AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070630439
Éditeur : Gallimard (2015)

Note moyenne : 4.24/5 (sur 500 notes)
Résumé :
Paris, 1934. Devant Notre-Dame une poursuite s'engage au milieu de la foule. Le jeune Vango doit fuir. Fuir la police qui l'accuse, fuir les forces mystérieuses qui le traquent. Vango ne sait pas qui il est. Son passé cache de lourds secrets. Des îles siciliennes aux brouillards de l'Écosse, tandis qu'enfle le bruit de la guerre, Vango cherche sa vérité. Un héros inoubliable et romantique, une aventure haletante, envoûtante, empreinte d'humour et de poésie. Timothée... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (101) Voir plus Ajouter une critique
Sachenka
Sachenka23 janvier 2016
  • Livres 4.00/5
Wow ! Quelle aventure extraordinaire ! Il y a longtemps qu'un roman jeunesse ne m'avait tant emballé. Coup de chapeau à Timothée de Fombelle ! Mais attention, Vango : Entre ciel et terre pas d'une lecture aisée. Malgré les mises en garde, j'avais commencé la lecture de ce bouquin de façon plutôt légère, nonchalante. Erreur ! Il faut être attentif, concentré, pour ne rien perdre et, surtout, pour ne pas s'y perdre.
En 1934, Vango Romano se trouve à la basilique Notre-Dame de Paris, prêt à prononcer ses voeux pour entrer dans les ordres. On sait très peu sur lui, sinon qu'il a dix-neuf ans et que son passé mouvementé (son désir de vie monacale ne date que de quatre ans) ne nous sera dévoilé que petit à petit. Malheureusement, dès l'ouverture du roman, le père Jean est assassiné et les indices pointent en direction du jeune homme. Il doit fuir la police, commissaire Auguste Boulard en tête, mais aussi des individus louches aux intentions surement mauvaises. Toutefois, Vango disparaît mystérieusement…
Puis la narration nous amène en arrière, dans les îles Éoliennes en 1918. Puis en 1925. Ensuite, elle fait un bond en avant sur les rives du lac Constance, en Allemagne, en 1934. L'auteur continuera à nous faire voyager dans l'espace et dans le temps régulièrement, allant de l'Écosse à l'Italie, en passant par la Russie ! L'Europe de ce début du XXe siècle est le théâtre de bouleversements importants. Cette narration éclatée constitue un défi et tant mieux, j'en ai marre des romans jeunesse infantilisants ! Au lecteur la tâche de reconstituer l'histoire dans sa tête ! Après tout, il ne faut pas tout lui donner tout cru dans le bec ! (Ceux qui auront besoin d'un peu d'aide trouveront une chronologie des événements vers le milieu du roman). Dans tous les cas, cette narration éclatée est une grande force du roman, ou, à tout le moins, contribue grandement à son originalité. Et à son succès.
D'autant plus qu'elle permet de lever petit à petit le voile sur le passé de Vango et de certains des individus qui croisent son chemin. D'ailleurs, parlons-en, de ces autres personnages : ils forment une brochette assez bigarrée ! D'un côté, chez les acolytes, on retrouve Pippo, le bon docteur Basilio, Zefiro, Mademoiselle, etc. Tous aussi intéressants qu'énigmatiques ! Mais ceux qui m'ont le plus marqués sont le Dr Hugo Eckener, qui voyage (et fait voyager) partout dans le monde grâce à son Graf Zeppelin, la jeune, belle et libérée Ethel Cameron ainsi que La Taupe, une vieille connaissance de Vango qui protège les arrières du jeune homme. de l'autre côté, on retrouve ceux qui veulent sa tête, le commandant de la Gestapo Max Gründ et l'agent russe Voloï Viktor.
Entre ciel et terre devrait plaire à tous. Dès les premières pages, on plonge dans l'action. Vango se sauve par le toit de Notre-Dame, voyage dans toute l'Europe, entre autres en dirigeable, plonge dans la mer Tyrhénienne, est témoin de l'éruption du Stromboli, assiste à une représentation de Roméo et Juliette à Paris. Que d'aventures ! Et l'amour n'est pas en reste, sa relation avec Ethel reste à éclaircir… Même chose avec ses secrets de famille. Tout cela avec, comme toile de fond, la montée du nazisme et du communisme. Bref, j'ai hâte de lire le deuxième tome de cette série Vango !
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          320
Kirakira80
Kirakira8001 novembre 2011
  • Livres 5.00/5
Je n'ai pas lu Tolbie Lolness (Honte à moi ! Il va falloir que je remédie à cela un de ces jours) mais la nouvelle série de Timothée de Fombelle m'a tout de suite emballée ! Comment résister en effet à son héros libre comme l'air et mystérieux au possible ? L'intrigue est tellement bien menée qu'on est avec lui sur les toits de Paris, qu'on escalade avec lui un zeppelin en plein ciel… Et comme lui, on aimerait savoir pourquoi… Pourquoi on cherche à le tuer ? Pourquoi tout le monde s'acharne à le poursuivre ?
S'ajoutent à cela une narration complexe faite de nombreux retours en arrière, qui, tels les pièces d'un puzzle, nous permettent de mettre peu à peu le doigt sur l'identité possible de Vango, une ambiance intéressante, sur fond de montée du nazisme, et une écriture fluide et agréable.
Finalement, le seul reproche que je pourrais faire à ce livre, c'est de devoir attendre la suite depuis près d'un an maintenant…
Commenter    J’apprécie          222
11livresalire
11livresalire02 août 2013
  • Livres 4.00/5
La quatrième de couverture ainsi que l'épaisseur du roman promettent de belles aventures.
On n'est pas déçu ! L'ouvrage tient ses promesses et ceci dès l'ouverture du roman.
Vango, le héros éponyme de l'histoire aspire à devenir prêtre mais cette vocation va vite être contrariée, le garçon est accusé du meurtre d'un moine dès les premières pages.
Ainsi, L'action commence in médias res, ce qui permet au lecteur d'entrer directement dans l'histoire.
Le rythme dynamique du début se maintient tout au long de l'histoire.
La police est donc aux trousses de Vango dans le Paris du début du 20ème siècle, s'ensuivra alors une cavale de laquelle découleront une longue série d'aventures et de voyages à travers le monde entier à bord d'un ballon dirigeable et sous le regard protecteur de la belle Esther, la très chère amie du héros.
Malgré les 400 pages ou plus, on ne s'ennuie pas, les nombreux retours en arrière permettent de découvrir des éléments du passé de Vango, son identité, la naissance de sa vocation.
Chacune des histoires s'enchâssent l'une dans l'autre permettant ainsi une grande variété dans l'intrigue sans perturber le déroulement et la cohérence de l'histoire.
Son destin est donc bouleversé, il souhaitait une vie simple et tranquille de prêtre, il devient par la force des choses un aventurier de premier ordre.
De l'île mystérieuse au Brésil en passant par différents pays d'Europe, l'auteur nous fait vivre l.es tribulations du jeune-homme.
Ce dernier rencontrera tout une série de personnages solidement construits, tantôt amis ou ennemis du héros et qui renforcent la dynamique des actions et de l'histoire permettant à celle-ci de rebondir
et de maintenir le suspense.
C'est une belle histoire, un roman d'aventures classique intégrant habilement les ingrédients de la narratologie moderne pour en faire une oeuvre de jeunesse majeure.

+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          160
hubker
hubker24 décembre 2010
  • Livres 5.00/5
J'ai lu ce livre d'une seule traite !
Timothée de Fombelle a vraiment une plume digne d'Alexandre Dumas, comme le disent beaucoup de ses lecteurs.
Le personnage principal, Vango, est très mystérieux.
Ce qui m'a le plus plu c'est le souffle de l'aventure qui caractérise ce roman.
Vango mérite vraiment le succès de Tobie Lolness.
Après avoir tourné la page on ne demande qu'une seule chose: lire le tome 2 qui paraîtra prochainement !
Commenter    J’apprécie          200
frenchbooklover
frenchbooklover21 mai 2013
  • Livres 3.00/5
"Quarante hommes en blanc étaient couchés sur le pavé.
On croyait voir un champ de neige. Les hirondelles frôlaient le corps en sifflant. Ils étaient des milliers à regarder le spectacle. Notre-Dame de Paris étendait son ombre sur la foule assemblée.
Soudain, tout autour, la ville parut se recueillir.
Vango avait le front contre la pierre. Il écoutait sa propre respiration. Il pensait à la vie qui l'avait conduit ici. Pour une fois, il n'avait pas peur.
Il pensait à la mer, au vent salé, à quelques voix, quelques visages, aux larmes chaudes de celle qui l'avait élevé"
Paris, avril 1934, Vango Romano, un jeune homme de 19 ans, assiste à une messe à Notre-Dame. Une messe qui lui fait "monter un bonheur grave dans le ventre". Une messe pendant laquelle il doit être ordonné prêtre.
