AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2857042205
Éditeur : Pygmalion-Gérard Watelet (1997)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 15 notes)
Résumé :

Le mystère de la destruction de l'ordre du Temple décidée par Philippe le Bel, Il y a près de sept siècles, n'a jamais cessé d'obséder les esprits. Mais depuis une vingtaine d'années, le problème soulevé par son anéantissement a rebondi et donné lieu à diverses interprétations, parfois sensationnelles, notamment à propos de Gisors et de son étrange château. Qu'en est-il e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
Hekahm
Hekahm15 octobre 2015
  • Livres 4.00/5
Chaque théorie de ce prétendu trésor caché est passée au peigne fin, décortiquée, en la comparant aux faits, aux documents (rappel : "attention aux documents qui surgissent comme par hasard quand on en a justement besoin" - rapport au Prieuré de Sion : histoire probablement truquée), à l'histoire - par rapport aux dates de construction du château, donjon, chapelle ... Chaque témoignage est analysé, souvent démenti ensuite, par ailleurs jusque là aucun ne tient la route même si Markale rappelle que "comme le dit le proverbe populaire, il n'y a pas de fumée sans feu".
Les deuxième et troisième parties s'intéressent plus spécifiquement à qui sont les templiers ; personnellement, j'ai plus lu ce livre pour Gisors donc je ne m'y attarderai pas. Même s'il est indéniablement intéressant d'en apprendre plus sur eux et sur ce qui relie le mysticisme les entourant à Gisors.
Commenter    J’apprécie          60
akhesa
akhesa09 septembre 2012
Jean Markale debute son livre par une impression de deja vu,nous narre ses souvenirs quant a Gisors puis enchaine sur les realites historiques depuis la conquete romaine jusqu'aux differents regnes et guerres qui opposeront la France et l'Angleterre.Quand interviennent les templiers?Lui nous le dit et n'hesite pas a nous mettre en garde quant aux elucubrations d'autres auteurs.Le chapitre concernant le tresor est une remise en question en bonne et due forme du livre de Gerard de Sede concernant les templiers.Les critiques emises le sont sous le ton du doute,du reve et de l'affabulation.Quid des veritables monuments des templiers?Ce n'est pas parce qu'il y a lez mot temple,qu'il y a eu des templiers.Jean Markale tient a mettre les points sur les i quant a l'histoire des templiers;il ne donne que l'explication logique et verifiable historiquement.Neanmoins,il termine son ouvrage par une comparaison entre les legendes,mysteres et les faits historiques.ce livre est bien ecrit avec toute la rigueur scientifique et historique dont fait preuve l'auteur
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          30
Chatdebibliotheques
Chatdebibliotheques10 décembre 2013
  • Livres 2.00/5
Ce livre est parfois intéressant, mais il y a dans ce livre une masse d'informations historiques qui n'est pas très digeste, j'ai beau connaître un peu la période, j'étais souvent perdue et je me retrouvais à lire les mots sans imprimer du tout ce que je lisais. de plus, je n'ai pas vraiment aimé le ton de l'auteur.
Lien : http://chroniquesdunchatdebibliotheques.blogspot..
Commenter    J’apprécie          00
Citations & extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
akhesaakhesa08 septembre 2012
nous sommes charnels,et nes dans la concupiscence de la chair;aussi est-il necessaire que notre amour commence par la chair:et celle-ci,rentree dans l'ordre,s'elevant par degres sous la conduite de la grace,se consomme dans l'esprit.Ce qui en nous est spirituel ne peut devancer ce qui est animal,mais ne s'epanouit qu'apres;avant de porter l'image de l'homme celeste,il ne faut porter celle d'un homme de la terre.L'homme commence par s'aimer lui-meme...puis aime dieu mais toujours pour soi-meme,non pour lui...et lorsqu'il a goute combien le seigneur est doux,il s'eleve a un troisieme degre qui est d'aimer dieu pour dieu.Il s'arrete alors,et je ne sais si un homme dans cette vie a jamais atteint au dernier degre de l'amour qui est de ne s'aimer soi-meme que pour dieu
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          60
HekahmHekahm15 octobre 2015
La question est triple : que savaient exactement les Templiers ? Quel était le Secret pour lequel ils sont morts ? C’était un secret inavouable, du moins à l’époque. L’est-il encore pour nous aujourd’hui ?

Ce secret des Templiers, il gît dans des ruines, les ruines du Temple. Or les ruines du Temple sont partout et nulle part. Il dort peut-être dans les souterrains de Gisors, protégé par des tonnes de gravats et un revêtement de béton. Le tout est de savoir ce que l’on cherche.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          60
HekahmHekahm15 octobre 2015
Les accusateurs des Templiers ont utilisé, c’est évident, toutes les ressources folkloriques dont ils disposaient pour accabler les ex-pauvres Chevaliers du Christ. Tout l’attirail habituel des procès de sorcellerie s’y retrouve. Et si le chat, qui est un authentique animal médiumnique, vient à la rescousse, s’identifiant au Diable, c’est que cela frappait les imaginations. On a fini par persuader les Templiers qu’ils avaient vu certaines choses ou qu’ils y avaient participé. Mais il n’en reste pas moins vrai que tout cela repose sur deux ou trois éléments réels que les sbires de Philippe le Bel ont exploités et amplifiés avec une habileté qu’on peut qualifier, c’est le cas de le dire, de démoniaque.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          30
HekahmHekahm13 octobre 2015
Le grand mérite des Templiers, pour les explorateurs du passé, est qu’ils ont, après l’anéantissement officiel de l’Ordre en 1314, disparu sans laisser de traces. Le même mérite est partagé par les Druides qui se sont fondus dans la nature après la romanisation.
Commenter    J’apprécie          70
HekahmHekahm15 octobre 2015
Il faut surtout ne pas oublier que l’Histoire, telle qu’on nous l’enseigne, avec ses incontestables informations, véhicule quantité de mythes insaisissables au premier abord, et que les personnages historiques sont bien souvent, même à leur corps défendant, les incarnations de mythes dont on ne se souvient plus mais qui continuent à agir dans l’ombre de la conscience humaine.
Commenter    J’apprécie          30
Video de Jean Markale (1) Voir plusAjouter une vidéo

La vie des saints
Bernard PIVOT, saint Patron des Lettres à la télévision, reçoit Jean MARKALE ( "Le chêne de la sagesse"), Jean GUITTON ("Portrait de marthe robin"), Luigi. MEZZADRI ("Vincent de Paul"), Pierre BOURGEADE ("Mémoires de Judas") et Jacques DUQUESNE ("Saint Eloi"), pour un débat consacré tout entier à la vie des Saints.
>Religion>Histoire et géographie de l'église>Les ordres religieux dans l'histoire de l'Eglise (94)
autres livres classés : templiersVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
515 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre