AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2344020357
Éditeur : Glénat Livres (18/01/2017)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Un roman initiatique, sur fond de la redoutable « guerre blanche » qui opposa les troupes de montagne italiennes et austro-hongroises entre 1915 et 1918 dans les massifs du Stelvio, de l'Ortler et de l'Adamello.Juillet 1913, dans les montagnes entre Autriche et Italie. Jean, encordé à son cousin Dante et à Walter, leur guide et ami tyrolien, assiste impuissant à la chute mortelle de son père, un industriel milanais. La vie du jeune homme, jusqu'alors harmonieuse, ry... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
mireille.lefustec
20 février 2017
La Haute-montagne, sa beauté, ses pièges, ses dangers "avec ses séracs hauts comme des immeubles milanais, en équilibre au bord du vide", où " tout peut basculer d'un instant à l'autre". C'est justement ce qui s'est passé en juillet 1913 lorsqu'une famille, sous la conduite d'un guide autrichien, a fait l'ascension du mont Ortler, 3905 mètres. le père a été broyé par un énorme bloc rocheux qui s'est détaché suite à une avalanche.
Le fils unique, jean ou Gianni, qui a la double nationalité de par sa mère alsacienne, n'a pas encore fêté ses dix-huit ans. Son cousin Dante a deux ans de plus. Italien de Bergame, comme son oncle, il est irrédentiste et déteste les Autrichiens. A l'exception du guide ami.
Le récit débute dans les Alpes Autrichiennes et se termine en montagne, en 1916 dans les Alpes italiennes. Egalement de façon dramatique : pendant la guerre contre l'Autriche voisine ,laquelle fait partie de l'empire austro-hongrois.Une conséquence de l'attentat de Sarajevo.
Gianni, craignant d'être appelé à combattre en France, préfère s'engager dans l'armée italienne. En espérant qu'elle reste neutre! Il trouve sa place dans les Alpini. Il est dans son élément montagnard, mais dans des conditions climatiques extrêmes. "Dans ce cadre grandiose de roc et de glace, la violence des éléments s'ajoute aux offensives... ". " L'hiver a figé le front des glaciers." Les troupes sont immobilisées par le froid et "renforcent leurs lignes de défense". Les tranchées sont sculptées dans la neige et la glace, au-delà de 3 000 mètres. L'auteur connaît le terrain, il nous fait progresser avec son unité.
La guerre est omniprésente mais n'occupe pas tout. Avant elle, il y avait la musique. Anna, la mère, est une pianiste virtuose. Professeur et concertiste. Ce qui permet à Jean de rencontrer Antida, très belle, et élève pianiste. Et...d'en tomber éperdument amoureux.
Je tiens à remercier particulièrement les éditions Glénat, de Grenoble. dans ma jeunesse j'aimais les récit de Frison-Roche, Rébuffat et Demaison.
Merci également à Babelio et Masse critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Maxie
24 février 2017
J'ai lu Alpini de roc, de neige et de sang à l'occasion d'une opération masse critique et je remercie chaudement Babelio et les Editions Glénat de m'avoir offert cette lecture. Passionnée des récits de montagne dans la lignée des Frison-Roche, j'avais bon espoir que ce roman trouverait un écho positif en moi, et ce fut le cas. Jean et Dante sont cousins. Ils ont en commun l'amour de la montagne et se retrouvent régulièrement dans le Tyrol, guidés par Walter, un Autrichien. Une grande amitié lie ces trois hommes, et surtout Jean et Walter à la suite du décès du père de Jean, lors d'une course en montagne guidée par Walter. La guerre 14-18 éclate et les jeunes gens sont enrôlés. Walter du côté autrichien, et Dante et Jean chez les Alpini italiens. Mais l'amitié peut-elle résister à la guerre ? Rien qu'en lisant la quatrième de couverture, on a déjà le résumé complet du récit, ce qui est un peu dommage. Néanmoins, beaucoup de détails sont dévoilés peu à peu au fil de la lecture, ce qui rend celle-ci plutôt captivante. le thème est original car, autant on a l'habitude de lire des récits de la « guerre des tranchées », on a moins souvent l'occasion d'évoquer les combats qui ont eu lieu dans les Alpes, entre alpinistes chevronnés, dont l'instinct de survie et d'entraide était mis à rude épreuve quand il ne s'agissait plus seulement de braver la nature mais également ses ennemis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
beberoots
06 mars 2017
Été 1913, Jean a dix-sept ans, vit à Milan et est franco-italien. Alors qu'il fait de l'alpinisme dans les Alpes entre l'Italie et l'Autriche avec sa famille et leur ami et guide autrichien Walter, tous assistent impuissant à la chute mortelle de son père. Un an plus tard, l'attentat de Sarajevo plonge l'Europe dans une guerre effroyable. Jean a tout juste la majorité quand il est appelé à prendre les armes pour l'Italie au grand désespoir de sa mère qui n'a plus que lui et de sa fiancée qu'il laisse à Milan. Il est promu sous-lieutenant dans les Alpini et part rejoindre son cousin, sergent dans les Alpes pour combattre les Autrichiens. Les deux jeunes hommes se retrouvent dans un milieu hostile, où la glace, la neige et la roche vont devenir leur quotidien. Jean, jeune homme qui souhaitait juste prendre la relève de son père dans l'industrie familiale, peu intéressé par la politique et dont les origines sont européennes et multiculturelles, ne comprend pas pourquoi les hommes s'entre-tuent.
Le point de vue de ce roman est très intéressant. Je n'avais encore jamais lu un livre placé du côté italien et encore moins des Alpini. C'est original et bien décrit, je me suis crue dans les Alpes et franchement ça ne m'a pas donnée envie d'y rester tellement la vie y est difficile. Les pauvres hommes parfois très jeunes se battent sans vraiment savoir pour quelles causes, dans quel but, et ce sentiment d'incompréhension est bien exprimé ici. En parallèle de l'aspect historique, l'intrigue romancée est un peu bateau. Une histoire d'amour dont les deux jeunes gens sont séparés par la guerre, c'est facile. le personnage de Jean est attachant, il est jeune et se retrouve dans une spirale qui le dépasse. Je n'ai pas particulièrement apprécié les autres personnages. Celui de sa fiancée aurait pu être un peu plus approfondi car le point de vue de la femme qui reste et qui doit continuer à vivre est intéressant mais en l'occurrence elle n'est pas super aimable... Bref sentiments mitigés à l'issu de cette lecture mais dans l'ensemble plutôt positif, j'ai apprécié la découverte et je remercie Babelio et les éditions Glénat pour cette petite trouvaille que j'ai lu avec plaisir !
Lien : https://lesmotschocolat.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Louiset
25 janvier 2017
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
LouisetLouiset25 janvier 2017
La guerre, crois-moi, c’est une saloperie. Alors quitte à la faire, autant que ce soit en montagne…
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Gérard Guerrier (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gérard Guerrier
Gérard Guerrier, directeur général de Allibert-trekking
autres livres classés : alpinismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Noms de famille et la nature

Noms; trois ont pour origine le bois, mais un quatrième est l'intrus, lequel?

Dubreuil
Bosh
Combescure♧
Wood

10 questions
66 lecteurs ont répondu
Thèmes : Noms de personnes , nature , montagnes , métier d'autrefois , animauxCréer un quiz sur ce livre