AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1021007056
Éditeur : Tallandier (22/01/2015)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Bertrand Herz avait 14 ans en 1944 lorsqu'il fut déporté à Buchenwald avec son père. Seul enfant dans ce camp où étaient internés les résistants et les opposants politiques, il nous livre un témoignage bouleversant sur l'horreur nazie. "Je suis un miraculé. Je suis un miraculé, comme tous ceux qui sont revenus des camps de concentration nazis. J'aurais dû, comme la quasi-totalité des 76 000 juifs de France arrêtés, être déporté à Auschwitz, et gazé comme les enfants... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Josie45110
  04 mai 2015
Lorsque Bertrand Herz, invité par le CERCIL, est venu rencontrer les lecteurs dans la librairie, j'ai été frappée par sa justesse de ton. Ce vieux monsieur de 85 ans ne radote pas ; il a les idées bien claires et s'il a décidé de témoigner à cet âge, ce n'est pas pour écrire un livre d'histoire mais pour raconter ce qu'il a vécu et qu'il a vu avec ses yeux d'enfant de 14 ans. Pas d'analyse historique mais un récit sensible et authentique d'un homme qui porte un regard lucide et qui sait prendre de la distance.
Commenter  J’apprécie          30
Labibliogirly
  06 mai 2018
Ce livre est le témoignage de Bertrand Herz qui, à l'âge de 14 ans, fut déporté à Buchenwald avec ses parents, sa soeur et son fiancé. La-bas, il arriva à survivre et à revenir en France. Ses parents et Claude, le fiancé de sa soeur, n'eurent pas cette chance.
Ce livre est le témoignage d'un homme qui ne veut plus se taire et qui a décidé de parler. Il est le témoignage d'un homme qui, parce qu'il était d'une famille juive, fut la victime d'un dictateur décidé à éradiquer une religion pour son seul bon plaisir.
Ce livre est bouleversant de simplicité et ne comporte que la réalité de ce qu'il a vécu, avant et après la guerre. Il y présentera sa vie, son avenir, sa famille.
A lire, mais préparer les mouchoirs, car elle vous bouleversera cette lecture
Lien : http://labibliogirly.over-bl..
Commenter  J’apprécie          00
Aveline
  14 mai 2018
Malgré tous les écrits qui traitent de ce thème, je ressors de la lecture de celui-ci avec le sentiment toujours plus fort que j'aurais toujours quelque chose à apprendre. L'auteur admet qu'il a eu une chance incroyable car un concours de circonstances lui a permis de s'en sortir. Cependant, il n'a pas été épargné. Même si son sort est enviable par rapport à d'autres, il a dû se battre contre la faim, la soif, le désespoir. Il a dû lutter quelquefois pour rester debout mais surtout pour préserver son espoir. Je suis admirative envers son père qui a réussi à sauvegarder son enfance, cette innocence précieuse qui l'a aidé à ne pas développer de traumatisme, plus tard, lorsqu'il a été libéré.
en lire plus sur...
Lien : https://lesentierdesmots.wor..
Commenter  J’apprécie          00
Riz-Deux-ZzZ
  26 mai 2018
En bref, un témoignage sur la Seconde Guerre Mondiale qui dénote un peu de ce que l'on peut lire d'habitude : Bertrand Herz raconte son parcours d'une façon succincte mais intéressante. Des mémoires qui resteront toujours nécessaire pour apprendre génération après génération ce que la quête de pouvoir peut engendrer.
Lien : http://rizdeuxzzz.canalblog...
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
LeFigaro   29 janvier 2015
Pas de circonvolutions, pas d'introspection ou d'analyse psychologique: le jeune homme raconte Buchenwald au plus près, de façon tellement intense que l'on côtoie presque physiquement les baraquements ou les ateliers de production.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Josie45110Josie45110   04 mai 2015
J'ai le sentiment d'avoir eu la chance d'être "un enfant" au milieu d'adultes et protégé par eux.
Commenter  J’apprécie          20
AvelineAveline   14 mai 2018
Dans un camp, on ne peut plus rien pour ceux qui sont morts; le devoir envers les autres, c’est de survivre, non seulement pour rester en vie mais aussi pour dénier aux nazis le droit de vous avilir et de vous tuer.
Commenter  J’apprécie          00
Virginie10Virginie10   11 octobre 2017
"Encore un que les Boches n'auront pas"
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : témoignageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Bertrand Herz (1) Voir plus




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
105 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre