AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B0018G9BL4
(30/11/-1)
4/5   1 notes
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
gill
  20 mai 2014
De Clémenceau, on connaît la carrière politique mais son oeuvre d'écrivain, que sa place dans L Histoire, a fait passer au second plan, n'en est pourtant pas moins remarquable.
Elle le mena jusqu'à un siège de l'académie-Française qu'il n'occupa pourtant jamais.
Au début de sa carrière littéraire, vers 1861, Georges Clémenceau, auprès de Mérimée et d'Emile Zola, signait des critiques littéraires et dramatiques dans "le travail", une petite feuille hebdomadaire du Quartier Latin.
Puis il fut journaliste, écrivain et philosophe sur plus de trente années.
Dans son oeuvre littéraire abondante, on peut dire que le Théâtre fut en quelque sorte un violon d'Ingres.
La seule pièce de Clémenceau qui ait été représentée est "le voile du bonheur" qui fut créée au théâtre De La Renaissance en novembre 1901.
Elle ne remporta qu'un succès d'estime et sa carrière fut assez courte.
Elle fut cependant reprise en 1909 au théâtre de la Porte-Saint-Martin et en 1919 à l'occasion de la fête nationale chinoise.
Une représentation fut alors donnée au théâtre Antoine en chinois par des acteurs chinois.
La scène se passe à Pékin.
Tchang-I est aveugle. Il remercie Li-Kiang d'être avec son ami Tou-Fou, depuis dix années, la parole qui le guide, la main qui le soutient.
Li-Kiang lit, chaque jour, au malheureux infirme, la gazette officielle de l'empire et exerce une surveillance sur l'éducation de son fils Wen-Siéou.
Tandis que Tou-Fou prodigue ses attention à Si-Tchun, sa chère épouse.
Un messager de l'empereur s'annonce.
Il vient porter la récompense pour un recueil de dix-sept mille deux cent poésies sur les trois dépendances et les quatre vertus féminines dont Tchang-I et Li-Kiang se reconnaissent les auteurs.
Une méprise incompréhensible a associé le nom de l'ami Li-Kiang à celui du véritable auteur qu'est l'aveugle Tchang-Li....
Faite de longue tirade, cette pièce en un acte est un morceau d'orateur.
Elle était, à sa première représentation, accompagnée de la musique de scène de Gabriel Fauré.
Sa lecture, dans ce 248ème numéro de "La Petite Illustration" paru en janvier 1930, est une véritable curiosité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gillgill   17 avril 2014
La scène se passe à Pékin. Salon chinois. Grande baie de fond.
A gauche, porte de la bibliothèque, autel des ancêtres.
A droite, l'appartement des femmes, séparé du salon par une cloison ajourée dont les vides sont tendus de papier.
Un temps.
Au lever du rideau, Tchang-I, aveugle, entre, conduit par Li-Kiang qui le fait asseoir dans un fauteuil.
Tchang-I -. En vérité, seigneur Li-Kiang, je ne sais comment vous témoigner ma reconnaissance.
Vous êtes les yeux du pauvre aveugle, vous êtes la parole qui le guide, la main qui le soutient.
Je souhaite, dans une autre vie, de vous servir à mon tour....
(lever de rideau de la pièce extraite de "La Petite Illustration" n° 248 parue en janvier 1930)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Georges Clemenceau (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Clemenceau
Retrouvez l'intégrale de l'émission avec Nathalie Saint Cricq ici : https://www.web-tv-culture.com/emission/nathalie-saint-cricq-je-vous-aiderai-a-vivre-vous-m-aiderez-a-mourir-52777.html
Vous la connaissez bien sûr ! Son visage apparait régulièrement sur les écrans de télévision quand il s'agit de politique. Nathalie Saint Cricq est une figure médiatique incontournable dont l'analyse est à la fois crainte par les hommes et femmes politiques et plébiscitée par les téléspectateurs.
Nathalie Saint Cricq est aujourd'hui en librairie pour ce qui est son premier livre. Et contre toute attente, elle fait le choix de ne pas nous parler de notre époque contemporaine, et de notre politique nationale qui comporte pourtant autant de rebondissements que le meilleur des best-seller.
Non, elle nous emmène dans les années 1920 et si elle nous parle d'une figure de notre histoire nationale, c'est moins pour évoquer son parcours politique que pour écouter battre son coeur.
Voici Georges Clémenceau. En 1922, il a 82 ans. le père La Victoire est mis à mal à l'assemblée par ceux qui l'encensaient auparavant mais le vieux renard a encore des cartes en main. Oui mais voilà que fait irruption dans sa vie Madeleine Baldensperger. Elle a 40 ans de moins que lui.
Au-delà des convenances, du qu'en dira t-on, ils vont éprouver l'un pour l'autre des sentiments d'une grande sincérité qui leur permettront, à l'un comme à l'autre, de surmonter des épreuves personnelles.
Se basant sur une correspondance assidue de huit années et imaginant le journal intime du Tigre, Nathalie Saint Cricq nous plonge avec jubilation dans cette époque complexe de l'après-guerre, nous proposant un essai qui se lit comme un roman.
Une plume enlevée, réjouissante et ironique qui fait revivre la grande figure de Georges Clemenceau, son terrible caractère, ses mots d'esprit dévastateurs, et, avant tout, son coeur ardent pour la belle Marguerite.
« Je vous aiderai à vivre, vous m'aiderez à mourir » de Nathalie Saint Cricq est publié aux éditions de l'Observatoire.
+ Lire la suite
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura


Lecteurs (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
936 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre