AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2910728579
Éditeur : Ibis Press (10/05/2006)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
"PLANTES MEDICINALES DE KABYLIE" de Mohand Aït Youssef [*], préface du Dr Jean-Philippe Brette [*]

En Kabylie, des connaissances traditionnelles relatives aux plantes et à leurs propriétés sont encore assez répandues. Certaines espèces sont reconnues par la population comme médicalement utiles ou au contraire comme toxiques.
Le présent ouvrage fait le point sur les plantes les mieux connues des herboristes et des tradipraticiens kabyles.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
dourvach
  20 septembre 2015
[source : site "TIMKARDHIT, Bibliothèque virtuelle de Kabylie"]
Article du 07-08-2007 à propos de l'ouvrage "Plantes médicinales de Kabylie" de Mohand AÏT YOUSSEF :
" Djehnama (*)", certains disent que c'est l'enfer d'où viennent les " dj'noun' ", (les esprits - il y en a qui viennent partager l'existence et parfois le lit de certains vivants).

Certains ermites, dit-on, vivaient avec une "djenia". Les gens qui croient cela croient aussi qu'un "djinn' " peut prendre possession d'un être humain qui ne s'appartient plus lui-même... il appartient alors au monde des "dj'noun' "...

"Cet enfer, c'est aussi une graine, qui vient d'une petite plante aux fleurs rouges foncées ou noires... La personne à qui on la donne, c'est une femme stérile, on lui en fait boire un infusé... et après c'est terrible ! on l'enferme seule dans une pièce, et elle doit rester enfermée à peu près vingt-quatre heures... et on entend à la porte que la femme parle toute seule, qu'elle s'agite, délire... elle casse des objets, elle peut tout briser dans la maison...

Puis ça se calme tout seul. À un moment donné, on n'entend plus rien.

En général, au bout des vingt-quatre heures, on retrouve la femme sans connaissance... En général, elle est vivante... Si le remède a été donné selon les bonnes règles, les bonnes doses, il ne l'a pas tuée...

Quand elle se réveille, elle ne se souvient de rien de ce qui s'est passé dans la maison même si elle a tout dévasté... Un peu après cela, il y a eu un cas où une femme est devenue "tafsat" - enceinte - ... et on dit que d'autres ont donné naissance à de beaux enfants, même assez nombreux... "

Ce témoignage a été recueilli en 1983 auprès d'une Accoucheuse de la Maternité rurale de TIMEZRIT, en Grande Kabylie (Algérie)

(*) Cette plante, "djehnama", a été bien identifiée : il s'agit de Datura Stramonium L. ("datura stramoine")
Mohand AÏT YOUSSEF
Éditions IBIS PRESS (Paris)
2006
Commentaires (10)
___________________________________________________________
[COMMENTAIRES :]
Merci, cher ami, de cette plongée inattendue dans ce monde aux souvenirs d'un ethnographe amateur que je pus être l'espace d'un printemps (1992) ; je crois que Bernard Césari l'éditeur sera très heureux de ton initiative qui, personnellement, me touche beaucoup... associé à cette photo magnifique de "Djehnâma"...
L'existence de ton site est une initiative d'une richesse FORMIDABLE !!!
[Jean-Philippe Brette/"Mohand Aït Youssef"... auteur "algérien" de "Souvenirs d'Algérie heureuse" (L'Harmattan, 1992) et de "Un retour à l'Algérie Heureuse" (An-nâfs diffusion, auto-édité, 2005)]
Écrit par : dourvac'h | 08/08/2007
P. S. : as-tu pensé à présenter "L'izli ou l'Amour chanté en Kabylie" de Tassadit YACINE ? Ce recueil est une merveille... Par ailleurs, merci car je suis fan du style et de l'univers (également sobres et beaux) de Mouloud FERAOUN...
Écrit par : dourvac'h | 08/08/2007
---------------------------------------------------------------------------------------------------
Bonjour, j'ai eu l'honneur de lire le résumé de votre livre et je vous avoue que ça m'a vraiment intéressé.
Et si c'est possible, donnez-moi la chance de le consulter.
Cordialement.
Écrit par : MEKHOUKHE AIDA | 22/09/2007
------------------------------------------------------------------------------------------------------
Votre travail sur les plantes medicinales de Kabylie est très intéressant. Je voudrai créer une équipe pour une chaire de recherches à ce sujet en Algérie, à Azazga précisément. Êtes-vous interessé pour que vos connaissances soient profitables a tous ...Merci .
Écrit par : Dr Cherifi Nouara | 08/08/2011
--------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ma fille agée de 14 ans atteinte d'un syndrome néphrotique (perte de protéine dans les urines) traitée actuellement par des corticoïdes (cortancyl) ce qui est mauvais pour elle, pour cela je m'adresse à vous pour savoir s'il y'a des plantes en algerie qui peuvent donner de bons resultats à cette maladie en parallèle elle prend des queues de cerises contre des oedémes et hamdoullilah, ça a donné de très bons resultats !
Avec mes remerciements
Écrit par : Madjid | 19/04/2014
------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bonjour fellawen,
J'ai cherché partout sur le net, en France et à Tizi-ouzou, j'ai pas pu trouver ce livre. Savez-vous où est ce que je peux le trouver? voici mon adresse mail: mirakke@yahoo.fr.
Avec mes remerciements,
Ar thufath.
Karim
Écrit par : Karim | 22/05/2014
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ma cousine cherche a acheté votre livre "Plantes médicinales de Kabylie", de M. Ait Youssef... Est ce que vous pouvez me dire où est ce qu'on peut le trouver ? Est-il disponible en librairie... ? Merci d'avance pour votre reponse...
Écrit par : nabila | 26/08/2014
------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bonjour ou bonsoir à vous tous et toutes.
J'ai en ma possession le livre '' Plantes médecines de Kabylie'' de Mohand Ait Youssef, livre que j'ai acheté en Algérie, édition originale IBIS PRESS et rééditer par par AFAQ. C'est un livre magnifique, très original avec des significations et une bibliographie impressionnante. Je vous suggère vivement d'avoir cet ouvrage à la maison. Milles merci à l'auteur. Bonne continuation. Salutations.
Écrit par : Boualem | 28/10/2014
------------------------------------------------------------------------------------------------------
Je suis médecin en France. Une de mes patientes kabyle me parle d'une plante de chez elle appelée "Marmouyet" (orthographe incertaine) très amère et traditionnellement utilisée pour l'insomnie je crois. Savez-vous de quelle plante il s'agit?
Merci par avance!
Dr R. Agut
Écrit par : Agut | 14/11/2014
---------------------------------------------------------------------------------------------------
Bonjour à tous.
Donc, je suis botaniste amateur.
Pour répondre au Dr R. Agut : la plante que vous cherchez à identifier "merrouyeth" est Marrubium vulgare.
Elle est utilisée, à ma connaissance, pour soigner les troubles de digestion et se débarrasser d'une crise de foie.
On mâche les feuilles pour ensuite les recracher ; ça a un goût très amer.
Écrit par : kherbiuche mustafa | 25/12/2014
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lien : http://www.timkardhit.hautet..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
dourvachdourvach   28 juin 2015
" Cette plante, "bu-narjuf" [*], prise en décoction exactement comme le thé, procure l'ivresse. Elle est très recherchée par les jeunes toxicomanes qu'elle fait délirer. "

[*] Hyoscyamus albus L. (ou "Jusquiame blanche")

(Aziza AMROUCHE, tradipraticienne, Chabet-el-Ameur, Grande Kabylie, printemps 1992 -- traduit, du tamazight au français, par son fils Lounès)

[Mohand AÏT YOUSSEF, "Plantes médicinales de Kabylie", Ibis Press, 2006 -- page 158]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
dourvachdourvach   28 juin 2015
" Les femmes kabyles, "tilawin", les femmes mariées, dès qu'elles sont mères, prennent des graines de "habet-l-hawa" [*], durant tout le temps qu'elles allaitent ; cela va leur donner des montées de lait plus importantes. "

[*] Pimpinella anisum L. (ou "Anis vert")

(Farida CHEHEB et Melha BENNOUR, accoucheuses, Tadmaït, Grande Kabylie, 1983-1984)

[Mohand AÏT YOUSSEF, "Plantes médicinales de Kabylie", Ibis Press, 2006 -- page 254]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
dourvachdourvach   28 juin 2015
" Les graines de "snubär" [*], mâchées, sont bonnes pour le moral. "Taïda" -- la résine -- est utilisée pour vernir les assiettes en argile. Ici, pour le village, nous allons la chercher à Sidi-Aïssa. "

[*] Pinus halepensis Mill. (ou "Pin d'Alep")

(Amar HAMANACHE, tradipraticien-herboriste, Tahchat-M'Kira, Grande Kabylie, printemps 1992)

[Mohand AÏT YOUSSEF, "Plantes médicinales de Kabylie", Ibis Press, 2006 -- page 256]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : maghrebVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

L'Afrique dans la littérature

Dans quel pays d'Afrique se passe une aventure de Tintin ?

Le Congo
Le Mozambique
Le Kenya
La Mauritanie

10 questions
259 lecteurs ont répondu
Thèmes : afriqueCréer un quiz sur ce livre