Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2505012504
Éditeur : Kana (2011)


Note moyenne : 3.71/5 (sur 17 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Devenu au Japon l'un des plus illustres mangakas du moment, Urasawa porte, sur ses premiers travaux, le regard d'un maître sur un débutant.

Voici un recueil d'histoires courtes de jeunesse de Naoki "Monster" Urasawa dans lequel on peut déjà deviner toute ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (9)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Yumiko, le 11 mai 2012

    Yumiko
    Naoki Urasawa est un mangaka que j'adore! Je l'ai découvert avec Monster, sublime série haletante et super bien pensée. J'ai enchaîné avec Pluto, dont la fin m'a vraiment laissée dubitative tellement elle est absurde. Pourtant son style me fascine toujours autant. J'avais hâte de lire ses Histoires courtes, dont je n'ai entendu que du bien. Et mes amis c'est du grand art! le maître dans toute sa splendeur!
    Ce recueil regroupe pas moins de 28 nouvelles! Moi qui me plaint toujours de l'épaisseur des mangas qui ont tendance à maigrir à vu d'oeil au cours d'une série, j'ai été très heureuse de constater que celui-ci était un vrai pavé! de quoi prolonger le plaisir durant un bon moment :D
    Globalement, c'est un très bon cru. Les nouvelles sont très différentes et touchent à des thèmes vastes et originaux. A part la première nouvelle dont je n'ai ni compris le sens ni l'intérêt. Pour le reste je suis allée de surprises en surprises. Urasawa est le maître du seinen avec des histoires souvent noires et psychologiques, et ici nous découvrons un mangaka drôle, loufoque, avec des histoires toutes plus folles les unes que les autres.
    J'ai d'abord souri timidement, puis éclaté franchement de rire et pour finir j'ai dégusté ce bijou, me délectant de chaque nouvelle et de chaque retournement de situation. Car c'est bien là toute la qualité de son écriture: il sait nous prendre à contre-pied et nous offrir des fins toutes inattendues! Chapeau bas Sensei!
    Pas une seule nouvelle ne m'a ennuyé ou donné envie de passer à autre chose. J'avais hâte d'avoir un moment pour poursuivre ma lecture et rigoler un bon coup. Toutefois n'allez pas croire que les sujets sont toujours légers, Urasawa reprend des thèmes durs, des destins pas toujours tous roses. Même si parfois on a la larme à l'oeil ou qu'un texte nous rend nostalgique, les histoires finissent en général sur des notes positives de quoi nous mettre d'excellente humeur.
    Je ne vais pas vous parler de chaque histoire, sinon ce serait gâcher la surprise des futurs lecteurs (surtout qu'elles font souvent peu de pages). Mais sachez que si vous aimez ce mangaka, ce recueil est un incontournable! Alors lisez-le sans modération :D
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par lauwie, le 13 janvier 2013

    lauwie
    Urasawa fait partie des quelques auteurs dont j'apprécie la grande majorité de l'œuvre.
    Ce recueil assez volumineux atteste de la grande créativité de l'auteur. On y retrouve le mangaka à ses débuts. C'est frais, drôle et si vous n'aimez pas une histoire sautez quelques pages, je suis sûre que les suivantes conforteront le fait que cet achat n'a pas été vain.
    Un exemplaire que tout amateur de bon manga ou BD doit avoir dans sa bibliothèque. Je dirai même que d'un point de vu artistique c'est franchement passionnant de voir l'évolution du style d'un auteur.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par zazaone, le 06 avril 2014

    zazaone
    Quel pavé ! Plus de 600 pages de one-shots des débuts de carrière du grand Urasawa, le papa de Monster, Billy Bat et d'autres encore.
    De l'humour beaucoup, parfois décalé comme la dernière histoire "children, children" où un père reçoit un coup de téléphone du kidnappeur de l'un de ses enfants et qui commence par recompter ceci pour s'assurer qu'il en manque réellement un au troupeau, avant de préposer un autre enfant à la place du petit kidnappé.
    Mais du drame aussi. "Shinjuku luluby" rappelant l'histoire des jeunes filles de campagnes pauvres vendues pour la prostitution.
    Et surtout des personnages qui courent, dans tous les sens, dans tous les coins, à contre-sens, sautent, plongent : ça bouge énormément. Ils poursuivent la gloire, l'argent, la fille de leur rêve, leur dernier espoir.
    Ce sont de sacrées tranches de vie dépeints avec les prémices du styles Urasawa. J'ai aimé, certes, certaines histoires plus que d'autres, mais pas au point de m'extasier comme je l'ai fait pour d'autres oeuvres de ce grand mangaka.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 2         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par nathalie_MarketMarcel, le 24 avril 2012

    nathalie_MarketMarcel
    Il s'agit d'historiettes d'inspiration très variée, inachevées ou inabouties, mais pleines de charme.
    D'abord une série d'histoire avec un policier, surtout intéressé par les filles et son groupe de musique. Peu enclin à travailler, il réussit malgré tout à élucider plusieurs affaires grâce à des poursuites à vélo endiablées et furieuses ! Les cascades sont spectaculaires.
    Des histoires plus poétiques contant l'amitié entre un vagabond et un robot dans un monde détruit par une guerre menée par des robots. « Au revoir, Mr Bunny » est ma préférée...
    Plusieurs héros ne sont pas très doués (braqueurs ou acteurs de film d'action), ou sont accrochés à leur rêve, ou encore sont en proie à la solitude des grandes villes.
    Les enfants sont très souvent malins et espiègles, et ne prennent pas les adultes au sérieux. J'ai lu ainsi ces historiettes, une à une, en picorant et en souriant.

    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par alittlematterwhatever, le 20 mai 2012

    alittlematterwhatever
    Alors que Naoki Urasawa est l'invité d'honneur de la prochaine Japan Expo, Babelio m'a permis de découvrir les débuts de l'un des maîtres du manga.
    Avec plus de cinq cents pages, ce recueil contient vingt-neufs histoires datant du début de la carrière de Naoki Urasawa. Ne connaissant que de nom les œuvres récentes du mangaka, je ne vais pas faire de comparaison avec ses derniers mangas (20th Century Boys, Monster, Happy ) mais cela m'a donné envie de découvrir ses autres titres (notamment Happy)
    J'ai beaucoup aimé ces histoires bourrées d'humour. J'ai ri en découvrant les dessins de Naoki Urasawa : on constate facilement qu'ils datent des années 80, coupes de cheveux à l'appui ! Les histoires sont différentes les unes des autres ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas. On suit aussi bien les aventures d'un policier musicien, coureur de jupon que celles d'un criminel déguisé en lapin. Ce sont d'ailleurs mes deux histoires favorites, surtout celle du policier. J'ai adoré le personnage de Yamashita, il est drôle, gaffeur, pas très doué mais on s'y attache facilement. Ce recueil comprend également une interview de Noaki Urasawa. Réalisée à la sortie du regroupement de One Shot, on y apprend quelques anecdotes concernant les différentes histoires par exemple que pour Crash Dance, les membres de son ancien groupe de rock sont venus l'aider ou encore l'origine des scénarios.
    Histoires courtes de Naoki Urasawa est un manga indispensable aux fans du mangaka qui permettra aussi aux non-initiés de le découvrir sans s'embarquer dans une série en plusieurs tomes !


    Lien : http://alittlematterwhatever.over-blog.fr/article-histoires-courtes-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique


Critiques presse (3)


  • BullesEtOnomatopees , le 31 janvier 2012
    Comme à l'accoutumée avec Naoki Urasawa on passe de très bons moments de lectures avec ce recueil et l'on retrouve plusieurs des aspects qui ont fait le succès actuel de l'auteur, un certain humour (parfois un peu absurde) en plus.
    Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
  • Sceneario , le 19 décembre 2011
    Les aventures du policier (sept histoires à lui seul) sont très sympathiques et on aurait plaisir à le retrouver, peut être dans des intrigues plus étoffées. Une exception à tout cela, le récit sombre et teinté d’érotisme Shijuku Luluby, qui offre un autre aspect du travail d’Urasawa et qui est de qualité.
    Lire la critique sur le site : Sceneario
  • LaLibreBelgique , le 07 décembre 2011
    L’auteur multiplia les idées audacieuses et surréalistes : un policier novice féru de rock, le premier Japonais dans l’espace ou un malfaiteur déguisé en lapin sauvant à son corps défendant des otages. De quoi ravir les très nombreux fans d’Urasawa - ou de lui en créer de nouveaux.
    Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique

> voir toutes (7)

Videos de Naoki Urasawa

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Naoki Urasawa

Présentation du manga Pluto rendant hommage à Tezuka








Sur Amazon
à partir de :
10,00 € (neuf)
10,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Histoires courtes de Naoki Urasawa par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (32)

> voir plus

Quiz