AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1561633895
Éditeur : NBM Publishing (02/01/2005)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
In this volume, Russell’s classic adaptations of Richard Wagner’s Parsifal from the legend of the Holy Grail, Ariane & Bluebeard by Maeterlinck and Dukas, “The Clowns” taken from I Pagliacci by Leoncavallo, as well as two songs by Mahler: “The Drinking Song of Earth’s Sorrow" and “Unto This World.”
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Presence
  07 septembre 2015
Ce tome regroupe plusieurs adaptations d'opéras en bandes dessinées par Philip Craig Russell.
"Parsifal" de Richard Wagner (31 pages) - Après un voyage dans une forêt étrange, et un songe prémonitoire, Parsifal arrive dans un jardin luxuriant où l'accueille 4 jeunes filles. Mais elles sont écartées par Kundry qui souhaite s'occuper seule de Parsifal, agissant pour le compte de Klingsor.
P. Craig Russell a travaillé avec Patrick Mason pour transposer cet opéra en bandes dessinées. Ce qui les a le plus intéressé est le jeu de séduction entre Parsifal et Kundry. Mais en cours de route, Russell et Mason doivent effectuer des retours en arrière pour expliquer le rôle et les motivations de Klingsor, ainsi que le rôle d'Amfortas. Au final il est difficile de savoir pourquoi ils n'ont pas respecté le déroulement chronologique du livret. Il s'agit d'une oeuvre de jeunesse de Russell et le lecteur découvre au fil des cases qu'il n'a pas encore digéré ses influences. En fonction des cases, il est possible de détecter un visage évoquant Steve Ditko, un encrage inspiré par Barry Windsor Smith, un autre inspiré par Jack Kirby. Russell a déjà choisi une mise en scène plus posée que celle des superhéros, moins exacerbée. Il commence déjà à se servir des décors pour les transformer en symboles exprimant l'état d'esprit des personnages, ou la force des émotions, ou les intangibles de la condition humaine et de la nature. Cette adaptation permet de découvrir l'argument de l'opéra, toutefois elle souffre d'illustrations dont l'auteur chercher encore sa personnalité graphique, et d'une narration un peu hachée. 3 étoiles.
-
2 chants de Gustav Mahler (2*3 pages) - le premier chant souligne l'importance de l'obscurité. Il s'agit d'une oeuvre de jeunesse de P. Craig Russell qui utilise 2 ou 3 collages pour rehausser ces dessins. 2 étoiles pour la curiosité. La deuxième histoire est de nature onirique et vaut pour l'inventivité dans la représentation de la végétation et des anges. 3 étoiles.
-
"Ariane et Barbe-Bleue" de Maurice Maeterlinck et George Dukas (44 pages) - Ariane et sa suivante sont dans le château de Barbe-Bleue qui a confié 7 clefs à Ariane, en lui faisant promettre de ne pas se servir de la septième. Ariane désobéit intentionnellement et découvre le sort des 5 premières femmes de Barbe-Bleue.
Avec cette histoire, Russell et Mason suivent la trame de l'opéra en respectant l'ordre chronologique. Ils passent rapidement sur les scènes introductives et dès la cinquième page Ariane commence à ouvrir les portes à l'aide des clefs. le récit est rapide et clair et sans fioritures. L'adaptation retranscrit fidèlement le rôle d'Ariane, ainsi que l'état d'esprit des 5 autres femmes de Barbe-Bleue (Sélysette, Ygraine, Mélisande, Bellangère et Alladine). Russell et Mason se concentrent sur Ariane et sur ce qu'elle symbolise.
Dans cette histoire, P. Craig Russell a trouvé son style graphique qu'il affinera dans les années suivantes. En fonction des scènes, les décors sont plus ou moins détaillés, plus ou moins réalistes. Cela va d'une ville esquissée comme s'il s'agissait d'un décor avec uniquement des façades dans une scène de cinéma, à des colonnes en marbre dont la texture est délicatement évoquée, en passant par une suite de rectangles lumineux qui évoquent les marches d'un escalier, et une superbe suite d'arches en ogive. Il utilise également ces dispositifs qui marient détails avec une esquisse de la forme pour les éléments qui se déversent une fois les portes ouvertes. Il se montre très doué avec les expressions des visages. Et surtout, il s'inspire des mises en scène de théâtre pour choisir l'angle de vue de chaque geste, chaque expression corporelle. Cette influence donne une saveur très particulière à son récit qui joue sur l'exagération des sentiments et des mouvements, sans pour autant s'apparenter aux poses stéréotypées des comics de superhéros. Cette dramatisation, sans être outrancière, souligne admirablement les émotions. 5 étoiles.
-
"I Pagliacci" de Ruggero Leoncavallo (33 pages) - Canio a surpris Nedda sa femme en train de compter fleurette à un individu qu'il n'a pas pu identifier. le soir même il doit jouer le rôle d'un clown dans une pièce de théâtre dans laquelle sa femme interprète un rôle où elle est courtisée par Harlequin.
Ce fut l'occasion de découvrir cet auteur et d'aller me renseigner sur ses oeuvres. L'histoire est en noir & blanc de 1991, et Russell colle de très près à une mise en scène théâtrale. Les artifices de cette mise en scène ont du mal à passer la page, à porter la narration de manière fluide. Russel insiste sur le jeu des acteurs, tout en s'autorisant des mouvements de caméras qu'une représentation théâtrale ne peut pas effectuer. La transposition en bande dessinée se lit facilement et l'histoire est racontée de manière simple. Par contre cette théâtralisation aboutit à une narration factice qui fait que le lecteur se focalise sur le je u des acteurs. Évidemment il s'agit du thème principal de cet opéra, mais Russell n'arrive pas à sublimer sa mis en abyme. Il reste au niveau d'une transposition primaire, sans dépasser le premier degré. 4 étoiles pour la découverte de cet auteur.
NBM a réédité les adaptations d'opéra par Philip Craig Russell en 3 tomes : (1) The Magic Flute, (2) Parsifal, Ariana & Bluebeard, I Pagliacci & Songs By Mahler et (3) Pelleas & Melisande, Salome, Ein Heldentraum, Cavalleria Rusticana. Les 3 tomes sont regroupés dans une même offre : The P. Craig Russell Library of opera adaptations (tomes 1 à 3).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Video de P. Craig Russell (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de P. Craig Russell
Coffee Talk with P. Craig Russell
autres livres classés : adaptationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3471 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre