AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2259217230
Éditeur : Plon (2012)

Note moyenne : 3/5 (sur 7 notes)
Résumé :
- Il n'y aura pas de suppression d'emplois chez Areva.
- Martine Aubry souhaite de toutes ses forces la victoire de François Hollande, le volontarisme fait homme.
- Fastoche : on largue l'euro, on revient au franc. Ainsi on dissout la crise, et dix sous, en franc, c'est pas cher.
- Les rétrocommissions de Karachi : une fable !
- Jamais tant que je serai président.

Jamais, sans doute, depuis l'établissement de notre démocrat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
Luniver
Luniver28 avril 2012
  • Livres 3.00/5
"On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." Si Jean-François Kahn ne se prononce pas sur ce dernier point, il y a fort à parier qu'il approuve sans restriction les deux premiers. Dans la première partie du livre, l'auteur nous livre les plus beaux retournements de veste, les plus belles falsifications de chiffre et les mensonges les plus effrontés prononcés ces derniers mois.
A priori, rien de dramatique : il y a bien peu d'électeurs qui miseraient sur une honnêteté totale de tous les candidats. Ce qui inquiéte l'auteur, c'est que les candidats ne s'embarassent même plus de faits pour étaler leur mauvaise foi, mais n'hésitent même plus à créer de toute pièce les chiffres qui leur conviennent et les évènements qui les intéressent. Kahn s'en prend principalement à l'UMP et à Nicolas Sarkozy qu'il accuse d'avoir opté pour la philosophie "la fin justifie les moyens". L'effet pervers étant qu'à chaque exagération, les partis adversaires sont obligés d'être aussi outranciers dans leurs estimations : si un parti dit mensongèrement qu'une mesure coûtera un million d'emploi, difficile pour l'adversaire de la défendre en précisant qu'elle permettra d'en créer une centaine.
L'essai est assez intéressant quand l'auteur s'en tient aux faits vérifiables, bien que sans réelle surprise. Par contre, j'ai été beaucoup plus dubitatif quand Kahn qualifie des décisions prises comme mauvaises ou bonnes, sans donner beaucoup plus d'explications. Il y a aussi un parti pris sur les motivations des partis politiques : la droite ment par cynisme pur, la gauche parce qu'elle croit aux rêves qu'elle s'est créée. Par contre, avoir un avis sur l'actualité récente (crise, guerre en Lybie, Grèce, ...) totalement différent de ce que nous servent les médias traditionnels fait toujours beaucoup de bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lecassin
lecassin12 mars 2012
  • Livres 2.00/5
« Menteurs !» : Une version jeanfrançoiskahnienne de « tous pourris » : tous des menteurs… sauf moi.
Un florilège (ou pot pourri, comme on voudra) des petits ou grands mensonges des élites qui nous gouvernent…
Un peu facile, tout ça… Et qui sent la tentative de coup d'édition ; peu de pages, 5 euro : n'est pas Hessel qui veut !
Sans la prose par moments iconoclaste et fleurie de l'auteur, un opuscule de peu d'intérêt…
Commenter  J’apprécie          70
Davalian
Davalian01 mai 2012
  • Livres 4.00/5
De prime abord voici un petit mémento de l'utilisation du mensonge en politique durant le quinquennat 2007-2012. Jean-François Kahn s'en prend allègrement aux principales forces politiques du moment (avec une nette prédominance pour l'UMP et le PS).
Son style est sympathique à lire, plein de gouaille et de virulence. Bien que superficielles (l'ouvrage est très court), ces analyses factuelles sont franchement pertinente.
L'ouvrage reste avant tout un petit manifeste en faveur de la vérité en politique. Il suppose un certain nombre d'interrogations quant à l'esprit critique et sa valeur. Ne serait-ce que pour cela, il mérite à être mis entre toutes les mains !
(Pour la version complète et les commentaires, c'est par ici-bas...)
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
lecassinlecassin12 mars 2012
La gauche a le mensonge honteux, embarrassé, emberlificoté.
Le centre l'a mielleux, un peu flasque, détaché de lui même.
Sarkozy a le mensonge brut de décoffrage. on pourrait dire qu'il est franc du mensonge comme on dit de quelqu'un qu'il est franc du collier.
Commenter  J’apprécie          110
LuniverLuniver27 avril 2012
Ce qui n'est pas sans évoquer cette histoire : de saintes religieuses décidèrent de faciliter la réhabilitation de prostituées en leur fournissant argent, couvert et petits travaux dans une annexe de leur couvent. Mais la charge devenant trop lourde, on dut peu à peu leur permettre d'arrondir leurs fins de mois. Jusqu'au jour où l'on s'avisa qu'on avait reconstitué un bordel au sein du monastère.
Commenter  J’apprécie          50
DavalianDavalian01 mai 2012
Sauf que la République n'est pas le nom d'un music-hall géant, ni celui d'un sanglant champ clos à quoi se réduirait la démocratie. Or, l'assimilation de la politique à la guerre, qui fait du mensonge le carburant de sa machinerie, exclut presque par définition que la vérité puisse y trouver le moindre espace pour y verser la moindre goutte.
Commenter  J’apprécie          30
DavalianDavalian01 mai 2012
Le discours, écrit ou parlé, ne porte plus alors un constat, une idée, une opinion, un raisonnement, une analyse, il devient une arme et simplement une arme. Au point qu'on peut, sous l'appellation d'"éléments de langage", en distribuer d'avance la partition. Et transformer des personnes humaines en caniches dont même les aboiements sont préenregistrés.
Commenter  J’apprécie          10
LuniverLuniver27 avril 2012
À l'instant où ces lignes sont écrites, l'Europe et l'euro sont sauvés pour la huitième fois en deux ans. Alléluia ! Gloire à notre grand démiurge national qui gagne tous les quinze jours une victoire de la Marne.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Jean-François Kahn (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-François Kahn
La version longue, plus riche mais 45 mn...
autres livres classés : umpVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
125 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre