AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782296994812
126 pages
Éditeur : Editions L'Harmattan (18/10/2012)
4/5   2 notes
Résumé :
Peu après la première guerre mondiale on n'entendit plus parler de Camille Claudel. Beaucoup la croyait morte et peut-être l'aurait-on oubliée si un professeur d'histoire, Jacques Cassar, lors d'une recherche consacrée à Paul Claudel dans les années soixante-dix, découvre que la soeur de ce dernier avait été internée en asile psychiatrique pendant trente années. Camille Claudel était elle vraiment malade mentale ? Son état nécessitait-il un enfermement ? A partir de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Kawane
  02 août 2019
Grande passionnée par Mlle Camille Claudel depuis de nombreuses années, je ressors de cette lecture le coeur retournée...quel gâchis d''avoir laissé croupir un tel génie!
Ce livre basé sur son dossier médical, relate tout le parcours clinique que cet internement contre nature, a été décidé par sa mère juste après la mort de son père et sans que Camille L apprenne..; cette mère qui a brisé la carrière et la vie de cette artiste géniale en plein vol, et qui lui a interdit toute visite et toute correspondance durant toute son internement !!! c'est atroce, emmurée vivante,un enfermement sur une période de trente ans !
Camille a réclamé sans cesse à corps et à cris que l'on puisse la faire vivre ailleurs, loin de l'enfer des cris et des crises de toutes sortes de gens, dans cet asile de Montdevergues dans le Vaucluse.
On lit ses lettres éperdues de bon sens et d'intelligence ! Quel assassinat, la liberté même baillonnée ! même son célèbre frère Paul Claudel ne s'encombrera pas de cette soeur tant chérie pourtant...
"On me force à faire toutes sortes de choses qui ne m'amusent pas". .. Les lettres sont bouleversantes.
L'univers psychiatrique a fait des progrès, Camille à ce jour aurait été sûrement sauvé de ce destin tragique.
voilà,ce livre m'a bouleversé et me laisse à fleur de peau…. Comme quand je contemple ses sculptures, la force et le talent éclatant incarnée sont là pour toujours .. Vive Camille Claudel !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2410

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
KawaneKawane   03 août 2019
Michel Deveaux
Lettre de Camille à sa cousine
"Malgré les différentes aventures qui nous ont séparées, je n'oublie pas que c'est jeudi prochain Ste Marie Madeleine et je veux vous souhaiter votre fête comme si j'étais encore auprès de vous. Malheureusement ce n'est pas avec une fleur à la main que je viens vous offrir mes souhaits, c'est avec des larmes dans les yeux que j'ai versées goutte à goutte depuis que j'ai été arraché à ce cher atelier.
Vous qui connaissiez mon attachement à mon art vous devez savoir ce que j'ai dû souffrir d'être tout à coup séparée de mon cher travail vous qui me connaissiez si bien malgré mes étourderies et mes inconséquences !!
Ma pauvre Cousine !
Le chêne de Vincennes n'existe plus, je ne suis pas la seule à m'en apercevoir, aussi je voudrais )as vous attrister davantage en vous faisant le récit de l'injustice dont je suis victime !
J'ose à peine vous demander de vos nouvelles ! C'est en tremblant que je me demande moi-même si vous êtes toujours vivante si vous n'avez pas disparu dans cette horrible guerre qui dévaste ce beau pays.
Si vous voulez m'écrire un mot cela me ferait grand plaisir. Par un singulier effet de sort je me trouve actuellement en pension à Montdevergues par Montfavet (Vaucluse) dans un établissement tenu par les religieuses de Saint Charles.
Vous qui êtes une intrépide voyageuse, si par hasard vous passez un jour par ici, n'oubliez pas votre petite cousine sculpteure (celle qui perd toujours son parapluie).
Je prie le bon Dieu pour vous et pour Mlles vos sœurs."*

Camille

lettre non datée qui ne parviendra jamais à sa destinataire
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
KawaneKawane   02 août 2019
Monsieur le Directeur,

"...j'espère que cela sera pour son bien et qu'elle continuera à se plaire chez vous, dans la société des bonnes religieuses qu'elle a l'air d'aimer beaucoup….
Je désire recevoir de ses nouvelles de tems en tems, tous les 15 jours par exemple. mais au moins tous les mois. Je tiens à ce qu'elle n'envoie aucune lettre à qui que ce soit, qu'elle n'en reçoive aucune, sauf les miennes ou son frère Paul Claudel et qu'elle soit très surveillée pour qu'elle ne puisse pas faire passer des lettres en cachette…"
..je vous prie également de n'envoyer aucun bulletin médical qu'après nous avoir informé à qui ils sont adressés. Il en était ainsi à Ville-Evrard et nous sommes forcés d'agir ainsi.
Je fais parvenir aujourd'hui à M. le receveur la somme de 300 frcs pour être portée à notre compte.
Veuillez monsieur le directeur recevoir l'expression de ma haute considération
L. Claudel (sa mère) 15 FEVRIER 1915
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : camille claudelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
215 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre