AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266246100
Éditeur : Pocket Jeunesse (05/03/2015)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 451 notes)
Résumé :
- Et si je ne veux pas être ami avec toi ?
- Alors nous ne serons pas amis.
- Et si j'ai envie d'être plus qu'un ami ?
- Alors nous ne serons rien du tout.


Emma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie. Non pas parce qu’il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (198) Voir plus Ajouter une critique
Livresque78
  25 mars 2015
Le sujet de ce roman est difficile, il touche à une corde très sensible.
Ma raison de vivre traite avec beaucoup de pudeur ce que vit la jeune Emily. Il m'est impossible de vous en dire trop, car vous si le quatrième de couverture garde le secret, je dois en faire autant.
La vraie question est: L'amour peut-il nous sauver de tout? Peut-il nous donner le courage de supporter l'insupportable?
Emily est très courageuse, elle est bosseuse, elle reste centrée sur l'essentiel: son avenir, c'est la seule chose qui compte. Mais l'amour va s'en mêler...
Ce livre m'avait été recommandé dans de nombreux groupes de lecture, c'est donc tout naturellement que je l'ai acheté en passant par ma librairie. je n'ai pas du tout regretter mon achat.
C'est une lecture touchante, qui ne tombe pas dans l'excès et qui nous raconte une histoire d'amour simple mais belle, pas de coup de foudre flagrant et ravageur pour Emily qui est une jeune femme qui souffre et a souffert.
Un livre qui, je pense, peut amener la jeunesse à réfléchir à un sujet difficile et au sens de l'amitié. Il est recommandé aux jeunes à partir de 15 ans, car certaines scènes peuvent paraître un peu dures pour un public plus jeune.
Lien : https://livresque78.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          541
Nymphea
  25 juin 2015
/!\ ATTENTION, ATTENTION : CRITIQUE COURTE ET CONCISE. /!\
Un livre qui se hisse au niveau de "Tes mots sur mes lèvres" et "Hopeless"... ou presque.
Oublions juste les quelques scènes, dialogues et personnages un peu trop clichés et prévisibles à mon goût, et ce livre est une perle-fection !
La romance (oups, "l'Amooooour", pardon !) prend du temps pour se mettre en place, ce qui change des habituelles romances. Par conséquent, on n'a jamais l'impression que tout s'enchaîne trop vite, ce qui, évidemment, insuffle un air de crédibilité (merci bien, ce ne sera pas de refus pour une fois).
Les émotions des personnages (en fait, surtout celles de l'héroïne Emma) sont très bien dépeintes, juste assez et comme il faut ; on compatit sincèrement à elle, face à cette vie pathétique (du grec pathos, qui signifie « souffrance » → hé hé, petit moyen de montrer mon étendue de culture générale, yaouh. "La culture, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale".) que le destin (ou plutôt ses parents) a décidé lui donner.
Ce livre est d'une "addictivité" folle, plus tu lis, plus t'as envie de lire, donc plus tu lis, plus etc. etc. etc. Sale cercle vicieux !
Quant au résumé, eh bien il en dit juste assez. Personnellement, j'ai la version où il y a deux paragraphes : le premier, c'est un dialogue de 4 tirets, et le second est constitué de 6 lignes à peine. Et je crois que vous êtes tous heureux de le savoir.
Je ne sais pas pourquoi j'ai mis autant de cynisme (ni autant de parenthèses, hé hé hé )))))))) dans cette critique, il faut croire que j'étais en forme... peut-être grâce à "Ma raison de vivre" ? (Le saura-t-on un jour ? Vous avez quatre heures pour répondre à cette question sous forme de paragraphe organisé.)
Oh la la la la la la la la la, CALMONS-NOUS ! Ce livre me rend dingue. Il est super trop bien génialement gigantissime. A lire sous les plus brefs délais, mes très chers compagnerons . V'là que j'me mets à inventer des mots... s'cusez ce petit élan de folie, je ne sais pas ce qui m'a pris. Visiblement, l'auteur a réussi un coup de maître...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          402
familykoala
  27 mai 2015
Cette histoire m'a bouleversée et pour bien des raisons au point de me dire que l'attente jusqu'au tome 2, qui doit sortir le 1er septembre prochain, me semble beaucoup trop éloignée.
L'histoire débute avec Emily, que tout le monde appelle Emma. Cette dernière est dans sa chambre essayant de contrôler la douleur qui semble faire partie de son quotidien. Elle vit chez Georges et Carol, son oncle et sa tante ainsi que leurs deux enfants Jack et Leyla. On sent que sa vie n'est pas simple surtout avec sa tante qui semble prendre un malin plaisir à l'humilier et à la blesser de toutes les façons possibles. Sa vie semble être réglée comme du papier à musique entre le lycée, ses activités scolaires et ses corvées chez son oncle et sa tante. Aucun écart n'est autorisé sous peine de subir les foudres de sa tante. Alors qu'elle arrive au lycée avec sa meilleure amie, Sara, qui passe la prendre tous les matins chez "elle", cette dernière lui fait part de son dernier coup de coeur pour Jason Stark, un lycéen qui pratique du football américain. Elle cherchera par ailleurs le soutien de son amie pour approcher ce jeune homme. Mais Emma ne semble guère enjouée, sachant pertinemment que quoi qu'il arrive Sara obtiendra ce qu'elle veut et qu'en plus cette dernière ne bénéficie pas de la liberté de Sara.
Alors qu'Emma participe à un cours de journalisme où elle est responsable de sa mise en page, un garçon, fraîchement arrivé au lycée vient bouleverser son monde. Il s'agit d'Evan Mathews. Ce dernier tente de soumettre un article sur l'opinion des adolescents concernant eux-mêmes et la façon dont ils perçoivent leur défaut. Excédée par son attitude, Emma ne souhaite pas croiser à nouveau son chemin et pourtant Evan semble partager d'autres cours avec elle comme celui d'arts plastiques. En effet, Evan, tout juste arrivé de San Francisco, éprouve un attrait particulier pour Emma qu'il pense intéressante et fera tout ce qu'il faut pour approcher Emma et tenter de la connaître. Charmé par cette jeune fille, Evan va user de toutes les stratégies pour l'approcher alors qu'Emma souhaite le tenir, le plus possible, à distance afin d'éviter que ce dernier ne chamboule tous ces plans et viennent à bout des remparts qu'elle a construit autour d'elle. Et pourtant…
Ce roman raconté du point de vue d'Emily aka Emma traite d'un sujet délicat, la maltraitance mais l'auteur l'aborde avec beaucoup de justesse et de sensibilité. J'avais peur de tomber dans le "trop" ou encore dans le "superficiel" mais ce n'est pas le cas, bien au contraire. Les faiblesses des victimes, ici le cas d'Emma, sont pointées avec justesse et réalisme tout comme l'impuissance des proches d'Emma et plus précisément de Sara. Pourtant tout au long du roman que cela soit par l'issue que pourrait lui offrir l'université qui semble arriver trop lentement ou encore par la présence d'Evan et de Sara, l'espoir de la voir sortir de ce marasme dont elle assume chaque seconde au point d'encaisser pour ne pas détruire la naïveté de l'enfance de ses cousins, est omniprésent.
L'écriture est fluide et agréable, et chaque émotion est abordée simplement et pourtant intensément. On n'a pas de trop peu ou de pas assez. Tout est dosé avec une justesse effroyable. Les personnages quant à eux sont captivants et réellement attachants.
Nous découvrons bien entendu, Emma qui est une jeune fille de 16 ans très introvertie dont le père est mort quelques années plus tôt et dont la mère alcoolique l'a abandonnée. Confiée à son oncle et sa tante, elle tente de survivre dans un climat peu serein. Intelligente, elle consacre son existence aux sports et à l'école ainsi qu'à quelques activités scolaires spécifiques comme les arts plastiques et le journalisme. Discrète et secrète, elle ne parle que peu de sa vie et notamment de ce qui se passe chez "elle", y compris à sa meilleure amie Sara. L'arrivée d'Evan va bien entendu tout chambouler dans la vie d'Emma. Car si la carapace qu'elle s'est forgée, pour éviter que d'autres ne chamboulent son existence, est solide, Evan risque lui de tout faire éclater et la rendre plus fragile. Pourtant Emma est une battante malgré les différentes violences auxquelles elle doit faire face. En effet, elle encaisse chaque coup avec une force inébranlable et en même temps on ressent la rage et la détermination qui semble vouloir prendre le dessus. Et pourtant, chaque jour se suit et ne se ressemble pas. Elle se laisse faire ne souhaitant pas gâcher la vie de ses cousins quitte à en souffrir elle-même physiquement. Emma reste néanmoins déterminée à se donner toutes les chances pour quitter de domicile contraignant et violent tout en tentant de vivre une vie "normale" d'adolescents quitte à subir les foudres de sa tante en guise de conséquences. Son personnage m'a profondément émue car même si elle a rejeté l'amour que lui portait Evan et qu'elle a tenté d'occulter les sentiments qu'elle éprouvait pour lui, il va devenir sa raison de vivre et lui permettre de rester en vie. C'est sa force autant que sa fragilité qui m'a rendu ce personnage si attachant.
Sara, quant à elle, est une jeune fille exubérante et pleine de vie. Triste et inquiète pour sa meilleure amie alors qu'elle est totalement consciente que son amie ne lui révèle pas tout, va devoir faire une énorme concession : celle de se taire. On la sent très souvent perdue et surtout terrifiée à l'idée de voir son amie subir les foudres de sa tante. Car même si Emma ne lui confie pas tout, elle constate visuellement les dégâts engendrés par les coups. Impuissante face au silence que souhaite maintenir Emma, elle fera tout pour l'aider à avoir une vie aussi normale que possible, quitte à l'aider pour s'échapper de chez "elle" en l'invitant pour n'importe quelles raisons à dormir chez ses parents. Solide malgré tout, elle n'hésitera pas à la soutenir et à la pousser vers Evan qui semble lui donner le sourire. Sara est pour moi la meilleure amie idéale, ici, car elle fait preuve d'empathie mais aussi de respect et de soutien pour son amie.
En ce qui concerne Evan, c'est un jeune homme fraîchement débarqué de San Francisco. Curieux et intelligent, ce dernier va user d'un tas de stratagèmes pour aborder et séduire Emma. Sensible et déterminé, il n'hésitera pas à accepter une simple amitié avec Emma alors que ce dernier semble éperdument amoureux d'elle. Pourtant cette amitié qu'il lui offre va apporter plus que ce qu'il s'était imaginé à Emma. En effet ce dernier semble faire preuve de beaucoup de retenue tout en la questionnant régulièrement sur elle et sa vie passé, présente et future. Bien entendu, sa patience face aux silences d'Emma sera exceptionnelle. Il est aussi calme qu'apaisant et tente autant que possible de lui donner le sourire en lui proposant tout un tas d'activité dans le seul but de la faire céder. Evan est également un battant car malgré les nombreux rejets d'Emma, il reviendra à chaque fois et même après que cette dernière se soit tournée vers un autre. Mais Evan va aussi devoir faire face à son impuissance lorsqu'il découvrira qu'Emma est maltraitée par sa tante mais pourtant par respect pour elle, il acceptera de ne rien dire et de garder le silence, rejoignant ainsi Sara. Ces derniers se soutiendront mutuellement malgré la douleur que cela leur inflige. Ce jeune homme m'a totalement charmé. Juste et sincère, il tente de refouler ses sentiments pour le bien-être d'Emma tout en hésitant pas à la bousculer. Ses tentatives m'ont ému et lorsqu'il se décide à lui avouer ses sentiments et qu'elle les accepte, j'ai juste eu envie de hurler de bonheur. Car malgré tout cette relation est ce qui l'a sauvé, elle et le besoin de protection dont il fait preuve dès lors est tout simplement magnifique.
Nous retrouvons enfin Georges et Carol, l'oncle et la tante d'Emma. Si Carol fait preuve d'une violence excessive vis-à-vis d'Emily nous en ignorons réellement les raisons. Ce que l'on sait par contre c'est qu'elle n'hésite pas à rendre responsable Emma lorsqu'elle est prise en flagrant délit de violence par Georges ou encore par ses propres enfants. Emma ne la contredisant jamais, il devient alors très facile pour Carol de continuer. Personnellement concernant Carol, je ne parlerais pas de jalousie ici mais peut-être de pathologie. Même si je n'en suis pas certaine. Cette dernière aurait pu voir d'un mauvais oeil son arrivée, l'attention de son mari et de ses propres enfants se tournant vers Emma, elle a peut-être ressenti une certaine jalousie mais je pense que soit les motifs sont plus profonds soit cette dernière souffre d'une bipolarité ou d'une pathologie psychologique. Quant à Georges, il m'a passablement énervé. Mon self control a été mis à rude épreuve au point d'avoir envie de hurler pour qu'il ouvre enfin les yeux. Puis dès lors que l'on découvre la dure réalité, mon envie a juste été de le frapper encore et encore. Je sais que la violence ne résout pas tout mais là je ne parle plus de violence mais d'acharnement à vouloir détruire l'autre. Bref son immobilisme m'a autant exaspéré que les actions gratuites de sa femme. Alors autant vous dire que je ne me suis pas du tout attachée à ces deux personnages bien au contraire… mais je pense que vous ne m'en voudrez pas…
Quant aux autres personnages, Drew ou Jake, des lycéens que côtoient Emma, Evan et Sara, ou encore les profs comme Mme Holt ou Mme Mier, les entraîneurs, l'infirmière vont aussi à leur niveau jouer un rôle, important ou pas, dans l'histoire d'Emma. Leur intérêt est je pense primordial mais l'auteur nous en dévoilera surement plus dans le tome suivant.

En conclusion, je dirais que c'est un livre éprouvant malgré la romance, qui n'est pas le sujet principal je tiens à la rappeler mais qui apporte une note d'espoir à cette histoire. Ici l'histoire d'amour entre Evan et Emma va jouer un rôle de catalyseur et de prise de conscience. le sujet traité est loin d'être évident mais l'auteur l'a abordé avec justesse et simplicité, ne rentrant ni dans les faux semblants, ni dans quelque chose d'édulcoré. Les mots sont choisis avec pertinence et les émotions sont cruellement justes et parfois même terrifiantes mais avec beaucoup de tact néanmoins.
Malgré le thème abordé, cette histoire est littéralement captivante même si l'on ne peut rester insensible. On passe par de multiples émotions, la tristesse, la rage, la colère, la joie et les rires. Et puis on tourne les pages, les unes après les autres. A tel point que lorsqu'on lit la dernière phrase, le dernier mot écrit,… Respirer… j'ai eu envie de hurler… ma respiration s'est bloquée… jusqu'à ce que je découvre, heureusement, qu'une suite allait être publiée le 1er septembre 2015, Barely Breathing (Respire à peine) toujours chez Pockett Jeunesse et j'avoue que j'ai hâte de pouvoir la lire. En attendant si mon avis ne vous a toujours pas convaincu et bien je ne sais pas quoi faire!!
Lien : http://lespassionsdesasha.we..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
colorandbook
  02 avril 2017
Note 3,5/5
Avis : Dans l'ensemble j'ai bien aimé ce livre, mais honnêtement, je pensait vraiment aimer plus que ça. Ce n'est pas que l'histoire ou que les personnages m'ont déçue, mais je crois que j'en avais de trop grosse attente. Par contre j'ai été profondément touchée par l'histoire d'Emma. Malgré ça, beaucoup d'autre points m'ont gênée durant ma lecture pour que je puisse être pleinement émue par ce livre.
Alors oui, j'ai passé un bon moment ; oui, par moment j'ai été touchée, Mais oui, par d'autre moments je me suis un peu ennuyée....
Ici, on retrouve une histoire originale. En effet, très peu de livres "jeunesse" abordent le thème de la maltraitance. Mais, pour moi, l'auteur est restée trop en surface, avec des scènes de violence trop répétitives. de plus, on entre pas assez dans le coté psychologique de ce que cet horreur peu faire vivre. En effet, on voit des scènes de violences, mais très peu de violence moral et qu'importe ce climat on ne voit que très peu les effets psychologique que celui là peut avoir sûr Emma. En outre, j'ai trouvé qu'il y avais pas mal de longueur et de répétition. Pour moi, on vois trop de moment au lycée et pas assez chez elle.
Les personnages sont pour moi quand même pas mal cliché.
Evan, par exemple est LE cliché du lycéen américain : beau, riche, excessivement gentil.
Sara est LE cliché de la fille populaire, bonne en sport, sublime et riche.
Le personnages d'Emma est moins cliché certes, mais je doit bien avouer qu'elle m'a pas mal énervée, par moment, je l'ai trouvée trop égoïste et j'ai eu beaucoup de mal à la cerner, c'est vraiment la chose qui m'a le plus dérangée dans ce livre.
La plume de l'auteur est plutôt très simples et assez agréable à lire. Elle est fluide, parfois elle même presque trop simple et pas assez incisive, (en tout cas pour moi). J'ai trouvé que l'écriture manquais un peu de détail et qu'elle se répétais quand même pas mal.
En bref, c'est un livre qui m'a plu quand même. Mais je dois bien avouer que je m'attendais a mieux et que je pensais surtout qu'on rentrerais plus dans le thème de la maltraitance, qui en vérité reste bien secondaire face à la romance. de plus, la fin est prévisible ce qui m'a pas mal dérangé aussi .
J'ai passé un assez bon moment malgré tout. J'ai ressentit quelques émotions, j'ai sourit, j'ai pleuré, j'ai été énervée, mais j'aurai aimé être plus bouleversée en vue du thème abordé, sauf que l'auteur est restée trop en surface, et dans les clichés.
Ma lecture étais bonne, mais loin d'être un coup de coeur et je n'en garderais pas un souvenir à vie.

Les personnages :

Nous retrouvons ici principalement Emma.

On découvre dans un premier temps Emma, une jeune adolescente qui a une vie compliquée. En effet, son père est décédé, sa mère ne peut pas s'occuper d'elle, elle est donc forcée de vivre chez sa tante tyrannique. Là bas, elle vit un véritable enfer, mais Emma essaie de garder la tête froide. C'est une jeune fille intelligente, elle a de très bonnes notes à l'école, et pratique beaucoup de sports, mais je dois bien avouer que par moment je l'ai trouvée égoïste et je ne l'ai pas comprise. Je ne juge pas ses raisons de rester, pourquoi elle se "force" à vivre ça car ce n'est jamais simple de parler et de sortir de cette enfer, mais par moment Emma est vraiment une tête à claque.
J'ai eu énormément de mal à m'attacher à elle.
Puis on a Sara, la meilleure et seule véritable amie d'Emma, c'est un peu le cliché de l'adolescente type de roman ; belle, intelligente, populaire et riche. Sinon c'est une fille adorable, douce, gentille, et loyale. J'ai trouvé son personnages très bien, certes très cliché, mais c'est une fille que j'ai trouvée attachante.
On a aussi Evan, un jeune garçon qui vient de débarquer au lycée d'Emma. A lui seul c'est un gros cliché. le mec sportif, intelligent, riche, gentil, attentionné et qui vit avec des parents très absent. Certes, pour beaucoup il peut paraître comme le garçon parfait, car il est doux, attentionné, et gentil. Mais personnellement, je l'ai également trouvé super lourd et trop curieux, malgré ça, il reste attachant.
Enfin on a la famille d'Emma, je pense que je ne vais pas m'attarder sur eux.
Il y a Carole, sa tante, qui est une femme odieuse, rude et violente. Son oncle, lui est certes plus doux, mais il ferme les yeux et préfère rester en dehors des conflits, ce qui en fait le complice de sa femme. Il est un peu naïf et lâche.
Ensemble, ils ont deux enfants, innocents et trop mignon.
On a aussi, des personnages secondaires,
Comme les professeurs d'Emma, certaines de ses connaissances, ses partenaire de sport.
Mais ils sont très peu présent et n'ont aucune personnalité, ou presque.

L'histoire:

On va suivre ici le quotidien d'Emma, une jeune fille qui a perdu son père quelques années plus tôt, sa mère ne pouvant plus s'occuper d'elle, elle va vivre chez sa tante, mais là bas tout vas dégénérer, sa tante se montre odieuse avec elle et Emma vie l'enfer.
Mais Emma garde le silence, elle a peur de parler. Elle fait tout pour réussir à l'école et en sport afin d'aller à l'université et de se sortir de cette enfer. Pour elle, c'est la seule chose qui compte. Emma préfère s'isoler, mis a part sa meilleure amie Sara, personne ne doit savoir, personne ne doit entrer dans sa vie.
Un jour, Evan, un jeune garçon qui a l'air parfait arrive au lycée. Très rapidement le jeune garçon s'intéresse à Emma, elle lui plait et il veux essayer de la connaitre. C'est réciproque, mais Emma refuse de tomber amoureuse, elle ne peux pas laisser entrer Evan dans sa vie, c'est trop risqué.
A partir de là on suit le quotidien d'Emma et d'Evan, on va alors voir l'évolution de leur relation ainsi que l'évolution personnelle d'Emma. Comment Emma va t'elle s'en sortir ? Arrivera t-elle a résister au bel Evan ?
En bref, l'histoire est pas mal, je l'ai trouvée très intéressante, mais pour moi le côté enfer d'Emma étais trop mis de côté pour mettre en avant la relation Emma/Evan.

L'auteur:

J'ai trouvé que la plume de Rébecca Donovan, est plutôt agréable a lire, fluide et très (trop ?) simple .
Pour ma part j'ai trouvé un petit manque de quelques chose, je ne sais pas vraiment comment le dire, mais j'ai trouvé que la plume de l'auteur ne me faisait pas assez ressentir les choses. Par contre elle reste agréable à lire.

Conclusion :
Je vous le conseil malgré tout, car ma chronique est certes plutôt mauvaise, mais j'ai quand même aimé ce livre.
J'ai ressentit quelques sentiments durant ma lecture.
C'est pour moi un livre avec un message et un sujet fort, mais qui n'a pas été assez bien développé, trop laissé au second plan pour mettre en avant une romance plutôt banal.
L'histoire est plutôt pas mal, même si j'ai regretté que le sujet de la maltraitance ne soit pas plus développé et mieux abordé.
Le quotidien d'Emma est certes dur, mais je n'ai pas compris certaines réactions, ou même certaines chose qui pour moi étais surréaliste pour des adolescents.
J'ai aussi été déçue de la fin bien trop prévisible.
Les personnages m'ont aussi grandement déçus, soit ils étaient bien trop clichés, soit pauvre et peu travaillé, ou encore vraiment tête à claque.
Comme Emma par exemple, je l'ai trouvée juste insupportable et égoïste.
J'ai vraiment eu énormément de mal avec les personnages.
En bref, c'est un plutôt bon roman, quand même.
Il m'a un peu touchée, mais pas comme je l'espèrais.
Il y avais quand même pas mal de longueurs et de répétition.
J'aurai aimé avoir un peu plus de pages sur la maltraitance et moins sur la "romance".
J'ai été déçue par la fin de ce roman.
Je vous le conseil quand même, car pour vous il se pourrait que la magie opère et que l'histoire vous plaise plus.
Que ce soit la plume de l'auteur, dans l'histoire, ou bien même dans les personnages, j'ai eu cette impression qu'il manquais quelque chose, même si ça reste un bon roman malgré tout
Lien : https://colorandbook.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
claireo
  01 février 2016
Un récit vraiment émouvant et prenant, qui se lit bien. On se demande à chaque page si la situation va s'améliorer, et quels problèmes vont s'abattre sur l'héroïne. J'ai frémi et beaucoup aimé cette histoire d'amour rendue difficile par la famille d'Emma. Les pensées de la jeune fille sont transcrites avec justesse et émotion dans ce récit émouvant, angoissant et haletant. Les autres personnages sont eux aussi bien intéressants. La fin, dramatique, reste ouverte. Je lirai certainement la suite.
Commenter  J’apprécie          250
Citations et extraits (108) Voir plus Ajouter une citation
LaFouineuseLaFouineuse   05 juin 2015
Je suis passée devant lui et me suis dirigée vers l’escalier.
- J’avais confiance en toi ! s’est écrié Evan dans mon dos.
Je me suis retournée. Il s’est avancé jusqu’à moi. Un mètre à peine nous séparait.
- J’avais confiance en toi, et toi non, a-t-il poursuivi.
À mon tour, je l’ai regardé droit dans les yeux. Et j’ai perçu sa souffrance. Mon cœur s’est mis à battre très vite.
- Pour la première fois de ma vie, j’ai défait mes valises. Pour toi. J’ai été totalement sincère, y compris sur mes sentiments. Jamais je n’avais été si honnête. J’avais confiance en toi.
Sa voix s’est transformée en un murmure et il s’est penché tout près de moi.
- Pourquoi tu ne m’as pas fait confiance ?
La gorge nouée, les yeux gonflés de larmes, j’ai essayé de respirer. Je lisais la douleur dans ses beaux yeux gris et mon cœur me suppliait de lui tendre la main, de le toucher. Les secondes ont duré une éternité. Puis je me suis remise à marcher.
J’ai poussé les portes et ai commencé à dévaler l’escalier.
- Je t’aime toujours ! a-t-il hurlé du haut des marches.
Une larme a coulé sur mes joues.
- S’il te plaît, ne t’en va pas.
D’autres larmes ont coulé. Mon cœur battait comme un forcené dans ma poitrine. Appelait à l’aide. L’espace d’une seconde, j’ai failli faire demi-tour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Fanbooks76Fanbooks76   22 avril 2015
Emma, s’il te plaît, ne fais pas ça…
J’ai jeté un coup d’œil paniqué vers les fenêtres de la maison. Il a suivi mon regard.
— Monte, c’est mieux, a-t-il insisté.
Avec un soupir exaspéré, j’ai ouvert la portière et je me suis engouffrée dans la voiture. Il s’est rassis et a démarré aussitôt. Les lèvres pincées, j’avais le regard rivé sur la route devant moi.
— Tu fais la tête ?
Je me suis tournée vers lui, maussade.
— Ah oui, tu fais la tête.
— Stop !
J’essayais de garder mon sérieux. Mais rien à faire. Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire.
— Je ne fais pas la tête.
Là, il a carrément éclaté de rire.
— Ça suffit ! ai-je lancé, d’un ton que je voulais menaçant.
Mais mon sourire exprimait tout le contraire.
— Qu’est-ce qui se passe ? a-t-il demandé en retrouvant son sérieux. Pourquoi tu m’évites ?
Je n’ai rien dit. Les pensées tourbillonnaient sous mon crâne. Je cherchais une explication rationnelle. Une raison imparable qui l’obligerait à respecter ma décision de ne plus le voir. Mais aucun motif valable ne me venait à l’esprit. Aucun, en tout cas, qui me permettrait de ne pas trop en dire sur ma vie.
Il attendait ma réponse.
— Tu n’es pas Sara, ai-je finalement glissé.
— Je n’ai aucune envie d’être Sara, a-t-il dit, surpris.
— Je ne sais pas comment te faire entrer dans ma vie sans que tu en souffres.
C’était la première fois que je lui parlais de façon aussi sincère. Et que je lui en disais autant.
— Ne t’inquiète pas pour moi. J’aime faire partie de ta vie et je me doute que c’est plus compliqué que ce que tu as bien voulu me dire. Je respecte ça. Pour l’instant.
Nous étions arrivés en ville. Il s’est garé devant un magasin et s’est tourné vers moi, tendu. Il a pris une profonde inspiration. J’ai senti mon cœur se serrer dans ma poitrine. Qu’allait-il m’annoncer ?
— Je ne fais pas ça…, a-t-il commencé.
J’ai froncé les sourcils. Il a soupiré et son regard s’est perdu au loin.
— Je suis habitué à déménager tout le temps et suis toujours dans l’attente du départ…
Il s’est à nouveau interrompu, laissant sa phrase en suspens. Je me suis figée, comprenant que je devais à tout prix l’empêcher de continuer. Mais j’en étais incapable.
— Pour une fois, j’ai envie de rester, a-t-il enfin lâché. De déballer mes cartons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
NympheaNymphea   25 juin 2015
- [...] C'est une chose que j'aurais dû te dire pendant le mois où on se parlait pas. Avant de partir.
Il a marqué une pause puis m'a regardée droit dans les yeux. J'ai vu sa mâchoire se contracter tandis qu'il prenait une profonde inspiration. J'attendais, retenant mon souffle, l'estomac retourné par l'angoisse.
- Je t'aime.
Commenter  J’apprécie          350
LaFouineuseLaFouineuse   05 juin 2015
- Je ne suis pas quelqu’un qui se laisse aller à la colère, et je dois absolument y résister. Sinon, ça veut dire qu’elle gagne. Elle essaie de me détruire en s’attaquant à tous ceux qui comptent pour moi. Ce jour-là, elle m’a eue : j’étais paniquée. Je n’aurais jamais dû te dire tout ça, mais j’avais trop peur que tu racontes tout à quelqu’un. Je sais bien que ça semble facile d’arrêter cet engrenage infernal. Mais en réalité c’est impossible… Il n’y a pas que moi, dans cette histoire. Si on enlève leurs parents à Jack et Leyla, les enfants seront détruits à vie. Et je ne veux pas être responsable de ça. Je suis assez forte pour endurer ce que j’endure. Eux, ce sont des enfants. Je dois tenir encore un moment. Tu comprends ?
Des larmes brillaient dans ses yeux. Elle les a essuyées d’un geste rapide.
- Je n’ai pas le droit de te demander d’être là pour moi. Personne n’a envie de se compliquer la vie avec une amitié comme celle-là. Mais je sais que si tu es à mes côtés, je peux y arriver. Tu es la seule qui me connaisse vraiment, et j’ai confiance en toi. Je ne te demanderai jamais de mentir pour moi et je ne t’obligerai jamais à t’impliquer dans quelque chose que tu ne souhaites pas. Mais l’idée que tu ne veuilles plus me parler est plus douloureuse que tous les coups de Carol. Je ne veux pas te perdre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LaFouineuseLaFouineuse   05 juin 2015
Une chose était sûre : le simple fait d’être dans la même pièce qu’Evan me perturbait, même s’il n’était pas assis à côté de moi. Au lycée, nous ne montrions pas manifestement que nous étions ensemble. Notre lien était plus subtil. Ce qui ne m’empêchait pas de sentir mon corps frémir lorsqu’il me frôlait ; ou lorsqu’il me murmurait quelque chose à l’oreille, si proche que je sentais son souffle sur ma peau. Il n’avait pas besoin de me toucher ; exister dans son regard suffisait à réveiller chaque cellule de mon corps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Videos de Rebecca Donovan (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rebecca Donovan
Voici dans une vidéo mon avis sur la saga de Rebecca Donovan. Mon regard sur cette trilogie n'est pas tout rose mais pourtant je l'ai adorée à un point fou, c'est contradictoire, je vous laisse regarder la vidéo pour comprendre ! J'espère qu'elle vous plaira, donnez moi en commentaire votre avis sur la saga ou dîtes moi si vous souhaitez la lire après avoir vu cette vidéo.
autres livres classés : maltraitanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz :Ma raison de vivre de Rebecca Donovan

Quel est le prénom du personnage principal ?

Sara
Amelie
Emma
Bernard

8 questions
76 lecteurs ont répondu
Thème : Ma raison de vivre, tome 1 de Rebecca DonovanCréer un quiz sur ce livre
.. ..