AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2723485838
Éditeur : Glénat (03/11/2011)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Lorsque la pétillante Will Vandom débarque en 5e au collège d'Heatherfield, elle se lie très vite d'amitié avec quatre autres filles : Irma Blair, Taranee Cook, Cornelia Hale et Hay Lin.Le lien entre ces quatre adolescentes aussi différentes que complémentaires dépasse rapidement le cadre d'une simple complicité entre copines : depuis que Will a débarqué dans leur vie, les autres se découvrent des pouvoirs magiques étranges ! Irma peut deviner les énoncés des interr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Lou987
  19 septembre 2017
[Addict, j'ai lu TOUS les numéros de Witch Mag, cette critique concerne donc toute l'histoire!]
Si vous plissez un peu les yeux et que vous parvenez à discerner un amas de nuages qui semble glisser dans le ciel, alors vous pourrez dire, en rentrant chez vous : « Papa, maman, il faut qu'on parle. » Mais avant que votre père ne commence à hurler en disant qu'il en était sûr, que ce n'était qu'une question de temps avant que cela ne se produise, qu'il vous connaissait décidément vraiment trop bien et qu'il allait régler ça demain à la première heure, et que votre mère ne tombe dans les pommes car « Oh mon dieu ! Pas mon enfant ! Tu n'es encore qu'un bébé ! », enchaînez rapidement en avouant que « Si. J'ai vu Kandrakar ». Je vous jure que leur teint sera moins blafard et qu'ils en riront plus tard. Pour le moment, ils vous reprocheront simplement de leur avoir flanqué la frousse de leur vie. Car bien évidemment que le dernier endroit que je voulais vous faire visiter était une véritable fabrique de rêves, de magiciennes, de sorcières et autres créatures sorties de l'imagination débordante d'Elisabetta Gnone (scénario) et des plumes d'Alessandro Barbucci et de Barbara Canepa. Nous parlons ici, en toute objectivité pour sûr, de trois génies qui ont bercé, chaque mois, et pendant plus de dix ans, la jeunesse de lectrices de Minnie Mag, rebaptisé Witch Mag (2002), au vu du succès de la série. J'avoue que j'ai peut-être, un peu, un chouilla – hum – fait partie de cette génération. Voici Will[elmina], Irma, Taranee, Cornélia, Hay Lin. Pour votre plus grand plaisir.
> Coup de crayon
Alessandro Barbucci et Barbara Canepa ont collaboré sur deux oeuvres connues, la fameuse série Sky-doll et celle pour la jeunesse Monster Allergy. de son côté, Alessandro Barbucci collabore avec Christophe Arleston (Lanfeust & co) sur la BD Ekhö, monde miroir. Il s'épanouit dans la fantasy et les mondes de l'imaginaire, comme le confirme son travail chez la Walt Disney Company en Italie. Si on leur confie à tous les deux les dessins de W.I.T.C.H., c'est certainement car leurs styles se confondent. En effet, à aucun moment on ne soupçonne un changement de dessinateur lorsque la série paraît tous les mois dans le magazine. C'est un style moderne, les proportions sont respectées au mieux, les couleurs inspirent la magie. Chaque personnage a son identité visuelle propre, chaque fille a ses habitudes vestimentaires, le dessin vient leur créer une personnalité. Et surtout, elles sont à la fois belles et faciles à esquisser, ce qui ravit les lecteurs. Les traits sont simples sans pour autant manquer d'originalité. Il y a quelque chose, dans ces dessins, qui rend accro et qui fascine. Je pense que la richesse des dessins de Barbucci et de Canepa est cette capacité d'identification. Elles ont les cheveux courts, longs, lâchés, en couettes, elles sont rousse, brune, blonde, potelée, mince, sportive, excentrique, complexée, fashion victim… tant d'attributs qui les caractérisent et dont la cohérence graphique, du début à la fin, ne fait pas défaut ! le coup de crayon est double, mais il n'en est pas pour autant mis en difficulté, au contraire. Cela montre que les dessinateurs ont un réel talent d'imitation et de fidélité, mais également qu'une BD, ce n'est pas simplement un scénario bien ficelé. C'est avant tout des personnages dont les traits imprègnent nos rétines et nous font vivre des aventures « spatiales », comme dirait une certaine sorcière au pouvoir de l'air. Sans parler des paysages, des mondes, et autres décors de fantasy que traversent nos magiciennes. Aucun détail n'est oublié, ce qui participe de l'harmonie de cette BD.
> Coup de plume
Mais derrière ces génies griffonnant se cache le cerveau de la bande, Elisabetta Gnone, qui, un jour, s'est dit :
« Bon ! Assez plaisanté. J'ai pensé à une histoire. Elles sont cinq, elles ont chacune un pouvoir : l'eau, l'air, la terre, le feu et … bon, on va dire que la dernière, c'est la plus spéciale, elle contrôle le pouvoir du coeur et – oh ! mais bien sûr ! Elle sera la maîtresse du groupe et devra veiller à leur cohésion en prenant soin d'un objet, un coeur ! Je vais l'appeler … le Coeur de Kandrakar ! Ce sera une sorte de collier bizarre mais esthétique, avec une boule en verre, qui doit être activé pour qu'elles passent en mode “action”. Et elles se transformeront ! Oui ! Elles auront des ailes – petites, sinon ce n'est pas pratique et elles risquent de ressembler à des fées alors ce que ce seront des sorcières, ce ne serait pas logique – des costumes vert et violet qui marqueront des générations entières ! Ah, et puis elles devront protéger le monde magique, oui ! ce seront des … magiciennes ! non, trop banal… des… Gardiennes ! Oui, les Gardiennes de Kandrakar, un monde magique ! Et puis le succès sera si retentissant que je serai plagiée quelques années plus tard par une série animée qui répondra au doux nom de « Winx Club » et qui reprendra exactement mon concept mais le déclinera en fées, pour conserver l'illusion parfaite et la poudre aux yeux ! Je – suis – une – génie ! »
Si, je suis sûre qu'elle a dit ça, Elisabetta Gnone. Elle a créé un monde fabuleux, complètement fou et magique qui a débarqué, un jour, entre deux BD des aventures de Minnie et Daisy. Elle s'est insérée dans le magazine à pas de loups, alors que c'est juste une bombe atomique qui, une fois la lecture achevée, nous laisse sur notre faim, et nous oblige à attendre le mois prochain pour avoir la suite. W.I.T.C.H., c'est l'histoire de notre enfance, ce sont des nuits et des nuits passées à rêver d'être choisie pour devenir Gardienne de Kandrakar, à rêver de se transformer en si belle sorcière, à rêver d'avoir des amitiés aussi solides, à rêver d'embrasser des mecs aussi canons que Caleb et de regretter que son personnage soit gâché à la fin, comme Nigel, d'ailleurs et … stop ! Bien sûr, cela me fait penser que si cette BD est génialissime, elle a ses défauts. La perfection, c'est pour les nuls. W.I.T.C.H., c'est aussi la déception quand des dessinateurs changent et nous laissent avec des dessins bâclés et ratés, c'est aussi un scénario qui s'essouffle parce qu'on devine que l'appât du gain est plus important que la qualité, c'est aussi un développement à n'en plus finir et des personnages qui perdent peu à peu leur identité au profit d'un succès qu'on ne voudrait surtout pas arrêter là. C'est donc également une BD dont la fin est très floue, qui est plus que décevante et qui gâche cette espèce de lien affectif qu'on avait avec ces personnages. En effet, alors qu'Elisabetta Gnone avait commencé une intrigue plutôt prometteuse, qui concernait les signes du zodiaque et avait l'air très original, ça s'est arrêté. Oui, plus rien. Ah, si ! Des gags. Des pauvres petites pages de gags, creuses, sans intérêt, qui sont là simplement pour dire « regardez, le magazine change complètement de formule mais on garde un peu les W.I.T.C.H. parce que, quand même, c'est grâce à elles si on en est là aujourd'hui ! » Arf, j'ai mal à mon enfance la tête dans les nuages. Car, au-delà de l'aventure de cinq jeunes filles, c'est également l'aventure d'un magazine qui explose, mais cela, c'est un autre débat. Elisabetta Gnone reste un génie pur qui a stimulé l'imagination et l'imaginaire de millions de lecteurs pendant des années. Elle a créé les sorcières les plus sympathiques et les plus charismatiques du début des années 2000.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ewylyn
  02 février 2014
Une série que j'adorais lire et relire quand j'étais adolescente, je me désespérée de la trouver un jour en bande dessinée. Quelle joie de pouvoir en faire la collection, car je suis déterminée à avoir toutes les aventures des WITCH !
C'est une série qui s'adresse avant tout à un public jeunesse ou ceux qui – comme moi – sont nostalgiques des aventures de ces cinq jeunes filles, ou ceux qui s'intéressent au monde « jeunesse ». Néanmoins, je lui trouve un côté intemporel, je trouve que les dessins tout comme les histoires n'ont pas vieilli.
Ce tome est le tout premier de la saga. Ainsi, il met en place tous les ingrédients nécessaires pour la compréhension de la série, il pose les bases sans trop en donner. C'est ce qui m'a plût, nous ne sommes pas bombardés de théories, l'histoire se met peu à peu en place et les questions commencent à trotter dans nos esprits. le scénario est réellement maîtrisé, c'est impressionnant de voir que l'histoire – même simple – peut comporter des rebondissements magiques et inattendus. En tant, j'aime beaucoup cet univers et il me tarde de me plonger dans la suite.
Ce tome nous conte comment Irma, Will, Taranee, Hay Lin et Cornélia sont devenues les gardiennes de Kandrakar. Les fils de l'amitié se tissent peu à peu entre elles, certaines vont même se rendre compte que la magie les imprègne déjà et d'autres vont devoir se battre contre deux mystérieux personnages. Chacune de ces filles détient un pouvoir sur un élément, l'eau (Irma), la terre (Cornélia), le feu (Taranee) ou l'air (Hay Lin), Will possède le coeur de Kandrakar, la somme des quatre autres pouvoirs. La fête d'Halloween est une excellente occasion pour une amitié peu commune et la naissance d'un groupe magique.
Puisque nous avons cinq filles aussi différentes que complémentaires, le lecteur pourra largement trouver son personnage favori (famille, pouvoir, physique, qualités défauts). Nos WITCH sont très complètes, elles ont une personnalité travaillée, des histoires qui leur sont propres, c'est un vrai régal d'avoir des protagonistes aussi variés qu'intéressants, loin des clichés, elles sont humaines et très attachantes. J'ai mes préférées, cela va de soi, comme Irma, drôle et pétillante, ronde et généreuse ; Hay Lin, rêveuse et artistique, elle est optimiste et si gentille ou encore Will, forte et sensible. Même les personnages secondaires sont intéressants et jouent un rôle bien précis, comme Elyon, la bande d'Uriah, Matt, les parents de nos héroïnes ou ces deux mystérieux protagonistes déterminés à se débarrasser des WITCH, Vathek et Cédric. Bien sûr, le premier tome oblige à ne pas tout dévoiler ou présenter toutes les facettes des différents personnages rencontrés, c'est une série qui se suit sur une bonne longueur.
Je me suis replongée avec enthousiasme dans l'histoire, j'ai retrouvé les personnages comme de vieux amis, je reste émerveillée par la magie, le scénario et par nos héroïnes. C'est simple et parfait pour se détendre, pour s'amuser et pour rêver, le texte est soigné tout en demeurant fluide, la lecture se révèle encore plus agréable grâce aux dessins et aux couleurs employées. Ce sont de très beaux dessins que nous offre la série, le style est influencé par celui utilisé par les mangés, mais il sait rapidement s'en détacher pour offrir un style unique et singulier. le character design permet d'identifier très aisément les personnages défilant sous nos yeux, les objets et les décors sont soignés, je pense en particulier aux chambres de nos héroïnes. Ces chambres sont personnalisées et permettent de mieux connaître nos WITCH, les détails sont nombreux et peuvent parfois nous amuser. Les effets dus à la magie sont bien présentés, les costumes sont splendides... Ce sont les dessins qui m'auront donné envie autrefois de m'intéresser à cette série et je ne le regrette pas. Elle mérite d'être connue, d'autant plus que la colorisation est magnifique. Les teintes sont franches, mais elles s'harmonisent, elles ne sont ni criardes ni trop pâles, elles correspondent aux ambiances souhaitées ou aux couleurs souvent associées à nos héroïnes – selon leurs personnalités.
En conclusion, je pourrais parler de cette série et la vanter pendant des pages et des pages. Elle est divertissante, fraîche, pleine de vie, d'aventure, d'action, d'amour, d'amitié, de magie, de famille, d'école, de messages forts... Chaque lecteur peut se retrouver à travers une WITCH à cause de son histoire, de son passé, de ses goûts, de sa manière d'être, de son design. Les personnages sont variés et attachants, l'intrigue prenante, les dessins sont réussis et le tout donne un premier tome fantastique. Ce premier opus pose d'excellentes bases pour la suite et je conseille cette série, j'en suis fan depuis très longtemps et je retombe en enfance en la lisant.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CDICGE
  27 novembre 2017
Sorcière un jour
Sorcière toujours
C'est l'histoire d'une ado qui arriva dans un nouveau collège. Elle se fit de nouvelles amies. Une fête d'HALLOWEEN se préparait . Les jeunes fillessont loin de se douter qu'elles avaient des pouvoirs magiques mais elles les découvriront pendant la fête. La grand mère de Hay Line leur annonce qu elles sont devenues les gardiennes de la muraille Kandrakar. Irma contrôle l'eau, Taranee contrôle le feu, Cornelia contrôle la terre, Hay Lin contrôle l'air et Will ne sait pas encore quel est son pouvoir. Elle le saura dans les prochains épisodes.
Cette BD est très bien pour ceux qui croient a la magie. J'ai apprécié l'amitié que ces cinq filles partagent. En plus, j'aime leur habits. Ce qui est dommage, c'est que ce livre se finit trop vite. Mon personnage préféré est
Will, le nom du groupe est constitué de toute leurs initiales.
J'ai hâte de lire les autre tomes!!!
Lison 6D
Commenter  J’apprécie          00
Miaka
  03 novembre 2013
2011 marque l'année du grand retour des W.I.T.C.H. avec la très attendue publication du format BD de la série prépubliée jusqu'à présent dans le W.I.T.C.H. Mag (feu Minnie Mag).
L'occasion pour les nouvelles lectrices de découvrir les débuts de leur série favorite mais également pour les fans de la première heure de retrouver leurs héroïnes dans une édition durable.
Ce tome 1, intitulé Halloween et sortie pour la première fois en Octobre 2001 (on vous laisse deviner pour quelle occasion), présente le lieu, l'action et les personnages. BD aux couleurs chaleureuses, cette création signée Barbucci et Canepa ( Sky Doll, Chosp, Monster Allergy,…) n'a pas vieilli d'un pouce au bout de dix ans. Inter-générationnel, W.IT.C.H. propose une intrigue de qualité et des thèmes variés.
Avec ses magnifiques couvertures, nul doute que l'édition de Glénat envoûtera un nouveau public ! W.I.T.C.H. débute sur les chapeaux de roues. Qu'il est bon de redécouvrir cette excellente série !
A noter que les deux premiers tomes sortent tout deux le 9 novembre et seront suivis par le trois et quatre en Janvier et Février 2012.
Parce que moins médiatisée et possédant moins de produits dérivés en France, W.I.T.C.H est vu comme une série plagiant scandaleusement Winx Club et ce, surtout à cause du dessin animé. Mais c'est en réalité l'inverse ! Sortie en 2001 via la BD, W.IT.C.H. est antérieur à Winx (créée en 2004). Si l'on fait une petite recherche sur le net, on trouvera beaucoup de débats sur ce point. Il est néanmoins, indéniable que Winx pompe sur W.I.T.C.H. depuis des années et ce, sans honte.
Lien : https://parole2libraire.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lemillefeuilles
  17 septembre 2018
En farfouillant dans le rayon jeunesse de la médiathèque, je suis tombée sur cette saga que je connais si bien... mais que je n'ai pas lue depuis pas mal d'années. J'y ai été très attachée durant une bonne partie de mon adolescence dans les années 2000 après avoir découvert W.I.T.C.H Mag auquel j'ai longtemps été abonnée avec ma soeur.
Nous y faisons la connaissance d'un monde parallèle au notre : Kandrakar, dont la muraille est menacée... afin de la protéger, cinq jeunes humaines ont été élues gardiennes... Elles se retrouvent alors avec des pouvoirs, maîtrisant chacune un élément : pour Taranee, le feu, pour Irma, l'eau, pour Cornélia, la terre, pour Hay Lin, l'air. La dernière, Will, a le coeur de Kandrakar qui permet d'activer leurs pouvoirs.
En parallèle à ça, elle suivent leurs cours dans la ville d'Heartherfield, dans laquelle Will et Taranee viennent d'arriver. Celles-ci vont se lier d'amitié avec Elyon, Hay Lin, Cornélia et Irma, elles aussi élèves du collège.
Comme à l'époque, j'ai trouvé que les illustrations (crayonnées par Alessandro Barbucci et encrées par Donald Soffritti) étaient très belles, notamment, pour ce premier tome, le passage où Irma est dans son bain et joue avec l'eau... Malheureusement, quelques planches ont été supprimées de la version d'origine dans cet ouvrage de chez Walt Disney Compagny, et c'est bien dommage.
Au niveau de l'histoire, c'était un plaisir de re-découvrir les différents personnages et de voir comment le début de leur amitié se construit. Elles font également connaissance, petit à petit, avec leurs pouvoirs.
Un premier tome que j'ai été ravie de relire, malgré le bémol des pages manquantes, et c'est avec plaisir que je vais me plonger de nouveau dans toute la saga.
Lien : http://anais-lemillefeuilles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
EwylynEwylyn   29 mars 2014
J'hésite à me confier. Si le groupe savait ce qui se passe avec l'eau ! J'invente des jeux magiques et merveilleux !
Commenter  J’apprécie          20
Video de Elisabetta Gnone (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elisabetta Gnone
Bref extrait de la série WITCH d'après E. Gnome, dont les héroïnes sont 5 adolescentes.
autres livres classés : amitiéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

sorcieres battez vous

quel est le surnom de vanilla ?

pervinca
feli
shirley
babou

5 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Fairy Oak, tome 1 : Le secret des jumelles de Elisabetta GnoneCréer un quiz sur ce livre