AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2378160208
Éditeur : Something Else Editions (17/01/2018)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Après avoir bravé les autorités en délivrant son amant, Hervine voit l'étau se resserrer autour d'elle et elle est contrainte d'accepter un affreux chantage si elle veut préserver la vie des siens. Commence alors pour elle une vie triste et difficile. Dans son désarroi, elle songe souvent à cet homme qui a promis de revenir la chercher. Doit-elle y croire ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Solysbooks
  04 février 2018
Attention!!!!!
ce deuxième tome reprend exactement où se termine le premier donc, si vous lisez cette chronique sans avoir lu le premier, attendez-vous à avoir des révélations! Personnellement, je suis plutôt une adepte des spoilers, voire je regarde la fin du roman (oui, oui, je sais... ce n'est pas bien) sauf bien sûr pour les polars sinon, cela n'aurait pas le même intérêt (mais pour les romances, sans souci! je n'aime pas les romans qui se finissent mal donc je regarde la fin ^^ )
Bref, si vous continuez à lire cette chronique sans avoir lu le premier, c'est que vous êtes prêts à avoir des révélations, sinon passez votre chemin ou mieux, allez lire le tome 1 "Le naufragé de Saint-Cast"! ;)
Vous êtes toujours là????? donc, c'est parti, vous étiez prévenus, hein? ^^
Une dernière chance???? non???? on y va alors :)
Comme à chaque fois, laissez-moi vous raconter le début de ce deuxième tome... Vous avez dû lire la présentation de l'éditeur, plus haut et normalement, si vous avez lu le tome 1, vous savez que Hervine a fait évader l'homme qu'elle aimait "Alain" ou "Alistair" (celui-ci ayant été emprisonné, sans véritable raison, dans l'horrible prison de Solidor, par Urien de Saint Pern , un homme machiavélique, cruel (et bien pire encore), qui n'a reculé devant rien pour éliminer son rival). Ayant découvert l'implication de la jeune femme dans cette évasion, il va alors la faire chanter en menaçant de faire enfermer son père dans cette prison où l'on torture les gens (elle sait donc qu'il n'y survivra pas) et la forcer à l'épouser! Autant vous dire que c'est l'horreur absolue pour la jeune femme et pour nous aussi : ce que l'on pressentait dans le tome 1 s'est réalisé : il la voulait et il l'aura donc. On espère que notre héros, qui lui a promis de revenir la chercher avant un an, arrivera à temps pour la sauver MAIS... si nous sommes bien dans une "romance" historique ou plutôt un roman historique comme dirait Rose, nous ne sommes pas dans un conte de fée mais dans un récit qui se veut aussi réaliste. Malheureusement, ce qui devait arriver, arriva : Hervine épouse son "bourreau" et je dois vous dire que si la nuit de noce est effroyable pour elle, elle l'a été tout autant pour moi car après cela, j'ai vraiment vraiment mal dormi (et je ne plaisante pas) : je vous préviens donc ! âmes sensibles de la cause féminine, s'abstenir.
Bien sûr, c'est une époque où les femmes n'avaient pas leur mot à dire, l'auteure est on ne peut plus fidèle à la réalité mais si vous craigniez ce genre de scènes très dures (c'est un viol conjugal pour moi) ou que vous êtes assez sensibles, peut-être que ce texte n'est pas pour vous. Rassurez-vous, hein? ça n'a duré qu'une nuit où j'ai mal dormi mais quand même... bien évidemment, j'ai poursuivi ce roman et suis allée jusqu'au bout en raison de sa qualité et bien sûr, parce que je voulais savoir comment Hervine allait échapper à son horrible mari et retrouver l'homme qu'elle aimait alors que non seulement celui-ci était parti, que s'il revenait sa vie serait de nouveau en danger mais surtout comme elle était mariée, comment ils allaient faire pour se retrouver.
Evidemment, il vous faudra lire ce deuxième tome pour le savoir : ne croyez pas que je vais vous en dire plus sur l'intrigue : sachez simplement que l'on ne s'ennuie pas un seul instant parce que justement, on veut tourner les pages pour espérer une issue heureuse : les péripéties s'enchaînent les unes après les autres, il y a des rebondissements auxquels on ne s'attend pas mais surtout, plus que dans le premier tome, on ressent de forts sentiments pour les personnages : si dans le premier, j'avais eu du mal à m'attacher à ces derniers, je n'ai eu aucun mal cette fois à détester (et le terme est faible) par exemple Urien de Saint Pern ou encore frémir, voire souffrir pour Hervine et parfois être admirative devant sa manière d'agir, devant son sacrifice mais aussi, je me suis aussi agacée parce qu'Alain (ou "Alistair) n'intervenait pas plus tôt etc etc... cette fois, c'est sûr, les personnages ne nous laissent pas indifférents : ils donnent leur pleine mesure et bien sûr, quand on réagit aussi fortement, c'est que le roman est plus que réussi, non?
Hervine est une jeune femme qui était une vraie bigote dans le premier tome mais force est de constater que vu ce qui lui arrive, elle ne peut qu'évoluer dans sa foi. Si elle m'avait vraiment agacé avec cet aspect de sa personnalité, ce que l'on pressentait, c'est à dire une jeune femme avec un fort caractère, se révèle davantage dans ce tome, même si elle ne peut que subir quelque part ce qui lui arrive (époque oblige) Cependant, elle aurait pu lâcher prise, s'abandonner au désespoir mais fort heureusement, elle n'est pas comme cela. Elle est prête à tout pour ceux qu'elle aime et là, on voit jusqu'où va son sacrifice.
Alain/Alistair est certes le héros de l'histoire MAIS comme il s'enfuit à la fin du tome 1, il faudra attendre un certain temps avant de le revoir. Certes, c'est un homme bien, il n'y a pas de surprise là-dessus (je ne vous dirai pas mieux pourquoi il était là quand ils l'ont trouvé) et même s'il est prêt à tout pour sauver Hervine de la vie qu'elle a depuis son départ, il m'a manqué un peu de panache, voire un côté plus flamboyant qui m'aurait fait craquer pour lui complètement (sans doute cela vient du fait que l'auteure a voulu un roman réaliste).
D'ailleurs, Urien de Saint Pern est l'incarnation de ce choix d'écriture : sachez simplement que c'est le type de personnage que l'on déteste et si je disais que l'on ne savait pas vraiment pourquoi dans le premier tome, et bien dans ce deuxième roman, on sait parfaitement pourquoi on le hait. Je vous laisse découvrir jusqu'où l'on va avec lui. Je n'avais qu'une envie : qu'il meure! et ce, dès le début de ce tome-ci! (c'est pour dire à quel point je l'ai haï) est-ce que mon souhait a été exaucé? et oui, il faut lire le livre pour le savoir ^^
Enfin, les personnages secondaires sont tout aussi importants : il y a les "gentils" que l'on retrouve du tome 1 et qui sont là pour soutenir Hervine ou Alistair : sa famille, ses amis, le bon médecin (toujours mon préféré celui-ci avec le couple Athénaïs et Arnaud).. mais aussi les méchants et notamment le dénommé Mahé (ce qui me fait rire étant donné que j'ai un ami de ce nom ^^ ) que je n'excuse en rien du tout, contrairement à certains dans le village : la jalousie ne justifie pas tout. Il n'y a rien de bon pour moi chez lui et ses actes parlent pour lui-même.

Comme je l'ai dit avant (et l'auteure le revendique), il s'agit d'un roman historique réaliste : alors, on a l'histoire d'amour contrariée entre Hervine et Alain/Alistair mais Rose Morvan tient absolument à replacer son histoire dans le contexte de l'époque et forcément, on est face au fait qu'au XVIIIème siècle, les épouses (et les femmes en général) n'avaient pas de droits et dépendaient du bon vouloir de ses messieurs et notamment de leur époux et vu l'époux en question, ici, vous comprenez bien que sa vie est loin d'être idyllique. le but étant, toujours à cette époque, la descendance et bien sûr d'un garçon, vous vous demandez si Rose va engendrer le fils de cette ordure... vous le saurez en lisant le livre ;)
Comme pour le premier tome, l'écrivaine connaît parfaitement ce siècle et donc on navigue à une période qui est à la fois lointaine (et donc différente) et assez proche de nous pour que l'on ne soit pas totalement perdu. On apprend en lisant (je vous l'ai dit, c'est du haut de gamme), surtout si vous ne connaissez pas bien cette période charnière de notre Histoire . le français est parfait (il n'y a aucune faute), le vocabulaire est d'un niveau assez soutenu et franchement, cela fait du bien de lire un français de cette qualité. Ne parlons pas du respect de la concordance des temps, l'enseignante que je suis ne peut qu'apprécier les imparfaits du subjonctif.
Bref, je vais m'arrêter là mais sachez que je pourrais continuer longtemps : preuve, là encore, que ce récit m'inspire ;) : comme je l'ai dit pour le premier tome, il y a longtemps que je n'avais pas lu de romans historiques de cette qualité et aussi bien écrits. Je ne peux donc que vous les conseiller, surtout si vous êtes adeptes du genre : vous continuerez à vous cultiver en passant un bon moment mais aussi en frémissant voire en ayant envie de pleurer ou d'hurler. Je vous ai prévenus, on ne ressort pas indemne de cette lecture : certains passages sont très durs, surtout quand on est comme moi, sensible à la cause des femmes et à la manière dont on les traite ou on les traitait ici puisque c'est le XVIIIième siècle, je me devais donc de vous avertir (vous me direz, mais on voit pire aujourd'hui (et vous avez raison) avec la dark, les romans BDSM etc... ben oui mais je n'aime pas et ne les lis pas lol) et là, j'ai lu!!!! Pourquoi? parce que ce sont d'excellents romans historiques et que vous ne pouvez pas passer à côté :)
Lien : http://solysbooks.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MAMIEJAUNE
  26 avril 2019

Mon avis

Je remercie Emma, La Voie de Calliopé, de m'avoir permis de lire, en service de presse, le second tome de « Une Passion interdite  - tome 2 L'Amant clandestin » roman de Rose MORVAN, auteure dont j'ai découvert la plume fluide, précise et élégante lors de la lecture de « Pour l'honneur d'Yselis », « L'Héritière de la Nouvelle-France » et « Une Passion interdite tome 1 « Le Naufragé de St-Cast ».
J'ai donc retrouvé avec grand plaisir les personnages rencontrés dans le précédent opus et que j'avais quittés à regret.
C'est avec son grand talent habituel de conteuse et son imagination fertile que l'auteure nous emmène aux côtés des héros de cette magnifique histoire.
Le rythme est bien mené, l'intrigue captivante et tient le lecteur en haleine jusqu'à la fin. Les personnages sont tellement bien dépeints que l'on peut les imaginer tels qu'ils sont : vrais, hauts en couleur et attachants.

Les descriptions précises faites par Rose MORVAN nous font voyager dans le temps et beaucoup d'émotions ressortent à la lecture de certains passages qui reflètent bien la condition féminine au XVIIIème siècle..
J'ai ADORE cette romance historique que j'ai lue d'une traite tant elle me passionnait et qui fut pour moi un vrai COUP DE COEUR.
Etant devenue fan de cette auteure, il est certain que je vais lire tous ses romans !
Un excellent moment de lecture.





Lien : https://leslecturesdecerise7..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1820 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre