AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pierre-Henri Gonthier (Éditeur scientifique)
ISBN : 2070326977
Éditeur : Gallimard (05/05/1998)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Quelle est la fonction de la peinture contemporaine ? Quels sont les rapports qu'elle entretient avec la musique, la poésie, les mathématiques, la biologie ?
Quels sont les pouvoirs de la ligne, de l'espace, de la forme, de la couleur et comment expriment-ils notre conscience nouvelle de nous-mêmes et de l'univers ?
Telles sont les questions fondamentales auxquelles Klee apporte une réponse dans Théorie de l'art moderne.
Ce livre groupe pour la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
Alzie
10 août 2015
★★★★★
★★★★★
Son attirance pour la modernité et l'avant-garde lui vaudra d'être rejeté de ses fonctions par les nazis en 1933 et de figurer parmi les "dégénérés" à l'exposition "Entartete kunst" de Munich en 1937. Paul Klee est très tôt attiré par l'expressionnisme, le cubisme, et le dadaïsme. Rencontre avec Delaunay, Kandinsky et les artistes du "Blaue Reiter", découverte de Paris, voyage lumineux en Tunisie en 1914, sont quelques-unes des étapes marquant le parcours de cet étonnant créateur. Autre donnée non négligeable et essentielle le concernant : sa carrière et son engagement pédagogique au Bauhaus, entre 1921 et 1931, et à l'Académie de Düsseldorf, qui inspirent bon nombre des écrits et des notes, supports de son activité professorale, publiés de son vivant ou à titre posthume.
Avec un père professeur de musique une mère cantatrice on ne s'étonne pas d'apprendre qu'il ait été initié au violon, dans sa prime jeunesse. S'étant décidé plus tard pour la peinture, il épouse une pianiste (Lily Stumpf) ; dimension fortement musicale imprégnant son tempérament qui constitue un repère intéressant, pour qui souhaite s'immerger dans sa théorie. Une très riche, et pas si lointaine, exposition à la Cité de la Musique en 2011 : "Polyphonies", a montré d'ailleurs, à bon escient, les innombrables échanges entretenus entre les deux univers - pictural et musical - dans son oeuvre, et que l'artiste n'a jamais cessé d'explorer. Propension qui se retrouve à la lecture de la première partie du livre où une pensée musicale s'y fait parfois aussi entendre.
Cet essai réunit, en deux parties bien distinctes et complémentaires, d'une part différents textes de sa pensée théorique présentés, en huit chapitres, sous une forme très littéraire et donc très accessible, de l'autre, ses esquisses pédagogiques (publiées par le Bauhaus en 1925), représentant un ensemble plus foisonnant de notes brèves et de textes courts, assortis de nombreux croquis, détaillés ou plus allusifs, regroupés sous plusieurs thématiques. Tout ce qui touche la première partie : l'exposé sur l'art moderne introduisant l'approche plus générale sur l'art qui en découle, la conception nouvelle de la création ("Le credo du créateur") et les moyens d'y parvenir (l'étude de la nature devient exploration interne des choses, réflexion sur la forme et la couleur), s'y conçoit bien et s'y lit facilement. L'ensemble aboutissant à la philosophie de la création, quelque peu "cosmique", de Paul Klee, dont on comprend que la préoccupation majeure est l'élargissement du domaine du visible, plutôt que l'étude détaillée des apparences. Chaque créateur, à la recherche d'une loi originelle qui lui est propre, s'inscrit dans la Loi du Monde, par son oeuvre personnelle.
"Autrefois, on représentait les choses qu'on pouvait voir sur terre, qu'on aimait ou aurait aimé voir. Aujourd'hui la relativité du visible est devenue une évidence, et l'on s'accorde à n'y voir qu'un simple exemple particulier dans la totalité de l'univers qu'habitent d'innombrables vérités latentes. Les choses dévoilent un sens élargi et bien plus complexe qui souvent infirme en apparence l'ancien rationalisme. L'accidentel tend à passer au rang d'essence." (Credo du créateur, p. 39)
La deuxième partie, immédiatement visuelle, vient parfaitement s'accorder à la première, grâce au dessin. L'ordre plastique basique régi par la ligne, la tonalité et la couleur, définies en préambule, trouve ici naturellement sa place et sa formulation. C'est ici que se jouent les gammes. D'emblée, peut s'y lire la capacité de l'artiste, autant que l'intention pédagogique, à élargir le champ exploratoire de la création, en direction de tout ce qui peut l'enrichir. La géométrie, l'anatomie, l'astronomie, la cinétique, la physique, les mathématiques, la dynamique, l'optique ou les sciences de la nature servent de support aux études sur la ligne et la surface, la structure, les dimensions, l'équilibre et le mouvement. La symbolique des formes et des signes directionnels (la flèche) et la couleur porteuse de sens, occupent une place toute particulière qui renvoie immanquablement au dynamisme et au chromatisme de l'oeuvre de Klee (quelques reproductions au centre du livre). Agencements, échanges, production/réception, symétrie/asymétrie, jeu des forces et de leurs contraires : curiosité inventive et intérêt manifeste pour le rythme et la mobilité, offrant sans doute aussi une perception renouvelée des choses et des phénomènes, à ses étudiants du Bauhaus, qui ont dû méditer longuement devant le marteau hydraulique ou le système de reproduction de la plante. Un cours plutôt pragmatique et qui débouche finalement sur une vision métaphysique de l'art, d'où la poésie n'est pas absente. Hommage final à deux de ses contemporains : Franz Marc, Emil Nolde.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
meslinoulautre
30 septembre 2015
★★★★★
★★★★★
Une référence pour comprendre les bases de l'art moderne ainsi que ses tenants et ses aboutissants. Paul Klee, dans cet ouvrage, tente de nous expliquer la complexité de sa vision de l'art, grâce à de courtes dissertations et des dessins schématiques plutôt clairs. Malgré deux ou trois passages assez complexes, l'artiste a vraiment essayer de rendre son ouvrage accessible. Ce dernier nous révèle une très belle vision des choses, qui feront changer d'avis les dernières personnes persuadées que l'art moderne n'est qu'une juxtaposition aléatoire de choses infondées. Un classique à mettre en commun avec "Du spirituel dans l'art " de Kandinsky, que j'espère découvrir très rapidement.
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
AlzieAlzie14 juillet 2015
La nature abonde en impressions colorées. Les végétaux, les animaux, les minéraux, la composition que l'on nomme paysage : tout cela excite nos pensées et notre reconnaissance. Mais au-dessus de ces choses existe un phénomène pur de toute application, élaboration et altération, un phénomène auquel sa pureté chromatique vaut en ce sens l'épithète d' "abstrait" : l'arc en ciel.
Il est significatif que ce cas unique d'une échelle naturelle de couleurs pures ne soit pas pleinement de ce monde et apparaisse au niveau de l'atmosphère. Appartenant au domaine intermédiaire entre la terre et l'univers, ce phénomène atteint un certain degré de perfection, mais non pas le degré ultime puisqu'il n'appartient qu'à moitié à l' "au-delà".
Esquisse d'une théorie des couleurs, (p. 65-66).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
AlzieAlzie14 juillet 2015
Précieuse est la connaissance des lois, à condition de se garder d'un schématisme confondant loi nue et réalité vivante. De telles méprises conduisent à la construction pour elle-même, hantise d'asthmatiques timorés qui nous donnent des règles au lieu d'oeuvres. Qui manquent trop d'air pour pouvoir comprendre que les règles ne sont que le support nécessaire d'une floraison. Comprendre que, si l'on cherche à dégager des lois et qu'on y confronte des oeuvres, c'est pour voir comment celles-ci arrivent à s'écarter des oeuvres de la nature sans pour autant divaguer. Comprendre que les lois ne sont que le soubassement commun de la nature et de l'art.
Notes pour les Recherches exactes dans le domaine de l'art, (p. 51).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AlzieAlzie14 juillet 2015
Nous construisons et construisons sans cesse, mais l'intuition continue à être une bonne chose. On peut considérablement sans elle, mais pas tout. Sans elle on peut réussir longtemps, réussir beaucoup et diversement, réussir des choses capitales, mais pas tout. Quand l'intuition s'unit à la recherche exacte, elle accélère le progrès de celle-ci de façon saisissante. Et l'exactitude dotée d'ailes par l'intuition a parfois la supériorité.
Recherches exactes dans le domaine de l'art, (p. 48).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AlzieAlzie14 juillet 2015
Ce point est gris parce qu'il n'est ni blanc ni noir ou parce qu'il est blanc tout autant que noir. Il est gris parce qu'il n'est ni en haut ni en bas ou parce qu'il est en haut tout autant qu'en bas. Gris parce qu'il n'est ni chaud ni froid. Gris parce que point non-dimensionnel, point entre les dimensions et à leur intersection, au croisement des chemins.
Note sur le point gris, (p. 56).
Commenter  J’apprécie          50
AlzieAlzie14 juillet 2015
Un météore décrivant sa trajectoire est attiré dans les parages de la terre, dévié, contraint de fendre l'atmosphère ; il échappe de justesse comme étoile filante embrasée au danger de devoir rester attaché à la terre pour toujours et, se refroidissant et s'éteignant dans le vide d'air, poursuit son chemin dans l'espace. (Agencement délié).
Cosmique et atmosphérique combinés, (p. 121).
Commenter  J’apprécie          50
Dans la catégorie : Art du 20e siècleVoir plus
>Histoire et géographie des beaux-arts et des arts décoratifs>Arts par période et par style>Art du 20e siècle (69)
autres livres classés : artVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
210 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre