AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782863163054
251 pages
Éditeur : Accarias (28/08/2018)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Qu'est-ce qu'être heureux ? En tournant notre regard vers notre être profond et en nous ouvrant à la vie telle qu'elle se présente dans l'instant, nous découvrons que nous sommes la vie même, déjà complet, déjà comblé. La vie devient douce, intense, vibrante, tranquille et simple, au coeur de l'agitation du monde. Nous recontactons notre capacité à nous émerveiller et à aimer. Le bonheur devient alors disponible à chaque seconde. Pour le vivre, Séverine Millet témoi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
LivresBouddhistesZuiHo
  01 janvier 2019
Un livre qui se dévore, puis que l'on adore !

Lorsque ce livre m'est arrivé dans les mains, je n'ai pas vraiment su quoi en faire. Quoi ?! me direz-vous ! Il suffit de le lire !! Oui, oui, vous avez raison, il suffit de le lire ! Mais… « Vivante ! » n'est pas un livre comme les autres. Il n'est pas écrit d'une telle manière que l'on va d'un A à un Z.
Enfin, personnellement, il m'a été impossible de le lire conventionnellement.
Pourtant, M. Accarias a déjà publié d'autres livres qui ne se laissent pas lire facilement. C'est là la grande audace de cet éditeur que j'admire et adore !
C'est donc un pari que de publier un tel bouquin, au demeurant très bien écrit. Et le pari est gagné à mon avis ! « Vivante ! » est un excellent ouvrage. Accarias a vu juste !
J'ai donc grignoté « Vivante ! » (désolé pour ce cannibalisme littéraire) comme je le pouvais, un peu de ceci tel jour, un peu de cela tel autre. La première partie se nomme « S'éveiller à la réalité de la vie » et la seconde « Inconditionellement vivant ».
Et puis, page 161, avec le chapitre intitulé « Vivante ! », c'est alors que le livre a réellement débuté pour moi. L'auteure nous fait part de l'intimité de sa vie intérieure, qui est comme tout le monde. C'est le point de bascule du livre.
La troisième partie qui le suit, « La voie directe – au coeur de la pratique », est également très bonne. Elle donne des méthodes, celles qu'elle travaille et juge pertinentes, assez « à la mode », pour se sentir et se rendre plus vivant. C'est inspirant et motivant.
Vraiment, le propos de l'auteure est singulier, bien que « dans une certaine mesure », elle « surfe sur la vague » si créatrice des témoignages d'éveil, sans vraiment le vouloir je pense.
En effet, Séverine Millet vit dans un profond samadhi, y faisant des va-et-vient, car revenant de temps en temps à la dure réalité dont pourtant elle ne souhaite (et ne peut !) s'affranchir. La non-dualité « laïque » et urbaine, sans dogme, sans rien d'autre que la non-séparation est ainsi au coeur de l'expérience vivante de Séverine Millet.
Mais dans « Vivante ! », j'ai particulièrement apprécié le fait que Mme Millet s'adonne et se donne de tout son être dans son livre et que ces 256 pages sont totalement authentiques.
Il y a une joie et une fraîcheur incomparables dans ce superbe opus. Comme si ce trop-plein de vie vécu par Séverine Millet débordait et qu'elle se devait de le partager, mais en le faisant innocemment…. enfin je suis vraiment agréablement surpris par la manière dont l'auteure partage ses expériences et donnant à voir d'un oeil nouveau « l'Expérience » que tout un chacun cherche à vivre.
Pour quelqu'un qui vit une telle expérience, si mystique et spirituelle et pourtant si vivante, ancrée dans le quotidien comme elle ne cesse de le répéter, je suis surpris que cet ouvrage soit aussi épais : en effet, quand on atteint l'inexprimable, comment pourrait-on encore l'exprimer ?
Voilà un ouvrage touchant et qui touchera tout le monde, notamment la génération des 20-30 ans. Nous vivons dans un monde empli de mort-vivants et Séverine Millet fait ce qu'elle peut pour les réveiller à la vie, et les rendre vivants ! Vivons chaque jour comme si c'était le dernier à vivre !
Je vous recommande donc chaudement « Vivante ! » de Séverine Millet ! Merci à elle et à Accarias ! Un vrai et surprenant Coup de coeur pour moi !
Une excellente lecture !
Zui Ho.
Lien : https://livresbouddhistes.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   29 septembre 2018
Plus nous quittons la ligne temporelle et habitons notre propre présence, plus nous réalisons qu’il s’agit de nous inscrire dans quelque chose d’assez radical : l’instant devient le seul espace à vivre, hors de la temporalité habituelle, un espace où tous les stratagèmes du mental pour garder le contrôle, prévoir le futur, retenir le passé, espérer un avenir meilleur, n’ont plus du tout leur place et passent au second plan.

L’instant est un total mystère, un inconnu parfait. À chaque instant, je suis invité à être totalement là, entièrement et inconditionnellement et nulle part ailleurs qu’ici. Même si nous sommes conditionnés à croire le contraire, cet inconnu-là, qui ne sait rien sur ce qui va advenir l’instant d’après et sur ce que nous allons devenir, est la seule réalité. Et cela nous fait peur. Vivre en dehors du mental et de la sécurité temporelle apparente qu’il apporte nous fait peur. La présence est terrifiante pour le mental, qui y perd tout contrôle et toute identité. Cela demande donc le courage et la persévérance de rencontrer tous ces mécanismes mentaux qui nous égarent en dehors de notre présence naturelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   29 septembre 2018
La joie d’être demande que nous consentions vraiment à tous les aspects du vivant, dont la tristesse, la peur et la souffrance.
La joie ne peut éclore si tristesse, peur et souffrance ne peuvent éclore.
La vie et la joie vibrent lorsque nous consentons à ouvrir notre cœur, notre esprit et notre corps à la proposition de la vie, quoi qu’elle soit, et en nous exposant sans limites à ce vivant tel qu’il s’exprime.
L’ouverture dont il est question ici se fait aussi dans la rencontre profonde et inconditionnelle avec la fermeture, car la première sous-tend toujours la seconde.
Alors, vois qu’il n’y a jamais fermeture, mais un seul mouvement au sein d’un même cœur ouvert.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   29 septembre 2018
En 2012, après un long chemin de connaissance et de rencontre avec mon intimité, à travers l’exploration du corps, des émotions, des perceptions, de mon mental et de mes conditionnements, j’ai vécu une plongée plus profonde au cœur de mon être, qui a entraîné un profond changement de perspective : l’attention s’est détachée de mon histoire personnelle pour se tourner vers mon être global et authentique qui avait toujours existé sous cette histoire. J’ai alors pu voir que ce que je suis est beaucoup plus vaste qu’un mental, un corps, des émotions et mes histoires personnelles, ce que je suis sous-tend et transcende tout cela. Au delà de la fixation du mental sur une identité personnelle, il n’y a en réalité pas de « moi » séparé et autonome mais bien une conscience universelle et partagée par tous, ainsi que l’amour et la vie elle-même qui président à tout et s’expriment à travers chaque chose, chaque être vivant. Nous sommes la vie, bien avant d’être la personne que nous sommes ou croyons être.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   29 septembre 2018
Le plus déroutant a été de reconnaître que je l’avais toujours su, toujours vu, mais que je l’avais juste interprété autrement, faisant de cette vie une affaire personnelle. Je ne faisais que reconnaître la pure réalité de mon être, conscience impersonnelle partagée par tous. Cette plongée à la source de l’être est un éveil à la réalité, qui s’opère par un retournement du regard intérieur vers soi-même, vers notre origine, l’essence de ce que nous sommes déjà. Lorsque nous vivons à partir uniquement de l’histoire personnelle, nous sommes simplement coupé de nous. Se reconnaître est se réunifier avec notre réalité profonde. Et nous avons la possibilité d’exprimer dans notre vie à la fois ces deux réalités - personnelle et universelle -, la première étant une expression de la seconde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   29 septembre 2018
Ce désir intense de me connaître, de dévoiler à mes yeux le mystère de ma propre existence et de celle du monde, m’accompagne depuis l’enfance. J’avais l’intuition que la vie recelait un grand secret à propos de moi. Dès l’âge de sept ans, j’ai commencé à questionner ma propre identité et la nature de la vie. Les questions « Qui suis-je ? » et « qu’est-ce que la vie ? », « c’est quoi être vivant ? » ont ainsi été présentes dès cet âge-là, comme une invitation impérative. Face à mon incapacité à y répondre dans l’instant, je traversais régulièrement un sentiment de profond trouble, qui a fini par se muer en tristesse. Je sentais que quelque chose me manquait profondément. Et même qu’il y avait comme un mensonge, une erreur à propos de la réalité de la vie, de ma réalité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : joie de vivreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Séverine Millet (1) Voir plus




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
161 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre