AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Loveday et Ryder, tome 2 : Un pique-nique presque par.. (45)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Biancabiblio
  30 juillet 2020
Cet automne, j'avais jeté mon dévolu sur le corbeau d'Oxford, premier opus de la série consacrée à Loveday & Ryder, écrit par Faith Martin dont j'avais beaucoup aimé l'ambiance et le duo d'enquêteur pas comme les autres.

J'ai donc été plus que ravie de retrouver nos héros avec Un pique-nique presque parfait qui m'a confirmé tout le bien que je pensais de cette série ! Cette seconde enquête est très réussie et le temps de ma lecture, j'ai eu l'impression de séjourner à Oxford en 1960 !

L'intrigue policière est classique mais efficace, l'autrice prend son temps pour jeter les bases de son récit, nous présenter les divers personnages. Rien de révolutionnaire mais une ambiance feutrée tellement agréable qu'on se croirait dans une enquête signée Agatha Christie.

Même si Faith Martin n'est pas la reine du crime, elle sait bien tricoter ses enquêtes, j'ai soupçonné tout le monde et douté jusqu'à la fin, un bon point pour Mrs Martin.

Le duo d'enquêteur est très attachant. Trudy est une jeune femme naïve mais volontaire, elle veut à tout prix s'intégrer dans un commissariat qui ne prend pas les femmes au sérieux. Elle veut aider les victimes et mettre les coupables derrière les barreaux même si avec cette enquête, elle va avoir un cas de conscience.

Ryder est très touchant. Atteint de la maladie de Parkinson, un mal tout à fait méconnu en 1960, qu'il cache à son entourage mais qui l'handicape peu à peu.

La plume de l'auteure est fluide et agréable, les chapitres plutôt courts et on arrive vite au point final tant les pages se tournent toutes seules. Les différents protagonistes sont bien dépeints, Faith Martin met l'accent sur la psychologie des personnages et c'est plutôt réussi.

Lire la suite...
Lien : https://deslivresdeslivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Hilde
  07 juillet 2020
Il s'agit de la deuxième enquête de Loveday & Ryder mais c'est ma première rencontre avec ce duo d'enquêteurs que j'ai trouvé très sympathique.
La jeune Trudy tente de se faire une place dans le police, ce qui n'est pas évident à cette époque et Clement Ryder, plus expérimenté apprécie la vivacité d'esprit de la jeune femme et tente de camoufler ses problèmes de santé afin de pouvoir poursuivre sa carrière.

L'enquête est intéressante avec une intrigue bien menée qui nous emmène sur différentes pistes. On découvre ainsi certaines vérités sur les personnages : Derek Chadworth, lord Jeremy Littlejohn organisateur présumé de la fête ou Reggie Porter dont la soeur a disparu, entre ambition personnelle, jeux dangereux pouvant ruiner une réputation et désirs de vengeance.

Enquête dans les pubs auprès des étudiants mais aussi dans un college de la ville d'Oxford, jusque chez des particuliers, c'est bien rythmé jusqu'au dénouement. Une pointe d'humour par moment pour une lecture distrayante.
C'est agréable à lire et j'ai beaucoup apprécié. Je lirai les autres enquêtes avec plaisir.

Lien : http://www.lelivroblog.fr/ar..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DViolante
  05 juillet 2020
Cet automne j'ai découvert, grâce à Babelio et Harper Collins, le premier tome d'une nouvelle série policière anglaise, le Corbeau d'Oxford, que j'avais beaucoup apprécié. J'étais ravie de cette suite.

Nous retrouvons, pour notre plus grand plaisir, le duo d'enquêteurs Trudy Loveday, une jeune policière timide et Clément Ryder, médecin en retraite devenu coroner. Pour fêter la fin de l'année universitaire à Oxford, des étudiants organisent un pique-nique auquel ils arrivent en barques. Mais celles-ci chavirent et un étudiant, Derek Chadworth, est retrouvé noyé peu de temps après.

Lors de l'interrogatoire des témoins par le coroner, destiné à classer le décès comme accident, le Dr Ryder a un pressentiment. Aucun étudiant présent sur les lieux ne peut jurer que l'étudiant noyé se trouvait dans l'une des barques. Mais s'il n'était pas invité au pique-nique, comment a-t-il pu se retrouver dans la rivière ? le capitaine Jennings, supérieur de Trudy, ne voit pas d'un bon oeil cette nouvelle enquête, d'autant que parmi les témoins impliqués se trouve lord Jeremy Littlejohn, un jeune homme de la haute société, odieux mais protégé par ses parents.

Afin de recueillir des renseignements de l'intérieur, Loveday va se faire passer pour une étudiante, tandis que Ryder interrogera des parents d'élèves. Ils vont découvrir que Derek, s'il ne faisait pas partie du cercle très fermé des amis de "Sa Seigneurie", leur proposait des divertissements illicites. C'est dans cette direction que l'enquête, que certains aimeraient faire cesser, va s'orienter.

Trudy va être confrontée, à cette occasion, à la puissance des relations des grands de ce monde, capables de bloquer, en toute impunité, une enquête sur un simple coup de téléphone. Elle reste cependant fière de son métier, même si le sort réservé aux criminels lui répugne un peu. Dans cette enquête elle utilise des techniques physiques apprises lors de sa formation et prend de l'assurance.

J'ai beaucoup aimé ce roman, le duo Loveday et Ryder fonctionne parfaitement, Trudy apprend beaucoup de son aîné, qui de son côté apprécie la fraîcheur, l'innocence et la bonne volonté de sa coéquipière. le prochain volume paraîtra en fin d'année et je serai certainement au rendez-vous !!

Merci à Babelio et Harper Collins pour l'envoi de ce roman.
Lien : http://dviolante5.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
pascalinedebrabant
  25 juin 2020
Ça faisait tellement longtemps que je ne m'étais pas lancée dans la lecture d'un « cosy crime » ou « cosy mystery » …et que ça fait du bien !!

Un thriller mais en mode déjà vintage car cette histoire se déroule dans une autre époque…les années 60 et même si la noirceur humaine et les crimes sont présents…le mode de vie de l'époque, la façon de s'exprimer, la mode , les habitudes de vie…quel dépaysement !!! A tout ça , tu rajoutes la classe à l'anglaise et surtout des universités anglaises…un vrai bonbon sucré !!

Un duo d'enquêteur très attachant, le Dr Clement Ryder, médecin légiste et sa jeune protégée Trudy Loveday. Il se sont rencontrés lors d'une première enquête le corbeau d'Oxford (vous pouvez aisément lire un pique nique presque parfait sans l'avoir lu) .Devant cette mort mystérieuse, il va de nouveau solliciter sa jeune et talentueuse collègue, qui,elle, est ravie de sortir de ses taches habituelles, inutile de préciser qu'une femme agent de police dans les années 60…elle n'est pas forcément mise en avant et surtout elle n'est pas considérée…donc une belle bouffée d'air frais de s'échapper avec le Dr Ryder sur une enquête.

L'enquête ne manque pas de suspens et de fausses pistes, nos enquêteurs vont devoir ne pas froisser les jeunes progénitures des nobles anglais…on ne plaisant pas avec les règles sociales dans les années 60.
BREF…UNE JOLIE DÉCOUVERTE !!! UN VRAI DÉPAYSEMENT SPATIOTEMPOREL …UN VRAI BON MOMENT !!!

MERCI AUX ÉDITIONS HARPER COLLINS NOIR ET NETGALLEY POUR CE TRÈS BON MOMENT
Lien : https://lireetcourir.com/202..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
diablounette
  07 juillet 2020
Un pique-nique presque parfait est la deuxième aventure de la jeune stagiaire de police Trudy Loveday et du coroner Clement Ryder.
Dans ce roman, un étudiant est retrouvé noyé suite à un pique-nique de fin d'année organisé par le fils d'un duc.
Le coroner Ryder trouve cette mort suspecte, les témoignages recueillis ne le convainquant pas qu'il s'agit d'un banal accident.
Afin de confirmer ses soupçons, il enquête avec Trudy Loveday, et ils sont bien loin de se douter des révélations qui les attendent.
Entre lutte des classes, médisances, vengeance et féminisme, notre duo d'enquêteurs aura fort à faire pour démêler les fils d'une histoire plus sordide qu'il n'y paraît.

Comme j'ai pu lire le premier tome de cette série il y a quelques mois, déjà grâce à Babélio, je peux déjà dire que ce deuxième volume m'a encore plus séduit.
En effet, dans le corbeau d'Oxford, l'auteure introduisait ses personnages récurrents et si leurs caractères respectifs étaient déjà bien dépeints, dans Un pique-nique presque parfait, nous les découvrons un peu plus.
Trudy fait preuve de plus d'assurance et d'audace. Certes, elle reste une jeune stagiaire, contrainte de rester à sa place et d'obéir aux ordres. Son caractère vif la pousse parfois à négliger certaines pistes, mais elle réussit néanmoins à imposer plusieurs fois son point de vue, avec succès.
Dans ce tome, elle se montre ferme avec des témoins et sait se défendre seule très efficacement. C'est une jeune femme lucide, qui a mûri, sa progression est bien sûr liée à ses collaborations avec Ryder.
De son côté, le coroner, égal à lui-même, tente toujours par-dessus tout de faire triompher la vérité. Il se plait à "former" Trudy, à la pousser à réfléchir autrement pour qu'elle ne se laisse pas influencer par ses griefs personnels.
Son Parkinson progresse et il fait le maximum pour cacher sa maladie à son entourage, ce qui donne lieu à des quiproquos avec Trudy.
L'enquête autour de l'étudiant mort, Derek Chadworth débute de façon très basique, et pourtant, le déroulement devient vite plus compliqué et glauque qu'il n'y paraît.
Comme nos enquêteurs, nous sentons vite qu'il y a autre chose derrière cette noyade. Chaque personnage est important et très fouillé. L'histoire se suit avec beaucoup d'intérêt, alternant des chapitres qui suivent des protagonistes différents, mettant en place un habile puzzle.
J'ai beaucoup apprécié des détails tout bête comme le fait qu'il n'était pas courant de prendre l'autoroute dans les années 60, chose que nous faisons à présent sans y penser.
Ce deuxième tome est donc pour moi une réussite !

Pourquoi lire Un pique-nique presque parfait ?

Que vous ayez lu, ou pas, le corbeau d'Oxford n'est pas très important. Un petit tour en compagnie de Loveday et Ryder est un moment très agréable. Comme pour ma première rencontre avec eux, cette histoire m'a fait l'effet d'une petite bulle de fraîcheur entre des lectures plus "lourdes".
Rendez-vous pour le 3ème tome fin 2020 !
Lien : http://racontemoilalecture.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
marjorie24
  06 juillet 2020
Un Pique-nique presque parfait est le deuxième tome de la série Loveday et Rider. le Corbeau d'Oxford nous a fait connaître le couple d'enquêteurs Trudy Loveday une jeune stagiaire dans la police et Clement Ryder, le coroner . Nous sommes dans les années 60 a Oxford.
Trudy est stagiaire dans la police et dans les années 60 a une époque ou la femme reste encore au rang de femmes au foyer, elle n'est du coup pas vraiment prise au sérieux, mais son obstination a tout épreuve mènera Trudy à la hauteur qu'elle mérite.

Un étudiant est retrouvé noyé dans une rivière, alors même qu'un grand pique-nique était organisé pour fêter la fin des examens. Cela va mener Trudy et Clement a une véritable enquête que d'autres aurait voulu classer sans suite, les étudiants ne seront pas franchement bavards ce qui mettra quelques bâtons dans les roues aux enquêteurs, mais cela fait un bon suspens dans le roman.

J'ai apprécié l'histoire, nous avons nous aussi envie de découvrir le coupable et mettons des hypothèses à chaque chapitre. j'ai passer un excellent moment, le fait que cela se passe dans les années 60 à l'époque ou la femme essaie de s'insérer dans la société est super a lire, j'ai découvert pas mal de choses que je ne connaissais pas.

Ce n'est vraiment pas le style habituel que je lis , Babelio m'a proposé ce roman dans le cadre de la masse critique privilégié et je leurs en remercie , cela m'a permise de découvrir un roman sur lequel d'ordinaire, je ne me serais pas arrêté et je n'ai pas été déçu , du suspens , de l'enquête et une bonne dose British donne ce super roman .

Un roman policier So british ! À déguster sur un transat cet été.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Stelda
  28 juin 2020
Décidément, Faith Martin a trouvé une recette miracle : ce 2e tome est aussi, si ce n'est plus, réussi que le premier. le duo d'enquêteurs fonctionne à ravir, chacun est touchant, original tout en étant crédible.
Vivement la suite !
Commenter  J’apprécie          30
unbrindesyboulette
  27 juin 2020
Mon plaisir reste le même à la lecture de ce tome 2 des enquêtes du Dr Ryder et la stagiaire Loveday! L'action se passe toujours à Oxford et cette fois-ci, nous nous glissons dans l'enceinte d'un collège, les si célèbres collège d'Oxford! Sans oublier la campagne anglaise toujours présente avec ses villages so british! Années 60 oblige, le sexisme et le masochisme sont là et bien présents, Trudy Loveday en fait les frais tous les jours au poste de police. Dans "Un pique-nique presque parfait", il est question du milieu des fils de: les fils de Lord, de Duc qui étudient dans un collège de Oxford. Ce sont des garçons qui pensent avoir tous les droits et qui se fichent du bien pensant. Et ils détiennent un certain pouvoir.

Dans ce deuxième volet, l'auteure, Faith Martin, a utilisé les mêmes codes et elle a bien raison car ça marche parfaitement!! Ça commence par la mort prématurée d'un étudiant et lors de leur enquête, le Dr Ryder et Trudy vont démêler d'autres histoires pas très nettes: des menaces, du chantage, des photographies, une fugue, des témoins. C'est ce que j'aime dans ce roman et le précèdent, une affaire qui entraîne d'autres révélations. Je trouve le duo Ryder-Loveday en phase et complice. J'aime le personnage de Trudy car elle fait fît de ces hommes qui ne la considère pas comme une policière et elle prouve qu'elle est compétente, ce qui déplaît à son supérieur. J'aime tout autant le Dr Ryder pour son intelligence et son oeil affuté. "Un pique-nique presque parfait" est un roman qui se lit tranquillement, avec plaisir et qui se referme avec satisfaction!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
dlcb26
  14 juin 2020
reçu dans le cadre de la masse critique privilégiés, merci de m'avoir fait découvrir cette série so british et un peu old fashion, aux héros gentils, à l'intrigue prévisible mais assez bien ficelée. On dirait un épisode de Miss Marple ou des enquêtes de Murdoch. C'est un brin désuet ... mais j'aime bien ! les personnages sont bien dessinés: n'ayant pas lu le premier tome, je n'ai pas eu de peine cependant à comprendre le binôme Loveday/Ridey, avec de l'affection pour la première et sa situation très inconfortable à l'époque (une femme dans la police, fichtre !). j'aime bien aussi qu'on n'essaie pas de vous faire aimer les méchants ou de leur trouver toutes les excuses possibles ... On devine vite la question des photos, reste à découvrir qui a fait quoi exactement. L'immersion en 1960 dans le monde estudiantin d'Oxford côté sang-bleu me semble plutôt réussi. Si l'intrigue n'est pas trépidante, l'écriture est agréable et on arrive à la fin sans peine. Je lirai le premier tome déjà paru, et le suivant annoncé pour la fin d'année, avec plaisir je pense.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Maeli-chan
  10 septembre 2020
Je suis vraiment en retard sur mes chroniques, août a été, un mois, prolifique en lecture et forcément comme je n'ai pas fait du tout de chronique ce mois-ci, je suis à la bourre.
Bref en juin dernier, je venais vous parler d'une nouvelle saga policière qui était en passe de devenir un rendez-vous incontournable pour moi : Loveday & Ryder, tome 1 : le corbeau d'Oxford.
Et bien au mois d'août, j'ai lu le tome 2 : Un pique-nique presque parfait. Et ça se confirme maintenant, je vais attendre impatiemment la suite.


Nous retrouvons notre duo de chocs : l'agente stagiaire Loveday et Dr Ryder dans une nouvelle enquête. Après une fête sur les bords de l'eau, un étudiant est retrouvé mort. Tout porte à croire que c'est un accident malheureux, mais le Dr Ryder sent que quelque chose cloche. Il se sert donc de son influence pour enquêter de lui-même et embarquer la jeune policière dans son giron.

C'est l'occasion pour Loveday d'expérimenter l'infiltration au sein d'un groupe d'étudiants pour enquêter subtilement sur la victime. Et ils ne pensaient pas découvrir un tel secret sur le défunt Derek Chadworth...



On retrouve la même dynamique que dans le tome 1. Malgré le succès de leur première enquête, l'agente Loveday n'est toujours pas prise au sérieux par ses collègues et est reléguée au boulot le plus ingrat.
Mais le Dr Ryder lui ne l'a pas oublié et est bien décidé lui, si les supérieurs de la jeune femme ne veulent rien faire, a l'a formé pour qu'elle devienne une enquêtrice minutieuse et hors pair.
Cette nouvelle affaire tombe donc à pic. Et le coroner va laisser son apprenti faire ses propres déductions et hypothèses face aux preuves. Ce qui nous permet à nous lecteur de nous prêter aussi à l'exercice. On échafaude des plans, des suppositions et c'est tout ce que j'aime dans ce genre de roman.
C'est un parcours initiatique pour l'agente Loveday qui la donne plus d'assurance et de confiance en son travail et ce qu'elle entreprend.

L'enquête en elle-même était assez énigmatique. Je me doutais du mobile et du meurtrier, mais je n'arrivais pas à savoir comment il avait fait au vu des témoignages. Quand on m'a donné la solution, j'ai trouvé ça ingénieux et bien pensé.



Je ne m'attarderai pas trop sur les personnages, je l'ai déjà fait dans le tome 1. Leur caractère ne change pas, à part pour Trudy qui prend plus confiance en elle. La relation entre les deux personnages se transforme en une amitié sincère. Chacun appréciant l'autre de plus en plus.


En bref, cette lecture a été parfait pour mon été sur la plage. Je l'ai dévoré en un rien de temps. Mais je vous rassure vous n'êtes pas obligé d'attendre l'été prochain pour vous lancer dans les enquêtes de Loveday & Ryder. Pour ceux qui l'ont déjà lu, je suis curieuse, vous aviez deviné l'identité de l'assassin ? Dîtes-moi !
Lien : https://le-coin-lecture-emil..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1944 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre