AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur La nostalgie heureuse (204)

Eve-Yeshe
Eve-Yeshe   24 octobre 2013
A quoi sait-on qu’une personne âgée n’a plus toute sa tête ? Il y a comme un flottement. Ce n’est pas elle qui est perdue face à nous, c’est nous qui sommes perdus face à elle. Elle détient un savoir capital : elle connait l’art de ne plus assimiler ce qu’elle refuse. Nous voudrions tous être capables de ce prodige.
Commenter  J’apprécie          282
PiertyM
PiertyM   31 mai 2015
Qu'est ce qu'une caméra peut percevoir de ce qui se passe en moi? Elle capte les remous à la surface du lac. Je reste dans mes grands fonds, là où aucune lumière n'arrive jamais.
Commenter  J’apprécie          250
Eve-Yeshe
Eve-Yeshe   26 octobre 2013

« Natsukashii » désigne la nostalgie heureuse, répond-elle, l’instant où le beau souvenir revient à la mémoire et l’emplit de douceur. Vos traits et votre voix signifiaient votre chagrin, il s’agissait donc de nostalgie triste, qui n’est pas une notion japonaise.
A la question de savoir si la madeleine de Proust est nostalgique ou « Natsukashii », elle penche pour la deuxième option. Proust est un auteur nippon (p90).
Commenter  J’apprécie          240
Eve-Yeshe
Eve-Yeshe   27 octobre 2013

Le diner se termine, Rinri va repartir dans sa vie. La mienne est une succession d’adieux dont je ne sais jamais s’ils sont définitifs. Je devrais avoir plus d’entrainement que le commun des mortels, c’est le contraire. J’ai connu tant d’adieux que j’en ai le cœur démoli (p 125).
Commenter  J’apprécie          220
Eve-Yeshe
Eve-Yeshe   23 octobre 2013

Plus un chagrin est banal, plus il est sérieux. Tout le monde connait cette expérience cruelle : découvrir que les lieux sacrés de la haute enfance ont été profanés, qu’ils n’ont pas été jugés dignes d’être préservés et que c’est normal, voilà.
Commenter  J’apprécie          190
Aela
Aela   06 septembre 2013
- Depuis le 11 mars 2011, la vie a changé. Beaucoup de gens ont quitté le Japon et même si je ne le ferai jamais, je peux les comprendre.
Nous sommes hantés. Nous avons perdu l'insouciance.
Nos existences nous pèsent.
Commenter  J’apprécie          140
DarknessLolita
DarknessLolita   29 août 2013
Je sais que j'avais besoin d'être subjuguée, d'avoir la foi. Le Japon suscite cela chez moi. Il est les seul.
Commenter  J’apprécie          140
Spilett
Spilett   26 août 2013
Il n'y a pas que du mal à dire au sujet de la gêne. La langue le prouve: il n'est pire individu qu'un sans-gêne. La gêne est un étrange défaut du centre de gravité: n'est capable de l'éprouver qu'une personne dont le noyau est demeuré flottant. Les êtres solidement centrés ne comprennent pas de quoi il s'agit. La gêne suppose une hypertrophie de la perception de l'autre, d'où la politesse des gens gênés, qui ne vivent qu'en fonction d'autrui. Le paradoxe de la gêne est qu'elle crée un malaise à partir de la déférence que l'autre inspire.
Commenter  J’apprécie          140
litolff
litolff   17 octobre 2013
A Harajuku, chacun est spectacle. Comparés aux Tokyoïtes, les excentriques du reste de la planète sont de petits joueurs.
Commenter  J’apprécie          120
Eve-Yeshe
Eve-Yeshe   28 octobre 2013

.. Je plonge dans la foule. Tout ce qui la traverse me traverse. Il y a une ivresse sans bornes à se laisser transir par le déferlement de la multitude. Je ne sais combien de temps défile ainsi. Je voudrais que cela ne s’arrête pas. Je suis une aspirine effervescent qui se dissout dans Tokyo.

Commenter  J’apprécie          110




    Acheter ce livre sur

    AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





    Quiz Voir plus

    La Nostalgie heureuse, d'Amélie Nothomb

    Dans quel pays se rend Amélie Nothomb dans ce récit ?

    en Corée
    au Japon
    au Vietnam
    en Thaïlande

    12 questions
    57 lecteurs ont répondu
    Thème : La nostalgie heureuse de Amélie NothombCréer un quiz sur ce livre