AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : La Cabane à Mots (31/10/2012)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Après avoir laissé Hadrien, à la fin de Destins Obscurs, dans une situation pour le moins difficile, Corinne Gatel-Chol nous entraîne ici dans une course contre la montre entre le Bien et le Mal...
Si vous avez aimé le premier tome, ce second opus, encore plus diabolique, vous rendra accro...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
pititecali
  04 juillet 2013
ma chronique du recueil l'antho noire pour nuits blanches (même n° ISBN que le 2ème tome des étrangers du temps)
Mon avis : 4/5 : Pourtant pas fan du tout du format "nouvelles", je dois dire que j'ai passé un très bon moment !
Remettons les choses en situation si vous le voulez bien. Il y a quelques mois, je participais à un concours, organisé par la maison d'édition familiale de Corinne Gatel-Chol La cabane à mots. le lot remporté ? Une nouvelle à mon nom (et un personnage à mon image, pas juste qui porte mon nom) dans une nouvelle écrite à 14 mains figurant en bonus dans le recueil de nouvelles qui devait sortir en juillet L'antho-noire pour nuits blanches.
Je dois dire que l'originalité de ce cadeau m'avait énormément séduite, et j'attendais donc impatiemment de pouvoir parcourir ce recueil, même si, à priori, le genre "nouvelles" n'est pas tout à fait ma tasse de thé. Quelques copines ont été publiées dedans, et j'avais hâte de pouvoir en découvrir la plume.
Il y a quelques jours, j'ai reçu mon exemplaire, cadeau de la maison d'édition (ils disent que c'est pour se faire pardonner d'avoir maltraité mon personnage dans le bonus, mais je les soupçonne d'être plutôt juste particulièrement adorables ^_^)
C'est donc avec grand plaisir que j'ai plongé dans cet anthologie, en effet bien noire, et ça par contre, c'est un genre qui ne me dérange absolument pas, bien au contraire.
Alors, je crois bien n'avoir jamais chroniqué de recueil de nouvelles, donc je ne sais toujours pas à l'heure où je tape ces mots, comment je vais mettre tout ça en forme. Laissons l'intuition guider mes doigts...

Tout d'abord, une mini chronique générale, suivie par 15 mini chroniques nouvelle par nouvelle. Ça vous ira ? (de toute façon, c'est comme ça :P )

L'anthologie dans sa globalité : Plaisant est le premier mot qui me vient, après avoir refermé ce recueil. Je me suis bien amusée dans chaque nouvelle. J'ai été très agréablement surprise par la qualité de plume et de styles dont ont fait preuve ces auteurs pour la plupart inconnus du grand public. Comme quoi, la maison d'édition a eu là une excellente idée pour son appel à texte, qui nous permet de découvrir ici plusieurs styles et plusieurs auteurs, tous très différents mais qui ont en commun un réel amour pour le noir, le macabre, le glauque et qui en manient particulièrement bien l'expression.
Néanmoins, le format "nouvelle" m'ayant empêchée d'aller vraiment au bout des choses, je n'ai pas ressenti beaucoup de peur, ou même de frisson. C'est si court une nouvelle. Pour autant, je suis vraiment ravie de cette découverte hyper sympathique, parce dans son ensemble, j'ai vraiment passé un bon moment dans la tête (de psychopathe) de ces 14 auteurs "un peu" dérangés :)
Il y a de tous les genres dans ce recueil : de l'humour noir, de l'horreur pure, du fantastique, un peu de steampunk, du polar... Tous les amateurs de ces genres se régaleront, peut-être pas avec toutes les nouvelles, mais il y en aura forcément quelques unes qui leur "parleront" davantage selon leurs goûts et préférences.
Globalement donc ? Ben j'ai aimé. Beaucoup même :) J'ai même eu deux petits coups de coeur, que vous retrouverez plus bas.

Et nouvelle par nouvelle, ça donne quoi ? (c'est vraiment un mini avis hein, difficile de plus développer quand on parle d'un texte de quelques pages (certains 2 ou 3, d'autres 10 à 20...)

1 - le gant noir de Sylvie Arnoux.
Une nouvelle fort bien écrite, j'ai trouvé la plume très fluide. Une course poursuite angoissante, cela dit, c'est court pour vraiment faire monter la sauce, même si Sylvie se donne du mal pour réussir cet exercice difficile. J'ai apprécié cette nouvelle, qui fut un bon début pour cette anthologie, sans plus d'affinité que ça tout de même.

2 - Histoire de l'entonnoir de Elodie Baillot (ma Péléane !!)
Une petite novellette de 2 pages. Là pour le coup, ça devient vraiment beaucoup trop court pour moi, on n'a pas le temps de se "brancher" sur le fil de l'histoire que c'est déjà terminé. L'histoire racontée du point de vue d'un petit entonnoir qui n'a pas la vie facile visiblement. le meurtre est son lot, et on finit presque par avoir de la peine pour lui, tout en trouvant cette histoire presque mignonne en même temps. Curieuse sensation :). Beaucoup trop court pour se sentir réellement oppressé, mais c'est bien glauque et bien écrit, sans hésitation !

3 - Ordinem Niger Caprarum de Rémy Catalan.
Une "secte". Une victime jeune et vierge. Et une sensation de malaise latente. Une nouvelle fantastique hyper bien écrite, même si le côté fantastique n'arrive presque qu'avec la chute, cette nouvelle m'a beaucoup plu. Une bonne surprise !

4 - Les vieilles de Sophie Dabat.
J'ai beaucoup aimé. Une très belle écriture et une histoire dingue de mémés et de meurtre parfait...pour du macramé... Une histoire aussi absurde que plaisante :)

5 - le maître du temps de Delphine Dumouchel. (la tite Kinder Phinette !)
Un "petit" coup de coeur pour cette nouvelle. Magie et steampunk réunis . Une super plume, vraiment fluide, presque "évidente", et une histoire très prenante. Quelque part entre le savant fou et Jack l'éventreur, avec une petite touche de la mécanique du coeur, j'ai vraiment beaucoup aimé :)

6 - L'héritier de Lucifer de Anne Feugnet.
Le journal intime d'une infirmière en HP. J'ai vraiment apprécié ce format qui me semblait correspondre parfaitement à une nouvelle. Dommage qu'il tende à disparaître au fur et à mesure de l'avancée de la nouvelle, on ne ressent plus cette impression de confession à un journal sur la fin. du coup, j'ai adoré les premiers trois quarts, un peu moins la chute. Mais la nouvelle dans sa globalité reste très sympa et très bien écrite.

7 - Massage au nylon de Barbara Fouquin.
L'histoire délirante d'une petite paire de collants de nylon perverse et psychopathe. A la fois mignonne et terrible, un peu comme l'entonnoir dans la nouvelle n°2. le collant devient un accessoire bien plus mortel que décoratif avec Barbara, qui a une très belle plume et un beau style parfaitement adapté à cette catégorie de récit. Ce ne fut pas ma nouvelle préférée, mais elle m'a tout de même fait passer un très chouette moment !

8 - Les confitures d'Angeline de Corinne Gatel-Chol.
Ahhhh !! Angeline et ses confitures m'ont presque donné envie ! Corinne a un vrai don pour décrire les odeurs, les couleurs, et les saveurs. J'en ai presque mangé rien qu'à la lecture de la fameuse confiture de fruits rouges de la vieille Angeline (prénom qui figure d'ailleurs dans mon top des prénoms préférés, je l'adore !)
"Presque envie" car une fois qu'on connaît l'ingrédient secret de la bonne vieille et charmante Angeline, bizarrement, le fruit rouge ne me tente plus du tout... L'histoire m'a plu, sans coup de coeur toutefois, par contre, j'ai vraiment adoré la plume de Corinne !

9 - de l'intérieur de Kyoko.
Arg ! Une histoire difficile à lire pour une poupéetophobe comme moi ! (Cherchez pas dans le dico, le vrai nom c'est pédiophobe, mais je l'aime pas, ce mot !)
De loin celle qui m'aura provoquée le plus de sueurs froides ! A cause du thème abordé qui relève d'une vraie phobie pour moi. Cette nouvelle est extrêmement bien racontée en plus, ce qui ne gâche rien :)

10 - le sang noir de Lanael Logan.
Une histoire un peu fantasy, sympathique et bénéficiant d'une très jolie plume, que je découvre ici, alors que je connais un peu Lanael. Cela dit, je n'ai pas réussi à me laisser embarquer. Je pense que le format nouvelle est un peu court pour de la fantasy, qui demande souvent de poser un univers parfois complexe pour vraiment s'imprégner.

11 - La trame du temps de Menerahn.
Un vrai coup de coeur pour moi que l'écriture de Menerahn. Il se trouve que, sans le savoir, j'avais choisi sa fin pour la nouvelle me concernant, quelque part, il n'est pas étonnant que sa plume ici me charme à nouveau.
Super style et super histoire, qui se lit toute seule, hyper fluide. Enquête policière, sorcellerie et persos intéressants, j'aurais aimé en avoir plus ! :)

12 - Jamais seul de Solenne Pourbaix.
hop, on enchaîne tout de suite avec le 3ème coup de coeur. Cette nouvelle est TERRIBLE ! On revisite le mythe du monstre de sous le lit. Mais qu'a-t-il fait aux petits bébés animaux ?!! :-O
LOL ! A découvrir !

13 - Bêtise de Béatrice Ruffié Lacas.
Une gamine "légèrement" barrée, un tout petit peu psychopathe sur les bords. Très bonne nouvelle. Encore une fois, un peu trop courte pour que j'aie vraiment le temps de m'imbiber de l'ambiance, mais très plaisante à lire. Une écriture évidente, qui s'accorde très bien au genre et que le lecteur n'a aucune peine à suivre.

14 - A jamais réunis de Jérémy Semet.
Drame familial, meurtre et drogue. Une vraie plume de qualité, là dessus, aucun doute, mais l'histoire ne m'a pas emballée plus que ça. C'est dommage, mais les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Je n'y ai pas trouvé le "frisson noir" que je cherchais. Pourtant, l'histoire est bien glauque, que m'a-t-il manqué ? Je ne saurais vous le dire. Peut-être juste un "feeling"...

15 - BONUS : Les dernières corrections de Cali de collectif.
Forcément, celle-ci revêt une importance un peu particulière à mes yeux, puisque c'est mon "cadeau" et que, très égocentriquement, elle me concerne lol.
Ah ! C'est spécial de se voir au coeur d'une histoire aussi morbide, avec toute sa petite famille, lol ! Surtout avec tant de détails sur ma "vraie vie" (dont certains m'ont même parus très troublants dans la mesure où je ne me souviens pas les avoir confiés aux auteurs, comme ma façon de caresser la nuque de mon fils... *cherche les caméras de surveillance dans la maison*)
La nouvelle est vraiment horrible, gore, pleine d'entrailles et de sang, mais le résultat est vraiment fun :)
Il faudra attendre un peu pour que je puisse la faire lire à mes (pauvres) enfants, par contre, je pense que je la lirai à mon (pauvre) mari ce soir :P
Malgré tout, on sent un côté un tout petit peu "décousu", du fait du principe du cadavre exquis, c'était un peu inévitable je crois. Cela dit, l'effet reste vraiment bluffant et surprenant, ça m'a beaucoup plu, même si cette histoire ne me montre pas forcément à mon avantage ! Mdr !
On sent qu'ils s'en sont donné à coeur joie les saloupiots ! Ils se sont vraiment lâchés, ça a du les défouler :D ahahha (quelque part, ça m'a un peu défoulée aussi en fait ;) )

Voilà pour ce très intéressant recueil de nouvelles, je remercie mille fois la maison d'édition de la Cabane à mots pour ces deux beaux cadeaux (la nouvelle à mon nom et mon exemplaire du recueil), ça a vraiment été rigolo pour moi ! J'ai passé un très bon moment dans toutes vos histoires :)

A très vite je pense, car la Cabane à mots renouvelle son idée avec l'appel à textes "l'antho-noire pour nuit de Noël" (j'envisage même pourquoi pas de voir si j'arriverais à pondre une petite nouvelle à leur proposer, ça peut être marrant de me retrouver de l'autre côté, avec un peu de chance et d'inspiration !)

Cali
Lien : http://calidoscope.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeslecturesdeMaia
  01 novembre 2012
un thriller fantastique ésotérique qui ne peut que vous convaincre, oui oui oui coup de coeur.
C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé Colombe et Hadrien mais dans une ambiance totalement différente du premier tome. Pour moi, les deux romans sont basés sur la relation entre les deux personnages et les meurtres qui les entourent. Si dans le premier tome le côté thriller était selon moi un peu en retrait, dans le second on est en plein dedans. On retrouve les différents meurtres découverts dans le premier tome et plus encore, on les approfondie, on les découvre sous un autre jour... et on s'interroge encore plus car les similitudes avec le présent sont plus que troublantes... La relation entre les deux personnages est, je vous rassure, toujours une préoccupation pour notre auteure, et c'est un délice (à tel point que j'ai quasi applaudi dans le train et poussé un petit cri, bref on a dû me prendre pour une folle... mais tant pis ^^). Mêlé au thriller, on les suit avec plaisir jusqu'à leur descente dans un monde mystique, ésotérique et sombre à la croisée du passé et du présent. Ce mélange m'a plus d'une fois étonné, tenu en haleine... L'auteur joue vraiment avec vos nerfs!! Attention ne vous attendez pas non plus à un thriller à vous en donner des cauchemars (heureusement, je déteste çà).
Concernant nos personnages, je vous parlerai bien sûr de nos deux héros. Hadrien... Hadrien m'a vraiment tapé sur les nerfs pendant une bonne partie du roman. Notre anti héros est totalement paumé, peut être encore plus que dans le premier... alors que d'une certaine façon les choses s'arrangent pour lui (à notre plus grand bonheur). de ce fait, alors que dans le premier tome je compatissais, je l'adorais... là j'avais envie de lui mettre une claque! J'étais parfois dans l'incompréhension de ses actes (comme à la fin du premier tome)... Heureusement, Hadrien nous réserve un tout nouvel aspect de sa personnalité. Finalement, on est presque dans un roman initiatique de son côté...
Colombe, ma douce Colombe... est finalement assez surprenante. J'ai vraiment rencontré Colombe et appris à la connaître dans ce tome. de passive, rapporteuse de ce qui se passe dans le tome 1, elle devient ici véritablement active, ce qui fait que l'auteur développe sa personnalité. Elle me plaît bien cette Colombe et j'en attends encore plus d'elle dans les futurs tomes.
On retrouve un peu moins la famille d'Hadrien dans ce livre (dans le tome 1 çà m'avait beaucoup plût ce roman familiale). J'espère les revoir dans la suite et notamment la soeur d'Hadrien qui a un vrai potentiel à mon sens. Par contre, si vous avez aimé Louise, vous allez être servi! Je l'adore!!! Douce, innocente, pleine de vie... L'auteur je pense va nous en faire un personnage crucial.
Parlons enfin du style, de l'écriture. Comme pour le premier tome, j'ai voyagé grâce à Corinne, la découverte des lieux en moins. On est plongé notamment dans un passé que l'on se représente sans difficulté. Les notes expliquant des faits historiques et des mots de l'époque sont aussi là pour vous aider, cela est appréciable et montre un travail derrière ce roman dont l'action se situe à un autre siècle. de plus, ce roman montre à quel point le premier est bien construit et bien pensé car elle joue avec ce qu'elle nous a laissé savoir dans le premier tome.
Bref, l'intrigue et le style aidant, vous lirez ce livre presque compulsivement.
Maia
Lien : http://lecturedemaia.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Northanger
  16 septembre 2015
Dans le premier tome, le lecteur faisait connaissance avec Hadrien, un jeune homme un peu perdu qui s'ennuyait dans le domaine familial en Haute-Loire. Jusqu'au jour où il dénichait un journal ayant appartenu à Colombe, une jeune fille de seize ans, employée dans ce même domaine, en 1896. Mais Hadrien découvrait avec effroi qu'un tueur en série sévissait à ce moment-là, et que Colombe était vouée à mourir sous ses coups...
Dans le tome 2, Hadrien se réveille sans comprendre dans la chambre de Colombe, en 1896. Il rencontre enfin la jeune fille qui le hantait à travers ses écrits. Il tente de s'adapter à son nouvel univers, avec difficultés car c'est une vie tout autre qui s'offre à lui, rude, austère, nettement différente de ce qu'on pourrait imaginer. le contraste entre le monde contemporain, d'où vient Hadrien, et la vie au XIXème siècle est violent. Nul ne s'étonnait de voir des filles très jeunes se prostituer, des enfants travailler comme domestiques, des scènes de crime souillées et des enquêtes bâclées quand la victime n'appartenait pas à la bonne société. Ce qui est intéressant aussi, c'est d'assister aux premières velléités de méthodes scientifiques dans la résolution des crimes : autopsie, relevé d'empreintes... Méthodes qui avaient peu d'adeptes à ce moment-là.
Les époques se croisent et se rencontrent parfois. Parallèlement aux mésaventures d'Hadrien, le lecteur assiste aux expériences étranges du marquis di Belmonte ce qui instille une touche d'ésotérisme supplémentaire à l'ensemble. Enfin, à notre époque sévit un tueur en série qui semble s'inspirer des crimes commis il y a de cela un siècle..

Je ressors enchantée de ce tome 2, plus sombre, plus complexe que le premier, où les divers éléments de l'intrigue commencent à s'assembler sans pour autant livrer tous leurs secrets...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
loganloup8
  24 mai 2013
Cette fois Corinne nous raconte la vie de Colombe, non pas au travers de son journal, mais en réel, décrivant la noirceur de l'âme humaine, la souffrance de ces gens du communs dans cette époque difficile. Elle va lui faire vivre des choses hors du commun pour une petite bonne, la mettant en danger, la malmenant, pour montrer sa résistance face aux aléas de la vie, malgré sa condition chétive. Ici aussi, le thriller est de mise, par la violence des assassinats, par l'angoisse permanente de ce qui va bien pouvoir arriver.
Quand à Hadrien, les enquêteurs sont désormais sur sa trace, car toutes les preuves mènent à lui, jusqu'à se qu'enfin il soit retrouvé. La fin est franchement déconcertante et on ne peut qu'attendre la suite avec impatience pour savoir ce qu'il va se passer. Corinne nous tient en haleine du début à la fin, et encore plus à ce moment là!
Commenter  J’apprécie          00
Patides
  24 avril 2014
La découverte d'une époque, de nouveaux personnages et de plans machiavéliques font qu'on s'accroche afin de connaître le dévouement de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : tueur en sérieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1212 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre