AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B001D9D7WA
Éditeur : J. Labitte (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Les églantines / par Marie-Laure Date de l'édition originale : 1843 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
coco4649coco4649   26 mai 2016
Sonnet
À M. L. Ulback.


Vous m'avez dit un jour : Jeune fille poëte,
Ne chantez point votre âme et cachez votre cœur ;
La femme, parmi nous, doit demeurer muette,
Renier ses amours et garder sa douleur.

Et moi je vous réponds : Dites à la tempête,
Aux grands vents, aux grands flots d'étouffer leur fureur ;
Faites taire au vallon l'écho fort qui répète
Ou le cri de souffrance ou le cri du bonheur ;

Dites au rossignol, sous la grande ramée,
Que son accent fait peine à votre âme alarmée...
Qu'il se taise toujours... Défendez au reclus

D'invoquer l'espérance et la liberté sainte ;
Faites taire tout bruit, tout chant et toute plainte :
Quand tout sera muet, je ne chanterai plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
arcade_darcade_d   27 février 2019
Moi mener triste vie
Les jours;
Moi chercher une amie
Toujours.

Moi planter doux ombrage,
Et croire lui parler;
Sur le bord du rivage
Sans cesse l'appeler.

Croire qu'elle vient belle,
L'attendre chaque soir;
Dire: ce n'est pas elle!
Et moi perdre l'espoir.

Puis, errer dans ma case
Les nuits,
Et n'avoir pour extase
Qu'ennuis.

Moi haïr ma cabane,
Et le son de ma voix,
Et la rouge liane
Des bois.

Moi haïr la montagne
Et le bruit de mes pas,
Car moi vis sans compagne,
Hélas!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
arcade_darcade_d   27 février 2019
Faites taire tout bruit, tout chant et toute plainte :
Quand tout sera muet, je ne chanterai plus.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : poétesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Marie-Laure Grouard (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
861 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre