AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00LEPV63A
Éditeur : MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE DE BELGIQUE (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
274 pages - nombreuses reproductions en couleurs et en noir et blanc dans et hors texte.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
ericbo
  30 octobre 2017
Il s'agit du catalogue des oeuvres présentée lors des expositions de Paris, Bruxelles et Hambourg en 1979/1980.
Khnopff se situe dans la mouvance artistique de Bruxelles au tournant du siècle, étant un des principaux représentants du symbolisme.
Les textes sont très instructifs. Son oeuvre est replacée dans l'époque, en regard de la littérature, poésie et architecture, entre autre.
Les reproductions des peintures sont correctes.
Parcourir ce livre constitue donc une bonne introduction à l'oeuvre de ce peintre.

Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ericboericbo   26 octobre 2017
Le procédé est peu ; l'impression est tout. Ce que Fernand Khnopff écrivait, à propos de l'aquarelle, pourrait s'appliquer à toute sa démarche : l'impression, non point celle chère à Monet, mais le rêve à quérir, cette inquiétude de l'esprit et pourquoi pas - sans crainte des résonnances faciles ou usées - ce mouvement de l'âme à fixer dans le rectangle d'une image.
Commenter  J’apprécie          40
ericboericbo   30 octobre 2017
Fernand Khnopff appartient à cette époque étrange, et plus mal connue qu'on ne feint généralement de croire : c'est un temps bouleversé à l'extrême, et qui passe pour avoir été immobile. Sur le terrain des lettres, des arts graphiques, du théatre, de la musique, mais aussi sur le plan de la politique, tout s'affronte, se contrarie, se défait et commence à se faire.
Commenter  J’apprécie          20
ericboericbo   25 octobre 2017
Le peintre belge Fernand Knopff et le romancier Yukio Mishima étaient tous deux bien connus pour leur narcissisme. C'est ce qui les rapproche, malgré leur appartenance à des mondes, des groupes ethniques, des cultures et des périodes tout à fait différentes.
Commenter  J’apprécie          30
ericboericbo   30 octobre 2017
La peinture est un univers du silence, mais c'est dans le même temps, un monde peuplé de paroles. Ces paroles sont des signes. Dans cette mesure, il est manifeste que la peinture accompagne la littérature : il n'y a pas, cependant, explications de l'une par l'autre, et il serait vain de vouloir transcrire dans l'écriture de l'écrivain le discours du peintre : ce serait un leurre.
Commenter  J’apprécie          10
ericboericbo   25 octobre 2017
Réserve, retenue : voilà les qualités que dégagent au premier abord les oeuvres de Fernand Knopff. L'invitation au calme est soulignée par des titres comme "Du silence" ou "Le secret" et des doigts posés sur les lèvres. Un art du regard, certes, mais aussi de l'écoute. Une sourde musicalité qui semble accordée sur un seul ton. "En écoutant du Schumann" en est l'exemple idéal.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : symbolismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
515 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre