AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782372871976
Éditeur : Komikku éditions (09/03/2017)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 154 notes)
Résumé :
Il y a très longtemps, dans une contrée lointaine, existaient deux pays... "L'intérieur' où vivaient les humains, et "l'extérieur', où habitaient des créatures monstrueuses qu'il ne fallait surtout pas toucher, sous peine de subir la malédiction. Cette histoire commence le jour où se sont rencontrés deux êtres qui n'auraient jamais dû se croiser...
Ils sont aussi différents que le jour et la nuit... Et malgré tout ce qui les sépare, malgré les ténèbres qui le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (51) Voir plus Ajouter une critique
Sphilaptere
  17 juin 2019
Quant les couvertures tiennent leurs promesses.
1- Histoire qui frappe l'oeil par son clair et son obscur, son yin et son yang.
2- Décor lugubre qui sent le vieux bois pourri et l'humus sous la pluie.
3- Dessin rugueux qui texture âprement l'histoire.
4- Amour et confiance feutrés, entre aspiration au rire et silences mélancoliques.
5- Expérience amère du yang et onirisme acide du yin, qui se rencontrent, se transforment.
Un plaisir à lire qui distille son mystère, que je vais suivre avec plaisir (j'en suis au tome 2).
Commenter  J’apprécie          284
RosenDero
  20 octobre 2017

Le dieu de ténèbres et le dieu de lumière règnent chacun sur une partie du monde.
Le premier sur l'intérieur, l'autre sur l'extérieur.
Et les habitants du dehors sont tous maudits.
Alors pourquoi cette petite fille se retrouve-t-elle enfermée dehors ?

---

L'univers est régi par une dualité lumière / ténèbres sur laquelle repose le manga. D'un côté la petite Sheeva , représentant toute la naïveté, l'insouciance et l'optimisme de l'enfance, et de l'autre, le « professeur », le maudit, l'honni, celui aux cornes torsadées et à l'oeil fendu, celui qui, d'un simple contact pourrait transmettre sa malédiction...

Sombre et tendu, le récit est agrémenté de touches enfantines, innocentes et touchantes grâce au personnage de Sheeva qui arrive à attendrir son public et à le détourner de la gravité de la situation, même si sa naïveté lui jouera des tours.
Le manga véhicule une ambiance assez mélancolique et les tourments du professeur le placent dans une position particulière vis-à-vis du lecteur. Bien que maudit, il nous semble plus clairvoyant et plus humain que ceux qui se prétendent purs et ne jurent que par le bûcher… Car la situation d'opposition lumière / ténèbres tourne vite au racisme pur et simple, à la haine aveugle de l'autre, que ce manga dénonce en douce.

Le mal n'est pas une obligation mais un choix. Et on repense à la réplique d'Elrond : « Rien n'est mauvais au début, même Sauron ne l'était pas ».

Les questions sont nombreuses, à commencer par le sous-titre de ce tome « Siúil A Rún », qui est en fait le titre d'une chanson irlandaise que l'on pourra traduire par « va, mon amour ». Cette information éclaire un peu l'orientation du manga, d'autant que l'auteur dissémine des informations sur l'origine de notre petite Sheeva.
Mention spéciale aux dessins, très expressifs, et notamment à cet oeil reconnaissable entre milles...

Reste à lire la suite :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          201
Under_the_Moon
  10 décembre 2017
Des planches très sombres - en dehors de l'enfant. Beaucoup d'ombres. Une ambiance d'abord inquiétante, avec cet être avec une tête d'animal et une petite fille dans cette forêt sombre. Ils semblent se connaître, la petite Sheeva n'est pas inquiétée par cet être qu'elle appelle "professeur", mais ça ne suffit pas à mettre le lecteur en confiance.
Petit à petit, on apprend que suite à une malédiction, le dieu des ténèbres s'est transformé en une horrible créature. Une créature et une malédiction que "ceux de l'intérieur" craignent" ....
A la suite d'un événement anodin, Sheeva découvre la méchanceté, la peur de l'autre et l'intolérance face à la différence.
La relation entre ces deux êtres est touchante, le scénario est prenant et cette fin mystérieuse... Une ambiance fantastique maîtrisée et peu commune. Tout cela donne envie de poursuivre cette série !
Commenter  J’apprécie          210
Shan_Ze
  09 novembre 2017
Un manga qui oscille entre fantastique et horreur... La relation particulière entre une petite fille et un être à tête cornue. La douceur de ce dernier contraste avec cette face noire effrayante. Il se cache un mystère derrière cet éloignement. Il ne doit pas y avoir de contact entre les deux êtres mais ça n'empêche un certain attachement.
J'attends de lire la suite pour comprendre ce monde imaginaire où l'intérieur et l'extérieur sont deux pays que tout oppose. Les dessins de Nagabe sont magnifiques en tout cas, je ne me lasse pas de les regarder.
Commenter  J’apprécie          170
ludi33
  28 janvier 2018
Un premier tome assez envoutant qui nous offre un univers original, mais pas très approfondi. le mystère plane sur l'origine de la malédiction. Il plane aussi sur les origines et l'identité des 2 protagonistes. On ne sait pas grand chose d'eux. Un grand calme règne sur l'histoire, même si le danger n'est jamais bien loin.
Le dessin est sublime, l'histoire envoûtante et intrigante.
J'ai hâte de lire le tome suivant.
Commenter  J’apprécie          160

critiques presse (6)
LeMonde   19 mars 2018
L’auteur revisite les contes occidentaux pour raconter la surprenante relation d’une petite fille et d’une créature aux longues cornes. Rencontre avec cet autodidacte féru d’animaux à l’occasion du Salon du livre de Paris.
Lire la critique sur le site : LeMonde
BDGest   06 juillet 2017
Un conte noir et fantastique entre Tim Burton et The Ancient Magus Bride.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   23 mai 2017
Etrange et attirant... Curieux et envoûtant... Sombre mais beau... A découvrir !
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   27 mars 2017
D'une maîtrise parfaite, le récit oscille entre le conte ténébreux et le poème attendrissant.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDZoom   27 mars 2017
L’Enfant et le maudit nous fait voyager dans une contrée onirique quelque peu lugubre. Comment ne pas être subjugué par le trait de Nagabe qui a si bien su rendre la tendresse de l’héroïne et la bonté de ce maudit au visage si noir ?
Lire la critique sur le site : BDZoom
BDGest   17 mars 2017
Cette fable délicate et sombre ne fait que débuter mais, d'ores et déjà, captive grâce à un duo touchant, une aura de mystère inquiétante, l'ensemble étant superbement illustré. Tout est dit.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
AgillianAgillian   11 août 2017
Il était une fois deux divinités qui représentaient la lumière et les ténèbres. Le dieu de lumière apportait la joie autour de lui, alors que le dieu des ténèbres semait le malheur sur son passage.
Un jour, le dieu de lumière se mit en colère contre celui des ténèbres et lui infligea un châtiment. Le dieu des ténèbres fut privé de tout ce qu'il possédait et fut transformé en un monstre hideux. Fou de rage, il changea son châtiment en une malédiction afin que tout le monde subisse le même sort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MariloupMariloup   03 janvier 2018
Sheeva: Dis... c'est vraiment interdit de vous toucher?
Le Professeur: Si tu entres en contact avec nous, tu seras maudite. Je t'en ai déjà parlé... si la malédiction s'abat sur toi, tu deviendras monstrueuse.
Sheeva: Et ça se soigne?
Le Professeur: Non, on reste comme ça pour toujours.
Commenter  J’apprécie          30
PegLutinePegLutine   25 février 2019
Cette fillette est suspectée d'avoir été touchée par la malédiction et risque d'être exécutée.
Or elle n'est pas maudite.
Pour la sauver, je n'ai pas d'autre choix que de l'abandonner ici.
A vous qui lisez cette lettre, je vous en supplie... si votre cœur est juste, prenez soin de ma fille adorée.
Commenter  J’apprécie          20
ClioInoClioIno   12 janvier 2019
Elle a retrouvé l'appétit. Ça s'est bien fini, cette fois-ci... Mais est-ce que ce sera toujours le cas ? Je dois protéger Sheeva... l'empêcher de souffrir ou d'avoir de la peine. Mais si jamais elle sombre dans la tristesse... A ce moment-là... Comment je pourrais lui venir en aide ?
Commenter  J’apprécie          20
JulneJulne   02 août 2019
Un jour, le dieu de lumière se mit en colère contre celui des ténèbres et lui infligea un châtiment.
Le dieu des ténèbres fut privé de tout ce qu'il possédait et fut transformé en un monstre hideux.
Commenter  J’apprécie          30
Video de Nagabe (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Nagabe
REVUE MANGA N°10 "L'ENFANT ET LE MAUDIT" - MANGAVIS
autres livres classés : malédictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous vraiment L'Enfant et le Maudit? SL

Comment s'appelle la petite fille?

Anna
Sheeva
Chaina
Leena

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : L'Enfant et le Maudit, tome 1 de NagabeCréer un quiz sur ce livre
.. ..