AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Nous allions vers les beaux jours (6)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
lolols28
  26 avril 2019
Magnifique!! j'adore cet auteur et il confirme son talent avec ce livre...sans aucune prétention historique, il nous fait vivre le chemin de deux gamins qui rêvent des planches, on passe de l'un à l'autre de façon chronologique et par moment des témoignages de témoins...c'est très original, frais...même si dès le début on sent le drame, la joie de vivre des deux personnages vous emporte. on apprend beaucoup de chose sur ce film de propagande fait dans un faux camp et la psychologie des 2 amoureux, comme des autres personnages est fascinante.
Commenter  J’apprécie          200
Dumakey
  16 décembre 2013
J'ai une grande admiration pour l'auteur, mais ce livre est trop triste, je regrette de l'avoir lu.
Commenter  J’apprécie          50
virginiedelattre
  10 décembre 2015
J' ai redécouvert ce livre assez récemment. C'est un de nos petits lecteurs qui en avait besoin pour l' étudier en classe. Et je l' ai relu....
Une lecture trés émouvante, riche en émotions : entre colère, tristesse, dégoût, colère....
Cette histoire s' inspire d' un fait qui s' est déroulé pendant la seconde guerre mondiale, un film de propagande nazie : "le fuhrer offre un village aux juifs" qui s' avère être peut-être l' acte la plus cynique de la propagande de ce régime.
Ce livre n' en reste pas moins un livre sur la force de l' amour, la force d' un amour qu' on vécu les deux protagnismes de ce récit....
Elle, jeune actrice de cinéma, lui jeune acteur de théâtre, tous les deux trés prometteurs et tous les deux juifs, avec en commun un rêve... lui rêve toujours de la même jeune fille et elle toujours du même jeune homme..... En pleine gloire ils sont fauchés par le régime nazie... lors de leur déportation , au détour d' une gare, ils se croisent, se rencontrent, se reconnaissent... Ils sont chacun le rêve de l' autre...
Jeunes acteurs juifs, ils seront choisis( avec d' autres y compris des enfants) pour jouer dans ce film de propagande....Grâce à cette ignominie, ils vont pourvoir vivre l'un à côté de l' autre pendant toute la durée du tournage, vivre cet amour dans cet univers fictif créé par la propagande nazie....

Quelle émotion à la lecture de ce livre....


Lien : http://biblioado.canalblog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
valreine
  09 février 2019
ce livre-là, je l'ai abandonné, tellement c'était dur de se représenter ces personnes. pour autant je n'ai pas été choquée de l'idée, j'imagine que c'est une façon de rendre hommage et place aux victimes de la barbarie, redire l'atroce et exprimer l'indicible.
Commenter  J’apprécie          10
cvd64
  10 décembre 2017
livre acheté et lu après sa présentation à Apostrophe par Mr Pivot, beaucoup de livres ont suivi grâce à cette émission: Soljenitsyne, Bukowski et tant d'autres
Commenter  J’apprécie          10
Herve-Lionel
  23 février 2014
N°67
Juin 1991


NOUS ALLIONS VERS LES BEAUX JOURSPatrick CAUVIN – Éditions J.C.LATTES.

Au début, c'est un livre plein d'images d'enfance, de l'enfance universelle commune à tous, faite de pleins et de déliés, de lourds cartables, de caniveaux, de séances de cinéma et de premiers rendez-vous.

Pour Paul Lévin, c'est l'amour du théâtre, la magie des personnages qu'on joue… Pour Victoria Shémin, la caméra c'est toute sa vie, tout son rêve… Elle sera actrice.

En toile de fond, il y a l'atmosphère, le climat, celui de la guerre qui menace, qui éclate et s'installe, avec en prime l'étoile jaune, les camps où cet homme et cette femme qui vivaient en France, loin l'un de l'autre, sans se connaître se rencontreront. Ils sont juifs, et parce qu'ils sont acteurs professionnels on leur fait jouer un rôle dans un mauvais film de propagande destiné à prouver à la postérité que l'Allemagne nazie avait une conduite humaine vis à vis des populations civiles juives déportées. Pour eux c'est un sursis face à la mort, quelques jours à gagner sur la vie. C'est dans ce camps qu'ils vont se rencontrer, s'aimer, savoir qu'ils sont faits l'un pour l'autre depuis le début, savoir qu'ils peuvent, par la seule force de leur amour, de leur espoir en la vie, administrer une superbe gifle à la face de leurs tortionnaires. de fait, la description de leurs souffrances est émaillée d'instants d'imaginaires folies, d'humour irréel pour conjurer la réalité.

Le camp, c'est à dire la souffrance, le mensonge et la mort va réunir cet homme et cette femme car pour que le subterfuge ne soit jamais dévoilé et que reste pour les générations à venir et pour l'Histoire cette image du « Juif heureux » dans l'Allemagne nazie, tous les acteurs de ce film seront exécutés…

C'est un livre bouleversant, à lire et à relire à l'heure où l'actualité remet en cause la réalité historique du génocide juif et où l'intolérance et le racisme refont cruellement surface.

H.G.
Lien : http://hervegautier.e-monsit..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Claude K ou Patrick C ?

En fait c'est Claude qui a commencé à écrire le premier. L'un de ses premiers romans date de 1971, il est paru aux éditions Christian Bourgois avecdes illustrations de Gourmelin. Très tendance à l'époque. Un roman un peu limite SF, mais à l'époque préhistorique...

L'An 01
Les incunables
La famille Pierrafeu
Les innomables
Les comestibles
Les impondérables

10 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Patrick CauvinCréer un quiz sur ce livre