AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Critiques sur Dans l'ombre de Paris (57)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Momo_Ttnn
  21 avril 2021
Je ne remercierai jamais assez la personne qui m'a offert ce livre car, même si je ne connaissais ni l'auteur, ni les livres de Morgan of Glencoe, j'adore ce premier tome !!
Il est vrai qu'au début, je n'arrivais pas trop à me situer dans le temps, ou même à comprendre toutes les spécificités de chacun des personnages. Mais au fur et à mesure de la lecture, je suis tombée amoureuse de tous ces personnages, qu'ils soient humains ou fées, comme des Selkies, un Spectral, des Aelings, des Feux-follets, des Sylphes, un Barde.... J'ai été totalement happée par ce livre et je vais lire la suite très vite !
Commenter  J’apprécie          00
lilitherature
  25 mars 2021
De façon générale, l'écriture m'a convaincue. Mon seul problème est avec les scènes d'action, qui sont peu dynamiques. de plus, certains messages que Glencoe tient à délivrer le sont avec peu de finesse. Ces deux choses mises à part, Dans l'ombre de Paris est une lecture sympathique : notamment, les personnages sont attachants et l'univers intéressant.
Lien : https://lilitherature.com/20..
Commenter  J’apprécie          00
MaritzaJaillet
  17 mars 2021
Livre de l'unboxing de Tatanexua, c'est parti !
Que se passerait-il dans un monde où la royauté française existerait encore ? Cet ouvrage répond à cette question. Nous faisons très vite la connaissance de Yuri, son père, le seigneur Nekohaima, et des fées. Jeux de pouvoirs, politique, rebelles s'associent à des thèmes plus sombres dans cet ouvrage : patriarcat, paternalisme, sexisme, je pense qu'on peut même pousser jusqu'à la xénophobie. Attention on évoque une tentative de viol…
Venez donc sur le Rail, où les fées ont une place importante, entre les mécaniciennes Feux-follets ou les cheminotes Sylfes. Côté personnage, il y en a beaucoup en très peu de temps. Faut noter, se rappeler et éviter de s'y perdre. Les Gens de l'Egout sont intéressants et évidemment Bran, Yuri, Camille, le Prince, Ryû, HA-17 et Gabrielle…restent ceux que j'ai appréciés. Un gros plus pour Camille quand même ! Ils sont, de plus, bien travaillés ce qui contrebalance avec l'histoire.
Côté histoire, en effet, cela reste linéaire et assez prévisible. Une jeune femme de vingt ans qui est promise au Dauphin de France par son père (du coup vive la trahison, bon après elle lui avait tapé dans l'oeil 7 ans auparavant, mais bon !)qui fera tout pour éviter de rester le « joli bijou » et qui s'enfuit (no spoil on le comprend avec le résumé). Je ne vous dirai pas qui lui propose cela seulement, avec le dialogue qui précède, je m'en suis doutée^^. Un peu de surprises ne m'aurait pas dérangée.
Côté univers, on conserve quelques repères puisque c'est une uchronie, on a réécrit l'Histoire en conservant ou modernisant des aspects (y a des caméras, des casques virtuels, on danse toujours la valse, mariage arrangé etc.) Pas mal de peuples d'ailleurs on n'a pas que la Triade, il existe des tribus rebelles et je peux vous dire qu'une keltienne est plus importante qu'on ne peut le penser (Etonnée tu es, Yuri ?). le Japon mis en avant c'est tellement rare qu'il faut le souligner. L'idée des chants, les « Bardes », c'est beau !
J'ai bien aimé, la plume après les cent premières pages c'était bien plus fluide et agréaaaableeeee ! La Capitaine, évidemment, les thèmes qui sont abordés et l'univers. C'est pas mal pour une entrée en matière.
J'ai moins aimé certaines répétitions et la prévisibilité de certaines scènes. Les passages en langue étrangère aussi pas traduits, même l'anglais, je n'y comprends rien et quand c'est sur une page ben je passe:/ et c'est dommage.
Un dernier mot ? Suie et charbon !
La suite est sur ma page :D !
Lien : https://www.facebook.com/la...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Satinesbooks
  07 mars 2021
Vous allez vous dire que cela est impossible à lire sur le blog mais j'ai eu un méga coup de coeur pour un roman qui mêle le steampunk (jusque-là, rien d'étonnant), l'uchronie (jusque-là, on est bien aussi) et aussi la dystopie (prenez votre petit sachet en papier et respirer leeeentement). Pauline a adoré une intrigue incluant une dystopie ! Pour les personnes qui sont un peu perdues, je vais faire un bref point « définition ». Une uchronie est un genre de la fiction qui se base sur le principe de réécrire l'Histoire en modifiant quelques points. Par exemple, on peut trouver des intrigues qui partent du principe qu'Hitler a gagné la seconde guerre mondiale. le steampunk s'installe dans des intrigues principalement dominées par la première révolution industrielle. La dystopie est, au contraire de l'utopie, marquée par un monde imaginaire où il est difficile de vivre. On a un superbe mélange dans cette intrigue. Morgan Of Glencoe est vraiment ultra intéressante en tant qu'auteure : elle mélange avec brio les cultures, elle brasse un monde qui semble s'opposer mais qu'elle construit à merveille.

Le monde est vraiment intéressant. On est dans une France qui est une sorte de super puissance. La monarchie est installée. Ainsi, on va ainsi avoir le droit de rencontrer le roi, sa cour et tout ce qui va avec le package de la royauté. Une autre grande puissance va aussi émerger dans l'intrigue : le Japon. La touche nippone ajoutée est vraiment très agréable et apporte quelque chose de novateur. Mais d'un autre côté, pour venir casser ce décor qui peut s'apparenter au XVème/XVIème/XVIIème siècle, on va planter le décor en 1995 et proposer des technologies très poussées dans cet univers. On va retrouver cette idée de population riche et population pauvre. La population riche va savoir utiliser ces technologies innovantes qui vont révolutionner la vie et la population pauvre va subir ce manque de technologie et va en être privée. Cela permet de découvrir un univers très original qui m'a tout de suite happée.

Les personnages sont aussi très sympathiques. On progresse dans une histoire qui nous propose de découvrir un monde de fées inspiré par les légendes et mythes celtes. J'ai beaucoup apprécié le fait de trouver des légendes et des mythes celtes dans cette histoire ! On ajoute une nouvelle touche d'originalité à ces décors qui me plaisait déjà énormément. On ne se contente pas de fées du style Clochette ou la marraine la bonne fée. On est vraiment dans un monde où on peut avoir des créatures bienveillantes mais aussi malveillantes. On va proposer aussi de croiser le chemin d'humains. La princesse Yuri Nekohaima est une jeune femme séparée de son père par des milliers de kilomètres : l'une au Japon, l'autre en France. Un jour, Yuri est demandée auprès de son père, vivant en France. Elle n'a pas d'autre choix que de le rejoindre. Elle va traverser ces milliers de kilomètres à bord de l'Orient Express, train qui a ses propres règles dont sa commandante est intransigeante.

Yuri va se retrouver dans une situation très délicate : entre sa liberté et son père. En effet, son père lui annonce qu'elle va épouser le Prince de France. Elle entre dans un monde de faux semblants, de trahison et d'hypocrisie. Un jour, elle va avoir la possibilité de choisir et de quitter ce monde qu'elle exècre tant pour pouvoir vivre sa vie comme elle l'entend. L'intrigue démarre ainsi et Yuri va vite se révéler être un personnage fascinant que j'ai grandement apprécié. Sans être parfaite, Yuri va se montrer pleine de courage et d'intelligence. Elle sait se montrer dure mais aussi être équilibrée dans ses réactions. Je l'ai beaucoup appréciée. Dès qu'elle sort de son cocon de protocole, de cultures et de traditions, la chenille se transforme en papillon et vient illuminer l'intrigue.

Au-delà de la fresque qui se dessine, on est vraiment dans la création d'un monde dans sa totalité. On va se retrouver avec des personnages de différents bords : des pauvres, des riches, des nobles, des rebelles. Il est difficile de parler de tous les personnages tant je veux vous laisser la surprise mais on va vraiment avoir un sacré panel qui se dessine au fur et à mesure de ces deux tomes. Ils apportent de l'épaisseur à l'intrigue. Ils vont évoluer et se développer dans les deux tomes mais principalement dans le deuxième tome.

On termine le premier tome sur un cliffhanger de fou. J'ai eu la chance de pouvoir embrayer sur le deuxième tome tout de suite. Pourtant, j'ai mis du temps à me lancer dans l'aventure. J'en conviens bien : les couvertures sont magnifiques mais j'ai eu du mal à me mettre dans ma lecture tant j'avais peur de plonger dans un univers qui ne me convient pas. Grand bien me fasse, je me suis complètement plantée.

On a un équilibre entre action et découvertes des cultures, des traditions dans un monde qui ressemble au notre mais qui est bien différent. Dans cette uchronie, j'ai apprécié découvrir des personnages variés et colorés qui apportent une épaisseur certaine à l'intrigue. Yuri est un personnage remarquable que j'ai beaucoup apprécié pour ce qu'elle dégage : elle a ce calme qui est probablement dû à son éducation au Japon mais aussi cette intelligence et ce courage qu'elle a trouvé dans son voyage incroyable.

Si on parlait un peu de la plume ? QUELLE BEAUTE. Naos signe une auteure formidable dont la plume n'a d'égal que son imaginaire. J'ai été transportée par l'histoire, par les mots mais aussi par les émotions. Quelle beauté. Morgan of Glencoe nous dessine une fresque sociale qui s'approche de la nôtre en proposant une belle interrogation sur la place de la femme dans une société imaginée mais qui nous rappelle, par touches, la nôtre. Je suis vraiment sous le charme de la plume et de cet univers qui va mélanger les genres, les cultures, les styles. Bravo pour ce cadre formidable, pour ce monde original et coloré dans lequel on évolue avec des personnages travaillés à la perfection. Tout est maîtrisé et équilibré. Bravo !
Lien : https://satinesbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mousson
  28 janvier 2021
Malgré (ou à cause) de tout le bien entendu sur ce livre, je sors de ma lecture à moitié convaincue. Dans les choses qui m'ont empêché d'accrocher complètement : un côté un peu trop manichéen, un peu trop militant parfois (ça m'a sorti de l'intrigue à plusieurs reprises). D'une manière générale, un rythme que j'ai trouvé assez inégal. Une héroïne qui manque un peu de profondeur et un peu trop parfaite, et des personnages secondaires trop nombreux (j'en ai confondu plusieurs jusqu'à la fin), certains sous-exploités...
Tout ça est dommage, parce qu'il y a tout de même des choses très positives : le livre se lit avec plaisir, l'univers est intéressant et riche ; l'histoire ne manque ni d'intérêt ni d'épique, et aborde des thématiques très actuelles.
Je lirai quand même la suite (d'ailleurs la fin ne me laisse pas vraiment le choix)...
Commenter  J’apprécie          10
patlam
  28 janvier 2021
Morgan of Glencoe nous transporte dans un Paris où le temps semble s'être figé au Siècle des Lumières, où l'aristocratie règne sans partage sur un peuple qui lutte pour sa survie. Dans ce monde d'iniquités, les fées et autres créatures magiques sont reléguées au plus bas de l'échelle sociale, craintes et méprisées, elles sont considérées comme des animaux inutile et dangereux. Les femmes ne sont que des créatures faibles qui n'ont dans cette société qu'un rôle des plus mineur,nombre d'activité leur sont interdites,et n'ont en fait comme perspectives que le devoir d'être soumises. Dans l'ombre de Paris est un mélange de fantasy,d'uchronie avec une touche steampunk,de légendes celtiques,de traditions japonaises portés par une écriture poétique et harmonieuse.La trame de fond, symbolise avant tout une quête initiatique et la lutte pour la survivance des ethnies et de leurs cultures face à l'obscurantisme et l'hégémonie éhonté d'une aristocratie dogmatique.
Au fil des chapitres on croise de nombreux et singuliers personnages aussi intéressants que complexes, certains attachants, d'autres détestables, des personnalités fortes et intrigantes qui offrent alternativement une vision différenciée de cet univers atypique et de ses moeurs. Différents thèmes tels que l'éducation, la lutte des classes, les discriminations, le sexisme, sont décryptés et approfondies au travers une idéologie de supériorité et de mépris.Ainsi,d'une enfant soumise aux règles édictées par les traditions on voit émerger une jeune femme courageuse et volontaire,d'individualités disparates on présume les prémices du germe de la révolte des minorités opprimées.On peut regretter cependant que les dialogues en anglais ou japonais n'aient pas été traduits, car pour des lecteurs ne maîtrisant pas les langues cela peut présenter une gêne à la compréhension.
Morgan of Glencoe défend des valeurs fondamentales telles que l'indépendance, l'acceptation, l'égalité des classes par le biais d' une multitude d'acteurs aux caractères profonds, vrais, auxquels chacun peut s'identifier facilement,et une puissance de narration envoûtante.Une conception pertinente d'un univers foisonnant ou l'ambition prévaut sur la conscience.Un premier volet sombre,reflet à peine nuancé d'une réalité tangible,mais plein de perspectives pour envisager un avenir divergent.Une mise en place recherchée et minutieuse,aussi imaginative et originale que surprenante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Dup
  01 décembre 2020
Nous faisons la connaissance de Yuri-Hime, princesse japonaise, durant son voyage à bord de l'Orient-Express qui l'emmène à Paris où elle a été mandée par son père, ambassadeur à la cour de France. Parce que oui, si nous sommes au XXe siècle, la monarchie est toujours là. Nous en sommes à Louis XX, et la liste de ses titres est pour le moins impressionnante : Roi de France, d'Espagne, de Suède et de Norvège, Prince de...(3), Grand-Duc de...(1) Souverain Suprême de...(4), Grand Protecteur de...(3), et Seigneur de...(2). En gros de l'Europe élargie ! Et ce n'est qu'arrivée à Paris qu'elle comprend qu'elle vient d'être "donnée" par son père au Dauphin, Son Altesse Royale le Prince Louis-Philippe Auguste Capet de France.

Si la pilule est dure à avaler, il n'en reste pas moins que la rigidité de l'éducation japonaise, qui plus est d'une princesse japonaise, lui fera faire courbettes et sourires impassibles. Une histoire vue et revue n'est-ce-pas ! Mais outre le contexte d'une France d'aujourd'hui monarchique, Morgan of Glencoe va nous faire une véritable petite révision du bestiaire folklorique celte et là, ce n'est que du bonheur. Au diable les grincheux de l'intrigue classique !
La suite sur le blog ;)
Lien : https://www.bookenstock.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesReveriesdIsis
  27 novembre 2020
Dans l'ombre de Paris de Morgan of Glencoe est un roman qui me faisait de l'oeil depuis longtemps et je me suis offert les deux tomes il y a peu. Une fois n'est pas coutume, ils n'auront pas traîné longtemps dans ma pile à lire, et je suis enchantée de la découverte.

Le roman nous présente un univers où les fées sont traitées comme des animaux dangereux par les humains terrifiés. En cause ? Leurs pouvoirs qui terrifient. La Princesse Yuri, a grandi dans un beau cocon protecteur, et son voyage pour la France sera un élément décisif dans sa vie. Elle y découvre avec stupeur qu'elle est fiancée, mais elle découvre aussi que le monde n'est pas aussi manichéen qu'elle le croit, et, pour la première fois de sa vie, elle a le choix. Être ce que la société attend d'elle ou partir pour se trouver en comptant sur la vague promesse qu'on l'aidera…

Le roman déploie sous nos yeux un univers chatoyant et fabuleux. Chaque être de ce livre est décrit de manière très visuelle, si bien que tous prennent corps sous nos yeux avec une facilité déconcertante. Ici, une multitude de créatures existe pour notre plus grand bonheur: Les Aelings sont des fées de l'air, les Spectral à l'instar de Ren, sont des guérisseurs hors du commun, les Feux-Follet sont attachants et drôles, Pyro en est l'exemple parfait, les Selkies sont aussi fascinantes que dangereuses et que dire des Bardes et de leurs pouvoirs tout bonnement hors normes! Les capacités de chacun sont complémentaires et permettent de former un tableau chamarré, vivant et terriblement attachant. Ici, chaque détail a son importance. le monde décrit parle à notre âme d'enfant et à notre coeur. Pour autant, l'univers ne bascule pas dans la gentille simplicité : Morgan of Glencoe imagine des Etats à la géopolitique complexe, héritée d'un passé mouvementé, elle distille des luttes intestines pour obtenir le pouvoir, elle glisse des rêves pacifiques d'union, et enfin, elle saupoudre d'un zeste de violence et d'intolérance avec les fées traitées en animaux par des humains arrogants. Ainsi, l'univers est complexe et dense, tout en nuances et en finesse.

L'échiquier politique est, dans ce roman, une réelle source de rebondissements : cela donne de l'épaisseur à l'intrigue. Non seulement, nous avons un conflit presque ouvert entre le monde des fées et le monde des humains, mais en plus, nous avons des tensions entre la France et Keltia, avec au centre, la question de l'indépendance du Rail – ce chemin de fer reliant les continents ; l'Empire japonais et le Sultanat qui observent l'avancée des pions des uns et des autres, en essayant de maintenir l'équilibre et de sortir leur épingle du jeu. A cette vaste partie d'échecs, s'ajoutent les machinations individuelles des uns et des autres pour sauver leurs intérêts personnels. le père de Yuri orchestre des fiançailles qui ont un intérêt tant politique que personnel, la reine Gabrielle a des raisons de s'intéresser à cette union, Sir Edward et les Rats eux aussi mettront leur grain de sel dans cette mécanique un peu trop huilée… et que dire de Yuri elle-même qui transgressera de nombreuses règles de la Cour! Vous l'aurez compris, dans ce premier tome, nous n'avons pas le temps de nous ennuyer!

Yuri est une jeune femme intelligente qui découvre non seulement Paris, mais la réalité concrète du monde et l'envers du décor. Son fiancé est beau…. et convoité par toutes les demoiselles, mais elle comprend aussi à ses côtés la destinée qui l'attend et, bientôt, l'heure du choix arrive. Au gré de ses décisions, elle découvrira l'oppression, la cruauté et la violence, elle sera confrontée à la mort, mais fera l'expérience aussi de la liberté, du droit inaliénable d'être soi-même et de prendre ses propres décisions… pour le meilleur et pour le pire. Elle découvrira enfin l'amitié, la vraie amitié, celle qui résiste à tout, celle qui gonfle le coeur de bonheur et de tristesse, celle qui nourrit et noue la gorge. Yuri apprend à vivre, et, telle un bébé, elle trébuche en faisant ses premiers pas, mais avec un courage de femme déjà, elle encaisse et avance, se redressant toujours un peu plus pour finalement faire reculer le joug de la Cour et s'épanouir. En trame de fond, nous assistons donc à une véritable quête initiatique dans ce roman. de l'enfant soumise aux règles édictées par son père surgit une jeune femme forte et résiliente qui a souffert plus en quelques mois qu'en plusieurs années. Ses compagnons d'aventures se dévoilent également sous nos yeux et prennent leur envol. Chacun a son intérêt et son importance pour le reste de l'histoire, plantant une écharde de trahison dans le coeur, réchauffant d'un rire un moment douloureux ou illuminant le parcours d'un soutien indéfectible.

La plume de l'autrice est particulièrement savoureuse et fluide. Ce roman se dévore (comme le deuxième tome d'ailleurs!). Les différentes langues évoquées permettent d'offrir une dimension cosmopolite au récit, et les chants, les poèmes offrent une part de musicalité et de littérarité certaine. Ce sont autant d'éléments qui enrichissent l'univers et portent le lecteur aux confins du monde connu, vers des berges nouvelles, sources de découvertes hautes en couleurs.

Ainsi, j'ai adoré ma lecture. Dans l'ombre de Paris est un roman riche, rythmé doté d'une intrigue savoureuse alternant beauté d'un monde nouveau et turpitudes politiques. L'équilibre est parfait pour nous entraîner toujours plus avant, sans jamais nous laisser sur notre faim. Une pépite de fantasy.
Lien : https://lesreveriesdisis.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lauryn
  02 novembre 2020
Un roman très prenant, original et poétique où les Fées occupent une place importante. L'auteure a su développer son univers avec intelligence et le lecteur se trouve vite plongé dans cette histoire où chaque personnage prend de l'ampleur au fur et à mesure du récit. Si l'action n'est pas très présente dans ce tome, les pages défilent quand même à une vitesse folle et l'on a hâte de lire la suite. Une très belle réussite.
Lien : https://lauryn-books.blogspo..
Commenter  J’apprécie          60
mel_bouquine18
  23 octobre 2020
Il faut être honnête, la Fantasy n'est pas mon genre de prédilection. Objectif = sortir de sa zone de confort !

L'intro de l'histoire est un peu fastidieuse et comprend pas mal de lenteurs. Mais bon, l'univers est riche et nous embarque dans la culture française, japonaise et celte ; et peuplé de nombreux personnages - humains ou non - très attachants. Ceci explique donc cela !

Paradoxalement, la transition de la morale de Yuri est souvent rapide sans évolution progressive. C'est dommage, même si ce revirement de pensée est intéressant.

L'écriture de l'auteure est un délice, son phrasé envoûtant, parfois chantant telle une barde.

Elle traite de sujets actuels importants comme la place de la femme dans la société, la liberté (sexuelle ou non genrée notamment), la tolérance, le respect... Et met en valeur ceux qui ne rentrent pas dans le moule, ne veulent pas y entrer ou y sont obligés.

Bref, il y a tellement de choses dans ce roman (trop peut-être ?) que je vous encourage à le découvrir par vous-même. Laissez-vous bercer par cette quête initiatique où lutte et survie de cultures différentes sont au rendez-vous !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3542 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre