AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782915800678
Nord Avril (30/11/-1)

Note moyenne : /5 (sur 0 notes)
Résumé :
Cette histoire se passe dans les années 60-70, dans une ferme du Nord, au nord de Lille... La vie à la campagne à l'heure du rock'r'roll et de la pop music ! L'auteur a 10 ans au début de l'histoire... Les "gendarmes" à la messe, le paradis des animaux, le secret du vieux Warteux, la femme à poil, Mai 68, la crèche vivante, l'institutrice Mademoiselle Lorrain... Le ton est à l'humour et à la bonne humeur ! Elève de l'Ecole supérieure de journalisme de Lille, Françoi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Jeanyvesmereau
  03 octobre 2020
On m'appelle Spoutnik par François Herbaux
Ne pas hésiter parfois à sortir de l'ombre un livre qui date un peu car on découvre un bel ouvrage n'ayant rien perdu de la fraîcheur de sa jeunesse. Ainsi, je viens de lire avec plaisir et d'une traite (de vache évidemment !) le beau livre de François Herbaux, On m'appelle Spoutnik, souvenirs d'une enfance dans une ferme de la banlieue lilloise, à deux pas de Roubaix, mais bien autre chose qu'un regard mélancolique sur une jeunesse enfuie. Rien de nostalgique ou d'ethnologique, mais beaucoup de tendresse et d'amour pour une société disparue, absorbée par la métropole. François Herbaux ne nous entraîne pas en voyeur dans ce petit monde qui parle encore couramment le patois tout en découvrant l'élevage intensif des poules pondeuses qui finissent égorgées dans la cour pour être vendues aux citadins attirés par la bonne affaire, ou en lot à la ducasse de l'amicale laïque. Jamais pontifiant ou moralisateur, François Herbaux pose un regard acidulé sur une petite société bigote méfiante des laïcards du quartier d'à côté. On respire le grand air de la plaine flamande et on hume le parfum exotique de la Belgique. Les animaux fréquentent les humains et finissent parfois écrasés par imprudence en traversant la départementale ou castrés quand ils sont trop indépendants pour le petit cavalier qu'on leur colle sur le dos. Entre fossés et taillis, les enfants découvrent la vie à petites touches.
C'est merveilleusement écrit et plein de trouvailles qui nous font entrer dans un monde merveilleux. Une très belle écriture, alerte, ciselée, fine et légère mais élaborée qui suscite un grand plaisir au lecteur. Alors procurez vous au plus vite On m'appelle Spoutnik. Si vous êtes du Nord, vous redécouvrirez avec affection votre pays, si vous êtes d'ailleurs, François Herbaux vous fera aimer ce pays, car ce n'est surtout pas un roman régionaliste mais une jolie oeuvre littéraire.
On m'appelle Spoutnik par François Herbaux, éditions Nord-Avril, 324 p., 14 €; 2010
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : journalismeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

LNHI-44259

Qui chantait ceci en 1977? On a tous dans le coeur une petite fille oubliée Une jupe plissée, queue de cheval, à la sortie du lycée On a tous dans le cœur un morceau de ferraille usé Un vieux scooter de rêve pour faire le cirque dans le quartier Et la petite fille chantait (et la petite fille chantait) Et la petite fille chantait (et la petite fille chantait) Un truc qui me colle encore au cœur et au corps Everybody's doing a brand-new dance now Come on babe do the locomotion I know you gonna like it if you give it a chance now Come on babe do the locomotion

Alain Souchon
Laurent Voulzy
Eddie Mitchell

12 questions
75 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson française , années 60 , enterrement , animauxCréer un quiz sur ce livre