Mais ce moment de joie est interrompu par l'arrivée intempestive du commissaire Bourland et de ses hommes. Ils recherchent quelqu'un. Instinctivement, Vango sent que c'est lui et s'enfuit.
Le soir, il tente de trouver refuge dans son ancien séminaire auprès du père Jean, son bienfaiteur. le bureau de ce dernier est sens dessus dessous. On peut même apercevoir des traces de sang...Affolé, Vango comprend bien vite la triste réalité: le père Jean a été assassiné et l'inscription en latin qu'il a laissée: Fugere Vango semble l'accuser.
Après un moment d'abattement, notre héros acquiert "la certitude que les deux mots écrits par le père Jean n'étaient pas une accusation. Ils étaient un cri d'alarme, un ordre lancés à Vango. Fuir"
Et le jeune homme part. Afin d'échapper aux hommes sans cesse à ses trousses. Mais aussi afin de comprendre les secrets que dissimule son passé.
Timothée de Fombelle est un auteur et dramaturge français. Il s'est lancé dans la littérature jeunesse en 2006 avec La vie suspendue, le premier volet de Tobie Lolness.
J'avais eu l'occasion de lire cet ouvrage dès sa sortie et j'avais été ravie de ce voyage dans cet arbre en compagnie de ces héros de un millimètre et demie.
Aussi, lorsque Céline m'a proposé une lecture commune autour du premier tome de Vango, j'ai accepté avec enthousiasme.
Dès le début, j'ai retrouvé avec plaisir le sens du rythme qui m'avait tant accroché dans la série des Tobie Lolness. En effet, l'auteur nous plonge dès les premières pages dans une course-poursuite haletante.
On voyage ainsi avec notre héros en France, en Allemagne, dans les airs à bord d'un zeppelin, en Sicile, en Angleterre...Les péripéties s'enchaînent sans temps mort.
Malgré cette tension souvent palpable, Timothée de Fombelle arrive à ménager des pauses dans l'action. Des pauses qui nous permettent de découvrir des lieux, des protagonistes ou des événements du passé de notre héros.
Parmi ces "pauses", j'ai beaucoup apprécié le retour dans le passé sicilien de Vango. On apprend très vite que le jeune homme ne sait rien de ses origines. Il a été retrouvé sur une plage des îles eoliennes à 3 ans avec sa vieille nourrice devenue amnésique. Il a ensuite coulé une vie heureuse jusqu'à ses dix ans et une rencontre inattendue. L'auteur a su parfaitement rendre l'atmosphère que j'imagine régner là-bas entre le soleil, la mer, la douceur de vivre, la cuisine, les senteurs...
Son périple mène également Vango dans les airs. Il a eu l'occasion de voyager l'année de ses 14 ans avec le commandant Hugo Eckener à bord d'un zeppelin. Un de ses premiers réflexes, lors de sa fuite, est donc de rejoindre son vieil ami. Malheureusement, son embarquement en tant que clandestin ne se révèle pas forcément une très bonne idée. Mais elle nous offre l'opportunité d'assister à une "croisière" dans une de ces merveilles. Une fois encore, Timothée de Fombelle parvient à ressusciter la vie à bord d'un zeppelin: le quotidien des passagers, celui du personnel, la beauté des paysages traversés...
Cette rencontre avec le commandant Hugo Eckener sert aussi de prétexte à l'évocation de la montée nazie. le drame n'est jamais loin. Cependant, tous ces éléments dramatiques (la Gestapo intervient à plusieurs reprises; la nuit des Longs couteaux est évoquée) sont cesse contrebalancés par un ton très humoristique. En témoigne la scène de l'effacement de l'inscription de la croix gammée sur le zeppelin.
On retrouve cet humour dans la galerie des personnages secondaires. Certains protagonistes haut en couleur m'ont souvent fait beaucoup rire.
A commencer par le docteur Basilio. Un docteur qui assiste au repêchage de Vango et de la vieille nourrice et qui doit traduire ce que dit cette dernière en français. En effet, il a toujours prétendu maîtriser cette langue.
"Le docteur Basilio semblait un peu gêné. En vérité, il n'avait jamais été plus loin que Naples. Sa connaissance de la langue était assez floue, même s'il se promenait toujours avec un vieux numéro du journal L'Aurore et qu'il disait "Ah! Paris, Paris..."en regardant les photos de mode"
S'ensuit donc une scène très comique et pleine d'ironie.
De même, les parents Cameron m'ont bien amusée.
En revanche, ce que je reprocherai à ce roman, c'est sans doute le manque d'approfondissement de certains éléments tels que la relation entre Vango et Ethel, l'irruption à plusieurs reprises de Staline et de sa fille...Certains effets d'annonce m'ont aussi un peu déstabilisée. Cela se justifie sans aucun doute par le rythme soutenu et par la présence d'un deuxième volet. Mais, je pense que je me serai plus attachée encore aux héros si j'avais obtenu plus d'informations les concernant.
Vivement donc le deuxième tome: Un prince sans royaume pour que ces morceaux épars s'assemblent!
Bref, vous l'aurez compris: Entre ciel et terre constitue un roman d'aventures pour adolescents réussi.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          10

Les critiques presse (2)
Ricochet10 septembre 2015
L’aventure souffle à tous les coins de page, les morceaux de bravoure s’enchaînent sans excès et le lecteur dérouté se laisse emporter à composer un puzzle passionnant.
Lire la critique sur le site : Ricochet
BoDoi10 juin 2014
En ces pages, tout est équilibre et harmonie entre fond et forme : la pensée chinoise couchée sur papier ? Sans s’arrêter à un tel raccourci, en tout cas, cet ouvrage – premier tiers d’un triptyque – d’une belle poésie, aussi touchant qu’amusant, démontre que le manhua mérite davantage de considération.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations & extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
11livresalire11livresalire21 mai 2012
Quarante hommes en blanc étaient couchés sur le pavé.
On croyait voir un champ de neige. Les hirondelles frôlaient les corps en sifflant. Ils étaient des milliers à regarder ce spectacle.
Notre dame de Paris étendaient son ombre sur la foule assemblée.
Soudain, tout autour la ville parut se recueillir.
vango avait le front conter la pierre. Il écoutait sa propre respiration. Il pensait à la vie qui l'avait conduit ici. Pour une fois, il n'avait aps peur.
Il pensait à la mer, au vent salé, à quelques voix, quelques visages, aux larmes chaudes de celle qui l'avait élevé.
La pluie tombait maintenant sur le parvis mais Vango n'en savait rien. allongé par terre au milieu de ses commppagnons, il ne regardait aps fleurir l'un parès l'autre les parapluies.
Vango ne voyait aps la foule des Parisiens réunis, les familles endimanchées, la dévotion des vieilles dames, les enfants qui passaient sous les jambes, les pigeons engourdis, la danse dees hirondelles, les badauds debout sur les fiacres, ni les yeux verts, là sur le côté qui ne regardaient que lui...
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          60
lilimarylenelilimarylene17 août 2010
Et, depuis ce jour, derrière ses grands airs provocateurs et son mauvais caractère, Hugo Eckener cachait dans les plis de sa nuque une petite bestiole qui s'était accrochée à sa peau : la peur.
Quelque chose s'était courbé en lui. Un peu de sa fierté s'en était allée.
Hugo Eckener se leva tout à coup.
Il le savait, cette bête mal placée, il suffisait qu'il redresse la tête pour l'écraser.
Commenter    J’apprécie          170
Pays_des_contesPays_des_contes14 juin 2010
Il grandit avec trois nourrices : la liberté, la solitude et Mademoiselle. A elles trois, elles firent son éducation. Il reçut d'elles tout ce qu'il croyait possible d'apprendre.
Commenter    J’apprécie          310
lilimarylenelilimarylene17 août 2010
Avant tout, il fallait voir le monde. Il sentit que c'était cette rapidité qui faisait la force de la rencontre. Des vies qui se touchent plus fort quand elles se bousculent, parce qu'elles passent avec élan.
Commenter    J’apprécie          210
SachenkaSachenka21 janvier 2016
- [...] Comment va votre frère? Toujours pilote?
- Oui. Il a un avion, maintenant.
- Et vous?
- Il ne veut pas me le prêter, dit Ethel.
Elle avait prononcé ces mots comme si elle avait sept ans.
- Et vous le laissez faire?
Commenter    J’apprécie          180
Videos de Timothée de Fombelle (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Timothée de Fombelle
Une aventure intérieure et fantastique écrite par Timothée de Fombelle («Tobie Lolness», «Vango», «Le Livre de Perle»), somptueusement illustrée par Éloïse Scherrer.
44 pages - 230 x 230mm - 14,50 ? Parution : 15 octobre 2015 www.gallimard-jeunesse/la-bulle
autres livres classés : aventureVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre " Vango " de Lola

Où la première scène se passe-t-elle ?

Londres
Paris
Berlin
Venise

17 questions
76 lecteurs ont répondu
Thème : Vango, tome 1 : Entre ciel et terre de Timothée de FombelleCréer un quiz sur ce livre
. .