AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9781335147943
329 pages
Inkyard Press (09/03/2021)
3.73/5   73 notes
Résumé :
Isda n'existe pas - du moins, pas hors des murs luxueux de l'opéra où elle se cache.

Isda est née maudite, portant la marque de celles qui savent manipuler les souvenirs. Jetée au fond d'un puits à la naissance, elle a été recueillie par Cyril, le propriétaire d'un opéra. En échange de sa protection, il lui demande d'utiliser ses pouvoirs pour sublimer les souvenirs et les impressions des spectateurs - et de ne surtout pas se montrer.

M... >Voir plus
Que lire après Sing Me ForgottenVoir plus
Twin Crowns, tome 1 par Doyle

Twin Crowns

Catherine Doyle

4.19★ (1469)

2 tomes

Beasts of prey, tome 1 : Que la chasse commence par Gray

Beasts of prey

Ayana Gray

3.46★ (556)

2 tomes

Skyhunter, tome 1 par Lu

Skyhunter

Marie Lu

4.03★ (427)

2 tomes

Les loups dorés, tome 1 par Chokshi

Les loups dorés

Roshani Chokshi

4.05★ (874)

3 tomes

Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,73

sur 73 notes
5
4 avis
4
9 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
Nous faisons donc la connaissance d'Isda, une jeune femme recueillie a sa naissance par Cyril, le patron de l'Opéra. Afin de la protéger, il va la recueillir et la cacher au yeux de tous puisque la marque qu'elle porte et qui lui permet de manipuler les souvenirs des gens la rend maudite. C'est dans les catacombes de l'Opéra, telle un fantôme qu'elle va grandir et apprendre de son sauveur tout ce qu'elle sait mais elle va finir par découvrir au détour d'un couloir, un homme, Emeric, qui va ébranler tout ce qu'elle pensait savoir. Elle est loin de s'imaginer que sa vie toute entière va se retrouver bouleversée par cette rencontre.

Le personnage de Isda m'a beaucoup plu et touché par son histoire à la fois triste et tragique. C'est une jeune femme brillante et avec un don pour la musique mais qui est loin d'avoir la vie qu'elle rêve et mérite. J'ai aimé la voir gagner en force et en maturité tout au long du roman. Cyril quant à lui. L'a paru louche dès les premiers instants, un petit je ne sais quoi de trop beau pour être vrai. Peu à peu, on en apprend plus sur lui et son histoire et ses ambitions. Emeric quant à lui est un personnage très touchant et extrêmement bon et bienveillant avec une histoire émouvante que j'ai beaucoup aimé découvrir. Je vous laisse le soin de découvrir les autres personnages du roman.

Le style d'écriture de l'auteure est relativement fluide et agréable à lire. Même si le début du roman est plutôt calme et met en place l'histoire et l'univers, on est très vite transporté par le récit. L'univers de la musique avec cette réécriture du fantôme de l'Opéra est très bien construit et intéressant même si je regrette un peu justement que le côté musical ne soit pas mis un peu plus en avant. La magie évoquée dans ce roman sous la forme de manipulation des souvenirs est très intéressante et originale et j'ai beaucoup aimé la découvrir. le rythme devient effréné sur le dernier tiers du roman et rempli d'action ce qui le rend encore plus passionnant. Je ne connaissais pas l'auteure et je peux vous dire que je suis ravie d'avoir découvert son univers et son écriture.

Pour conclure, j'ai passé un très bon moment de lecture qui nous emporte dans un monde à la fois magique et musical, un univers original qui n'est pas sans rappeler le célèbre fantôme de l'Opéra. Les personnages sont attachants et l'histoire prenante, je ne peux que vous le recommander.
Commenter  J’apprécie          40
~ Bonjour tout le monde! 🎀

Titre: Sing me Forgotten
Auteur: Jessica l'Olson
Note: 4/5

***

• Je vous présente aujourd'hui Sing me Forgotten de Jessica l'Olson. C'est un des livres que mon copain @xskywalyer m'a offert à Noël et j'avais hâte de le lire 🤩

• Tout d'abord, le gros point positif de ce roman est l'univers : le récit se déroule principalement dans un opéra et j'ai trouvé ça très chouette. C'est un milieu que je connais très peu et que je n'ai jamais vu en littérature. 🥰

• Isda a un don particulier : elle sait manipuler les souvenirs des autres. Cyril va donc en profiter et demander à Isda de modifier les souvenirs des spectateurs qui viennent dans son opéra pour qu'ils gardent un souvenir grandiose de chaque pièce. Il dit que c'est pour la protéger car les personnes comme Isda sont traquées et persécutées, mais enfermer et mentir à quelqu'un est-ce vraiment de la protection? 😏

• Un jour, Isda va entendre un chant qui va l'ébranler et elle va suivre la magnifique voix jusqu'à découvrir Emeric, un jeune homme qui va l'obséder à tel point qu'elle va désobéir à Cyril pour se rapprocher d'Emeric. Et elle va se rendre compte que Cyril lui cache énormément de choses et que l'amour qu'il lui porte n'est peut être pas aussi sincère qu'elle le pensait… 😢

• le point négatif c'est que je ne me suis pas du tout attachée aux personnages… Ils ne m'ont pas touché plus que ça.. C'est très rare que je continue une lecture si je ne m'y attache pas car ça me bloque très souvent, donc sachez que c'est un très bon livre quand même! 😊

• Isda est un personnage très fort et j'ai admiré sa force de caractère. Elle a vécu des années dans les catacombes de l'opéra, voulant rendre fier Cyril. Elle guettait avec la moindre attention chaque petit geste d'amour qu'il pouvait lui donner. Elle lui voue une affection énorme et va donc tomber de haut en découvrant les véritables attentions de Cyril… Elle gagne en maturité tout au long du roman, et elle va aller peu à peu vers la vie qu'elle mérite enfin. Mais à quel prix ? 😳

• Cette fin??? On en parle ??? J'ai pleuré pendant 20 bonnes minutes ( merci d'ailleurs a @xskywalter d'avoir filmé au lieu de me réconforter 🤣 ) D'un côté, c'est une fin logique mais elle m'a tellement déchiré le coeur. Je ne m'y attendais tellement pas ! Et cette fin nous fait nous poser beaucoup de questions. A quoi sommes-nous prêts pour notre liberté ? A quel sacrifices devons-nous faire face pour toucher la vie que l'on mérite ? 😕

• Je suis très contente de cette découverte et je remercie encore mon copain @xskywalter pour son cadeau. le livre est magnifique et ce fut une agréable lecture donc que demander de mieux ?😋❤


Toutes mes chroniques sont disponibles sur mon bookstagram: @emi_lit_deslivres 🫶
Commenter  J’apprécie          00
! RISQUE DE SPOIL / ALERTE COUP DE COEUR !
Bon, par où commencer ? Un worldbuilding fantastique, une épopée merveilleuse, des personnages émouvants… Je brise les codes et je décide commencer cette chronique, en vous parlant de la fin qui est retentissante.
J'avais “deviné” (je me suis spoilée, mais j'avais quand même un énorme doute) la fin avant qu'elle ne se passe. Et celle-ci était tellement marquante !

Pendant les premiers chapitres, je n'étais pas convaincue. J'ai rapidement trouvé ça long et sans grand intérêt. Tout n'étaient que mélodies, scènes et chansons.
Puis les pages ont passé, les unes après les autres, et j'ai commencé à m'interroger. Ou plutôt Isda a commencé à s'interroger et ses pensées ont attirés mon envie.
Une fois n'est pas coutume, l'auteure a su m'agripper et me faire monter sur scène, pour découvrir les coulisses d'un récit parsemé de notes tantôt tristes et tantôt joyeuses.
Je suis passée par tout un tas d'émotions (et de cris mais dieu merci, j'étais seule quand je lisais, sinon j'aurais été prise pour une folle… même si je crois que je le suis déjà xd) : envoutement, joie, tristesse, inquiétude, haine… j'ai été époustouflée !
C'est la partition de l'aventure d'une jeune femme que son monde a hérissé au rang de monstruosité.

Parlons peu, parlons perso ! Si au début, je n'ai pas non plus vraiment aimé les persos, je m'arrache les doigts rien qu'en l'écrivant !
Isda est l'archétype parfait d'une héroïne qui devient badass. Jeune fille solitaire, qui ne vit que par les souvenirs des autres…
Souvenirs qu'elle modifie à sa guise, selon les ordres de sa figure paternelle : Cyril. Dès le début, en revanche, le concernant lui, j'ai su qu'il était pas net.
Et puis quand les révélations affluent, on commence à comprendre tout ce qu'il a mis en place pour faire d'Isda un instrument contre son gré.
Puis Emeric arrive et chamboule tout, en juste une phrase. Isda et le jeune ténor forment un couple improbable ; un slowburn que je n'avais pas vu venir et qui se termine sur une note si…

Si vous aimez les récits peuplés de notes magistrales, glissez vous dans les coulisses d'un opéra grandiose où réside un spectre… ou une femme.

Retrouvez-moi sur Instagram/Booknode : yelenavaugeoisauteure
Commenter  J’apprécie          10
“Vous avez créer le monstre que je suis”

C'est probablement comme ça que je résumerais le mieux le roman.
Après avoir beaucoup apprécié “A forgery of Roses”, j'étais très impatient de lire le tout premier roman que l'autrice avait publié. Un roman dans l'univers de la musique, de l'opéra plus précisément et une magie, très mal vue, basée sur la mémoire.

Décidément, elle a le don de faire des scénarios originaux ! le concept du pouvoir de Isda est particulièrement original et très bien ficelé tout du long. On en apprend beaucoup sur son pouvoir, qu'elle ne connait pas si bien que ça, tout du long du récit. Une magie qui voit et qui peut manipuler les souvenirs, les transformer, les effacer, les remplacer. Alors si l'idée est bonne, il y a par contre des incohérences. On nous explique dès le début (ce n'est pas un spoil) qu'Isda ne peut manipuler les souvenirs que de ceux qui chantent ou crient sauf qu'on nous dit qu'elle manipule la plupart des spectateurs de l'opéra, chose qu'elle ne pourrait normalement pas faire (ou alors j'ai loupé un truc ?). Il n'y a pas d'autres incohérences de ce genre après, alors que le pouvoir est plus clairement précisé, avec des nuances plus complexes. C'est donc un peu bête de mettre une incohérence comme celle-ci dès le début de l'histoire.

Outre ce petit souci, le récit est très agréable à lire, même si un peu lent à démarrer honnêtement. Les 150 premières pages, on ne sait pas du tout où va le récit ni quel est le but, plus clairement, de l'héroïne. Néanmoins, vers la moitié du roman, l'histoire prend une tournure intéressante et captivante. Les actions s'enchaînent, Isda devient de plus en plus frustrée de sa condition et on se demande bien comment cela va finir. Je dois dire que j'ai beaucoup aimé les événements vers la fin et la finalité du récit. On est pas sur du faux-drame, là pour mettre des romances interdites et complexes forcées. C'est logique, expliqué et plus l'histoire avance, plus l'on sait quelle genre de fin se dessine. La romance est donc très agréable et touchante, j'aime beaucoup leur dynamique.

Le concept de la magie lié à la mémoire reste le point fort et l'univers est bien travaillé, ça donne envie de lire d'autres oeuvres avec cette même idée de pouvoir.
Commenter  J’apprécie          10
J'avais vraiment beaucoup aimé un autre roman de l'autrice, A Forgery of roses, et j'ai adoré retrouvé la poésie et la beauté de ses histoires, dans celui-ci.

On a de nouveau un système de magie, très beau et originale. Tout tourne autour des souvenirs, du fait de les modifier, de les embellir, de les effacés. Et cette magie des souvenirs, fonctionnant grâce à la voix, au chant des personnages dotés de ce don.

Je dois avouer que j'ai mis un petit peu de temps a rentrer dans l'histoire malgré tout, notamment parce que je n'arrivais pas à voir où voulait nous mener l'autrice, ni quel était le sens et l'interêt de tous ces éléments qu'elle nous présentait. Mais une fois passé ce cap, et totalement plongée dans l'histoire (au bout de 100pages à peu près), j'ai vraiment passé un bon moment avec cette lecture.

J'ai apprécié l'univers de l'opéra, que j'ai au final trouvé immersif et apportant vraiment cette touche de beauté, de poésie à l'histoire, notamment grâce à l'immense passion des protagonistes pour la musique.
J'ai beaucoup aimé le développement de la protagoniste qui prend une direction à laquelle je ne m'attendais pas. L'évolution de la psychologie d'Isda a quelque chose de puissant et de surprenant.

J'ai trouvé l'antagoniste hyper intéressant à lire. On change régulièrement d'avis sur lui, sans réellement arrivé à le cerner, ce qui donne lieu à des révélations qui, bien que peu surprenante, sont super à lire.
Ce jeu de faux semblants est hyper intéressant. On voit les masques tomber et les gens changer. On vit en direct la naissance d'un monstre.

J'ai bien aimé la petite romance de fond, que j'ai trouvé tendre et belle, et ne prenant pas trop de place dans l'histoire, bien que très soudaine.

En conclusion, je trouve les univers de Jessica S. Olson vraiment beaux et poétique, et je lirais sans aucun doute le prochain de ses romans.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Les statues me regardent passer, et je les maudis en retour.
Je maudis leur visage parfait, leurs cheveux de marbre, leur sourire entendu.
Plus que tout, je maudis Cyril.
Je n'ai pas besoin de sa permission pour assister à un bal.
Je n'ai plus besoin de sa permission.
Commenter  J’apprécie          00
Inspire, expire... Recentre-toi. Habite le silence.
Commenter  J’apprécie          20
Est-ce là le sort qui me guette ? Une vie passée sous terre, à parler aux morts parce que les vivants ne supportent pas mon existence ?
Commenter  J’apprécie          00
Vous avez créez le monstre que je suis.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : opéraVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus

Autres livres de Jessica S. Olson (1) Voir plus

Lecteurs (248) Voir plus



Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
1082 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..