AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sandrine Gaquerel (Éditeur scientifique)
ISBN : 2952469369
Éditeur : Parchemins & Traverses (01/01/2010)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
« Afrique » est un mot magique, un mot dont la force d’évocation alimente nombre de fantasmes, idylliques ou sordides. Treize auteurs ont répondu à l’appel et pétri cette matière à rêves pour y sculpter leurs visions.

Le temps d'un livre, écoutez nos griots raconter un petit morceau d’Afrique, des contes, des exploits, des blessures, des racines, des ramifications et des possibles.

Dans le passé, le présent, et l'avenir, venez découvrir... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bookworm84
  21 avril 2014
Il n'existe pas beaucoup d'ouvrages, en SFFF (= Science-Fiction Fantastique Fantasy), qui font la part belle au continent noir. C'est dommage, car ces terres disposent d'un terreau légendaire riche et propice aux histoires. C'est en raison de cette thématique peu fréquente que je me suis laissée tenter par l'anthologie Afrique-s parue aux éditions Parchemins & Traverses. Une fois refermé le livre, j'avais d'abord eu un sentiment de déception. Pourquoi ? Parce qu'aucun texte n'appartient au genre de la fantasy, alors même que j'aurai cru en trouver, au vu des nombreuses légendes africaines. Mais, passé cette déception – momentanée, il faut l'avouer ! – j'ai eu envie de me replonger dans ces textes, sans autre attente, cette fois, que de goûter à nouveau à l'Afrique vue par ces auteurs. Ce qui est plutôt bon signe ! Avoir envie de relire, cela veut dire, pour ma part, que j'ai aimé ma lecture.
Et c'est une fort belle anthologie que celle-ci, ancrée dans l'avenir ou dans le fantastique, où la magie de la savane se mêle aux tragédies d'aujourd'hui, où le sang versé hier à des conséquences sur le présent. Si fantasy il n'y a pas, enchantement, émotion, y sont, et c'est bien là le principal ! :) Oui, passé cette petite déception, Afrique-s m'a bien plu, et c'est pourquoi je partage ici mes impressions.
En avant pour une revue texte par texte :
Toumaï transfert de Don Lorenjy : le texte d'ouverture trouvera sa conclusion dans un texte en avant-dernière position, Toumaï tango. C'est pourquoi je me garderai de résumer même en deux phrases, de peur d'en dévoiler trop. Quant à ce que j'en ai pensé, autant le dire tout net : je n'ai pas aimé. du tout. Même en ayant la clé du mystère. Trop cynique pour moi ? Sans doute. En tout cas, je n'y ai trouvé aucun plaisir de lecture, aucune autre émotion que du dégoût ou de l'ennui. Comme ouverture, ça commençait mal…
Les crimes des aïeux de Réjane Durand : Nantes, belle ville de France, fit jadis partie de ces villes par où passait la traite des esclaves… Un commerce odieux qui hante encore les lieux. On rehausse tout de suite le niveau avec cette belle nouvelle qui prend au coeur, où les atrocités passées se répercutent sur les bourreaux, même plusieurs siècles après. Une nouvelle fantastique qui évite avec brio l'écueil du manichéisme pour un résultat tout en émotions et humanité.
Au pied du fromager de Ebatbuok : quant l'auteur d'un poème cherchant sa rime touche au coeur de l'âme africaine, cela donne un récit surréaliste, où le réel se mêle au fantasmé, où l'on ne sait plus où trouver ses repères mais où l'on se perd avec délice dans ce dialogue entre le narrateur, une divinité (enfin, je crois que c'en est une) et une autre vie. Un joli texte, aussi enchanteur et tremblant qu'un mirage, mais un mirage qui vire au vrai.
La reine de Kaily Caine : en voyage au Maroc où vécut, enfant, son compagnon, Claire n'arrive pas à suivre le troupeau de touristes guidé par le voyage organisé. Malade – mais l'est-elle vraiment ? – elle est en proie à des visions étranges… Dans ce texte qui pointe du doigt la dictature apparaît l'âme du pays. Une nouvelle sous le signe du fantastique, sur une femme qui refuse de fermer les yeux et qui rencontre bien plus qu'elle ne pensait durant ce voyage sous tension. Entre folie et vérité, une nouvelle que je place dans mes coups de coeur.
Ebola de Eve Oemor : le titre est assez évocateur à lui tout seul pour qu'il n'ait pas besoin de résumé. Triste écho aux actualités, cette nouvelle agite le spectre de la pandémie avec le virus du titre. Un virus redoutable, dont le berceau est en Afrique et contre lequel n'existe aucun traitement. Inutile de dire qu'entre la situation actuelle (une épidémie sévit à ce jour dans certains pays du continent noir) et la tension induite par l'auteur, Ebola est un texte qui fait mouche. Hypocondriaques, s'abstenir.
Yurugu de Gabriel Féraud : ma préférée de l'anthologie ! :) Un homme blanc, élevé par des Dogons, est mis au défi par un Malien après une discussion où ce dernier affirme que tout Blanc, même élevé dans la brousse, ne sentira jamais les mystères du continent noir. Une nouvelle très prenante, par laquelle transpire toute la magie africaine, au travers de ce duel peu commun. [Lire la suite de la critique sur le blog]
Lien : http://lullastories.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : afriqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox