AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2843463165
Éditeur : Coop Breizh (13/06/2007)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Jeune fille aux cheveux pâles
comme l'aurore,
au corps fermé qui ne se prête
qu'au désir de la mer,
je te parlerai d'amour.

Né en 1936, Gérard Le Gouic est un poète majeur des lettres bretonnes contemporaines dont les recueils connaissent un succès tant critique que (fait rare) public, constant depuis ses premières publications. Henri Thomas, Georges Perros, parmi d'autres, ont loué cette œuvre d'une immédiate et universell... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
LaliLali   06 février 2014
Quand je te rencontrerai
ce sera l’hiver.
Par ton corps fruitier
Passera le goût de la pluie,
l’odeur essentielle
de la mousse mouillée.

Quand je t’enlacerai
le printemps sera revenu.
Je cueillerai des paupières végétales
sous les premières moiteurs des arbres,
des effleurements tièdes
sur tes seins primevères.

Quand je t’embrasserai
l’été ouvrira ses volières de rosée.
Je te boirai,
m’inonderai de toi comme d’une cruche d’eau
après une journée de travaux
dans la poussière des charrois.

Quand tu seras nue enfin
l’automne se déhanchera
sur les échelles des nouvelles pluies.
Comme un oracle entre les pierres des fontaines,
je lirai, je me devinerai
dans les taches de rousseur de tes reins.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LaliLali   07 février 2014
Je t’attendrai
dans une chambre
aux quatre murs de mer.

Ce sera
un dimanche d’automne,
avec ses fumées transparentes,
sa rosée encore bleue
qui te ressemble,
un dimanche où l’on fuit
sans jamais rien rattraper.
Commenter  J’apprécie          90
LaliLali   05 février 2014
Je t’attendais dès le pays de notre enfance
quand tu étais une fillette
entre école et nuages,
et moi un garçon roux avaleur d’arc-en-ciel.

Sans nous connaître nous échangions
des paroles de silence et de cils
que je collais sur la carte d’une île
où nous élèverions des écureuils, des grillons,
une ânesse docile.

Chaque jeudi je t’apportais
des poussins d’un jour pour ton corsage,
des araignées pour souffler sur tes larmes,
des couchers de soleil qui t’ouvriraient les lèvres.

Je t’apportais mes mains encore muettes
et mon cœur qui délivrerait le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LaliLali   03 février 2014
Où je suis creux
tu es pointe.

Où je suis vague
tu es sable.

Où je suis voix
tu es poème.

Où je suis cri
tu es plainte.

Où je suis blasphème
tu es prière.

Où je suis cercle
tu es centre.

Où je suis feu
tu es flamme et non cendres.
Commenter  J’apprécie          50
LaliLali   05 février 2014
Nous n’irons plus revoir la mer,
ses pagodes d’écume,
ses palais d’une seconde,
ses glauques forteresses,

nous n’irons plus à Tréflez.

Nous n’irons plus revoir les tempêtes,
nous baigner à sec dans les dunes,
nous faire garrotter par les tourbillons
et délivrer comme un poème,

nous n’irons plus à Tronoën.

Nous n’irons plus revoir les îles,
accueillir le dernier appel
des amours et des oiseaux
qui s’en viennent mourir au couchant,

nous n’irons plus à Ouessant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Gérard Le Gouic (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gérard Le Gouic
Gérard LE GOUIC
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
638 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre