AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2011713501
Éditeur : Hachette (29/06/2016)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 17 notes)
Résumé :
La vie de Mia est celle d'une collégienne comme les autres jusqu'à ce qu'une nouvelle fasse tout voler en éclats : son père est en fait le Prince de Génovia, la voici donc devenue Mia, princesse héritière!
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Fifrildi
02 février 2017
★★★★★
★★★★★
La semaine dernière les deux films sont (re)passés à la télévision. Une heureuse découverte pour ma fille de 11 ans à qui je me suis empressée de dire que c'était adapté d'une série de romans.
Bref, je lui ai offert les deux premiers volumes. Pour l'instant elle est plongée dans les Juliette de Rose-Line Brasset... et donc elle me laisse les lire en premier.
Je me suis vraiment bien amusée et j'ai trouvé l'histoire bien plus intéressante que dans le film. Comme c'est souvent le cas, l'histoire est plus développée et on fait connaissance des personnages qui sont passés à la trappe comme le père de Mia. La grand-mère a quant à elle totalement changé de personnalité.
Adaptation très libre... donc.
J'ai bien l'intention de lire la suite!
Challenge multi-défis 2017 (18)
Commenter  J’apprécie          130
April-the-seven
17 août 2016
★★★★★
★★★★★
Un grand merci aux éditions Hachette pour cette très jolie réception et pour leur confiance ! Je ne connaissais pas cette saga, et je n'avais encore jamais eu l'occasion de découvrir la plume de Meg Cabot. En lisant ce roman, j'ai fait d'une pierre deux coups et je n'en suis pas mécontente du tout ! D'abord, il y a eu cette couverture pleine de peps et très girly. J'avais besoin d'une lecture légère, et j'ai été servie. Et en même temps, j'ai été soufflée par une multitude de petits détails. Plus qu'un livre destiné aux adolescentes, Journal de Mia nous renvoie à beaucoup de valeurs fondamentales.
Mia est une adolescente pleine d'idéaux, amoureuse de la nature, fervente défenseuse des causes écologiques, et féministe dans l'âme. Sa vie est assez normale puisqu'elle complexe sur sa taille et son absence de poitrine , elle a une meilleure amie, et le garçon de ses rêves ne semble même pas remarquer qu'elle existe. Bon, entre ses résultats catastrophiques en maths, la liaison entre sa mère et ce même prof de maths... Mia a des problèmes, comme tout le monde. Alors quand elle apprend que son père gouverne une petite principauté, ce qui fait d'elle sa descendante directe, Mia voit rouge ! Princesse ? Il n'en est pas question !
Sans détour, je vous le dis, j'ai adoré ! J'ai dévoré cette histoire, alors que je m'attendais à un livre jeunesse standard dans lequel je ne me serais pas forcément retrouvée. En vérité, j'ai replongé avec délice dans mes années lycée, où je flashais sur un garçon et je ne pensais plus qu'à lui le reste du temps, où les rumeurs pouvaient briser toute une vie, où les copines étaient plus importantes que le reste. Je n'ai rien retrouvé de « gamin », bien au contraire. Meg Cabot nous brosse un tableau particulièrement original, avec une héroïne dans l'air du temps, et pas éparpillée, comme je le craignais au départ.
Cette héroïne, parlons-en ! C'est une fille tout à fait actuelle, et loin – très loin ! – d'être naïve. Mia a des principes, des valeurs qu'elle porte en elle avec fierté. Si aux premiers abords elle apparaît insignifiante aux yeux des autres, elle cache une véritable fougue et un caractère déterminé. J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir sa liste des 10 femmes qu'elle admire le plus au monde, sa manière de penser, libérée, effrontée. Elle est encore jeune, mais on devine que derrière toutes ces incertitudes émergera plus tard une personne très forte, au tempérament affirmé.
Vous vous dites sans doute que n'importe quelle ado rêverait d'apprendre qu'elle est une princesse, assise sur une jolie petite fortune. Les hôtels de luxe, les vêtements de marque, toutes les portes qui s'ouvrent à son entrée, tous ses rêves les plus fous comblés en un claquement de doigts... C'est le rêve. M'ouais, sauf que vous n'avez pas encore très bien cerné Mia ! Elle, n'aspire qu'à une vie simple et sans histoire. Et quand sa grand-mère s'applique à lui ravaler la façade et à lui apprendre les bonnes manières, la jeune fille rue dans les brancards. Elle refuse d'entrer dans le moule ! Être princesse, ça va à l'encontre de ses propres convictions, elle n'a pas de patience pour les protocoles et les fadaises !
Comment ne pas être fier d'une héroïne aussi forte et déterminée ? Et le plus sympathique, c'est que tous les personnages apportent quelque chose d'un peu fou au récit. Chacun à une personnalité délurée à sa manière : la mère un peu bohème, le père trop rigide, la meilleure-amie psy et engagée, et enfin la grand-mère aussi chaleureuse qu'un glaçon. Pas le temps de s'ennuyer, en somme !
En résumé, le Journal de Mia, princesse malgré elle est un excellent roman. le récit est frais, plein d'humour, et bourré de références modernes. C'est l'un des meilleurs livres jeunesse que j'ai lu jusqu'à présent, car je me suis régalée et je l'ai dévoré en l'espace d'une seule petite journée. L'intrigue est prévisible et en même temps pas tant que cela, les personnages nous en font voir de toutes les couleurs, et l'héroïne répand de magnifiques valeurs que certains adultes seraient bien avisés d'appliquer.

Lien : http://april-the-seven.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DBC-Anais
24 juillet 2016
★★★★★
★★★★★
La célébrissime saga que toutes les jeunes filles connaissent, le journal d'une princesse de Meg Cabot est rééditée aux éditions Hachette, sous le nom du Journal de Mia - Mia étant le prénom de l'héroïne.
Je ne vous cache pas qu'étant jeune, j'ai dû lire une bonne dizaine de fois cet ouvrage. Mia, cette jeune fille totalement banale qui apprend qu'elle est princesse, m'a toujours fascinée. Au point qu'elle était devenue, dans ma lointaine jeunesse, un modèle pour moi. Il faut dire que Mia est une jeune fille comme toutes les jeunes filles, avec des hauts et des bas dans sa vie, des problèmes avec ses parents, des engueulades avec ses amis et d'intenses peines de coeur. Raconté sous forme de journal intime, on s'identifie donc très rapidement à la demoiselle. On plonge intensément dans sa vie, à ses côtés, pour vivre avec elle, sa transition de jeune fille banale à princesse d'un pays.
Mais Mia n'a pas vraiment le profil d'une princesse. D'abord, elle est nulle en maths. Malgré les cours du soir de son professeur - qui est aussi, accessoirement, l'amant de sa mère -, elle n'arrive pas à progresser dans cette matière. Ensuite, elle n'a pas vraiment le physique d'une princesse, avec ses cheveux biscornues et ses rangers fétiches quotidiennement aux pieds. Enfin, elle ne connaît pas du tout les règles de savoir-vivre essentielles d'une princesse. C'est pour cela que sa grand-mère débarque dans sa vie pour lui apprendre les rudiments de tout ce qu'il faut qu'elle sache. Comment s'asseoir, comment boire et manger convenablement... tout est minutieusement contrôlé par Grand-Mère. Mia va aussi devoir gérer sa nouvelle popularité, en échappant aux paparazzis embêtants et en évinçant les pseudos-amis attirés par sa célébrité.
Sa soudaine notoriété ne lui a, jusque là, attiré que des problèmes. Elle s'est gravement disputée avec sa meilleure amie d'enfance, Lilly. Elle s'est faite humiliée par le plus beau mec de l'école, seulement attiré par on nom dans les journaux. Elle se retrouve seule et incomprise. Pas facile tout cela, surtout quand on est une jeune fille, qui n'aspirait qu'à la normalité.
C'est toujours un plaisir de lire et relire les livres de Meg Cabot. A tout âge, ça se laisse lire. Les filles raffolent de ce genre d'histoires. On s'imagine un instant à la place de Mia, découvrant au bout d'une dizaine d'années que l'on est une princesse, à la tête d'un pays entier. Ça fait rêver !

Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TinkerbellsReadings
14 janvier 2017
★★★★★
★★★★★
Cette chronique va être extrêmement compliqué pour moi à vous écrire. Je vous explique, j'ai lu ce livre il y a fort longtemps (en réalité la première fois qu'il est sorti en France, soit en 2000). J'avais 8 ans et c'était dans la logique de ce que je pouvais lire à l'époque (bon aussi parce que j'étais très en avance dans mes lectures). Quand on m'a offert la possibilité de relire ce livre avec une nouvelle couverture, je me suis dit cool je vais retomber en enfance et je vais adorer relire ce livre. Et bien ce ne fut pas tout à fait le cas. Je vous expliquerais tout en détails par la suite. Je tiens tout de même à remercier les éditions Hachette pour cet envoi.
Résumons un peu. La vie de Mia est celle d'une collégienne comme les autres jusqu'à ce qu'une nouvelle fasse tout voler en éclats : son père est en fait le Prince de Génovia, la voici donc devenue Mia, princesse héritière !
Parlons dans un premier temps des personnages. J'ai été très heureuse de retrouver Mia. Je me souviens que plus jeune, je me mettais un peu comme elle (j'étais et je suis toujours nul en maths comme un elle, parfois un peu réservé). C'est un personnage très agréable, bien construit (pour de la jeunesse) et qui n'est pas trop gnangnan. Bon il est vrai que parfois elle réagit excessivement mais bon après c'est une adolescente en pleine crise donc bon. de plus cette dernière connait pas mal de changement dans sa vie, je pense que l'on peut l'excuser. Quoi qu'il en soit je pense que ce personne plaira à pas mal aux adolescents et se reconnaitront assez. Pour les personnages secondaires, nous avons en plusieurs Lana (la peste), les Moskowitz, la Grand-mère de Mia, la mère de Mia... Je dois dire que la meilleure amie est assez drôle mais étant plus âgée à présent j'ai tout de fois plus de mal à l'apprécier qu'auparavant. Je ne sais pas pourquoi je la trouve beaucoup trop lunatique, envieuse... Il y a ce personnage mais aussi celui de sa grand-mère dont ma vision a totalement changé. En effet auparavant je la trouvais classe, sympathique ; maintenant je la trouve un petit égoïste et ne prends pas réellement en compte les besoins et envies de sa petite fille. Certes c'est ainsi que cela se déroule dans les monarchies m'enfin là on parle de littérature jeunesse.
(suite lien ci-dessous)
Lien : http://tinkerbells-readings...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AlouquaLecture
26 septembre 2016
★★★★★
★★★★★
La principale chose que j'ai aimée, c'est que c'est le genre de lecture qui vous donne une pêche d'enfer.
Si, à la base, c'est une série pour les ados, eh bien je peux vous dire que je suis une ados en retard lol, j'ai adoré et je ne le cacherai pas.
Non seulement, on passe un excellent moment, mais Meg cabot véhicule beaucoup de valeurs que beaucoup de personnes oublient avec le temps. Déjà rien que pour ce point, cette série devrait être lue par beaucoup de personnes.
Ensuite, il y a l'humour, … alors là, cela ne manque pas, et qu'est-ce que cela fait du bien !
Si par moment, j'ai trouvé que la suite était prévisibles, à d'autres moments, l'auteure a réussi à m'étonner avec des rebondissements inattendus et qui donnent encore plus envie de poursuivre notre lecture.
Je ne vais pas faire un avis de 300 lignes, vous l'aurez compris, c'est une série à mettre entre toutes les mains. Je vous certifie que vous passerez un excellent moment et qu'en fin de lecture vous aurez le sourire aux lèvres, effet garanti.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
FifrildiFifrildi01 février 2017
Que faire pendant les cours de maths?

Ô, que faire pendant les cours de maths?
Les possibilités sont limitées :
On peut dessiner, bâiller,
Jouer aux petits carrés.
On peut somnoler, rêvasser,
Et laisser son esprit divaguer.
On peut chantonner, pianoter,
Et prendre un air stupéfait.
On peut regarder l'heure,
Fredonner une petite chanson.
J'ai tout essayé
Pour faire passer le temps.

MAIS RIEN NE MARCHE!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
DBC-AnaisDBC-Anais22 juillet 2016
Ode aux mathématiques

Enfermés dans cette salle lugubre,
Nous mourons comme des phalènes privées de lampe,
Dans la désolation des tubes au néon
Et des bureaux métalliques.
Encore dix minutes avant que la cloche sonne.
A quoi les équations du second degré
Nous servent-elles dans notre vie quotidienne ?
Peuvent-elles nous aider à pénétrer les secrets
Des êtres que nous chérissons ?
Encore cinq minutes avant que la cloche sonne.
Cruel professeur de mathématiques,
Ne vas-tu pas nous laisser sortir ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FifrildiFifrildi31 janvier 2017
J'ai demandé à Lily pourquoi il était en colère. Elle m'a répondu : "C'est parce qu'il t'a harcelée sexuellement et que tu ne t'en es pas rendue compte." Mince alors!
Commenter  J’apprécie          60
FifrildiFifrildi31 janvier 2017
Les Moscovitz étaient sortis (...) et on s'est préparé un énorme saladier de pop-corn qu'on a mangé dans le lit des parents en regardant des James Bond à la suite. On peut maintenant attester en toute certitude que Pierce Brosnan est le James Bond le plus maigre, Sean Connery le plus poilu et Roger Moore le plus bronzé. (...)
J'adore les torses poilus.
Commenter  J’apprécie          20
DBC-AnaisDBC-Anais21 juillet 2016
Aujourd'hui, j'ai remarqué que Mr. Gianini avait de grosses narines, mais alors super grosses. Comment peut-on avoir envie de sortir avec un type qui a de grosses narines ?
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : new yorkVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien Meg Cabot ?

Combien de livres Meg Cabot a-t-elle écrit environ ?

30
40
50
60

10 questions
91 lecteurs ont répondu
Thème : Meg CabotCréer un quiz sur ce livre
. .