AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2374880117
Éditeur : Anyway Éditions (13/10/2016)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Kali travaille pour la plus grande organisation de malfaiteurs des USA. Son job ? Nettoyeuse. Elle tue, sans remords ni regrets, c’est une machine sans émotions. Violée et laissée pour morte à l'âge de 16 ans, elle ne vit que pour se venger. Mais dans cette quête qui la ronge, son chemin croise celui de Joseph, qui va tenter de lui faire déposer les armes. Saura-t-elle écouter son cœur? Kali trouvera-t-elle la voie de la rédemption grâce à lui ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  27 décembre 2016
Dans le cadre de la boite à chronique, des éditions Anyway dont je remercie déjà pour l'envoi de ce service presse, j'ai pu lire ce nouveau livre d'Alexandra Lanoix.
Déjà j'aime beaucoup la couverture, elle représente parfaitement ce que je voyais dans le livre. Et le résumé est très tentant et donne pas mal d'indices sur ce qui va se passer.
Le livre est à la première personne, nous sommes donc dans les pas d'une jeune femme de 35 ans, surnommée The Korsican. Devenue une tueuse à gage par la force des choses - violée à 16 ans par deux brutes, frappée par ces deux même gus, laissée pour morte - elle doit sa vie toute entière à Franck, un malfrat de la pire espèce. Elle est son bijou, son précieux, c'est l'une des rares à avoir survécu à tant d'horreur et à devenir aussi froide que la mort elle-même. Les relations amoureuses ? Elle ne connaît pas, pas plus que les émotions qui ont été enfouies il y a si longtemps. Kali, c'est son prénom, tout du moins celui qu'elle donne est une véritable pierre tombale. Rien ne passe au travers de sa carapace si durement forgé. Elle use d'escort boy afin de satisfaire ses besoins sexuels. Mais ce soir-là, Joseph apparaît devant elle. Légèrement timide, un brin perdu devant cette femme si sûre d'elle qu'il en perd ses moyens. Cette rencontre va modifier l'avenir de Kali, mais jusqu'où cela peut aller ?
L'histoire est vue par Kali, c'est froid, impitoyable et parfaitement huilée. The Korsican ne se souvient pas de sa vie d'avant son viol, mais qu'à cela ne tienne, Franck la veut, il l'aura. Forger le caractère d'une presque femme violée en une tueuse n'est pas une mince affaire. L'auteur nous décrit par morceau ce qu'elle a vécu, mais également ce qu'elle ressent au jour le jour. Un appel, une adresse, un nom, un rendez-vous, un meurtre. Quoi de plus banal dans la vie d'une tueuse. Sauf que rien n'est vraiment banal, dès le départ nous la suivons dans son domaine.
Elle est intelligente, a énormément appris sur ces capacités et ce qu'elle veut. Elle sait qu'elle ne doit sa vie qu'à sa surveillance constante de ses propres fesses. Être sur le qui-vive est sa propre sécurité. Elle a un grain tout de même par moment. Imaginez un grain de sable dans un engrenage parfaitement huilé, au bout d'un moment, cela coince, se bloque et fait du bruit. Imaginez que ce grain de sable s'appelle Joseph ? Et là, les ennuis commencent pour notre héroïne.
Elle ne va pas tomber amoureuse de lui, s'attacher à cet autre être vivant, mais il va se passer quelque chose. Pour la première fois de sa vie, lors de leur première rencontre, elle va penser à quelqu'un d'autre qu'elle. C'est ce qui sera son erreur. La tueuse va avoir quelqu'un dans les pattes, en travers de sa route sans savoir quoi en faire. Sa sécurité, celle de cet homme, tout va se confondre. de la distance lui sera nécessaire, mais ce petit grain de sable a déjà gratté la couche d'acier de la carapace et a déjà permis à quelque chose de s'insinuer.
Il y a d'autres personnages qui ont leur importance, André qui est un entraîneur hors pair, mais complètement barré. Il y a donc Franck, Tony qui est le chef de Franck - celui-ci je l'apprécie un peu plus parce qu'il a des valeurs même si c'est aussi un truand - il y a aussi ces agents... Bref chacun fait son boulot qu'il le veuille ou non.
La violence va de pair avec ce type d'héroïne, mais c'est par dose, même si parfois certaines scènes peuvent être difficiles pour certain - pas pour moi en tout cas - elles représentent parfaitement le monde dans lequel Kali a vécu jusqu'à ce que Joseph arrive et même après. Je dois dire qu'il y a des surprises, je ne m'attendais pas à cela de la part de cet homme. Leur relation devient compliquée, mettant de plus en plus souvent les deux en danger. L'esprit de la tueuse est décortiqué jusqu'au bout.
En conclusion, l'auteur nous offre un récit avec bon nombre de rebondissements. de la violence dosée, beaucoup de psychologie humaine, des sentiments qui refont surface à en perdre la tête. Un "couple" qui va devoir apprendre avec ce qu'ils découvrent. Une forme de quête de soi qui est impressionnante. Jusqu'où pouvons-nous aller pour protéger l'autre ? Une fin qui ne pouvait pas être autrement, de mon point de vue. En d'autres termes, il s'agit d'une très bonne lecture !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/the-korsican-alexandra-lanoix-a127919554
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AlouquaLecture
  02 avril 2018
Ce n'est pas la première, ni dernière, parution que je lis d'Alexandra. Chaque fois elle réussi à m'embarquer dès les premières pages.
Qui a dit que les tueurs de sang froid n'avaient pas un coeur qui bat sous leurs carapaces ?
Si les émotions sont un frein lorsque l'on devient tueur, ou tueuse, professionnels, cela n'empêche pas qu'à un moment elle referont surface. C'est ce que va très vite comprendre Kali lorsqu'elle fera la connaissance de Joseph.
Le point que j'ai le plus aimé lors de ma lecture, c'est l'évolution de Kali. de la première à la dernière page elle change, elle évolue, je trouve d'ailleurs que c'est le personnage le plus approfondi au niveau psychologique. Ce qui n'est pas plus mal vu que c'est elle la tueuse et que c'est son évolution que l'on suit.
Je vous préviens déjà, Alexandra fait partie de ce groupe d'auteurs complètement sadique qui ont la manière de nous faire passer par tout un panel émotionnel. On ne pût se retenir d'avoir envie de la secouer par moments, et pourtant on en redemande avec plaisir et impatience.
Pour moi, Alexandra fait partie du petit groupe d'auteurs qui n'ont pas réussi à me décevoir, que je prends chaque fois un immense plaisir à lire, mais également à papoter. Je ne peux que vous recommander de la suivre, vous ne pourrez pas être déçus.
Vous venez de lire l'avis que j'avais donné lors de ma première lecture de la première édition de ce livre. Lorsqu'Alexandra m'a dit que ce livre allait être réédité, je n'ai pas hésité une seconde. Je savais que je prendrais autant de plaisir que lors de ma première découverte. Et, même si je connaissais déjà l'histoire, que je savais à quel moment un événement allait se produire, j'ai vraiment apprécié de retrouver le personnage de Kali.
Cette fois encore, Kali est pour moi le personnage le plus abouti, le plus travaillé, ce qui au final est un peu normal me direz-vous vu que c'est elle le personnage principal. Pourtant, je trouve que certains auteurs ne font pas vraiment de différence entre les principaux et les secondaires, qu'ils sont tous travaillés pareils, alors lorsque le travail est principalement centré sur un personnage, j'aime le souligner.
Malgré le fait que c'est pour moi une relecture, j'ai à nouveau passé un excellemnt moment. Je ne vous cacherai pas que c'est une auteure et une plume que j'aime énormément, à chaque fois elle réussi à me transporter et à me séduire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FloppyCorse
  31 mars 2018
C'est avec toujours autant de plaisir que je me suis plongée dans ce roman d'Alexandra Lanoix, roman qui est une réédition retravaillée et sortie en auto-édition, et j'avoue avoir été contente de ne le découvrir que maintenant... Ce roman est bien plus sombre que les précédentes histoires d'Alexandra mais cela vient en grande partie du personnage de Kali, de son passé et de l'univers dans lequel elle gravite ! Cette lecture m'a emportée dès les 1ères lignes et j'ai eu mon ptit coeur qui est passé par bien des émotions : tristesse, colère, joie, tendresse mais surtout stress... voir très très grand stress lol
Concernant les personnages, ils sont attachants, touchants, bien que parfois cruels et durs. Euh y en a certain je les aurai bien étripé mais The Korsican l'a finalement fait pour moi mdr
Kali, alias The Korsican dans le milieu, est une jeune femme qui après avoir subie un très gros traumatisme à l'âge de 16 ans a tout oublié de son passé antérieur à cet âge là, et qui malheureusement n 'a pas croisé la route de quelqu'un de bien... Elle a été formatée et surtout formée par les pires méthodes et perversions possibles à son futur destin : devenir la meilleure tueuse à gage de son époque que tout le milieu rêve de compter parmi ses rangs mais elle doit travailler pour son bourreau Franck. C'est une femme sûre d'elle, intelligente, effrayante car capable d'enlever la vie sans aucun remord, juste parce-que c'est ce qu'elle doit faire... Au début, elle pourrait presque nous faire peur tant elle est froide, méthodique voir très maniaque, précise et contrôle tout sans aucune émotion ni sentiment, et pourtant, on s'attache à elle car on connaît son passé et on peut presque la comprendre. Mais cet être qui a pour seul et ultime but de se venger des personnes qui lui ont fait tant de mal et ont surtout fait d'elle ce "monstre" qu'elle déteste voir dans sa glace, va commencer à se découvrir un semblant d'humanité depuis sa rencontre avec Joseph, un escort boy qu'elle sauve d'une situation dangereuse.
Joseph est donc escort boy pour gagner sa vie. Il parait niais, inexpérimenté et presque sans caractère au début du roman. On comprendra très vite qu'il succombe au charme de Kali et que derrière son image de tueuse il semble percevoir la vraie Kali, celle qu'elle pourrait vraiment être et qui désire tant mener une vie "normale" !!!
Comment va-t-il accepter le métier de Kali ? Qu'est-il prêt à faire pour elle ?
Au côté de cet homme tendre,gentil, attentionné mais parfois trop bavard surtout pour une solitaire comme Kali (d'ailleurs elle a parfois des envies de meurtre à ce propos mdr), elle commencera à changer : elle va commencer à ressentir des sensations et surtout des émotions dont elle soupçonnait le sens et ne s'en sentait pas capable d'éprouver. On découvre alors une Kali émouvante, en proie à ses peurs, ses doutes et ses interrogations quant à la vie qu'elle mène, son projet de vengeance et cette "2ème chance" que Joseph pourrait lui donner, celle d'avoir enfin une vie normale avec de l'amour et non la haine.
L'intrigue est prenante, le fil conducteur de l'histoire est bien mené et surtout bien ficelé, les scènes très réalistes si bien qu'on arrive facilement à nous les imaginer. Alexandra a su nous concocter un roman entre romance sexy, action jusqu'à la fin, suspense prenant et intense, trahisons, vengeance et surtout des rebondissements et des révélations à vous couper le souffle !!!
Mais alors que je pensais être habituer au fin surprenante made in Alexandra, et qui sont sa marque de fabrique si l'on peut dire, je me suis prise une belle claque... En effet, celle-ci m'a laissée à bout de souffle, mon coeur ayant eu des ratés et je n'ai pu empêcher mes larmes de couler. Non mais t'es vraiment une sadique, Alex ??? mdr
En conclusion, vous aurez compris que ce roman est une pure merveille, un réel coup de coeur que je vous conseille de découvrir sans plus attendre tant il m'a scotchée, bouleversée et stressée ? Et puis la plume magnifique d'Alexandra Lanoix saura vous emporter et vous toucher... à n'en pas douter !
Lien : https://lecturesaflots.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
carine13400
  11 avril 2018
Kali a subi un grave traumatisme à l'âge de 16 ans qui lui a laissé des séquelles assez importantes. Elle n'a aucun souvenir antérieur à son agression. Sa mémoire lui rappelle seulement l'horreur qu'elle a vécue ce soir-là. Elle ne sait plus qui elle est, ni d'où elle vient... le seul élément de son passé est un tatouage qui orne sa peau et lui fait penser qu'elle a peut-être séjourné sur l'Île de Beauté qu'est la Corse... Lorsqu'elle s'est réveillée sur son lit d'hôpital sans ses souvenirs, et qu'on lui a proposé d'intégrer une organisation en échange de moyens concret pour apaiser sa soif de vengeance, elle n'a pas hésité une seule seconde... Malheureusement, elle était loin d'en connaître le prix. Après un entraînement intensif qui lui coûtera beaucoup, et une nouvelle identité, elle deviendra une vraie machine à tuer... Son Job ? Nettoyeuse pour une organisation de malfrat. Son objectif ? Se venger de ses agresseurs... mais pas que... Si Kali est vide de toute émotion, la haine qui coule dans ses veines est bien palpable, et le besoin de faire souffrir tous ceux qui lui ont fait du mal, devient une obsession.
A l'aube de ses 30 ans, elle excelle dans sa profession et les contrats sont de plus en plus juteux. Elle est The Korsican, une légende à L.A dont le nom fait trembler.
Maniaque du contrôle, elle ne laisse personne entrer dans sa vie et encore moins dans son coeur sec et froid . Juste un organe qui la maintient en vie. Les seuls sentiments de plaisir qu'elle peut ressentir, c'est lorsque résonne le son mélodieux des os qui se brisent sous ses doigts... Mais un jour, elle croisera le chemin de Joseph, un Escort boy qui va changer sa vie. Elle, qui a toujours vécu seule et qui n'a jamais eu besoin de personne, va presque éprouver du bien être en sa compagnie, presque... Certes, il est collant, pas très futé, mais vouloir le protéger, finira par lui faire du bien. Elle se rend compte alors, que peut-être, elle peut apprendre autrement qu'avec un dictionnaire ce qu'une émotion représente... Mais ira-t-elle jusqu'à déposer les armes ? le peut-elle seulement ?...
Alexandra Lanoix nous offre une romance dans un thème auquel j'adhère à 100 % ! Drame, suspense, enquête et histoire d'amour, tout y est. Ce roman m'a conquise dès les premières pages par le côté dark et par sa trame. le récit est dur dès le départ, ce qu'il va nous permettre de ressentir de l'empathie pour cette femme froide, sans âme et sans coeur... On pourrait presque la comprendre... presque. Kali est formatée, maltraitée, entraînée à ne plus rien ressentir. Détruite physiquement et psychologiquement, elle n'est plus qu'une machine qui ne ressent rien, à part cette haine et cette vengeance qui la tient finalement en vie. le chemin va être long et fastidieux pour Joseph qui ne demande qu'à l'aimer, qu'à faire partie de sa vie malgré tout. Et pendant ce temps, on découvre, on analyse et on fait également notre petite enquête. Mais malgré les nombreux rebondissements et la superbe trame mise en place, il m'a manquée de l'action à un moment donné. L'évolution de Kali était un peu trop linéaire, Joseph un peu trop lisse. Puis est arrivé le moment où tout s'est emballé . Et là, je dois vous avouer qu'il n'y avait plus moyen de m'arrêter avant la fin ! Et quelle fin !! Encore une fois Alexandra a su me bluffer, car même si elle était prévisible, je savais qu'elle me surprendrait de toute manière. Je dirais même que c'est la "marque de fabrique" de l'auteur. On pense toujours savoir, mais elle a le don de rendre ses chutes déroutantes . J'attendais avec impatience les dernières lignes pour savoir ce qu' elle nous avait réservé une fois de plus.
Kali saura-t-elle saisir la main que lui tend Joseph pour une vie meilleure ? Saura-t-elle mettre de côté cette soif de vengeance ? Entre trahison, suspense, et histoire d'amour, The Korsican m'a fait passer un très bon moment de lecture :)
Un grand merci à Alexandra Lanoix pour m'avoir permise de la découvrir en service presse.
Lien : https://lesetoilesdesbibliot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesMissChocolatinebouquinent
  18 mai 2018
Alexandra Lanoix signe un nouveau romantic suspense totalement dingue ! C'est le troisième roman que je lis d'elle, et je suis toujours autant surprise par les rebondissements offerts ou les dénouements impossibles à prévoir. Malgré le fait que je connaisse le style de Lanoix, une nouvelle fois je suis conquise, émerveillée et surtout stupéfaite.

Contexte

Kali n'a pas de passé. Sa nouvelle vie a débuté à 16 ans. Ses derniers souvenirs sont son viol et son tabassage dans une rue sombre. Depuis ce jour là, Kali n'est plus rien, n'a plus d'identité. La seule marque de son passé, c'est ce tatouage au poignet, la Corse. Ile qu'elle ne connaît pas bien évidemment. N'ayant plus aucun repère, elle se fait enrôler par l'organisation par Franck. Mais sa formation va vite devenir un calvaire sans nom. Maltraitance, coup, violence, repousser les limites, la privation de nourriture, d'eau, de sommeil, l'anéantissement psychologique et physique vont être son quotidien pendant quatre longues années. André, son bourreau, s'en donne à coeur joie. Elle devient une nettoyeuse renommée et crainte. Mais Kali n'a rien oublié, Franck (le boss) et André paieront un jour où l'autre. Kali a été formatée. Elle n'éprouve plus aucun sentiments ou émotions. Elle est vierge de touts ressentiments. C'est une machine à tuer. Maniaque du contrôle, elle ne se laisse point avoir par des événements imprévisibles. Sauf peut être par ce « gigolo », Joseph qui va bouleverser sa vie.
Joseph est un homme très mystérieux et pour cause. C'est un homme attentionné, patient, bordélique, impulsif et protecteur. Elle lui a sauvé la mise lorsque deux voyous allaient le passer à tabac. Leur première rencontre n'avait duré que cinq minutes quand elle avait fait appel à l'agence qui vend les charmes d'hommes. Mais incontestablement, ces cinq petites minutes l'ont marquée au fer rouge. Jospeh va petit à petit creuser son nid. Kali le prend sous sa protection, lui offre des études et une mustang. Joseph va lui apprendre la vie et toutes les émotions qu'elle peut suscitées. Il va lui apprendre à aimer, a réfléchir autrement que sous l'impulsivité, à garder son calme, à respirer, a apprécie la vie avec passion. Bien évidemment que ça marche ! Mais à quel prix ?

1,2,3…je me lance !

Une nouvelle fois je suis hyper conquise. Lanoix n'hésite pas à explorer un monde dangereux. Elle ne t'épargne pas : la violence, le sang, les coups de gueule, l'abandon, la haine, la trahison, les mensonges, les coups…Cette omniprésence te transporte dans un univers glauque. Mais l'espoir, même ténu, arrive à se faire une place importante. La plume de Lanoix est supra méga addictive. Tu avales les pages à une vitesse folle. Et tu n'arrêtes pas de te dire que c'est juste super ! Les rebondissements sont si sensationnels. Et le dénouement, alors je ne t'en parle même pas. Pour une fois j'ai maudis l'auteur, je l'ai détesté. Arrrrffffff cette fin…mais non, ce n'est pas possible !
Je note que Lanoix arrive à se renouveler à chaque nouveau roman. C'est vraiment bienvenu car elle explore la romance sous toutes les coutures.

The Korsican : c'est de l'action, de l'amour, de la trahison ! Bref un romantic suspense qui te surprendra sans aucun doute !

Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   27 décembre 2016
Il se releva aussitôt pour m’attraper le bras et me faire tomber par terre. Mon crâne vint s’écraser dans un grand fracas sur le sol et je sentis un filet de sang sur le côté. J’étais un peu sonnée, mais pas assez pour qu’il m’arrête. Le temps qu’il se dirige vers moi dans un nouvel assaut, j’étais déjà sur mes pieds, prête à me battre encore une fois.
Il essaya encore de m’atteindre, mais j’esquivai ses attaques avec agilité. Nous étions à nouveau en contact, lui, donnant des coups et moi en tentant de les éviter. Il avait réussi à m’immobiliser par l’arrière et, avec son coude, il me roua de coups dans la nuque pour me déstabiliser et me faire le plus mal possible. Ça avait été une erreur de ma part de l’avoir sous-estimé, car c’était lui qui prenait l’avantage sur moi. Il me flanqua par terre une nouvelle fois. Je me retrouvai sur le dos et il en profita pour me décocher un coup de poing dans les côtes. Je ressentis une immense douleur, mais je n’allais pas lui donner la satisfaction de lui montrer en laissant sortir un cri ou un son. Je hurlai de toutes mes forces, mais intérieurement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   27 décembre 2016
Je n’avais pas de liste et j’étais paniquée, car c’était la première fois que je faisais des courses improvisées. Mais j’y étais quand même parvenue, j’avais trouvé tout ce qu’il me fallait pour le rafistoler. Je venais de tuer deux hommes à l’instant même et ce qui m’effrayait le plus, c’était de faire des achats sans une liste, j’étais définitivement cinglée
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   27 décembre 2016
Quand il saurait que c’était moi qui étais derrière tout ça depuis le début, putain cet instant, je l’attendais avec impatience, de me délecter de son expression sur son visage en train de se liquéfier, qu’il s’était fait baiser par la personne qu’il aurait le moins soupçonnée, ça aurait été sans prix, même si je devais en perdre la vie.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : quête de soiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Allez-vous reconnaître ce livre en vous aidant du début et de la fin ?

"Jeanne, ayant fini ses malles, s'approcha de la fenêtre, mais la pluie ne cessait pas. [...] Puis elle ajouta, répondant sans doute à sa propre pensée : "La vie, voyez-vous, ça n'est jamais si bon ni mauvais qu'on croit."" Quel est le titre de ce roman ?

Jeanne et le mystère de l'aquarium, de Peter Gabriel
Le Rouge et le Noir, de Stendhal
Moby Dick, d'Herman Melville
Une Vie, de Guy de Maupassant

10 questions
129 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre