Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique
Ajouter une citation

Citations de Cosey (51)

Classer par Datecroissant     Les plus appréciéescroissant


  • Par marina53, le 26/11/2013

    Orchidea de Cosey

    Toutes nos passions reflètent les étoiles.
    Victor Hugo

    Commenter     J’apprécie          0 29         Page de la citation


  • Par garrytopper9, le 23/06/2014

    A La Recherche de Peter Pan, tome 1 de Cosey

    Le village semblait m’appartenir, et malgré la menace qui se précisait d’heure en heure, cette sensation de souveraineté solitaire était plutôt excitante.

    Commenter     J’apprécie          0 23         Page de la citation


  • Par garrytopper9, le 26/06/2014

    A La Recherche de Peter Pan, tome 1 de Cosey

    Un silence de fin du monde s’était installé sur la ville abandonnée. Seule la rumeur lointaine d’un torrent faisait écho au crissement de la neige sous mes pas.

    Commenter     J’apprécie          0 18         Page de la citation


  • Par cicou45, le 06/06/2014

    Jonathan, tome 16 : Celle qui fut de Cosey

    "Je veux bien croire que tu n'aies pas peur pour toi, mais chaque être humain connaît la peur..."

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la citation


  • Par milado, le 27/09/2013

    Jonathan, tome 5 : L'espace bleu entre les nuages de Cosey

    - Tu crois que j'apprendrai aussi à lire des histoires comme celle-ci ?
    ...
    - Des histoires comme celle-ci et des moins drôles...Est-ce que je t'ai déjà dit que dans mon pays, les enfants de ton âge inventent tous les prétextes pour ne pas aller à l'école ! Et toi... toi, tu ...
    - Mais Jonathan, plus tard je pourrai lire et écrire, comme toi ! J'en ai très envie ! Permets-moi d'essayer !

    Commenter     J’apprécie          1 16         Page de la citation


  • Par garrytopper9, le 28/06/2014

    A La Recherche de Peter Pan, tome 1 de Cosey

    Parti à la recherche de Peter Pan, je me trouvais dans le ravissement étonné de ramener la fée Clochette dans mes bagages.

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la citation


  • Par milado, le 01/10/2013

    Jonathan, tome 8 : Le privilège du serpent de Cosey

    - ...les études, tu sais ce que j'en pense... Un stock d'informations prédigérées que l'on mémorise docilement. Des connaissances achetées d'occasion ! Moi, c'est tout de la "première main". Du vécu. Je ne suis pas une éponge !!!

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la citation


  • Par petch, le 07/01/2013

    Saigon, Hanoi de Cosey

    - Je parie que tu n'es jamais d'accord avec l'opinion générale.
    - ça doit être quelque chose comme ça.
    - Je comprends. Quand les gens sont du même avis que moi, j'ai toujours l'impression de m'être trompée.

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la citation


  • Par Pachy, le 03/01/2012

    Jonathan, Tome 15 : Atsuko de Cosey

    A la lumière qu'on allume,
    les ombres des poupées.
    Une ombre pour chacune.
    Shiki

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation


  • Par Patsy_Stone, le 28/08/2009

    Jonathan, tome 1 : Souviens-toi Jonathan de Cosey

    A l'époque où je fréquentais Jonathan, nous avions tous les deux 19 ans, et s’il est vrai qu’il n’avait rien d’un héros de BD, je ne ressemblais guère à l’idée qu’on se fait d’un dessinateur. Nous partagions un goût immodéré pour la pratique du ski et de la moto de trial, la lecture des Védas – livres sacrés de l’Inde – C.G. Jung et Woody Allen, ainsi qu’une quantité industrielle de BD. Un bon nombre de nos week-ends se passaient dans les Alpes suisses à chevaucher nos 250 cm3 avec une traduction de la Bhagavad-Gîta dans la poche, et j’avoue que j’en garde un souvenir très nostalgique. Son comportement était pour le moins bizarre. Je l’ai vu plusieurs fois hésiter d’emprunter telle ou telle avenue car il craignait de manquer la Grande Rencontre en se trompant de chemin. Après quoi il m’expliquait que tout ce qu’on cherche chez les autres et dans la vie extérieure se trouve en nous. Nous savions tous les deux que sa théorie s’adressait à lui, uniquement à lui, mais unis par une mystérieuse complicité, nous nous gardions bien de le préciser. (...) Un autre jour, il refusait de sortir si on ne pouvait lui assurer que Arthur Rimbaud, Nicholas Flamel, son âme sœur ou Léonard de Vinci seraient présents. A 20 ans, il projetait de faire l’ascension du Kilimandjaro à moto. Puis soudainement, après avoir lu un journal, il nous annonçait qu’il se dirigeait sur l’Himalaya. Deux ans plus tard, nous recevions des nouvelles d’une clinique psychiatrique népalaise où on le soignait pour amnésie partielle. On l’avait retrouvé à moitié mort de faim à la frontière du Tibet et du Népal. Trois mois après la première lettre de la clinique, le docteur nous annonçait que Jonathan s’était enfui. Depuis, aucune nouvelle. Rien. Mais je sais où est Jonathan. Je sais ce qu’il fait. Il est reparti pour l’Himalaya, et c’est là que commence le récit. On peut dès lors douter avec raison de la réalité de cette histoire, mais… Sachez que je n’ai jamais quitté Jonathan. Jamais…

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation


  • Par jovidalens, le 18/07/2014

    A La Recherche de Peter Pan, tome 1 de Cosey

    L'écho du fracas se répéta longtemps dans la vallée. Enfin, ce fut le silence, un silence total. Méme les cris du torrent, plus bas, s'étaient tus. Un nuage blancs s'élevait majestueusement. De microscopiques cristaux de glace dansaient en suspension dans l'aire, jouant avec la lumière.
    Je pensai à Pan, le Grand Pan, dieu de la Nature, personnification de l'Univers. Le fils d'Hermès et de la nymphe Dryope n'était pas mort.
    Je me demandais si Dragan aurait reconnu, lui aussi, le signe du dieu grec oublié.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par cicou45, le 06/06/2014

    Jonathan, tome 16 : Celle qui fut de Cosey

    "Seul ce qui est né mourra."

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par pgremaud, le 06/04/2013

    Zélie Nord-Sud de Cosey

    Tu l'as vu, petite noix de karité : la progression du désert ne s'arrête pas facilement... ni sur le sol africain, ni dans le coeur des hommes.
    Regarde, Zélie, écoute, hume, goûte et touche ton pays pour qu'il vive longtemps.
    Sur la terre africaine et dans le coeur des hommes, tu le vois, il existe quelques oasis.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par dourvach, le 12/10/2014

    A la recherche de Peter Pan, tome 2 de Cosey

    [Dans le village hivernal déserté, menacé par les craquements du glacier, Melvin Z. Woodworth entre dans la maison du "Régent" (instituteur du village) par l'escalier de bois extérieur pour accéder à sa bibliothèque] :

    " La maison du Régent. "... " Magnifique ! " ... " Voilà ce qu'il me faut. "

    [Repartant dans la neige avec ses pensées, plusieurs gros livres reliés sous les bras] :

    " Dickens, Rabelais, Mallarmé et un jeune Ramuz -- du pays -- me tiendraient compagnie. "

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation


  • Par pgremaud, le 22/09/2013

    Jonathan, tome 16 : Celle qui fut de Cosey

    - Je ne sais pas pourquoi, mais avec toi, on a l'impression de se promener dans un rêve...
    - Possible... Mais j'ignore comment se réveiller.
    - Peut-être que tu vis dans un vers du Mahabharata... ?
    - Parfois. Et certains jours dans une chanson de Dylan. Peut-être qu'on se réveille lorsqu’on a assez dormi ?

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation


  • Par dourvach, le 12/10/2014

    A la recherche de Peter Pan, tome 2 de Cosey

    -- Toute petite, je me cachais le soir derrière les fenêtres pour observer les clientes de l'Hôtel. Si distinguées, si élégantes. J'admirais leurs toilettes... je rêvais de dîner en tête à tête avec un beau monsieur très grand et, bien sûr, très intelligent.
    -- ... et pourquoi n'avez-vous pas abandonné la vallée malgré la menace ?
    -- J'ai très peur du glacier. Je l'ai toujours craint. Mais plus haut, sur les pâturages d'été, il n'y a aucun risque. L'avalanche ne monte pas.
    -- Les pâturages d'été ? Je les croyais inaccessibles à cette saison...
    -- Et puis... je suis très attachée à cette contrée... C'est une vallée merveilleuse, tu sais. Son écho, par exemple. Un écho extraordinaire... Parfois on l'entend dire des choses...

    (Dialogue aux chandelles entre Evolena -- fille du vieux Baptistin -- et "Sir" Melvin Z. Woodworth dans le Grand Hôtel déserté et isolé dans la neige)

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation


  • Par AxelBD, le 21/12/2014

    Orchidea de Cosey

    - Il y a aussi ce détail... troublant. Nous avons retrouvé ses draps noués à la fenêtre. Or, votre père savait parfaitement que la porte reste toujours ouverte...

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation


  • Par pgremaud, le 12/12/2014

    Jonathan, Intégrale 5 (tome 13 et 14) de Cosey

    U Kyi (Frère Clarté) est un pur bouddhiste, mais cela ne l'empêche pas de connaître assez bien le Veda et notamment quelques Upanishads.
    Il a étudié à Bangkok. Montagne de Curiosité est un nom qui lui conviendrait également. Aucun sujet qui ne l'intéresse. Calvin et Hobbes. Le prix des caméras vidéo. Les écoles occidentales enseignent-elles les religions pré-chrétiennes ? Combien de chevaux sur la Lamborghini Miura ? Qui va remporter la Coupe du Monde de Rugby ?
    U Kyi a toujours un bouquin sous la main. « Ce sont des informations sur des mondes que je ne pourrais pas connaître d'ici. Y compris les fictions, très instructives sur le contenu de notre cerveau ». Il dit : »Supercalifragilisticexpailidocious » !

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation


  • Par Pachy, le 03/01/2012

    Jonathan, Tome 15 : Atsuko de Cosey

    Sur son cœur...
    une croix d'argent...
    Dans le mien...
    son sourire.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation


  • Par pgremaud, le 15/11/2014

    Jonathan, Intégrale 5 (tome 13 et 14) de Cosey

    Cher C,
    Je quitte l'Inle Lake pour le plateau Shan. Il y a 7 choses que je voulais te dire :
    1. Je suis comme toi : à la fois instable et obstiné (c'est la Bhagavad Gitâ qui définit ainsi l'être humain) !...
    2. Dans le journal jauni que Kate lit dans sa cuisine-camp de base, elle a découpé et glissé dans sa lettre une rubrique LE CONSEIL DU JOUR : "Essayer de laisser une place vide dans la collection de nos souhaits et désirs pour quelque chose dont on ignore encore tout."
    3. Ne sommes-nous pas prisonniers de nous-mêmes, assignés à résidence, comme la Dame de Rangoon ?

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation





Faire découvrir Cosey par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec des livres de cet auteur

> voir plus

Quiz