Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2253115312
Éditeur : Le Livre de Poche (2007)


Note moyenne : 4/5 (sur 9 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Qui m a parlé le premier de Chet Baker ? J ai déjà oublié ses traits, mais ses paroles restent gravées dans ma tête : «Il n est pas meilleur que Miles à ses débuts, tu verras. Et il est pire que Dizzy dans ses plus mauvais jours. Seulement voilà, il ne ressemble à aucun... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (3)

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Acoun, le 20 janvier 2014

    Acoun
    Un jour de mai 1988, tout seul dans mon p'tit appartement, j'écoutais la radio en bouquinant je ne sais quoi et un flash d'info m'a appris la disparition de Chet Baker. En comprenant ce que je venais d'entendre, j'ai senti des larmes couler le long de mes joues...
    10 Ans plus tard, mon fils est né. En rentrant seul de la maternité, j'ai mis "my funny valentine" dans l'auto radio...et j'ai pleuré...
    Chet est un exemple de ce que fut une "star" du jazz à la belle époque.
    Sa vie aurait pu être un roman. Avec le talent qu'on lui connait, Alain Gerber l'a écrit ce roman. Biographie romancée construite autour d'interviews fictives, ce pavé (Gerber fait rarement dans le court) nous plonge dans la vie de Chet, et nous livre sans concession ses gloires comme ses démons.
    On referme le bouquin heureux et triste, comme après un morceau de Chet.
    PS: 16 ans plus tard, le fiston joue de la trompette mais n'a pas encore réussi à me tirer des larmes avec un chorus... Mais il ne désespère pas.. ;-)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          7 32         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par carre, le 14 janvier 2012

    carre
    Alain Gerber avec "Chet" choisit de nous présenter la vie de Baker sous la forme d' une biographiie romancée de de génial trompettiste décédé à la fin des années 80. Ce gros pavé est un délice pour les fans de cette musique, ou l'on croise Charlie Parker, Stan Getz, Dizzie Gillepsie etc... truffés d'anecdotes, Gerber offre un portrait formidablement documenté d'un génie parti trop tôt.
    Mais l'auteur choisit aussi de créer des personnages imaginaires qui nous font découvrir une autre face de Baker et au final dévoile une photographie complexe, complète très émouvante du musicien. Un travail remarquable, passionnant, qui vous scotche par la richesse de l'écriture et par le plaisir qu'on y prend. TOUT SIMPLEMENT BRILLANT.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Onclepaul, le 16 mars 2011

    Onclepaul
    Ils sont venus, ils sont tous là, la convocation à la main. Ils se présentent groupés auprès de l'écrivain qui les attend dans son bureau, un à un, armé d'une ramette de papier, quelques stylos en réserve. Et ils défilent les uns derrière les autres, sollicités parfois pour une nouvelle audience. Car l'écrivain veut tout savoir, tout connaître, sur ce que fut la vie de Chet Baker. L'homme à la trompette dort depuis 1988. le premier à enter sur scène, c'est Sonny “ Slipper ” James , le marlou qui n'aimait pas la musique de jazz et encore moins celle jouée par un Blanc. Et puis, il avait été commandité pour casser la figure du camé qui ne réglait pas ses notes de drogue. Il y a la mère et le père qui témoignent eux aussi, pas ensemble, des musiciens dont Gerry Mulligan, Jimmy Rowles, Dick Twardzik, Phil Urso, Dizzy Gillespie, Paul Desmond ou Stan Getz, des producteurs, des amis, des adversaires, ses femmes, officielles ou non, et d'autres encore, des inconnus, ectoplasmes créés pour l'occasion, afin de donner du poids, de la consistance aux déclarations, de mieux comprendre certains faits, certains évènements. En chef d'orchestre minutieux et aguerri, la partition bien réglée, Alain Gerber a établi un ordre d'entrée en scène des divers intervenants, afin d'obtenir un rythme enlevé, parfois tonitruant, parfois nostalgique, à l'image de la mélodie sortant de l'instrument d'un trompettiste au sommet de son art. Des notes discordantes s'élèvent quelquefois, du fait de la mauvaise fois des participants, mais Alain Gerber ne s'en laisse pas conter. Et nous retrouvons Chet Baker, souvent comparé physiquement à James Dean, beau gosse aimant la vitesse et les belles voitures, à l'orée de sa vie d'artiste. C'était un bon p'tit gars, et la musique était tout pour lui. Il a tout donné, elle lui a peu rendu. Les honneurs et la gloire il a connu, la déchéance aussi, plus souvent qu'à son tour. Il a côtoyé des drogués, pourtant à part de l'herbe, il restait relativement sage, ne buvant pas d'alcool contrairement à ses compères. Il a commencé sans trop savoir pourquoi ni comment. Dépit sentimental, décès de son complice Twardzik lors d'une tournée à Paris, envie refoulée trop longtemps ?. S'enchaînent les démêlés avec les forces de l'ordre, d'abord aux USA, à cause de sa consommation d'herbe, puis lorsqu'il s'est adonné aux drogues dures en Italie, en Allemagne, un peu partout, rejeté comme un malpropre. de sa naissance, le 23 décembre 1929, en Oklahoma, son arrivée en Californie, ses débuts avec Charlie Parker, et bien d'autres qui gravitaient dans le sillage du Bird, Miles David, Dizzy Gillespie, puis Gerry Mulligan ou Stan Getz, ses premiers succès, ses premières bêtises, ses amours, son arrivée sur la côte est, le passage à tabac par une petite frappe aux ordres de l'Homme afin de récupérer l'argent de la fenaison, son passage à vide, sa dent manquante, ses gencives douloureuses, son incapacité à sortir la moindre note de son instrument, sa pugnacité, les nouveaux débuts, les accueils triomphants ou les huées, son arrestation en Italie, ses démêlés conjugaux, son manque d'argent chronique, jusqu'à sa mort en 1988, un 13 mai, un vendredi, à Amsterdam, passant par la fenêtre d'un hôtel, désirant peut-être rejoindre les anges cachés derrière les nuages et qui en l'entendant étaient…aux anges.
    Alain Gerber nous offre un roman biographique, ou une biographie romancée, peut-être plus proche de la réalité que les biographies officielles, écrites souvent avec un point de vue partisan, rédigeant avec lyrisme, poésie, rigueur, tendresse, sincérité, une vie de gloire et de déchéance. Mais Chet Baker, héros malgré lui d'un roman noir, vit toujours, grâce à son héritage discographique.


    Lien : http://mysterejazz.over-blog.com/
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

> voir toutes (3)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par carre, le 25 septembre 2012

    Là, sur le podium de ce club, il m'est apparu que cet homme qui n'avait nulle part sa place sur cette terre, sinon au bout de sa trompette, était le centre du monde, le roi du monde - et que les personnes déplacées, en fait, c'étaient nous, tous autant que nous étions.

    Commenter     J’apprécie          0 21         Page de la citation

  • Par Acoun, le 30 décembre 2013

    Chet a ses jours sans. De ce côté -là, au moins, il nous ressemble. je t'avouerais même qu'il en a déjà eu bien d'avantage, depuis qu'on est ensemble, que Bird, Diz et Bud réunis (et tous ces gens-là étaient en piste des années avant lui). Mais lorsque les dieux sont avec lui, rien ne lui résiste, rien n'est hors de sa portée.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Acoun, le 20 janvier 2014

    A votre place, je parlerais d'autre chose. J'écouterais sa musique et je la bouclerais une bonne fois.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (5)

Video de Alain Gerber

>Ajouter une vidéo

[Alain Gerber : Charlie]
Olivier BARROT présente le livre d'Alain GERBER consacré à la vie du jazzman Charlie PARKER. Une photo de l'auteur, la couverture du livre, quelques brèves images nocturnes de ce qui peut-être Kansas City, illustrent le commentaire et la lecture d'un extrait du livre de GERBER, émaillés de quelques notes de jazz.








Sur Amazon
à partir de :
24,13 € (neuf)
9,95 € (occasion)

   

Faire découvrir Chet par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (20)

> voir plus

Quiz