AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2840967995
Éditeur : Parigramme (27/03/2014)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Dans une dizaine d’années, le métro du Grand Paris reliera entre eux les principaux pôles urbains de la métropole, de Roissy à Saint-Quentin-en-Yvelines en passant par Nanterre ou Champigny-sur-Marne. C’est précisément en suivant le tracé du futur Grand Paris Express que les auteurs ont parcouru, à pied, une boucle de 300 kilomètres en partant de l’aérogare 1 de Roissy-Charles-de-Gaulle. Une trentaine d’étapes plus tard, ils nous livrent le récit d’un voyage singuli... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
legrenier
  01 juillet 2014
Voici un curieux livre en avance sur son temps, pourrait-on dire. Les auteurs ont en effet choisi de parcourir à pied les trajets des futurs lignes de métro du Grand Paris. Bien avant que ces lignes ne soient ouvertes, un écrivain et un photographe traversent la banlieue et nous la raconte, en mots et en images. On se trouve donc bien dans le registre du récit de voyages, même si la destination ne fait pas rêver, de prime abord (et c'est un ancien banlieusard qui l'écrit).
Un récit, mais deux visions, puisque le choix a été fait de ne pas faire coïncider complètement les deux formes éditoriales : textes et photos. Un choix qui peut se discuter, puisqu'on se dit parfois à la lecture que l'image aurait pu venir plus en renfort du propos. On a ainsi un peu de mal à entrer dans le texte, mais on se laisse ensuite vite emmener en ballade. L'écrivain nous raconte à son rythme les paysages et ses rencontres avec quelques figures locales. On ne s'ennuie pas et on apprend pleins de choses sur des coins que l'on croyait pourtant connaître. En particulier, je connaissais très peu l'étendue et les limites des quatres grandes régions traversées : le Parisis, le Mantois, l'Hurepoix et la Brie. Les anecdotes sont parfois saisissantes, au point que l'on se surprend à parfois trouver les textes plus colorés que les photos, alors que ce sont ces dernières que l'on a feuilletées en ouvrant pour la première fois l'ouvrage. Les photographies sont en effet parfois un peu “plates”, statiques, un effet certainement recherché qui rappelle à l'auteur de ces lignes quelques souvenirs d'ennui.
Gros bémol : une seule carte pour tous les parcours, c'est trop peu. On aurait aimé pouvoir suivre plus attentivement et précisément les déplacements de nos reporters. Petit truc personnel : n'hésitez pas à vous servir de Google Maps, sur une tablette, pour suivre les parcours à la loupe. Dans le même ordre d'idées, on ressort de la lecture un peu frustré de ne pas disposer d'informations pratiques (une annexe aurait été bienvenue) pour refaire soi-même les trajets en randonnée. Ce n'est certainement pas l'intention éditoriale première, mais si tous les randonneurs proposaient leurs propres photos, cela pourrait donner lieu à une sympathique oeuvre collaborative. Pourquoi pas une idée pour la prochaine édition...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Davjo
  17 juin 2014
Si vous aimez randonner, explorer le territoire et que vous désespérez de tout voir...
Si, en regardant le paysage autour de Paris à travers la vitre du train, vous vous demandez à quoi ressemblent ces villes traversées en un coup de vent, où vont et vivent ces milliers d'inconnus que vous croisez tout les jours, alors ce livre est pour vous. Il donne de la clarté à l'embrouillamini du réel. Et c'est un grand plaisir de lecture.
Guy-Pierre Chomette raconte, à la première personne et au présent sa randonnée pédestre sur le tracé du futur métro. Il décrit son cheminement, ce qu'il voit et ce qu'il ressent. On a l'impression de marcher à coté de lui, avec lui, un peu comme si on était un aveugle et qu'il était nos yeux.
Tout au long de la lecture, on apprend les grandes histoires et les anecdotes contemporaines du paysage et des villes qui ont poussé. Ça donne envie d'aller visiter et de faire chauffer la carte Navigo. Entre les blocs de textes, les photos de Valerio Vincenzo incitent le lecteur à la méditation. Derrière sa simplicité apparente, un livre très bien écrit et composé.
On débute et on finit le voyage par Roissypôle, un monde qui n'est pas à l'échelle du piéton. Trente étapes plus loin, on a fait un vrai voyage en compagnie de l'auteur, on a appris énormément de choses. On ne peut plus regarder le paysage urbain comme avant: on a l'impression de sentir ses lignes de forces, de deviner ce qu'il y a derrière la ligne d'horizon...Combien de personnes vont dans des hôtels à l'autre bout du monde et ne savent rien des histoires cachées au bout de leur rue et de ce que les politiques et urbanistes ont décidé à leur place....
Après chaque chapitre, j'avais la sensation d'avoir un paysage mental dans la tête, plein de réminiscences, voire même des flash, comme si j'avais visité les lieux. Il rencontre des "locaux" enracinés et investis qui font vivre les lieux et dont les récits de vie nourrissent le livre. On rencontrera un jardinier utopiste à Nanterre, un agriculteur traditionnel qui se convertit peu à peu aux AMAP et au biologique, un gendarme historien amateur, un maire natif d'une ville difficile qui espère encore, un éclusier qui souligne le caractère écologique et indispensable du trafic fluvial, un original qui a sauvé de l'oubli la pyramide de Cassini et bien d'autres...Tout une ribambelle d'idéaux qui s'expriment au long de la randonnée et qui font du bien dans notre époque désenchantée.
Et soyons lucides: Guy-Pierre Chomette a fait le voyage à notre place car nous n'aurons jamais le temps d'explorer tous les lieux qu'il a traversé. Lire ce livre, c'est un peu comme le plaisir de rêver sur une carte: on laisse glisser ses yeux sur le papier, sur les lignes géométriques ou sinueuses, l'imagination fait le reste. Il nous épargne la fatigue de la marche où on se cogne au réel, au poids du corps, à la vigilance nécessaire.
Guy-Pierre Chomette a peut-être voulu mettre tout le paysage traversé, sa grande et sa petite histoire, les anecdotes du quotidien, dans l'espace d'un livre, et moi je voudrais mettre tout son livre dans mon billet.
Mais il nous reste une solution pour pallier à la frustration : aller dans les paysages et lire ou relire le livre, à la fois guide et livre de voyage.
Lien : http://killing-ego.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Fleur
  06 août 2014
Ecrivain-voyageur, Guy-Pierre Chomette s'est lancé à pied dans un périple des plus originaux, celui du « Grand Paris ». Il a suivi avec Valerio Vincenzo, qui signe les photographies, la ligne du tracé du futur métro du Grand Paris Express qui reliera d'ici quelques années les principales zones urbaines de l'agglomération parisienne à la Capitale.le piéton du grand paris
Cette boucle de 300 km, les a conduits sur quatre territoires qui entourent Paris : le Parisis au Nord, la Brie à l'Est, l'Hurepoix au Sud et le Mantois à l'Ouest. 30 étapes plus tard, ils livrent ce voyage hors norme parsemé d'anecdotes où l'histoire des lieux rencontre la petite histoire de tous ces gens qui y habitent. C'est passionnant et ce, tout autant qu'un périple à la destination plus exotique !
J'ai appris beaucoup de choses dont j'ignorais complètement l'existence à l'image de Goussainville, village fantôme aujourd'hui complètement déserté suite à la création de l'aéroport Charles-de-Gaulle.
Après cette lecture des plus étonnantes, très bien illustrée par les photographies au format carré de Valerio Vincenzo, la banlieue parisienne me semble beaucoup plus familière !
Lien : http://unoeildesmots.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
DavjoDavjo   17 juin 2014
Mais n'allez pas croire que je regrette l'ancien temps! Les gens ne se rendent pas compte que la vie est bien mieux aujourd'hui. Le temps libre, les conditions de travail, les logements, les transports, tout est mieux ! Bien sûr, il y a toujours un brin de nostalgie à voir ces quelques ha de légumes en pleine ville...

Chapeau de cow-boy sur la tête, René Kersanté fait encore quelques pas entre les sillons de son potager géant où des graines d'oignon blanc viennent d'être semées. Le soleil déclinant éclaire d'une lumière chaude la terre sombre fraîchement remuée. Juste à l'entrée des plantations, je n'avais pas remarqué le restaurant McDonald's, sur l'avenue Stalingrad.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DavjoDavjo   17 juin 2014
Tout à coup, un pousseur de barges des ciments Lafarge heurte violemment l'entrée de la petite écluse. Le perchoir de Frédéric tremble sur ses bases. Les hommes de bord, un peu gênés, lui font de grands sourires.- Salut, tu vas bien ? demandent-ils comme si de rien n'était.- Ben ouais, ça va, mais faites gaffe, quand même!- Ils sont pressés de rentrer chez eux, ceux-là, maugrée l'éclusier en refermant la fenêtre de son refuge. S'ils nous arrachent une porte, le temps qu'on répare, vous verrez des hordes de camions déferler dans le Grand Paris !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Guy-Pierre Chomette (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guy-Pierre Chomette
Vidéo de Guy-Pierre Chomette
autres livres classés : écluseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Guy-Pierre Chomette (1) Voir plus




Quiz Voir plus

L'amour en citations

L’Homme a toujours besoin de caresse et d’amour, Sa mère l’en abreuve alors qu’il vient au jour, Et ce bras le premier l’engourdit, le balance Et lui donne un désir d’amour et d’indolence.

Alfred de Vigny
Alfred de Musset

16 questions
97 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , amourCréer un quiz sur ce livre