AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781023616577
180 pages
Éditeur : Publishroom Factory (12/11/2020)

Note moyenne : 4.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Ce soir là, quand on arrive à la maison, on dirait qu’il n’y a personne mais la porte n’est même pas fermée à clef, comme souvent d’ailleurs. A l’intérieur, il n’y a aucun bruit mais on sait que Maman est là puisque sa voiture est garée dans l’allée devant. Je sais bien ce que ce silence veut dire. Ça ne m’inquiète même plus avec le temps.
E. Laurent

Quand Marie, Aude et Louise rentrent un dimanche soir après un week-end passé chez leur ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Anaiswmtz
  14 février 2021
Hello Booksta , je vous retrouve pour ma 10 ème lecture de Février ❤LECTURE ÉMOUVANTE ET DURE ❤
📚
Je voudrais tout d'abord remercier l'auteure pour m'avoir fait découvrir son roman. J'ai beaucoup pleuré dessus.
~Aujourd'hui je vous donne mon avis sur "Les petits cailloux blancs" de Elise Laurent 
Editions: Publishroom Factory  / Auto-Edition
Nombres de pages: 180
Prix: 16 euros en papier.
Ebook: 4.99 euros
● Lecture drame, abandon d'enfants, séparation
🌸QUATRIÈME DE COUVERTURE 🌸
Ce soir là, quand on arrive à la maison, on dirait qu'il n'y a personne mais la porte n'est même pas fermée à clef, comme souvent d'ailleurs. A l'intérieur, il n'y a aucun bruit mais on sait que Maman est là puisque sa voiture est garée dans l'allée devant. Je sais bien ce que ce silence veut dire. Ca ne m'inquiète même plus avec le temps. E. Laurent Quand Marie, Aude et Louise rentrent un dimanche soir après un week-end passé chez leur père, leur mère a disparu sans laisser de trace. S'en suivent alors plusieurs jours entre euphorie et inquiétude, liberté totale et réalité implacable du monde des adultes. Avec Les petits cailloux blancs, Elise Laurent signe un premier roman à la fois léger et grave sur le mythe des enfants perdus. Dans un récit à trois voix, les liens se découvrent avec pudeur et tendresse, sans angélisme, avec la franchise des mots d'enfants.
♡MON AVIS♡
●COUVERTURE:
La couverture illustre les trois soeurs.
●HISTOIRE:
●En rentrant du week-end passé chez leur père ce dimanche soir, comme à son habitude il ne descendit pas de la voiture pour éviter de croiser son ex femme dans un état pitoyable et en dépression. Il déposa ses filles en vitesse. Lui avait refait sa vie avec Karen et les filles ne s'entendaient pas avec leur belle mère. Et leur père n'était pas non plus enchanté d'avoir la garde un week-end sur deux. Il préfère penser à sa nouvelle vie.
Ce qui fit tiquer les filles était le fait que la porte n'était pas fermée à clé et que la voiture de leur mère était la. En rentrant, Louise à son habitude monta voir sa mère. Ce fut la surprise, elle n'était pas là, seul une odeur de renfermé, des boîtes de médicaments et son téléphone éteint étaient là.
●Nous suivons trois soeurs  Marie ,l'ainé de 12 ans  qui joue le rôle de la maman et doit gérer ses deux soeurs dont Aude, 10 ans qui est assez colérique et rebelle, qui ne manque pas de montrer son désarroi. Aude est en pleine crise et elle n'arrête pas de se chamailler avec Marie et Louise qui est la plus jeune, 5 ans. Elle est également  est beaucoup touchée par l'absence de sa mère car elle est encore un bébé dans sa tête. Elle réclamera beaucoup l'attention de Marie. Aude est souvent enfermée dans sa chambre , j'ai une préférence pour Louise je me suis beaucoup attachée à elle, elle est trop cute.
●Leur mère fesait une dépression suite au divorce. Contrairement à son ex mari qui lui a refait sa vie avec une autre femme.
Nous sommes confrontés à une épreuve qui est réelle dans la vie des gens. L'abandon des parents , le fait d'être confronté seul à soi même, ne pas savoir quoi faire face à la situation. Nous nous mettons à leurs places, partagé entre le fait de prévenir quelqu'un mais avoir peur d'aller en foyer ou avec les services sociaux ou attendre le retour de la maman  et espérer avec elle .
●Le livre se présente sous forme de récit raconté par les trois soeurs. Il est  découpé en jours de la semaine et dans chaque jours, chaque chapitres correspond à une soeur. Nous suivons le déroulement de la semaine et cela leur paraît très long. Chaque événements sera vécus d'un point de vue différemment selon les soeurs.  Nous voyons leurs réactions, leurs ressentis , leurs angoisses.Chaque soeurs réagit différemment face à la situation mais ce n'est pas facile pour Louise de gérer ses deux soeurs car vu qu'elles se retrouvent seules elles vont devoir apprendre à gérer leurs inquiétudes et leurs peurs. Depuis la dépression de sa mère suite à la séparation,elle a du apprendre à jouer le rôle de mère, grandir trop vite. Les conséquences des parents non présents. Les liens évolueront au fils de l'histoire et nous voulons vite savoir le déroulement final. La plume de l'auteure est fluide.
● le roman est plein d'émotions, il joue avec notre coeur, il ne nous laisse pas indifférent. C'est une histoire sur l'abandon d'enfants. J'ai beaucoup été touchée par cette histoire. J'ai eu du mal à la lire tellement je me suis mise à leurs places j'ai du prendre mon temps, faire des pause.
●Pour ma part les relations entre soeurs sont très compliquées. Je n'aurais jamais ce genre de lien. Les thèmes abordés sont la séparation, l'après séparation, l'amour fraternel et l'abandon d'enfants. Elles sont confrontées à elle même, une liberté mais au final pas très cool. Aude ne croit plus en l'amour au début, en rien
●La fin est comment dire assez triste. J'ai beaucoup aimé ce roman je vous le conseille. Je ne veux pas vous en dévoiler plus sur la fin ou sur le bouquin car cela casserait l'intrigue. Mais si vous cherchez un roman riche en émotions et non angélique celui-ci est fait pour vous.
Note : 5/5❤
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
livrement_ka
  24 janvier 2021
Au départ on a une famille : le père, la mère et trois petites filles. Marie 12 ans, Aude, 10 ans et Louise 5 ans. Puis c'est le bouleversement, la séparation des parents. Les filles qui restent avec leur mère, qui ne parvient pas à sortir de cette sorte de dépression dans laquelle elle est depuis la fin de sa relation.
De son côté, le père a refait sa vie avec Karen.
Un dimanche soir, le père dépose les trois soeurs devant chez leur mère à la suite d'un week end passé ensemble. Mais il les laisse comme à son habitude devant la porte, de peur de croiser son ex femme et de l'entendre se lamenter, voire de l'incendier.
Et il repart tranquillement chez lui, à sa petite vie toute tranquille, avec comme qui dirait sa nouvelle famille en devenir.
Mais ce soir, les trois filles se retrouvent seules dans la maison. Et cela va durer une semaine ...Jusqu'à l'arrivée de ....... Je ne vous en dis pas plus !

Encore une fois je me suis régalée avec cette écriture nouvelle . Une auteure en devenir. Un sujet délicat, difficile. Des mots et des phrases qui transpirent l'émotion, la souffrance, l'espoir, l'amour fraternel, puis la peur d'être séparé.
A chaque soeur, son chapitre, pour vivre les mêmes évènements mais pas de la même manière. Entre Marie, la femme enfant, et oui malgré son jeune âge, sa maturité lui fait prendre la place de sa mère.
Louise, la petite dernière plus un bébé mais pas encore une enfant; avec ses rites enfantins qui la caractérisent, et ces passages de "chougnatitude" qu'on a tous eus à cet âge, mais sont sont au comble de l'insupportable pour l'entourage.
Et Aude, qui a la place du milieu, la plus mauvaise, celle qui n'est jamais à sa place, celle qui un peu ingrate, préfère s'enfermer dans son monde, pensant n'avoir besoin de personne.
Toutes les trois vont devoir surpassaient leurs préjugés, leurs doutes et surtout faire fi de leurs petites préoccupations pour parvenir à supporter l'absence de leur mère.
Une semaine c'est court, ça passe vite, mais quand on a 5, 10 ou 12 ans c'est plus que long.
L'auteure va détailler les émotions de chacune, leur personnalité mise à rude épreuve et démontrer que les liens du sans sont parfois très forts. L'évolution de leur relation est émouvante et leur caractère va peu à peu se dévoiler .
Je vous conseille ce récit magnifique.
Belle lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Marjorie98
  24 janvier 2021
Aujourd'hui nous nous retrouvons pour parler de « Les petits cailloux blancs » d'Elise Laurent. le titre m'a intriguée et le résumé m'a tout de suite plu, alors le voilà.
L'histoire
Marie, Aude et Louise sont trois soeurs. Leurs parents sont séparés. Elles vivent chez leur mère et vont le week-end chez leur père. Un dimanche soir, alors qu'elles rentrent à la maison, elles ne trouvent pas leur mère. Pourtant la maison est ouverte et sa voiture est garée dans l'allée mais aucune trace d'elle. Elles vont alors se débrouiller comme elles le peuvent pendant plusieurs jours. Que s'est-il passé ?
Trois soeurs touchantes
Les chapitres s'enchaînent et l'on suit tour à tour chacune des soeurs. Elles ont chacune leur caractère et leurs défauts. Elles se chamaillent sans cesse et l'ambiance n'est pas joyeuse. L'angoisse est bien présente et toutes les trois se posent de nombreuses questions. Une petite soeur de cinq ans qui est encore un bébé, une soeur de dix ans en pleine rébellion et une aînée de douze ans, obligée de prendre les reines, de s'occuper de ses soeurs et de jouer la cheffe pour que la maison garde un semblant de normalité. Mais au fil des pages et de l'angoisse qui grimpe, les fissures vont apparaître, les liens se ressouder et les filles vont s'unir. J'ai été émue par ses trois enfants, forcées de grandir avant l'heure.
La plume de l'auteure
J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteure, simple et légère, innocente. Il le fallait pour s'adapter à l'âge des filles et c'est très bien réalisé.
Je lis énormément d'histoires sur les enfants. Ça me touche particulièrement. Je ne comprendrai jamais comment on peut faire du mal à des petits innocents, insouciants. J'ai beaucoup apprécié la lecture de cette histoire qui montre bien à quel point les adultes peuvent être injustes et méchants. Je vous recommande cette lecture pleine d'innocence et d'émotions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
luciled18
  19 décembre 2020


Un roman bouleversant tant l'émotion est à son comble à chaque page. Impossible que ce roman laisse un quelconque lecteur indifférent.
Voici donc le premier roman d'Elise Laurent : une histoire à la fois tendre et terrible sur l'abandon d'enfants...
« Les petits cailloux blancs » se présente comme un récit raconté alternativement par trois soeurs. Les mêmes événements seront naturellement vécus différemment de part le caractère bien à elles de chacune des soeurs mais aussi leur âge, leur sensibilité. Leurs liens évolueront au fil de l'épreuve qu'elles devront vivre et traverser.
Se retrouvant seules, elles vont devoir se confronter à la peur, à leurs inquiétudes mais aussi à une forme de liberté.
Élise Laurent m'a subjuguée tant son talent est indéniable. Son écriture simple et fluide nous plonge dans un récit dont on veut connaître absolument et rapidement l'issue. Il m'a donc été impossible de reposer ce livre sans l'avoir lu entièrement. Très émue par cette lecture, je ne saurais que trop vous conseiller ce livre. A mon avis Elise Laurent fera rapidement parler d'elle. Hâte de lire ses prochains écrits!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
le_plaisirdelire
  03 février 2021
Dans ce roman signé Elise Laurent, nous retrouvons Marie (12 ans), Aude (10 ans) et Louis (5 ans) qui sont trois soeurs. Des soeurs qui ont connu des hauts et des bas. Leurs parents se sont séparés, leur père a refait sa vie avec Karen avec qui il va avoir un nouvel enfant et leur mère est submerger par la tristesse. Lorsque les filles reviennent d'un weekend chez leur père, leur mère a disparu. Que s'est-il passé ? Où se trouve leur mère ?
Ce roman est divisé en différentes parties qui correspondent à un jour de la semaine. Et dans chaque partie, chaque chapitre correspond à une fille.
J'ai bien aimer ce concept dans lequel nous avons le ressenti de chacune des filles mais aussi leur point de vue sur les évènements de la semaine.
L'écriture d'Elise Laurent est fluide, facile à lire. J'ai réussi à me mettre à la place des filles à chaque fois, à ressentir leurs émotions, leurs peurs... C'est ce que j'apprécie le plus dans ce genre de livres. Un bon roman pour un moment détente, j'ai apprécier le lire
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
eliselaurenteliselaurent   01 décembre 2020
Le week-end a été mauvais, comme souvent d’ailleurs. J’ai toujours l’impression qu’on dérange quand on est là. On dérange la nouvelle vie qu’il essaie de construire en laissant derrière lui les mauvaises années, celles des cris et des larmes, des lubies de Maman qu’il a essayé de satisfaire pendant un temps avant de s’apercevoir que ça ne servait à rien. Alors un jour il est parti. Presque sans rien dire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : séparationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

La SF au cinéma

Blade Runner, de Ridley Scott

Isaac Asimov
Philip K. Dick
Philip Jose Farmer
Robert Reed

14 questions
985 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fiction , sfff , anticipationCréer un quiz sur ce livre