AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : SIE19826_6405
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Soixante kilomètres avant Budapest, un passager clandestin assomme les deux policiers qui fouillent un camion arrêté par un barrage routier. Il fuit, mais des chiens repèrent sa piste. Il se rend. Un certain colonel Szendrô survient et le conduit au siège de la police politique hongroise, l' A.V.O.
La mission de Michael Reynolds, agent de l'Intelligence Service, va-t-elle s'achever avant même d'avoir commencé ? Il devait prendre contact avec le mathématicien ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
gillgill   04 octobre 2012
Soixante kilomètres avant Budapest, un passager clandestin assomme les deux policiers qui fouillent un camion arrêté par un barrage routier. Il fuit, mais des chiens repèrent sa piste. Il se rend. Un certain colonel Szendrô survient et le conduit au siège de la police politique hongroise, l' A.V.O.
La mission de Michael Reynolds, agent de l'Intelligence Service, va-t-elle s'achever avant même d'avoir commencé ? Il devait prendre contact avec le mathématicien anglais Jennings pour le ramener - de gré ou de force - dans son pays natal. Entraîné à l'est à la suite du chantage classique (enlèvement des proches), Jennings s'est laissé persuader qu'il ne peut oeuvrer pour la paix qu'en deçà du rideau de fer...
Toute la Hongrie ne plie pas docilement sous le joug de l'A.V.O. Un réseau de résistance s'est organisé. Szendrô en est un des chefs avec le général Illyurine, alias Jansci. Grâce à eux, Reynolds peut enfin joindre Jennings, mais la partie est loin d'être terminée, car l'A.V.O. veille sur le précieux savant. Reynolds connaîtra bien des angoisses et des tortures avant d'accomplir son "dernier passage".
(quatrième de couverture de l'édition de poche parue en 1968)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
rkhettaouirkhettaoui   03 septembre 2018
L’amour pour l’ennemi ne devrait pas sortir des livres qui en parlent. Il devrait rester enfermé dans ces pages, dans les pages de la Bible. Il n’y a qu’un fou qui puisse avoir l’arrogance, le courage ou la stupidité d’essayer de mettre ses principes en pratique.
Commenter  J’apprécie          21
rkhettaouirkhettaoui   03 septembre 2018
Par nature, il avait un esprit assez peu imaginatif, et par-dessus le marché on lui avait appris à perdre tout ce qu’il avait d’imagination et de fantaisie. On lui avait appris à soumettre toutes ses émotions et tous ses sentiments aux exigences de sa raison et de son esprit. Il était conscient du sentiment d’étrangeté qui le dominait de plus en plus, mais il était incapable d’en deviner la raison profonde. Peut-être était-ce l’avant-goût de la défaite, l’idée que le vieux Jennings ne rentrerait jamais en Angleterre, ou peut-être était-ce le froid, ou la fatigue, ou le désespoir, ou encore le fait d’être noyé dans cette espèce de voile fantomatique de neige qui enrobait tout, qui recouvrait tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 septembre 2018
Dans son métier, il savait que les têtes ne signifient rien : l’être le plus impitoyable qu’il ait jamais rencontré, un espion allemand qui avait oublié le nombre exact des hommes qu’il avait tués dans sa vie, avait la tête d’un enfant de chœur.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 septembre 2018
Le silence est une forme, douteuse de sociabilité.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Alistair Maclean (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alistair Maclean
Destination Zebra, station polaire Bande-annonce VO. Réalisé par John Sturges en 1968 avec Rock Hudson, Ernest Borgnine.
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1977 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre