complexe mais en dehors de ça, il est comme tous les humains, il a ses bonheurs et ses déconvenues.
Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu un livre aussi génial. Dès les premières lignes, j'ai été emportée dans l'univers d'Adam et j'ai dévoré le livre pour connaître la fin. le vocabulaire employé est parfois déroutant car très soutenu et du coup, un peu en décalage avec l'histoire si légère mais c'est ça qui fait tout le charme de la plume d'Elisabeth Cadoche.
En bref : à lire de toute urgence !
Lien : http://knitspirit.net/2014/1..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Sophie_BazarSophie_Bazar   07 novembre 2014
Nous passons notre vie à juger les gens sans les connaître vraiment, profondément. Et nous blessons impunément ceux que nous aimons, simplement par manque d'attention.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : roman contemporainVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Elisabeth Cadoche (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Zodiaque chinois = douze animaux

"Faces de ........ Tome 1 : La peste" par Ptiluc

Hérisson
Rat

12 questions
95 lecteurs ont répondu
Thèmes : zodiaque chinois , horoscope , animaux fabuleux , animaux sauvages , animauxCréer un quiz sur ce livre