AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2954239018
Éditeur : Editions Grand M (30/11/-1)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
"L'embarcation ne nous attendrait pas. Il fallait prendre la mer. J'ai lâché la main de Foda et donné un baiser au front de Jana et Dali avant de m'éloigner sans pouvoir me retourner. Plus tard, Malik me dira que nos épouses étaient côte à côte, les petits devant elles, le regard plein de peur et pourtant teinté d'espoir. Elles avaient accepté de nous laisser partir au-delà des mers, vers un pays où la guerre n'existait pas. Nous, leurs hommes." Sophie Dutérail nous... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
OScaryne
  10 mai 2016
C'est en entendant à la radio le témoignage d'un réfugié que Sophie Dutérail a ressenti le besoin d'écrire ce roman. Elle nous fait vivre, avec une sensibilité qui se dégage de chacune de ses phrases, la quête d'hommes qui quittent leur pays ravagé par une guerre "qui ne leur appartient pas" afin de trouver pour eux, puis leur famille, des lendemains meilleurs.
En courant après leur rêve ils vont vivre un véritable cauchemar, orchestré par des "passeurs" qui n'ont bien sûr d'autre but que de s'enrichir !
Ce roman parle d'espoir, d'horreur (telle que l'on ne l'imagine même pas malgré tout ce que l'on croit savoir...) et d'amour aussi.
Et c'est avec une écriture fine, presque pudique (un regard de femme peut-être ?) que l'auteur nous conduit dans les profondeurs de la cruauté humaine. Le lecteur ne pourra qu'être touché par ce roman juste, fort et poignant.
Commenter  J’apprécie          150
melusine1701
  15 janvier 2017
Inspiré en 2014 par un témoignage entendu à la radio, ce roman reste d'une brûlante actualité à une époque où les réfugiés sont devenus des migrants. Il est bien sûr facile d'attendrir le lecteur sur le sort du malheureux en proposant un récit à la première personne. Mais ici, aucune volonté politique. On ne saura jamais de quel pays le narrateur est originaire car après tout, peu importe. Ce qui importe, c'est cet amour immense, universel, si simple et si grand à la fois, qu'il s'applique à raconter, à décrire dans les premières pages, avec une poésie et une pureté très émouvantes. Cette volonté de fer de ne pas céder à la peur, à ceux qui veulent faire de lui un habitant d'un pays en guerre. le but est simple: montrer qu'on ne quitte ainsi tout ce qu'on aime tant qu'en dernière extrémité, lorsque la mort est déjà presque à votre porte.
Mais là où le livre a commencé à me prendre aux tripes, c'est lorsque commence le voyage à proprement parler. On connaît tout cela, et pourtant… Les passeurs, sans scrupules, qui dépouillent les émigrés des économies de toute une vie. La peur, l'incompréhension, l'ignorance de ces hommes parqués dans des camions et des bateaux sans savoir si ils arriveront quelque part un jour. Jamais une âme uniquement guidée par l'amour des siens n'aurait pu s'attendre à cela. Et lorsque le voyage tourne court, en plein milieu de la mer Méditerranée, condamnant des centaines d'hommes c'est un compte à rebours poignant qui s'empare du lecteur, rythmé par les déchirantes lettres envoyées par Foda, lettres qui ne seront jamais lues par personne. Un de ces rares romans où j'ai vraiment eu peur d'arriver à la fin.
Lien : http://mabouquinerie.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
neluay
  27 mars 2016
Je ne peux pas cacher que ce roman m'a bouleversé. Sophie Dutérail a écrit ce roman avec une telle empathie et dans un tel réalisme que ça en est troublant. Cette justesse dans l'écriture nous permet, nous lecteurs, de ressentir la détresse des personnages, d'avoir envie par la simple pensée, de tendre la main vers eux pour leur venir en aide. Ce roman aux airs de témoignages, tragique où l'homme se rend dans l'abîme de ses forces, nous fait passer par tous les sentiments : tristesse, peur, effrois, espoir...
On ne s'imagine pas ce que l'on est capable de faire pour survivre ou pour sauver les êtres qui nous sont chers ! Parfois l'impensable ! Et ce roman en témoigne !
Merci Sophie Dutérail pour ce moment de lecture...
Lien : http://pasionlivres.blogspot..
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : immigrationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Sophie Dutérail (2) Voir plus




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
108 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre