AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.76/5 (sur 1197 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Indianapolis , le 11/11/1922
Mort(e) à : New York , le 11/04/2007
Biographie :

Kurt Vonnegut, Jr. est un écrivain américain.

Né de parents d'origine allemande (troisième génération), il fait ses études à la Shortridge High School d'Indianapolis. Il fréquente un temps l'Université Butler mais la quitte quand un professeur lui dit que ses histoires ne sont pas à la hauteur. De 1941 à 1942, il suit les cours de biochimie de l'Université Cornell, tout en collaborant au journal étudiant le "Cornell Daily Sun". Puis il entre au Carnegie Institute of Technology (devenu la Carnegie Mellon University) en 1943. Le 14 mai 1944, jour de la Fête des mères, sa mère se suicide. Engagé dans l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, le 14 décembre 1944, durant la bataille des Ardennes, Vonnegut, soldat de la 106e division d'infanterie américaine, se retrouve isolé et, après quelques jours d'errance solitaire derrière les lignes ennemies, est fait prisonnier par l'armée allemande. En février 1945, prisonnier de guerre, il est à Dresde et travaille dans un abattoir. Du 13 au 15 février 1945 a lieu le bombardement de Dresde par les Alliés. Il en fut l'un des sept rescapés américains, sauvés pour s'être enfermés dans une cave d'abattoir qu'il nomme "Slaughterhouse Five" ("Abattoir 5"). Cette expérience traumatisante, décrite dans son roman "Abattoir 5 ou la Croisade des enfants" ("Slaughterhouse Five or the Children's Crusade", 1969), est mentionnée dans pas moins de six de ses autres ouvrages. Libéré en mai 1945 par les troupes soviétiques, il revient aux États-Unis, et reçoit un Purple Heart.
Après la guerre, Vonnegut fréquente l'Université de Chicago où il suit des cours d'anthropologie. L'Université accepte finalement son roman "Le berceau du chat" ("Cat's Cradle", 1963) comme thèse en raison de son contenu anthropologique. Il est ainsi diplômé en 1971. Sur le point d'abandonner l'écriture, Kurt Vonnegut se voit offrir un poste d'enseignant à l'université de l'Iowa. Durant son séjour, "Le berceau du chat" devient un succès commercial et il commence la rédaction d'"Abattoir 5 ou la Croisade des enfants".
Kurt Vonnegut a crée le personnage de Kilgore Trout, allusion parodique à l'auteur Theodore Sturgeon. Il apparaîtra dans plusieurs romans et finira par obtenir les plus grands honneurs dans "Le petit déjeuner des champions" ("Breakfast of Champions", 1973), adapté au cinéma en 1999, avec Bruce Willis.
Il est mort à New York des suites d'une blessure crânienne consécutive à une chute dans sa maison à Manhattan.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Kurt Vonnegut   (29)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Abattoir 5 - Bande-annonce VF Abattoir cinq / Slaughterhouse five (1972), film de science-fiction George Roy Hill, basé sur le roman de Kurt Vonnegut Jr.

Podcasts (1)


Citations et extraits (320) Voir plus Ajouter une citation
Dans mes discours, je dis qu’une mission plausible pour un artiste est d’inciter les gens à apprécier un minimum le fait d’être en vie. Après quoi on me demande si j’en connais qui y sont parvenus. Je réponds : « Les Beatles. »
Commenter  J’apprécie          623
Ce n'est qu'une illusion terrestre de croire que les minutes se succèdent comme les grains d'un chapelet et qu'une fois disparues elles le sont pour de bon.
Commenter  J’apprécie          375
Le philosophe allemand Friedrich Wilhelm Nietzsche, qui avait le syphilis, a écrit que seul un individu profondément croyant pouvait se permettre le luxe d’être sceptique envers la religion.
Commenter  J’apprécie          360
 Kurt Vonnegut
N'utilisez pas de points-virgules.
Ce sont des hermaphrodites travestis qui ne représentent absolument rien.
Tout ce qu'ils font, c'est montrer que vous êtes allé à l'université.
Commenter  J’apprécie          327
Quand on y pense, seul un dingue voudrait être un humain, s'il ou elle en avait le choix. Nous sommes des animaux si traites, si déloyaux, si menteurs, si vénaux !
Commenter  J’apprécie          324
Rosewater avant entreposé une stupéfiante collection de science-fiction en livres de poche sous son lit. Il avait apporté ses bouquins à l'hôpital dans une malle-cabine. Tous ces trésors mal conservés répandaient une odeur qui envahissait la salle entière, celle d'un pyjama de flanelle pas changé depuis un mois ou celle du ragoût de mouton.
Commenter  J’apprécie          308
C'est une histoire vraie, plus ou moins. Tout ce qui touche à la guerre, en tout cas, n'est pas loin de la vérité. J'ai réellement connu un gars qu'on a fusillé à Dresde pour avoir pris une théière qui ne lui appartenait pas. Ainsi qu'un autre qui menaçait de faire descendre ses ennemis personnels par des tueurs à la fin des hostilités. Et ainsi de suite. Tous les noms sont fictifs.
Je suis bien retournée à Dresde en 1967 avec l'argent de la fondation Guggenheim (que Dieu protège leur fric). Ça ressemblait beaucoup à une quelconque ville de l'Ohio, en plus dégagé. Il doit y avoir des tonnes de farine humaine dans le sous-sol.
(Incipit)
Commenter  J’apprécie          293
Dans mes conférences publiques, je dis moi-même volontiers : « Si vous voulez faire de la peine à vos parents et que vous n’avez pas le cran d’être homosexuel, le moins que vous puissiez faire est de vous lancer dans l’art. »
Commenter  J’apprécie          283
“I can’t tell if you’re serious or not”, said the driver.
“I won’t know myself until I find out whether life is serious or not” said Trout
“It is dangerous , I know, and it can hurt a lot. That doesn’t necessarily mean it’s serious too”.
« Je ne sais pas si vous êtes sérieux ou non », dit le chauffeur.
« Je ne le saurais pas moi-même jusqu’à ce que je découvre si la vie est sérieuse ou non. » dit Trout.
«  Elle est dangereuse , je sais, elle peut aussi faire beaucoup de mal. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’elle soit aussi sérieuse. »
Commenter  J’apprécie          273
Quand je suis rentré de la guerre, mon oncle Dan m’a donné une grosse tape dans le dos et a beuglé : « T’es un vrai homme maintenant ! »
Nom de Dieu. J’ai failli tuer mon premier Allemand.
Commenter  J’apprécie          280

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Kurt Vonnegut (1417)Voir plus

Quiz Voir plus

Vocabulaire ...❓

"Lacustre" signifie ...

suranné
au bord d'un lac
champêtre
près de la mer

14 questions
118 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , vocabulaire , mots , expressions , signification , définitionsCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..