AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 223501772X
Éditeur : Tallandier (1987)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Hector Vachaud, dit Vachaud d'Arcole, n'est pas un grand cavalier, un « dieu » de Saumur ni une vedette des concours hippiques. Il est seulement un « homme de cheval », on a envie de dire : un « prof de cheval », comme il y en a de maths ou de lettres. Mais sa discipline à lui, choisie par passion, sinon par peur des réalités, va le faire vivre, des années trente à nos jours, dans une société singulière, archaïque, mal connue, et dans les principes, superbes mais dé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (5) Ajouter une critique
lecassin
lecassin05 février 2013
  • Livres 4.00/5
« En avant calme, et droit », une reprise – si l'on peut dire, quand il s'agit d'équitation – du général Alexis L'Hotte, « le cheval calme, en avant et droit », devenue la devise du Cadre Noir de Saumur.
Publié en 1987, il s'agit pour François Nourissier de décrire l'évolution de la société française depuis les années 30 au travers de la vie d'Hector Vachaud, dit Vachaud d'Arcole, écuyer.
Un ouvrage sans concession d'un auteur qui prétendait que ses personnages correspondaient à ce qu'il était, ce qu'il avait été, voir ce qu'il serait.
Jamais avare dans la détestation de soi, François Nourissier nous sert ici un texte, comme toujours d'une grande beauté, tant dans la syntaxe que dans le vocabulaire dont il maîtrise jusqu'aux mots oubliés… parfois désuets… Mais c'est tellement beau !
Toujours, pour ma part, le même mea culpa pour avoir « découvert » tardivement cet écrivain majeur du XXème siècle...
A quelque chose malheur est bon, dit-on : j'ai encore à lire un bon nombre d'ouvrages que j'imagine sans peine excellents.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
sonkoy
sonkoy06 avril 2016
  • Livres 3.00/5
François Nourissier nous emmène dans En avant calme et droit découvrir la vie de Hector Vachaud. Cet homme, grand amateur et amoureux des chevaux va vouer toute sa vie au monde équestre, sans jamais y déroger. Les époques se succèdent mais cette passion ne tarira jamais, même les femmes ne passeront pas au premier plan. Ce roman est un passage d'un demi-siècle d'un homme simple qui vivra son amour pour le cheval jusqu'à sa mort. Une belle rencontre pour les férus d'équitation ...et les autres.
Commenter  J’apprécie          40
Kalliope
Kalliope11 février 2011
"En avant, calme et droit" est la devise des cavaliers. Ce roman - mais peut-on appeler ce livre un roman? - est un texte merveilleux, à la fois drôle et désespérant, sur le vieillissement, la maladie, l'approche de la mort.
Commenter  J’apprécie          60
Zebra
Zebra18 juillet 2012
  • Livres 4.00/5
Une vraie histoire comme on les aime, et du très grand style.
Commenter  J’apprécie          70
Antoine2laRochelle
Antoine2laRochelle04 mars 2016
  • Livres 5.00/5
Nourrissier évoque son enfance et sa passion de l'équitation, à travers la vie d'un cavalier devenu maître de manège, qu'il aurait pu être. Très bon livre, lu avec plaisir, tant pour son style que par la peinture d'un milieu, la petite bourgeoisie parisienne qui veut paraître, et d'une époque, des années 30 aux années 70. Magistral.
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
ZebraZebra21 juillet 2012
[...] Au bout de deux ou trois semaines, insensiblement, le spectacle se modifiait : épaules effacées, dos droits, un air de fierté sur les visages. Les bottes, ou ce qui en tenait lieu, brillaient le matin pour le salut aux couleurs. On ne voyait plus frisotter de queues de rat sous les bombes de couleur verdâtre que fournissait le Centre aux apprentis cavaliers. Aucun murmure n'accueillait plus les sempiternels exercices sans étriers, ni la distribution de ces bâtons qu'il fallait maintenir une heure durant, à toutes les allures, au creux des reins, serrés à la pliure des bras. A neuf heures du soir, l'extinction des feux ne déclenchait plus de protestations tant les garçons étaient fatigués. Hector se sentait revivre. [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lecassinlecassin02 février 2013
Le soir, au café du village, il essayait de se faire aimer.
Commenter  J’apprécie          20
Video de François Nourissier (48) Voir plusAjouter une vidéo

Albert Cohen ; 5 et dernier
Albert COHEN : entretien avec François NOURISSIER, Jean Didier WOLFROMM, Françoise XENAKIS, Robert SABATIER et le Révérend Père Lucien GUISSARD à propos de ses livres testaments : sa passionjuive, ses occupations entre la composition de deux livres ; ses goûts littéraires. Pense que les femmes sont inférieures dans le domaine de l'action littéraire (tient des propos désagréables sur...
autres livres classés : chevauxVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1119 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre