AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Princess Bride (47)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Fifrildi
  03 juillet 2018
Je devais avoir 13 ou 14 ans quand j'ai vu pour la première fois le film Princess Bride (Rob Reiner, 1987). Je le connais presque par coeur, tellement je l'ai vu. Bref, cela faisait longtemps que j'avais envie de lire ce livre. Lors de mon dernier passage en bibliothèque, je l'ai vu sur le présentoir des nouveautés… J'étais tellement contente que ma fille s'est crue obligée de me demander si je me sentais bien. Elle n'a pas encore compris que les livres ont le pouvoir de rendre heureux et – apparemment – de faire glousser ^_^

C'est l'histoire de Bouton d'or et de Westley le garçon de ferme. Quand Bouton d'or lui avoue son amour, il se sent obligé de partir faire fortune afin de pouvoir l'épouser car cet amour est bien sûr réciproque. Westley disparaît en mer et Bouton d'or se retrouve contrainte d'accepter la demande en mariage du Prince Humperdinck de Florin.

Humperdinck est le vilain méchant de l'histoire, il ne rêve que de pouvoir faire la guerre au pays voisin (Guilder). Mais il n'est pas aussi terrifiant que le terrible pirate Roberts…

Après les fiançailles, Bouton d'or est enlevée par 3 brigands. Il y a Fezzik le géant, Inigo Montoya et Vizzini le Sicilien. Ceux-ci se feront ravir la belle par un mystérieux homme en noir…

Un régal !

Le film est une belle adaptation, qui est de l'auteur lui-même (il a écrit le scénario).

Il y a cependant un petit bémol. J'ai aimé moyen toutes les interventions de l'auteur tout au long du livre. J'ai aussi été déstabilisée par l'histoire du bébé de Bouton d'or en fin de volume. En fait, je pense que je n'ai pas du tout aimé cette partie.

Quoi qu'il en soit, cela reste un très bon moment de lecture.




Challenge défis de l'imaginaire (SFFF) (110)
Challenge multi-défis 2018 (66)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          456
Galounette
  16 juin 2015
Un petit coup de mou ? Une baisse de moral à l'approche des vacances qui sont presque à votre portée, mais mettent un temps fou à se concrétiser ?

Ah, vous prendrez bien une bouchée de Princess Bride, alors !

Comme beaucoup, je connaissais de nom cet ouvrage qui a rencontré un certain succès en cassette vidéo (à l'époque il n'avaient pas encore inventé le DVD), avec Robin Wright dans le rôle de Bouton d'or (si, vous savez, Robin Wright, une jolie blonde qui jouait dans Santaaaa Barbaraaaaaa, qui me diraaaaaaa...vous l'avez dans la tête maintenant, ne me remerciez pas).

Princess Bride, donc, c'est l'histoire de Bouton d'or et de son grand amour, un récit loufoque et déjanté, soit-disant adaptation de William Goldman d'un roman de Morgenstern. A vous de voir si vous trouvez trace du Monsieur en question, et comme je suis sympa je vous donne un indice : Je ne sais pas ce qu'il prend au petit-déjeuner le William, mais c'est de la bonne (et quand la musique est booonne, bonne, bonne, boooonne, ah non c'est pas le même Goldman pardon, mais maintenant vous n'avez plus Santa Barbara dans la tête).

Les amateurs de fantastique se régaleront des exploits de l'Homme en noir, et ceux qui n'aiment pas seront heureux de la délicieuse caricature que nous sert Mr Goldman.

J'ai passé un excellent moment à la lecture de ce livre, entre fous-rires et petites réflexions intérieures "il est complètement dingue ce type", un moment qui détend, qui fait du bien, car finalement je trouve qu'on a trop rarement l'occasion de lire de bons livres humoristiques. Et puis il y a un je-ne-sais-quoi de nostalgique aussi, avec la lecture du roman par le père du jeune William.

A lire absolument ! (vraiment, entièrement, délicieusement...petit clin d'oeil au géant qui fait des rimes)
Lien : http://oxybeurresale.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
LaGeekosophe
  19 janvier 2018
Princess Bride, c'est d'abord un film qui m'a marqué et qui a marqué la pop-culture. du coup, j'ai acheté le livre quand je l'ai vu, errant dans les, enfin, le rayonnage fantasy de la boutique du coin. Une jolie couverture des éditions Bragelonne, nous voilà partis pour une histoire d'amour, de cape et d'épées.

Ce qui surprend dans un premier temps, c'est la façon dont William Goldman utilise son média. Il n'hésite pas à interrompre le récit pour nous partager ses pensées. Car ce n'est pas lui l'écrivain originel de l'oeuvre, mais l'éminent Morgenstern (fictif en réalité). C'est un procédé narratif qui ne plaira pas à tout le monde, mais j'ai trouvé ses interventions rafraîchissantes, avec ce qu'il faut d'humour et de sarcasme.

Ce fut également un plaisir de retrouver les personnages qui hantaient mon imaginaire. En particulier Inigo Montoya, le fougueux hispanique en quête de vengeance et le géant Fezzik. Ils sont plus attachants que jamais. En réalité, Princess Bride confirme avec brio une pensée que j'avais formulée il y a bien longtemps lors de mes précédentes lectures. L'archétype est un outil puissant. Bien utilisé, il crée les personnages les plus présents dans l'imaginaire populaire. Mal utilisé, il devient le cliché, créature insipide qui hante les cauchemars des lecteurs. Princess Bride en tire avantage en créant des personnages sympathiques, même les les vils, que l'on peine à quitter.

Il y a peu de temps mort dans Princess Bride, les aventures s'enchaînent entre enlèvements, rongeurs de taille inhabituelle et duels flamboyants. L'humour est très présent, je me suis surprise à glousser devant certains dialogues piquants entre Westley et Inigo ou les délire de Max le miracle. On ne s'ennuie jamais réellement, même la niaiserie nous semble soudainement charmante.

En somme, Princess Bride est un bijou d'humour et d'aventure que j'ai beaucoup apprécié. Un feel-good book avec de l'action et de l'amûûûûr.
Lien : https://lageekosophe.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
cyan
  06 décembre 2018
(...) Etait-il vraiment nécessaire que je vous fasse un résumé de cette histoire? Parce que si vous ne connaissez pas le livre, vous connaissez probablement le film? Si ce n'est pas le cas, c'est le moment de réparer cet oubli! Surtout que c'est le genre d'histoire qui se prête bien à la période de Noël à mon avis 🙂

Bon, honnêtement (et c'est assez rare pour le souligner), je préfère le film. Pas que le livre soit mauvais, bien au contraire. Mais l'auteur ne se contente pas de raconter ce qu'on voit dans le film. Il explique que cette histoire est celle écrite par un écrivain florin du nom de Simon Morgenstern et qu'il s'est contenté de l'abréger pour le confort du lecteur. Ce qui fait qu'il met un temps fou avant d'en venir à l'histoire elle-même et qu'il digresse souvent. C'est quand même amusant à lire, mais franchement, c'est l'histoire de Bouton d'Or et Westley, d'Inigo, de Fezzik et de leurs aventures, qu'on a envie de lire ^^ Bref, le film est assez fidèle au livre, mais il tranche dans le vif en nous épargnant beaucoup de blabla. Dans les deux cas (qu'on lise le bouquin ou qu'on regarde un écran), on a un sourire plaqué sur la figure du début à la fin, du moins quand on est pas en train de rire 🙂

Parce que l'histoire est très chouette, déjà. Au programme: de l'aventure, du Grand Amour, de la vengeance, des bastons, des trahisons, etc. Et aussi, de l'humour. Beaucoup d'humour. On rit très souvent, que ce soit avec le livre ou avec le film. Répliques et situations très drôles, protagonistes hilarants, même ceux dont on aurait pu penser au départ qu'ils seraient ennuyeux. Il y a là-dedans des trouvailles géniales et des personnages inoubliables.

Le livre développe davantage certaines choses par rapport au film. le passé de Fezzik et Inigo, par exemple, ou encore la personnalité d'Humperdinck. Il y a aussi beaucoup de détails supplémentaires et, s'ils ne manquent pas au film, on prend plaisir à les découvrir.

Une excellente lecture, qui m'a donné une pêche d'enfer. Une semaine après l'avoir refermé, je me marre toujours comme une idiote rien que d'y penser 😆 Mon conseil: regardez le film. Il vous donnera envie de lire le livre dans la foulée 🙂
Lien : https://bienvenueducotedeche..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Kenehan
  28 décembre 2015
Challenge Variétés 2015
Catégorie : Un livre choisi pour sa couverture

Film culte de 1987, "Princess Bride" a longtemps été un roman introuvable en France, en tout cas pour moi. Après de longues recherches infructueuses, c'est l'initiative de Bragelonne de fêter les 40 ans du livre qui m'a enfin donné l'occasion de le découvrir.

Comédie fantastique, parodie, "Princess Bride" s'amuse gentiment des codes du genre pour nous proposer une histoire délectable. Des personnages haut en couleur, une histoire d'amour épique, un monde plein de surprises et de dangers, bref autant d'éléments qui raviront les amateurs du genre.

Si le film m'avait d'emblé conquis, ce n'est pas le cas de sa version romancée. Les 45 premières pages d'introduction de William Goldman sont laborieuses malgré quelques passages amusants. Je n'ai retrouve mon véritable plaisir qu'avec le premier chapitre intitulé "La fiancée". A part ça, on retrouve tout ce qui a fait le film et plus encore !

En plus de revivre le film dans son intégralité, le roman approfondi beaucoup d'éléments dont le passé des personnages. C'était une de mes principales attentes en me procurant ce livre et je suis comblé. Mieux encore ! La fin n'est pas tout à fait la même puisque si la version cinématographique se conclut sur un happy ending, le livre, lui, s'achève sur un suspense intenable. Heureusement, "Princess Bride" a eu une suite : "Le Bébé de Bouton d'or", également abrégée ici (et pas qu'un peu !) par William Goldman.

Un roman qui a su satisfaire mes attentes juste dans sa belle édition reliée chez Bragelonne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Nono19
  31 décembre 2016
Je ne connaissais « Princess Bride » que de nom pour l'avoir entendu citer dans des films et séries TV (il semble assez connu aux USA). Avant de voir le film, il me semblait normal de lire le livre et le moins que je puisse dire est que j'ai été surprise. Je m'attendais à un roman de cape et d'épée, d'aventures, d'amour mais pas à autant de moments farfelus voire vraiment absurdes.

L'histoire commence avec l'auteur qui nous explique pourquoi il a décidé d'abréger le roman de S. Morgenstern et ce que « Princess Bride » représente pour lui. Bon, j'avoue que j'y ai cru… au début. Car par la suite, on sent l'entourloupe à plein nez ! Pas de Morgenstern, pas de version originale de « Princess Bride » et l'auteur n'a pas hérité d'un enfant qui roule comme un tonneau :p.

Ce roman est surtout marqué par l'humour omniprésent (que j'ai trouvé par moments trop lourd) et des aventures parfois « trop » : trop dingues, trop irréalistes, trop absurdes. Même quand un des personnages principaux meurt, il ne meurt pas vraiment, il y a toujours un moyen de le sauver.

Les personnages m'ont plu dans l'ensemble : Westley est le héros courageux, intelligent, romantique qui fait tout pour être avec l'amour de sa vie, Inigo est dévoré par la haine qu'il éprouve envers le meurtrier de son père et cherche à se venger, Fezzik, le géant stupide au grand coeur veut juste faire ce qu'il peut pour ses amis et ne pas se retrouver seul, le prince Humperdinck, sadique, consciencieux et caractériel. Mais Bouton d'or, me direz-vous … ben Bouton d'or m'a irritée au plus haut point ! Naïve, égoïste, capricieuse, … Je n'ai pas réussi à l'apprécier.

Un roman qui reste fun à lire, vraiment spécial (je n'en avais lu aucun qui ressemble un tant soit peu à celui-ci), rempli d'aventures, d'endroits fantastiques, de duels improbables, de moments WTF, …
Il me reste à découvrir le film ce qui est prévu pour dans pas longtemps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Lilith_nz
  19 décembre 2015
Ah, Princess Bride ou le conte de mon enfance ! Pourquoi vouloir des princesses Disney lorsque l'on a la possibilité d'embarquer en compagnie d'un géant, d'un espagnol et d'un pirate ?

Ce livre est un roman de fantasy présenté de façon assez singulière. En effet l'auteur se permet de nous faire des remarques tout au long du récit. de plus, l'histoire est présentée comme étant l'oeuvre d'un autre auteur dont William Goldman se permet de nous raconter les "passages les plus intéressants".
L'auteur fait à travers ce livre un semblant de "caricature" des romans du même genre tout en rendant son histoire vivante et intéressante. Ses personnages, bourrés de clichés en sont de plus très attachant. Personnellement, je ne pourrai parler de ce roman sans citer Inigo Montoya qui est sans hésiter (et restera), mon personnage préféré ! Cet Espagnol à l'épée bien trempée aura toujours su me plaire au fil de mes (re)lectures.

Je ne saurai que vous conseiller ce roman même si je pense que c'est le genre de roman à double tranchant : soit l'on aime, soit l'on aime pas !
Je vous conseille également le film, un classique !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Mondaye
  29 juillet 2016
Je manque très très certainement d'objectivité face à ce roman.

La cause le film. Car presque tout les ans depuis mes neuf ans jusqu'à ma lecture six ans plus tard, je le regardais sur la télé de mes grands parents (qui n'avaient pas un très large stock de film grand public).

Donc j'en connaissais chaque détour chaque souffle (ou presque) du fait de la grande fidélité de l'adaptation.

Mais pourtant ça pourrais jouer en sa défaveur. Connaitre l'histoire, dans ses passages amusants et inquiétant peut souvent gâcher une lecture.

mais non. Princess Bride à sa saveur si unique que même une connaissance parfaite de l'histoire ne gâche en rien la lecture (ou le visionnage).

Bon pour ceux qui n'auraient pas encore vu ce film... parlons du livre.
Et pour les autres je tiens à signaler quelques petits changements. ;)

Donc Princess Bride c'est une petite mise en abime avec une histoire dans l'histoire. La première qui est négligeable, sauf au niveau des interventions en italiques ou s'ajoute interruption et plaisanterie sur l'auteur et sa prétendue découverte et réécriture d'une oeuvre écrite par un autre.
La seconde... c'est le parfait mélange entre fantasy et roman de cape et d'épée, avec une dominante de la seconde. (La fantasy étant surtout là comme un peu de sel supplémentaire).
Duels de force brute, d'épée d'esprit! Escalade de falaise prétendument inescalables! Poursuite maritime! Évasion de prison inexpugnable... Vengeance! Trahison! et le grande Amour avec un A majuscule.

le tout servit avec une très bonne dose d'humour. Ce qui gênera peut-être certains. Car clairement l'auteur ne se prend pas très au sérieux. Mais pour moi ça fait partie du charme essentiel de l'oeuvre.

Parmi mes passages préférés... alerte spoiler.




Donc bref je vous encourage vivement à lire cette oeuvre.
Juste histoire de ne pas restez perdu la prochaine fois que quelqu'un vous lancera "Je m'appelle Inigo Montoya. Tu as tué mon père. Prépare toi à mourir."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
lilyrose87
  15 octobre 2013
Les histoires d'amour...ce n'est vraiment pas mon truc. Je n'ai rien contre un peu de romance bien entendu...mais pas quand elle dure près de 300 pages!
Alors vous me direz "oui mais pourquoi tu lis Jane Austen alors?"
OK vous m'avez eu...mais Jane Austen c'est Jane Austen...et puis c'est tout!

Donc, mis à part Jane Austen, je n'ai pas l'habitude de lire un roman avec une histoire d'amour à rallonge. Alors qu'est-ce qui m'a pris de lire Princess Bride bon sang de bonsoir???? le titre, le résumé...mais tout m'indiquait de fuir à toutes jambes! Alors pourquoi ai-je fait l'inverse? Parce que c'est mon père qui m'a conseillé ce livre!
Pour que vous compreniez bien, il faut que je vous décrive les lectures de mon père : Fantasy, Policier, Science-Fiction...mais JAMAIS oh non JAMAIS d'histoire d'amour (Jane Austen, il ne connait pas)!

J'étais donc curieuse de lire le roman qui a fait changé d'avis mon père...alors oui j'ai lu Princess Bride, et vous savez quoi? J'ai adoré! C'est un chef-d'oeuvre sur l'amour mais sous toute ses formes (le simple valet qui est capable de tout par amour, le fier espagnol qui est prêt à tout par amour, la princesse belle comme tout et qui personnifie à merveille l'amour avec un grand A).
Princess Bride est un livre culte (un jour je verrai le film mais pas maintenant...y a la saison 3 de Game of Throne qui m'attend)...on ne lit pas Princess Bride, on le vit!

Alors même si les histoires mièvres sur les princesses et le grand amour vous donnent de l'urticaire, lisez Princess Bride...car après tout, l'amour est une aventure!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ValentineF
  26 août 2013
J'ai ouvert "Princess Bride, la version abrégé avec que les meilleurs moments de l'oeuvre de S. Morgenstern" des éditions bragelonne, pour ne plus vraiment le refermer, j'ai mis une journée pour le lire, il se lit super bien tant que j'y pense. Bon j'arrête mes bétises pour faire ma fiche de lecture.

Ma fiche est d'ailleurs bien avancé puisque j'ai dit l'auteur et l'auteur bis, l'éditeur et le titre, tout ce qu'il faut pour le trouver donc, en plus une édition collector spécial 40ans devrait sortir (genre aujourd'hui le 26/08/2013).
Ceci dit, il faut aussi dire qu'il a été adapté pour le cinéma, pour la petite histoire, le film a fait un flop a sa sortie et est devenu culte en vidéo.

Retour à l'histoire, enfin, j'en ai pas encore parlé: Bouton d'Or, fermière au fort potentiel de beauté fini par tomber amoureuse de son "Garçon de ferme" (Westley), après l'avoir exploité durant des années, lequel pour la mérité décide de partir faire fortune. Hélas, elle apprend son décès des suites de l'attaque du terrible Pirate Roberts. Désespérée, elle décide de ne plus aimer, pour finir par épouser le prince du coin (sans amour, on a dit qu'elle ne voulait plus aimé). le jour de la présentation de la Princesse Bouton d'Or au peuple, elle est kidnappée (Quand on a pas de bol).

Là commence l'histoire, mais je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir de lire cette oeuvre géniale. Je vous lance juste des noms en vrac : L'homme en noir, l'albinos, l'espagnol, le géant, le sicilien, la machine, le marais de feu, la falaise de la démence, Max le miracle.

Un cocktail d'actions, d'amour, de satyre et surtout de beaucoup d'humour.

Encore une chose, Morgenstern est adepte des parenthèses délirantes, et Goldman des références à sa famille toujours cinglante... (Ce qui a dû lui couter son mariage).

Encore une chose : Les deux auteurs ne font qu'un, en fait, c'est surtout un brin de nostalgie de l'auteur qui a du avoir la chance d'avoir un parent pour lui raconter des histoires avant de dormir.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1339 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre