AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0014UTG2S
Éditeur : Le Cercle romanesque Châtillon-sous-Bagneux, Impr. S.E.G. (30/11/-1)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
- Je ne sais pas pourquoi je vous aime ! je ne sais pas pourquoi vous m'aimez! murmure Nine, la gentille camarade, la fillette brusquement sortie de l'enfance pour devenir une femme.
Rien, en effet, ne devrait la rapprocher du héros de roman de Claude Jaunière. Tout cependant les réunira et surtout, au milieu d'intrigues douteuses, la droiture, la pureté que confèrent à Nine sa jeunesse, son âme sans détour.
Parmi les êtres qui l'entourent, portant, qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2016
A maintes reprises, elle avait lu des articles, des livres traitant de ce peuple singulier qui va de par le monde, que l’on désigne sous des vocables multiples : tziganes, bohémiens, romanichels, gitans, gipsies, selon les pays vers lesquels ils reviennent plus volontiers, qui s’assimilent peu ou mal, éternels errants, êtres mystérieux qui, même lorsqu’ils deviennent sédentaires, sont toujours en retrait des autres. Mélange d’orgueil et de crasse, d’astuce et d’ignorance, ils n’ont de leurs origines, de leur histoire, qu’une tradition orale. Ils ne possèdent rien, que les hardes ou les bijoux qu’ils portent et les roulottes misérables qui les abritent, les chevaux étiques qui les tirent. Les temps modernes les font parfois possesseurs de roulottes automobiles aux moteurs poussifs, qui bringuebalent au long des routes une marmaille chapardeuse, des femmes insolentes, diseuses de bonne aventure et prestes à cueillir une volaille, à lui tordre le cou, des hommes agressifs tressant des corbeilles ou martelant du fer. Ils sont cinq millions à travers le monde, épris de liberté, de musique, de danse, dont personne, pas même eux, ne sait où les conduira leur perpétuelle migration.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2016
Il n’y a plus guère d’illusions à se faire. Il faut envisager la possibilité que cet homme ne reviendra pas : ou bien il est mort, essayant de remplir une mission sur laquelle nous avons peu de chances d’être renseignés, ou bien il s’est délesté de la charge de cet enfant pour vous en passer la responsabilité. La somme qu’il vous a laissée, si importante qu’elle soit, n’est pas une compensation aux innombrables difficultés et complications qui vont surgir si vous ne vous décidez pas à faire une déclaration très nette et très complète à la police. Chacun de nous sera ainsi contraint de dire la vérité, Francis y compris et vos bohémiens, si habiles soient-ils à escamoter les réponses, à feindre l’incompréhension, résisteront mal aux interrogatoires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2016
Notre légende ou notre histoire ne regarde que nous. On raconte, on écrit des fables, des mensonges, sur nos origines. Nous venons d’Egypte, nous venons de l’Inde, nous sommes un peuple perdu, on nous méprise et on nous craint. Nous laissons dire et nous nous moquons des curieux. Nous sommes libres ! Nous vivons selon notre loi et celle de Dieu. Nous avons notre honneur et, si nous y avons forfait, nous savons punir et expier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2016
L’amour est venu tout compliquer. Celle-ci voulait le gâjo, celui-là la fille au teint clair. Le temps était achevé, pour notre frère, de demeurer parmi nous. Il devait partir. S’il revient, ce n’est plus avec nous qu’il vivra, mais sa place est toujours là et chacun respectera son droit de partager notre nourriture et notre camp.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2016
Je ne suis pas votre rivale, le hasard m’a mêlée à une histoire dont je ne connais rien, sinon qu’un blessé m’a demandé du secours, qu’un enfant a besoin de soins, le reste est affaire de la conscience de chacun.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3494 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre