AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1091580251
Éditeur : L'Atelier de l'Egrégore (28/03/2018)

Note moyenne : 5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Pourquoi cherchait-il à rendre justice lui-même ? Cette triste affaire ne concernait que le département des affaires criminelles de la police congolaise. Pourquoi un Zaïrois devait-il s’occuper de l’investigation relative au meurtre d’un ministre d’un pays qui n’était même pas le sien ? La famille de la victime n’avait-elle pas confiance aux autorités policières nationales ? La justice congolaise était-elle partiale, donc partisane ? Pourquoi Roger Dercky devait-il ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
diamelee
  08 novembre 2018
Un jeune ministre assassiné dans un pays où la corruption est reine et où l'intégrité n'est qu'un mirage. Qui a pu faire un geste aussi tragique? Pourquoi? Crime passionnel ou assassinat politique? Ce qui suffit à Roger Dercky pour enquêter. Pourra t-il garder son intégrité? Trouvera t-il le meurtrier de cet homme politique? Comme d'habitude Gaspard-Hubert Lonsi Koko fournit énormément de détails sur l'histoire du pays et du continent. Ce qui ne nous empêche pas d'assister à une enquête haute en couleurs dans le milieu politique. Plutôt entre amour et intrigues politiques. Peu importe le lieu, la boue a la même consistance et détruit tout ce qu'elle touche. Alors, imaginez dans ce monde d'intrigues.... Cette enquête n'est-elle pas celle de trop pour Roger Dercky?
En Afrique tout n'est pas ce qu'il parait et Pagaille à Mavoula! nous le démontrera de nombreuses manières. Toutes les facettes de cette enquête sont peut-être des leurres. Les dés sont peut-être pipés. Une enquête qui se déroule dans les hautes sphères où richesse, politique et corruption se tiennent la main dans une spirale infernale. Et Roger Dercky ne doit pas l'oublier. Dans Pagaille à Mavoula, les meurtres se suivent et ne se ressemblent pas. Nous naviguons entre politique et franc-maçonnerie, entre langue française et lingala. Cependant nous ne perdons pas de vue cette enquête et ses dangers. Son insécurité. Par contre, les relents nous envahissent et nous font découvrir les dessous de la politique Congolaise d'une manière peu flatteuse. Pleine de trahison. de coups douteux. Et Roger Dercky y perdra beaucoup plus qu'il n'y pensait. Est-ce sa dernière enquête? Espérons que non.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
arthurienarthurien   25 septembre 2018
« Était-il alors confronté au paradoxe de la flèche, formulé par Zénon d’Élée pendant l’Antiquité ? Le Zaïrois s’interrogea sérieusement, au-delà d’une quelconque possibilité mathématique ou mys­tique, sur les phénomènes physiques et métaphysiques à pro­pos de la nature et de la capacité de déplacement de personnes à qui il avait affaire. Ignorant en matière de physique classi­que, surtout la mécanique analytique, ne disposant non plus d’aucune compétence en sorcellerie, il n’avait pas d’idée à propos du concept de quantité de mouvement et invariance, par translation dans l’espace, affranchie de la position et du temps. Était-il confronté à un cas de téléportation, classique pour les initiés et surnaturel pour les béotiens ? »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
arthurienarthurien   25 septembre 2018
« Pendant que le mercenaire belge pérorait tel un corbeau assoiffé, les esprits des Congolais, qui étaient présents dans la salle, semblaient être confrontés à la nostalgie. Ils se remé­moraient, aurait-on dit, de manière intense les différentes tentatives de changement de pouvoir par la force militante qu’avaient entreprises des militaires de la trempe de Pierre Kiganga, alias Siroko, et tant d’autres comme Oscar Ewolo, Ange Bidie Diawara et ses treize compagnons du mouvement du M22 dont le lieutenant Jean-Baptiste Ikoko, Jean-Pierre Olouka, Jean-Claude Bakékolo… »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
arthurienarthurien   25 septembre 2018
« Des mercenaires qui, moyennant une très forte rémunération, passaient une grande partie de leur existence à semer en toute impunité la mort dans des pays africains. Des individus sans foi ni loi ! Agissaient-ils sous la bénédiction, notamment pour les intérêts non avoués, des puissances économiques ou politiques occidentales ? Vrai­semblablement ! »
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Gaspard-Hubert Lonsi Koko (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Monsieur Lonsi Koko, en quelques images (2/2)
autres livres classés : brazzavilleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox