Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2350871762
Éditeur : Editions Héloïse d'Ormesson (2011)


Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Selon Tony Judt, face à la fragilisation du contrat social depuis la crise de 2008, nous devons nous tourner vers la social-démocratie : privilégier l’équité face à la simple rentabilité. Les sociaux-démocrates plaident pour un État qui jouerait un rôle de régulation sa... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par bds, le 11 juillet 2013

    bds
    Tout n'est pas perdu nous dit Tony Judt ! Pour faire face à la crise il nous faut
    réapprendre à penser l'Etat, qui peut et doit jouer un rôle accru, sans pour autant menacer nos libertés. "Repenser l'Etat". La formule est un peu abrupte. Mais ne vous y fiez pas, ce livre n'est pas aussi ardu qu'il peut en avoir l'air. Avec beaucoup de pédagogie, Tony Judt nous donne des outils afin d'élaborer un nouveau mode de vie. Pour que l'équité soit privilégiée plutôt que la rentabilité et pour que la politique publique réinvestisse la notion de fraternité. Rien de gnan gnan dans tout ça, point d'utopie non plus. L'auteur s'adresse aux prochaines générations pour que cesse l'insoutenable légèreté du politique dont il déplore l'absence de considérations éthiques.
    (Florence)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par unclemeat, le 08 janvier 2012

    unclemeat
    Une réflexion intelligente, pertinente en ces années de crise et de remise en question de nos systèmes économiques et financiers ultra-libéraux

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique


Critiques presse (1)


  • NonFiction , le 16 janvier 2012
    Même s’il revendique le contraire, l’auteur donne parfois l’impression de s’enfermer un peu dans une nostalgie de bon aloi, et il ne parvient pas toujours à dégager de vraies lignes d’action [...]. Pourtant, on retiendra au final que Judt pose les bonnes questions : celle du sens celle du bien, celle de la justice et de l’équité. Et l’on partagera sa conclusion sous forme de conviction : l’important pour les générations qui viennent est et demeure d’agir pour changer le monde
    Lire la critique sur le site : NonFiction






Sur Amazon
à partir de :
18,31 € (neuf)
12,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Contre le vide moral : Restaurons la social-démocratie par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz