AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791034201907
Éditeur : Nutty Sheep (19/12/2017)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Les chevaliers de la Table ronde ont été téléportés au XXIe siècle et se retrouvent lieutenants dans la brigade criminelle de Strasbourg, dirigée par le commandant Merlin. Celui-ci est en train de terminer une enquête difficile qui l'a mené notamment à Kaysersberg. Au retour, il s'arrête à Colmar, où sa fille, la douce Morgane, dédicace ses livres au Salon du livre... Suite à un terrible malentendu, des événements graves vont alors s'enchaîner à Colmar pour Merlin, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Marie-Nel
  09 décembre 2018
C'est le résumé qui m'a tout de suite attirée. J'aime particulièrement, comme beaucoup, tout ce qui touche à Merlin et Arthur. Mais ici, rien à voir avec des légendes Arthuriennes ou Avaloniennes. Tous les personnages de la Table Ronde, ou tout du moins les principaux, sont transposés à nos temps modernes. Merlin est un commandant de police à Strasbourg, il se rend à Kaysersberg pour la suite de son enquête en cours avec son lieutenant Caradoc. Là-bas, ils retrouvent le commandant de gendarmerie Galade. Ils se rendent le soir à Colmar où Merlin retrouve sa fille Morgane au salon du livre de la ville. Celle-ci est auteure et est en séance de dédicaces pour son premier roman. Des événements terrible et inattendus vont marquer à jamais Merlin et sa fille.
Ce qui m'a tout de suite interpellée dans cette nouvelle, c'est la précision des faits et des décors. On est en Alsace, en période avant Noël, la magie des fêtes est présente par les décors, par les mets comme les bredele (un bon souvenir pour moi de marchés de Noël) Tout se passe le week-end avant le début du marché à Colmar, où, traditionnellement, se déroule justement un salon du livre. Un des personnages est d'ailleurs auteur. On est vraiment plongés dans la vraie vie, tout cela donne beaucoup de réalisme à l'histoire, par rapport aux noms des protagonistes.
L'auteure ponctue son texte de faits réels et dramatiques qui ont frappé Paris il y a quelques années et que personne n'a oubliés. Par contre, j'ai été extrêmement surprise par ce qu'il se passe pour les personnages. Je ne m'attendais pas à ce que certains soient agressés dans d'atroces circonstances. Les faits vont s'enchainer et faire que les personnes atteintes ne vont pas pouvoir se venger ou obtenir justice. Je trouve aussi que l'on n'a ni l'avis ni les sentiments de certains qui ont subi, je pense notamment à Morgane qui repart à Paris sans parler de rien. Je m'attendais plutôt au contraire.
L'histoire est courte, c'est une nouvelle d'une cinquantaine de pages, il me reste des questionnements à la fin de celle-ci, que devient Morgane ? Et Galade, comment s'en sort-il aussi ? Cette nouvelle pourrait, à mon avis, servir de base, en étant un peu étoffée, à un roman. Je trouve que ce serait une bonne idée à exploiter. le style de l'auteure est précis, tranché et attractif, elle a su exploiter et revisiter les différents personnages, même si j'attendais quelques réponses supplémentaires. le titre est également bien trouvé, mais je n'en dirais pas plus, à vous de voir pourquoi...
J'ai passé un bon moment de lecture, elle est rapide et intense, pas de temps mort. Comme quoi, à Noël, il n'y a pas que des romances à lire, cette histoire en est la preuve, et ça change un peu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
paulmaugendre
  30 janvier 2018
Pour avoir refusé une promotion, le commandant Merlin s'est retrouvé muté à Strasbourg, cantonné dans son grade, ce qui ne le perturbe pas plus que cela. Il appartenait au GIGN, et l'épisode du Bataclan, dans lequel il a été impliqué de même que sa fille Morgane, lui reste gravé dans la mémoire.
Pour l'heure, il doit quitter son domicile après avoir passé une nuit voluptueuse dans les bras de Rosemonde Sagramore, la jeune procureure-adjointe, afin de se rendre à Kaysersberg et boucler une enquête. Après un dernier échange pour la journée dans des draps qui s'en souviennent encore, il part pour son rendez-vous en compagnie du Lieutenant Caradoc, un handicapé moteur depuis un problème à Roissy où il failli s'envoler pour le paradis des policiers.
Sur place ils retrouvent le commandant de gendarmerie Galade, un ancien du RAID, en affectation à Colmar, et avec qui il partage de mauvais souvenirs de l'épisode du Bataclan. Puis leur travail effectué, Merlin décide de rester à Colmar, tandis que Galade s'occupera de rapatrier Caradoc, afin de rendre une petite visite à sa fille Morgane, qui a été invitée à un salon littéraire.
Morgane vit à Parie et est une auteur et dessinatrice en devenir, spécialisée dans les romans juvéniles, ce qui est un excellent dérivatif pour effacer sa nuit du Bataclan où elle a échappé à un attentat. Merlin fait un petit tour également au stand de la gendarmerie où Galade effectue une permanence.
Ils boivent un verre ensemble et Galade confie à Merlin que lui et Morgane ont failli un jour… Enfin, vous voyez ce qu'il sous-entend. Bref Merlin est sidéré, en colère, et il se retient pour ne pas taper sur son ami. Mais ce n'est que partie remise. Et ce qui devait être une journée agréable se termine en eau de boudin.
Une femme interpelle Merlin, et il a du mal à reconnaître en cette personne accusant un âge avancé et un ventre proéminent, à la face tavelée, une poussette avec une gamine dedans, la femme de Galade. Elle accuse Morgane d'harceler son mari, de lui envoyer des messages explicites. La gamine au doux prénom d'Yseult se sentant délaissée commence à pleurer et vlan, passe-moi l'éponge, ou plutôt la torgnolle maternelle qui atterrit sur son visage poupin.
Il y a toujours des personnes prêtes à témoigner de ce qu'elles n'ont rien vu et mais affirment que les événements se sont déroulés de telle façon, sans que quiconque puisse les contredire, sauf le coupable présumé. Mais l'écoute-t-on ? Bref, Merlin est accusé d'avoir torturé une enfant et il est emmené à la gendarmerie pour maltraitance en public.
Pauvre Merlin qui ne se doute pas dans quel engrenage l'entraîne une visite à sa fille dans un salon du livre.
Lien : http://leslecturesdelonclepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Satinesbooks
  13 mai 2018
'ai beaucoup apprécié le fait que l'on parvienne à mélanger une épopée légendaire, un conte merveilleux comme celui de Merlin l'enchanteur et donc forcément les chevaliers de la table ronde à un monde réaliste, celui du 21ème siècle, notre monde à nous, secoués par des épisodes que celui du Bataclan qui a été une grosse claque de violence pour tout le monde. L'auteure parvient, avec brio, à mélanger ces deux notions qui n'ont, à la base, rien à voir. Pour cela, bravo !
Le personnage de Merlin est assez sympathique, j'ai aimé son côté « je m'en foutiste ». Il a refusé une promotion et se voit muté en Alsace. Mais peu lui importe. Il vit sa vie et c'est bien ainsi. Sa fille, Morgane, est un amour. J'ai beaucoup apprécié ce personnage qui est une artiste. Elle s'égare souvent par ses dessins et son art pour échapper à la vérité qu'est l'attentat du Bataclan dont elle a su sortir indemne.
Il y a beaucoup de personnages, je vous avoue que j'ai été un peu perdue par la multitude de caractères et de psychologies différentes. J'ai mis un peu de temps à m'installer dans cette lecture mais au final, elle est assez sympathique.
L'intrigue reste étonnante. C'est une belle surprise dans le sens où je ne m'attendais pas du tout à ce genre de lecture. En effet, rien à voir avec une histoire policière comme on pouvait le croire. Même si le côté policier est présent, il ne l'est pas comme on peut le penser. C'est prenant et surprenant. On soulève des notions importants comme les SSPT (Syndromes de Stress Post Traumatique, merci Grey's Anatomy ^^), le viol, les violences. Cependant, cette histoire mêle le policier au fantastique avec brio. Bref, on est dans un tourbillon qui ne s'arrête qu'à la fin de notre lecture.
Je peux conseiller cette lecture sympathique et rapide aux gens qui aiment les récits décalés que ce soit au niveau de la forme ou du fond. Je trouve cela relaxant et j'aime quand on révolutionne un peu le genre.
La plume de Chantal Robillard est très belle. Elle nous propose une belle pause dans la réalité. C'est très sympathique à lire. Une plume dynamique qui permet de suivre tout au long du roman l'histoire de Merlin.
Les + :
Le concept de l'intrigue.
Le fait de retrouver Merlin et les chevaliers de la table ronde dans notre monde.
Des notions importantes soulevées.
Une plume que je ne connaissais pas.
L'originalité du mélange des genres.
Les – :
Trop de personnages qui m'ont un peu perdus.
Quelques longueurs.
Lien : https://satinesbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
A2livres
  20 janvier 2018
Le noeud de l'intrigue arrive tardivement dans la lecture, de sorte qu'on a le sentiment que tout le début de l'histoire n'est rempli que de la banalité de la vie des protagonistes principaux et de digressions. On ne voit donc pas bien où l'auteure veut nous emmener. Il semble que ce soit à dessein car lorsque les événements que nous qualifierons de glauques, se produisent, le sentiment qui m'assaille est la sidération.
Le contraste entre la description détaillée, presque froide, des faits d'une grave violence, et le début enjoué du récit, surprend vraiment. du moins, je ne m'y attendais pas du tout et me suis donc laissée piéger. Il faut dire aussi que je n'avais pas lu le résumé. Si j'avais pris connaissance du pitch avant de commencer la lecture, il est certain que l'effet de surprise aurait été moins intéressant (je trouve d'ailleurs dommage qu'il en révèle autant…).
Le fantastique arrive tardivement aussi et nous surprend à nouveau par la forme qu'il revêt. Ensuite, il ne reste plus qu'à lire sans se poser de question et se laisser porter par la fin de l'histoire.
Et finalement, cette histoire-là n'est pas une enquête policière comme on pouvait s'y attendre au vu des protagonistes travaillant dans la police, la gendarmerie et la justice. Il s'agit vraiment de toute autre chose, une histoire relatant viol, brutalités, coucheries, syndrome post-traumatique, perversions…
En conclusion, voici une lecture surprenante par le déroulé qu'elle propose. La lectrice que je suis a été étonnée à plusieurs reprises. L'auteure nous balade et on se laisse promener. D'après une conversation que nous avons eu ensemble, elle dit elle-même qu'elle "aime brouiller les pistes" et je trouve que cette expression convient à merveille.
Lien : https://www.facebook.com/A2l..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
chantalrobillardchantalrobillard   21 janvier 2018
Il ne termina pas sa phrase, eut un geste vague, soupira. On sentait comme un gros regret dans la voix de Galade. Merlin était sidéré, il ne s'attendait pas à ça. Il n'avait rien vu venir, rien compris durant ces années ! (...)

- Salaud, dit Merlin atterré. Tu ne l'as quand même pas sautée, en profitant de son désarroi ?
Commenter  J’apprécie          11
Video de Chantal Robillard (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chantal Robillard
Vidéo de Chantal Robillard
autres livres classés : maltraitanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vendredi ou La Vie sauvage

Tout au début, Robinson est accompagné par un perroquet

vrai
faux

7 questions
514 lecteurs ont répondu
Thème : Vendredi ou La Vie sauvage de Michel TournierCréer un quiz sur ce livre