AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
4,35

sur 80 notes
5
15 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Critiques filtrées sur 4 étoiles  
Si le nom de Maureen Wingrove ne vous dit rien, peut-être aurez-vous entendu parler d'elle sous son pseudo Diglee ? Diglee, c'est une illustratrice féministe et engagée que j'apprécie beaucoup pour son travail et les nombreux messages positifs qu'elle tente de faire passer à travers lui et sur les réseaux sociaux. Lorsque j'ai su qu'elle sortait un roman adressé aux adolescent·e·s je n'ai pu qu'être fortement intriguée et je n'ai pas été déçue : ce premier tome du Journal intime de Cléopâtre Wellington est un vrai délice, un concentré d'humour et de positivisme avec tout ce qu'il faut de féministe et de réconfortant. Cléopâtre (Cléo pour les intimes) est extrêmement attachante, pleine de folie et, d'après ce qu'en laissent penser les remerciements, une version romancée de la jeune Maureen elle-même. Ce premier roman est une véritable réussite, qui m'a donné tout ce qu'il faut de baume au coeur et de nostalgie en me faisant beaucoup, beaucoup sourire.

J'attendais vraiment de voir les jolis messages que Diglee a à coeur de transmettre sur internet mis en scène dans son roman jeunesse et je dois avouer avoir été complétement conquise. Comment arriver à raconter une histoire et à transmettre de façon ludique et pédagogique une façon de penser importante et à laquelle on tient ? À aucun moment Diglee n'en fait trop, elle est parfaitement en phase avec le public visé, elle se contente d'instiller subtilement les questionnements logiques d'une jeune fille de treize ans qui se pose des questions sur la place de la femme dans la société. du genre : pourquoi les poils sont-ils si mal vus sur une femme ? Des questions que les jeunes filles - et garçons ! - qui liront ce roman se posent peut-être elles et eux aussi. Encourager l'ouverture d'esprit sur les questions d'égalités des sexes, du patriarcat et du féminisme est un très beau projet, magnifiquement proposé à travers un texte plein d'humour. Parce que tout de même, c'est avant tout l'histoire de Cléo, 13 ans, qui commence à tenir un journal intime à travers lequel nous la découvrons, elle et ses meilleures amies. La vie de Cléo fera forcément écho à celle des filles qui allaient au collège dans les années 2000, à l'époque où on se voyait encore IRL pour déconner entre copines. Alors Cléo, elle pense à son avenir, mais aussi beaucoup aux garçons, à sa vie de famille et à ce qui turlupine forcément une fille de son âge. Mais elle le fait avec beaucoup d'auto-dérision et avec une vision du monde auréolée de magie et de créativité, ce qui rend le tout très, très agréable à lire, même pour quelqu'un qui n'a plus treize ans… depuis plus ou moins longtemps !

Sincèrement, je pensais que mon avis serait biaisé par mon attachement à l'autrice et en fait, j'ai juste passé un excellent moment avec Cléo. En plus, l'écriture de Maureen Wingrove est hyper fluide, très agréable à lire et pas du tout anachronique dans la bouche (dans le stylo ?) d'une jeune fille de treize ans qui écrit dans son journal intime. Il y a de la vie et des libertés de mises en page, des retranscriptions de dialogues ou des échanges d'SMS, bref, c'est crédible et bien fait ! La relève des romans d'ado est assurée, adaptée au XXIème siècle et prête à inspirer une génération de féministes en puissance ! À lire et à offrir, faites-vous plaisir !
Lien : http://allison-line.blogspot..
Commenter  J’apprécie          60
J'ai lu ce roman par pure curiosité. Adorant les oeuvres graphique de l'autrice, j'ai tout de suite voulu lire son roman. J'ai malheureusement mis plus de temps que voulu pour le faire, mais, l'attente à eu du bon.

J'ai passer un super moment !

Cléo est jeune mais mature pour son age. Elle découvre la "joie" de la puberté, notamment des poils ! Sur les jambes, les bras, les aisselles...ailleurs ! Que d'émotion, et à tout ça ce rajoute les garçons !

****

C'est un roman énorme et déjanté. Je m'attendais pas moins de Diglee. Cléo est une gamine extra, plein d'humour et à la force morale impressionnante. de plus elle à la grande manie de donner des surnoms à tout le monde. Histoire de pouvoir parler des gens sans problème, même quand ils sont présent. (qui ne l'a pas fait?)

Elle vie entre les changements de son corps et les garçons. Autant vous dire, beaucoup de choses.

Pour ce qui est de Diglee, pardon Maureen Wingrove, j'adore son style. Simple et léger, le livre ce dévore tout seul.
Si vous cherchez du léger, du drôle et du rafraichissant, ce roman est pour vous.
Commenter  J’apprécie          50
Un premier tome d'une drôlerie et d'une justesse rafraîchissante ! J'ai allègrement pouffé devant certaines scènes très cocasses et retrouvé beaucoup de l'ado que j'étais à cet âge. Certaines thématiques féministes sont abordées avec finesse, ce qui est très positif dans un roman jeunesse. Seul petit bémol : j'ai retrouvé un peu trop de similitudes avec les Georgia Nicolson...

Mon avis complet, par ici :
Lien : http://www.alexbouquineenpra..
Commenter  J’apprécie          40
J'ai pris grand plaisir à suivre le quotidien de Cléopâtre, une collégienne tordante !

Dans son journal intime, Cléo nous livre avec humour ses observations et ses questionnements quant à une multitude d'aspects de sa vie : sa pilosité aréolaire, l'incohérence des adultes et de leur éducation, le sexisme ordinaire... de nombreux enjeux et problèmes sont abordés dans cet ouvrage, le tout dans un ton humoristique et léger. Pour autant, ça ne porte pas préjudice aux messages délivrés par l'autrice.

Cléo est une ado avec des soucis d'ado : se trouver un premier petit copain, gérer une famille recomposée, jongler avec le despotisme de sa mère et le laxisme de son père, être cool ou du moins essayer de ne pas être dans le collimateur de la team des populaires, se faire trahir par son corps avec l'arrivée inopinée des règles... L'amitié est aussi très importante, et j'ai adoré les moments de complicité avec sa besta.

Je recommande ce livre à toutes et tous, ados ou plus grands, car vous allez forcément vous y retrouver en passant un excellent moment !
Commenter  J’apprécie          30
J'ai bien aimé l'histoire, j'ai ris quelques fois, je me suis un peu retrouvée dans le personnages de Cléo et même si le parallèle avec Aurélie Laflamme est facile, ça reste tout de même différent. Mention spéciale pour Clyde le-bo-goss que je me vois parfaitement kiffer à l'âge de notre héroïne !
Lien : https://le-fauteuil.com/2017..
Commenter  J’apprécie          00
Ce livre, je ne l'aurai sûrement pas trop remarqué en librairie, ou du moins je n'y aurais pas prêté attention tant le style "humour pour adolescentes" n'est pas le genre de littérature que je recherche. MAIS Maureen Wingrove (alias Diglee) c'est un nom qui me fait acheter ce roman sans me poser aucune question et en ayant l'assurance qu'il va me plaire.

J'ai donc ouvert ce roman en me demandant bien ce que j'allais pouvoir y trouver tant l'auteure et la couverture ne me semblaient pas coïncider.
Mais le clin d'oeil à Simone de Beauvoir aurait dû quand même me mettre sur la piste...

Car pourtant, c'est un roman tout à fait logique et évident que j'ai eu le plaisir de lire. Il s'agit donc du journal intime de Cléo, collégienne, qui nous raconte ses déboires et ses états d'âme. C'est un roman français, donc l'aspect collège et assez réaliste (vous avez dû le remarquer je suis super sensible à ça). Et puis j'ai trouvé tout le reste également très réaliste. Cléo se pose dix mille question sur les garçons, l'amitié, les poils, et autres sujets du quotidien. Cléo est pleine d'humour, enfin surtout dans son journal et avec sa meilleure amie Chloé. Parce que devant Clément qui la maltraite au quotidien, elle ne sait pas forcément comment se défendre.

Pour les lecteurs du blog de Diglee, on reconnaît certains aspects autobiographiques (un seul exemple : la chorégraphie de Lady Gaga^^). Mais je pourrai dire qu'il s'agit parfois d'un petit point négatif lorsqu'elle évoque par exemple les Spice Girls, qui sont certes de notre génération mais qui ne doivent pas du tout parler aux collégiens d'aujourd'hui.

C'est un roman léger et plein d'humour mais qui aborde beaucoup de questions de société comme le harcèlement ou l'image de la femme. Il y a plusieurs passages très féministes qui m'ont vraiment beaucoup plu. C'est le talent de Maureen Wingrove d'allier tout ça, pour nous donner un bon roman, facile à lire, drôle, mais qui nous fait réfléchir !

C'est un roman que j'achèterai pour le CDI dès ma prochaine commande sans hésitation !
Et maintenant j'attends le tome 2 avec impatience !
Lien : http://blogonoisettes.canalb..
Commenter  J’apprécie          00
Merci aux éditions Michel Lafon pour l'envoi ! Etant une grande fan de Diglee, de ces bd, et de son blog, je me suis naturellement jetée sur l'occasion de pouvoir lire son premier roman qui n'est autre qu'un roman pré-adolescent / adolescent avec pour personnage principal : Cléopâtre, 13 ans, collégienne et poilue !

Vous sentez la lecture bouffée d'air frais là ? Parce que ça a été exactement ça. J'ai littéralement dévoré ce livre, trop court à mon goût ! Je me suis laissée prendre au jeu dès les premières pages. Cléopâtre est tellement naturelle, drôle et attachante. On a une trame légère, bien tournée et qui, personnellement, m'a rappelé mes années collèges avec les copines, les garçons sur qui on flash mais a qui on ose pas parler et les problèmes avec les parents… le livre se dévore a une vitesse juste hallucinante.

On a un style vraiment propre à notre illustratrice ! Beaucoup d'humour, pas de tabou, ni dans l'histoire, ni dans la façon de parler. On a l'impression que Cléopâtre est une amie qui nous parle pendant plus de 200 pages. L'écriture est réellement captivante.

J'ai été agréablement surprise par le personnage de Cléopâtre. Elle déborde d'humour, elle est attachante sans être trop enfantine non plus. J'ai également apprécié les personnages principaux et notamment sa petite soeur dont je suis une grande fan ! (Elle avait raison, elle est vraiment trop mignonne haha.) J'ai aussi ma petite préférence pour la copine du papa ! Ca sent le bisounours à la guimauve ce genre d'histoire, et c'est vraiment un plaisir ! On aborde même quelques sujets assez importants sans le laisser paraître de trop, notamment sur le harcèlement, sur l'idée qu'il faut aller vers les autres, sur le fait qu'il ne faut pas juger avant de connaître… Y a pas mal de petits détails comme ça, qui même s'ils ne sont pas appuyés, sont bien présents et fait de cette lecture aussi un joli moment de découverte.

La fin laisse présager une jolie suite que je lirais avec plaisir à sa sortie et dès que j'aurai envie d'une lecture légère pour me redonner le sourire et me faire oublier les tracas du quotidien !
Lien : https://demynotebook.wordpre..
Commenter  J’apprécie          00


Lecteurs (166) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
19954 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *}