AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles (52)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Souri7
09 janvier 2017
★★★★★
★★★★★
Ce livre est le premier tome de la série mettant en scène Oscar Wilde et Robert Sherard menant des enquêtes policières.


Dans ce premier opus, Oscar Wilde découvre le corps de Billy Wood gisant au milieu de bougies et d'encens dans une pièce. Pris de panique, il s'enfuit puis, raconte tout à son ami Sherard et Conan Doyle. Une fois arrivé sur les lieux, le corps n'est plus là, la pièce est propre.... Ceux-ci lui conseillent d'en faire part à la police et, notamment à l'inspecteur Aiden Fraser (un ami de Conan Doyle). L'enquête débute....


J'ai toujours une crainte quand je vois le nom d'un auteur associé à un livre si celui-ci n'est pas une biographie. Eh bien, après la lecture de ce premier volet des aventures d'Oscar Wilde relaté par Robert Sherard, je suis sans hésitation emballée et séduite. J'ai adoré les allusions à l'oeuvre d'Oscar Wilde, à sa vie, à ses penchants. Ajouté à cela un récit où l'on côtoie Arthur Conan Doyle qui commence à se faire connaître après la publication de "Une étude en Rouge" et Sherard, l'un des meilleurs biographes d'Oscar Wilde et vous serez séduits.


En ce qui concerne l'intrigue, c'est purement un mélange de Sherlock Holmes dans les grandes lignes où Sherard incarne Watson avec, dès le début du livre l'annonce que ce récit n'a pas pu être publié en son temps pour ne blesser personnes ; Oscar Wilde en Sherlock Holmes dandy et maniéré et Arthur Conan Doyle ici en tant que donneur de réplique et s'inspirant d'Oscar pour son personnage. de nombreux éléments rappellent Sherlock Holmes, que cela soit l'intrigue mystérieuse, la présence d'espion d'Oscar Wilde qui rappelleront les enfants qu'utilisait Sherlock dans ses enquêtes, les faux-semblants, les déductions....
La seconde inspiration vient un peu d'Agatha Christie avec un final grandiose où Oscar Wilde réunit tout le monde pour relater les faits et résoudre l'énigme.


L'enquête est prenante et assez bien ficelée. J'avais déjà une idée de suspect dès la moitié du livre et Gyles Brandreth a su m'étonner en me donnant raison et tort !! ^^ Oui j'avais trouvé le suspect mais pas pour le bon meurtre. Vicieux cet auteur !!! L'écriture est fluide sans descriptions lourdes. Cela se lit avec plaisir.


Comme toujours avec ce type de série, le cadre historique est merveilleusement décrit. Nous avons ici une Angleterre victorienne très puritaine où l'homosexualité est interdite et où, les grands de ce monde qu'ils soient politiques ou religieux trouvent le moyen de contourner le système pour assouvir leurs penchants.


Pour conclure, totalement conquise par ce premier livre même si Oscar Wilde est caricaturé voire réduit à quelques grands éléments de sa vie. En terminant ce livre, on éprouve l'envie de découvrir ou redécouvrir les écrits de cet auteur. J'ai apprécié l'utilisation que fait Gyles Brandreth de Sherlock Holmes pour apporter une dynamique à son récit. J'espère que le prochain opus confirmera cette impression....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          313
ludi33
25 novembre 2016
★★★★★
★★★★★
Cette histoire met en scène Oscar Wilde dans une enquête policière très prenante et facile à lire. Pour ceux qui aime les classiques policiers anglais.
Commenter  J’apprécie          10
Lprieur
11 novembre 2016
★★★★★
★★★★★
J'ai dévoré ce livre à la vitesse de mon train : il n'aura duré que le temps de l'aller-retour.

Découvrir Oscar Wilde en tant que personnage, et par là-même en tant que personne, fut intéressant. L'intrigue, elle-aussi, m'a plu puisqu'il s'agit d'une enquête policière qui n'est pas sans rappeler les enquêtes de Sherlock Holmes et de son acolyte John Watson.

Ce que j'apprécie particulièrement dans ce genre de livres, c'est la promenade effectuée à travers des oeuvres que je connais déjà : celles de Dickens, Shakespeare, Oscar Wilde bien sûr, Arthur Conan Doyle... Que de clins d'oeil et de références ! Mais ne vous inquiétez pas : même si vous n'êtes pas coutumiers de ces auteurs, cela ne vous empêchera pas d'apprécier la lecture, et peut-être même que, par la suite, emplis de curiosité, vous aurez envie d'ouvrir un Dickens ou un Doyle !

Cela m'a rappelé, à ce titre, la série de Jasper Fforde, qui m'avait donné envie de lire Virginia Woolf.
Commenter  J’apprécie          40
5Arabella
11 août 2016
Un livre sympathique, pas mal écrit, dont l'intérêt principal vient du personnage d'Oscar Wilde, et d'autres célébrités de l'époque dont Arthur Conan Doyle, ainsi que la description de la vie quotidienne, des lieux et des moeurs. En revanche l'intrigue policière qui donne prétexte au roman est inconsistante, on devine les ressorts de l'affaire bien avant la fin, et on s'impatiente de voir patiner les choses à un tel point, alors que tout semble évident. C'est dommage, car il y avait matière à faire quelque chose de vraiment intéressant.

Je pense aussi faire une deuxième tentative , parce que cela se lit bien, avec un certain plaisir, et souvent le premier volume d'une série pose le décor, et cela devient plus convaincant pour le récit dans les volumes suivants.
Commenter  J’apprécie          30
MissSherlock
17 juillet 2016
★★★★★
★★★★★
J'aime beaucoup Oscar Wilde. Je n'ai pas tout lu mais tout ce que j'ai lu m'a plu. J'aime son intelligence, sa culture et ses jeux de mots.
Aussi c'est avec gourmandise que je me suis plongée dans Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles, d'autant plus que les avis sur Babelio sont globalement enthousiastes.

Dès les premières pages j'ai été enchantée par le style de Gyles Brandeth qui donne vie à l'Oscar Wilde que j'imaginais : brillant, sûr de lui, épicurien, esthète et fascinant.

Plus que l'enquête (qui est d'ailleurs bien légère), ce que j'ai aimé c'est me promener aux côtés De Wilde et goûter sa compagnie. Quel plaisir aussi de me retrouver près de ce cher Arthur Conan Doyle, moi qui aime tant son Sherlock Holmes.

Et puis l'ambiance de l'Angleterre victorienne est tellement bien retranscrite tout comme celle de Paris où Wilde nous emmène le temps d'un week-end.

Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles est donc plus un livre d'ambiance qu'un polar haletant. Il n'y a pas d'enquête avec relevés d'indices et interrogatoires musclés. Pas de rebondissements ni de fausses pistes. Et pas une once d'action.
Je me suis posée beaucoup de questions sur le/la coupable et certaines de mes intuitions étaient bonnes. Si j'avais pris la peine de chercher davantage au lieu de me laisser envoûter par Oscar, je pense que j'aurais trouvé.

Je viens de débuter le second volume, Oscar Wilde et le jeux de la mort et je prends (pour l'instant) le même plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          114
LePamplemousse
28 avril 2016
★★★★★
★★★★★
Vous ne connaissez pas les talents d'enquêteur d'Oscar Wilde ?
Venez le découvrir dans ce roman policier dans lequel le célèbre dandy va tenter le résoudre le meurtre odieux d'un jeune homme, aidé de son ami Conan Doyle.
Découvrir ces deux personnages au quotidien est très plaisant, d'autant que ce roman est vraiment agréable à lire.
Il est à la fois léger et érudit car le monde littéraire de l'époque de la fin du 19 ème siècle y est très bien décrit.
L'enquête en elle-même a un petit côté mystérieux car, à peine découvert, le corps du jeune homme assassiné disparaît.
Oscar Wilde est un personnage qui aime passionnément la vie et en jouit de toutes les façons possibles. Il ne peut se passer de manger et boire, même en plein milieu d'une enquête trépidante par exemple, et ce monsieur a de plus des goûts de luxe !
Conan Doyle est beaucoup plus effacé, et son personnage de Sherlock Holmes semble
avoir emprunté de nombreux traits de sa personnalité au célèbre dandy.
Un très bon moment de lecture, celui-ci n'est qu'un des six romans que compte cette série qui place Oscar Wilde dans la peau d'un détective hors norme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
LaTheiereLitteraire
13 avril 2016
Oscar Wilde se retrouve être le premier à découvrir le corps sans vie d'un jeune prostitué, Billy Wood, assassiné entouré de chandelles lors de ce qui semble être un rituel. L'écrivain attend le lendemain pour revenir sur les lieux du meurtre mais il est déjà trop tard, le corps a disparu sans laisser de trace. Il prévient alors son ami, Robert Sherard, ainsi qu'un jeune médecin devenu son ami et venant d'obtenir un grand succès grâce à Une étude en rouge.


Oscar Wilde a laissé dans lʼHistoire de nombreux écrits : le classique Portrait de Dorian Gray, des pièces de théâtre, des poèmes, etc. Il est ici le dandy suprême, qui dépense sans compter et qui, malgré son peu de prestance physique, est un génie charismatique inégalable. Les qualités de ce héros sont donc sans cesse mises en avant, de même que celle du jeune homme mort assassiné, qui semble nʼavoir eu aucun défaut de son vivant...


Dans ce livre de presque 400 pages, Gyles Brandreth présente Oscar Wilde à son apogée en 1889, décrite par son docteur Waston personnel, Robert Sherard. Cʼest donc un gentleman sʼinspirant du héros tout neuf de Conan Doyle, dans un style rappelant fortement celui-ci et qui peut être parfois assez lourd lorsque lʼon n'est pas coutumier de ce genre de littérature policière.


Lʼintrigue en elle-même est intéressante, mais les indices sont donnés au compte-goutte (on pense avoir toutes les clés, et Wilde oublie systématiquement de donner un indice capital à chaque récapitulatif de lʼenquête), ce qui malheureusement est assez lassant. Les chapitres sʼenchaînent donc et le rythme est un peu décousu, parsemé dʼellipses (pouf, six semaines qui disparaissent !).


Ce roman porte une touche résolument moderne mais on ne peut s'empêcher de penser à Sherlock Holmes, qui ménage ses effets de la même façon.


Concrètement donc, c'est une lecture plaisante, avec beaucoup de bons mots (citations réelles De Wilde ou non) et des notes de bas de pages très explicatives, ce qui place très bien le contexte historique, mais dans laquelle l'admiration de Robert Sherard, biographe De Wilde et fidèle Watson, finit par peser. On peut ainsi regretter l'analogie flagrante avec l'oeuvre de Conan Doyle, bel hommage certes, mais poussé un peu trop loin...
Lien : http://www.latheierelitterai..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Fleitour
06 janvier 2016
★★★★★
★★★★★
Livre savoureux par ses dialogues, et plus encore par ses saveurs, celles que l'on déguste chez ce restaurateur inventif ou chez ce grand chef un peu fou de cuisine naturelle, parce qu'on y mange de façon sublime et avec cette façon de parler des vins " le Chassagne Monrachet" qui me ravie ne parlons pas de Delphine de Vigan qui mange des nuages et boit des breuvages, j'aime que l'on désigne les vins " le Dom Pérignon " par leur nom sans les blesser avec respect et humilité:

Le meurtre Aux Chandelles est fait pour nous guider vers les plus belles tables dans un Londres encore obscurci par le pudding, tradition oblige, goûter doit être un plaisir que l'on savoure entre gourmets , entre poètes des verres rougis de soleil, ou encore, embués de fruits défendus car trop subtils : " — Qu'est-il advenu de votre envie d'huîtres et de champagne ?
— C'était il y a un quart d'heure et nous nous trouvions au sud de la Tamise. J'ai changé d'avis depuis. La constance, comme vous le savez, est l'ultime refuge de ceux qui manquent d'imagination."

Le meurtre Aux Chandelles cache sans doute surtout un gourmet des mots, Gilles Brandreth, Car ce livre est bien de cet Anglais, contemporain et non d' Oscar Wilde cité souvent par les Babeliomen.
Cette gourmandise se retrouve autour de phrases un peu acides :"C'est le fils du duc de Beaufort. J'ai lu ses poèmes. J'en ai rédigé une critique. Il n'a rien à dire et il le dit."  ou bien cette autre plus sucrée : "Dites-lui que (...) vous êtes en ce moment occupé par une affaire bien plus pressante: un meurtre. Il sera désarçonné par la vérité. Les gens médiocres le sont toujours."

Il est rare qu'un livre cherche à ce point à nous distraire, nous faire oublier, voyager et pourquoi pas changer de siècle la réjouissance, pour elle seule et sans volonté de cacher une prétention, un dessein ou pire nous faire adhérer sournoisement à une pensée fût elle religieuse ou philosophique, là, rien de tout cela, l'objet, le livre est de nous amuser de passer un très bon moment,
Comme tout ceci est bien réussi un vrai polar plein de surprises et pas seulement culinaires ou poitrinaires.
Évitons comme en cuisine de sa gaver la suite je me la réserverai pour 2017, laissons vieillir le bonnes bouteilles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
laupaulons
04 janvier 2016
★★★★★
★★★★★
Un roman tout à fait plaisant et de bonne compagnie, à l'image d'Oscar Wilde, qui mène ici l'enquête sur ce meurtre aux chandelles. C'est l'homme ici qui est mis en valeur, ses bons mots, son esprit brillant et ironique, dans la société londonienne du 19ème siècle. Et Arthur Conan Doyle, Jack l'éventreur, ne sont jamais loin, à portée de mots ou d'enquête, qui, vous l'aurez compris, n'est un prétexte pour faire découvrir l'écrivain.
Donc, l'heure étant aux bonnes résolutions livresques, et sur les conseils récents d'Améllie Nothomb, aussi!, dont le roman de rentrée rend hommage au Crime de Lord Arthur Savile , pour ma part, 2016 sera Wilde ou ne sera pas ;-)
Commenter  J’apprécie          30
Cellardoorfr
04 décembre 2015
★★★★★
★★★★★
J'ai été vraiment char-mée par ce roman.


On y retrouve bien entendu Oscar Wilde mais aussi deux de ses grands amis : Conan Doyle, le papa de Sherlock Holmes et Robert Scherard dont le nom nous est un peu moins connu mais qui n'était pas moins un journaliste et écrivain très proche De Wilde. Gyles Brandreth en a fait le narrateur de l'histoire.


L'auteur nous embarque dans le Londres victorien que j'aime tant. Nous sommes en 1890 et l'électricité apparaît peu à peu dans les établissements les plus modernes, et quand notre petite bande débarque à Paris lors d'un court voyage, la Tour Eiffel vient tout juste d'être montée. Personnellement, j'aime beaucoup ce contexte historique mais ça, je le répète depuis de nombreux mois ! (notez que mon enthousiasme reste intact !).


Les fans de polar-pur-et-dur pourront être déçu par le traitement de l'enquête car, si le suspens perdure jusqu'aux dernières pages, la trame policière n'est finalement qu'une toile de fond. Certes, Oscar Wilde enquête mais il n'y a pas que ça dans sa vie. Il y a le champagne, sa femme Constance, son travail et tant d'autres choses encore. En apparence, il semble souvent oublier son cher Billy Wood mais la fin de l'histoire nous prouvera que Wilde a, au contraire, oeuvré dans l'ombre pour mieux coincer les coupables. Pas si indolent que ça, le Wilde !


Tout au long du roman, on s'imprègne de l'époque, de la société d'alors et surtout, on suit Wilde, personnalité haute en couleurs et homme tellement passionnant. L'auteur a suffisamment de subtilité pour peindre le portrait d'un homme riche en contrastes et peut-on le dire, en contradictions. La question de ses amours homosexuelles est également soulevée avec délicatesse, Wilde étant avant tout montré comme un homme amoureux de la beauté et de la jeunesse sous toutes ses formes.
En quelques mots…


Gyles Brandreth a ressuscité Oscar Wilde avec brio. Si l'intrigue se met lentement en place, elle n'en est pas moins intéressante…En effet, même si le coupable apparaît finalement assez clairement au bout d'un moment, les détails de l'affaire sont difficiles à trouver avant d'arriver au discours final De Wilde. du coup, il est clair que je lirai avec plaisir la suite de cette série très originale, agréable à lire et bien documentée.
Lien : http://cellardoor.fr/oscar-w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles

Quel écrivain est le narrateur du livre ?

Oscar Wilde
Robert Sherard
Arthur Conan Doyle
Charles Dickens

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles de Gyles BrandrethCréer un quiz sur ce livre