AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Carl Gustav Jung (Directeur de publication)Marie-Louise von Franz (Directeur de publication)
ISBN : 2221027205
Éditeur : Robert Laffont (07/11/2002)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 44 notes)
Résumé :
En 1959, lors d'une interview à la télévision britannique (BBC) réalisée par John Freeman, Jung parla de sa vie, de son oeuvre, de ses idées. Il reçut de très nombreuses lettres écrites par un public non spécialiste, séduit par la qualité de sa présence, par son humour, par sa modestie.

Un peu plus tard Jung rêva « qu'au lieu de parler, assis dans son bureau, avec les grands docteurs et les psychiatres qui venaient le voir du monde entier, il se trouv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Tatooa
  26 mai 2013
Un livre très abordable pour le commun des mortels (par rapport aux autres de Jung). Presque de la vulgarisation, et très intéressant sur le symbolisme et son importance dans le développement personnel.
Repris par certains "prophètes" ultérieurs comme s'ils avaient découvert la lune (je pense à J. Salomé, par exemple) sans qu'ils disent jamais à quel point Jung les a précédés de façon magistrale dans ce domaine.
Commenter  J’apprécie          70
olololol
  25 juillet 2009
Un livre bien iconographié. Jung n'en a écrit qu'une petite partie, le reste a été écrit par des collaboratuers qu'il avait choisi juste avant sa mort dans le but de vulgariser ses idée malgré sa farouche opposition initiale. Cet ouvrage est donc destiné au "lecteur moyen". Très interessant pour découvrir l'univers jungien, celui du rêve, de l'animus et l'anima.
Commenter  J’apprécie          60
lestoile
  29 juin 2012
le plus beau des livres sur Jung
Commenter  J’apprécie          01
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
PhilippeMauricePhilippeMaurice   19 janvier 2013
A mesure que la connaissance scientifique progressait, le monde s'est déshumanisé. L'homme se sent isolé dans le cosmos, car il n'est plus engagé dans la nature et a perdu sa participation affective inconsciente, avec ses phénomènes. Et les phénomènes naturels ont lentement perdu leurs implications symboliques. Le tonnerre n’est plus la voix irritée d’un dieu, ni l’éclair de son projectile vengeur. La rivière n’abrite plus d’esprits, l’arbre n’est plus le principe de vie d’un homme, et les cavernes ne sont plus habitées par des démons. Les pierres, les plantes, les animaux ne parlent plus à l’homme et l’homme ne s’adresse plus à eux en croyant qu’ils peuvent l’entendre. Son contact avec la nature a été rompu, et avec lui a disparu l’énergie affective profonde qu’engendraient ses relations symboliques.
Les symboles de nos rêves tentent de compenser cette perte énorme. Ils nous révèlent notre nature originelle, ses instincts et sa manière particulière de penser. Malheureusement, ils expriment leur contenu dans le langage de la nature, qui est étrange et incompréhensible pour nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          830
GODONGODON   19 septembre 2015
(La Science et l'Inconscient par Marie-Louise von Franz)

Ainsi l'inconscient ne peut-il être décrit qu’approximativement (comme les corpuscules en microphysique), par des concepts paradoxaux. Nous ne serons jamais ce qu'il est «en soi», comme nous ne serons jamais ce qu'est la matière «en soi».
Poussons plus loin la comparaison entre la psychologie et la microphysique : ce que Jung appelle les archétypes (schèmes de comportements affectifs et intellectuels de l'homme) pourrait aussi bien être décrit, pour reprendre l'expression de Pauli, comme un ensemble de «probabilités dominantes» dans le psychisme. Comme on l'a fait remarquer dans ce livre, il n'y a pas de loi qui détermine la forme exacte qu'un archétype revêt quand il émerge de l'inconscient. Il n'y a donc que des «tendances» qui, encore une fois, peuvent nous permettre de dire que tel phénomène se produira vraisemblablement dans telle situation psychologique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
olololololololol   25 juillet 2009
Leur méthode ( je rajoute: celle des auteurs) dialectique est-elle même symbolique et procède souvent par détours. Ils persuadent non pas à la lumière étroite du syllogisme, mais par approches successives, par répétitions, en présentant un même sujet, une même situation, sous un angle à chaque fois légèrement différent. Jusqu'au moment où le lecteur, sans avoir à aucun moment pris conscience qu'on lui présentait une preuve évidente, inattaquable, découvre qu'il s'est, sans le savoir, imprégné d'une vérité beaucoup plus vaste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
TatooaTatooa   30 mai 2013
Il est facile de comprendre pourquoi les rêveurs tendent à ignorer ou même à rejeter le message qui leur est ainsi communiqué. La conscience résiste naturellement à tout ce qui est inconscient et inconnu. J'ai déjà signalé l'existence, chez les peuples primitifs, de ce que les anthropologues appellent "le misonéisme", c'est à dire une peur profonde, superstitieuse, de la nouveauté. L'homme "civilisé" réagit de la même façon devant des idées nouvelles, en élevant des barrières psychologiques pour se protéger contre le choc d'affronter une nouveauté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MacabeaMacabea   18 décembre 2016
J'ai déjà signalé l'existence, chez les peuples primitifs, de ce que les anthropologues appellent "le misonéisme", c'est à dire une peur profonde, superstitieuse, de la nouveauté. L'homme "civilisé" réagit de la même façon devant des idées nouvelles, en élevant des barrières psychologiques pour se protéger contre le choc d'affronter une nouveauté.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Carl Gustav Jung (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Carl Gustav Jung
E. Couly reçoit Xavier Mauméjean au Musée de la Magie et des Automates d'après son roman: La Société des faux visages aux éditions Alma Editeurs: Août 1909. Sigmund Freud et Carl Gustav Jung arrivent à New York pour donner une série de conférences. Pendant ce temps, Harry Houdini subjugue le public avec ses évasions impossibles. Né à Budapest, ce fils d?ex-rabbin immigré, dont le vrai nom est Ehrich Weiss, a pris sa revanche sur la vie en devenant riche et célèbre. Un soir, alors qu?il vient d?accomplir l?un de ses plus fameux numéros, Houdini est accosté par le secrétaire du redouté et richissime Vandergraaf. Celui-ci souhaite que le magicien enquête sur la disparition de son fils. Houdini accepte et rencontre Sigmund Freud, convoqué également par Vandergraaf. L?un pratique l?intrusion, l?autre l?évasion. Au fil d?un jeu de pistes ébouriffant, à travers la ville, Freud et Houdini devront affronter les sommets, aussi bien que les bas-fonds de New York.
+ Lire la suite
>Philosophie et théorie>Systèmes, écoles>Systèmes psychanalitiques (329)
autres livres classés : rêvesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
301 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre