AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.1 /5 (sur 1492 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : Sakata , le 05/08/1951
Biographie :

Akira Mizubayashi est un écrivain japonais d'expression japonaise et française et traducteur.

Après des études à l’université nationale des langues et civilisations étrangères de Tokyo (Unalcet), il part pour la France en 1973 et suit à l’Université Paul Valéry de Montpellier une formation pédagogique pour devenir professeur de français (langue étrangère).

Il revient à Tokyo en 1976, fait une maîtrise de lettres modernes, puis, en 1979 revient en France comme élève de l’École Normale Supérieure à Paris où il reçoit le titre de Docteur après une thèse sur Rousseau.

Depuis 1983, il enseigne le français à Tokyo, successivement à l’Université Meiji, à l’Unalcet et, depuis 2006, à l’Université Sophia.

"Une langue venue d'ailleurs" (2011) a reçu de l'Association des écrivains de langue française le Prix littéraire de l'Asie 2011, de l'Académie française le Prix du Rayonnement de la langue et de la littérature françaises 2011 et du Richelieu international-Europe le Prix littéraire Richelieu de la francophonie 2013.

"Mélodie, Chronique d'une passion" (2013) a obtenu le Prix littéraire 30 Millions d'amis 2013 et le Prix littéraire de la Société Centrale Canine 2013.

Akira Mizubayashi est lauréat du Prix des libraires 2020 et du Prix de L'Algue d'Or pour son ouvrage "Âme brisée", paru à la rentrée littéraire 2019 aux éditions Gallimard dans la collection "Blanche".
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Akira Mizubayashi   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

https://www.laprocure.com/product/490657/mizubayashi-akira-reine-de-coeurReine de coeurAkira Mizubayashi Éditions Gallimard En 1939, Jun est étudiant au Conservatoire de Paris. Mais le conflit sino-japonais le contraint à rentrer au Japon. En quittant la France, il laisse derrière lui son grand amour, sa « reine de coeur », la jeune Anna. L'épreuve de la guerre sera d'une violence monstrueuse. Des années plus tard, Mizuné, une jeune altiste parisienne, découvre un roman (qui lui rappelle étrangement le parcours de ses grands-parents, Jun et Anna, qu'elle n'a jamais connus. Bouleversée par la guerre et la folie des hommes, leur histoire d'amour, si intimement liée à la musique, pourrait bien trouver un prolongement inattendu.

+ Lire la suite
Podcasts (3) Voir tous


Citations et extraits (330) Voir plus Ajouter une citation
Cancie   22 septembre 2019
Âme brisée de Akira Mizubayashi
En pleine période de folie fasciste et d'engouement militariste et ultranationaliste, Yoshino a eu l'audace d'écrire, à l'intention des jeunes Japonais, un livre qui prônait l'usage critique de la raison et défendait la supériorité éthique de l'amitié des égaux par rapport à la soumission rampante et aveugle à l'égard des aînés et des dominants. Je crois que mon père voulait faire de moi un jeune homme capable de garder sa lucidité en toute situation, de ne pas succomber à la folie collective et de s'insurger contre les aberrations...
Commenter  J’apprécie          652
migdal   03 juin 2021
Âme brisée de Akira Mizubayashi
Son père lui avait-il précisé, ce jour-là, que son violon était de Nicolas François Vuillaume, originaire de Mirecourt ? Rei voltigeait d'une question à une autre, d'une conjecture à une autre, d'une supposition à une autre. Se débattant ainsi dans les incertitudes, il finissait par se désoler. Il se rendait trop bien compte que tous les cœurs du monde, retirés dans leur solitude intranquille, étaient semblables à des monades impénétrables, repliées sur elles mêmes ; qu'ils étaient finalement comme tous les corps du monde séparés les uns des autres, si douloureusement étrangers les uns aux autres.
Commenter  J’apprécie          470
Cancie   22 septembre 2019
Âme brisée de Akira Mizubayashi
Pour que la musique parvienne jusqu'à nous, il faut des compositeurs qui créent la musique. Il faut des interprètes, des instrumentistes, par exemple des violonistes qui la réalisent, mais il faut aussi des gens qui fabriquent leurs instruments, leurs violons et leurs archets. Il faut le concours de ces trois catégories... euh... trois groupes de personnes... Sinon, pas de musique, tu vois. N'est-ce pas merveilleux ?
Commenter  J’apprécie          390
Cancie   22 septembre 2019
Âme brisée de Akira Mizubayashi
Il posa son regard sur le violon mutilé. Il s'accroupit. Il le prit délicatement dans ses mains, ce corps souffrant avec les quatre cordes distendues dessinant des courbes tourmentées comme celles des tuyaux et des fils de raccordement électrique couvrant le visage d'un accidenté grave ou d'une victime d'un bombardement aveugle.
Commenter  J’apprécie          370
sagesse66   04 juillet 2020
Âme brisée de Akira Mizubayashi
En se plaçant à l'endroit exact où elle avait joué deux heures auparavant la "Gavotte en rondeau" , elle interpréta de nouveau la pièce de Bach.

Les aigus sonnaient comme une enfilade de gouttes d'eau pure versées par un ciel bas et tourmenté, étincelant aux premiers rayons du soleil pénétrant obliquement les feuillages verdoyants d'une forêt boréale luxuriante, tandis que les médiums et les graves étaient comme ouatés, glissant sur une étendue de velours, suscitant une impression de chaleur intime émanant d'une cheminée de marbre restée allumée toute la nuit.

Il y avait là, en plus, une saisissante égalité de timbres.

La musique avançait, revenait, montait, descendait avec une liberté euphorique; elle faisait penser à une danse joyeuse et sautillante qui semblait exprimer le bonheur de marcher dans un paysage enchanté...
Commenter  J’apprécie          333
sagesse66   29 septembre 2020
Un amour de Mille-Ans de Akira Mizubayashi
On ne naît pas tout nu, délesté de tout …

On arrive tout habillé, avec toutes les couches plus ou moins secrètes de l’histoire familiale et même nationale qu’on porte sur ses épaules comme un gros manteau ….

Tu portes le tien, moi le mien...
Commenter  J’apprécie          342
Cancie   21 septembre 2019
Âme brisée de Akira Mizubayashi
Emporté par la haine féroce, il balança le violon par terre de toutes ses forces et l'écrasa de ses lourdes bottes de cuir. L'instrument à cordes, brisé, aplati, réduit en morceaux, poussa d'étranges cris d'agonie qu'aucun animal mourant n'eût émis dans la forêt des chasseurs impitoyables.
Commenter  J’apprécie          330
sagesse66   27 septembre 2020
Un amour de Mille-Ans de Akira Mizubayashi
L’amour se mesure à l’intensité et à la durée de la douleur provoquée par la disparition de l’être aimé...
Commenter  J’apprécie          340
enjie77   16 mars 2020
Âme brisée de Akira Mizubayashi
C'est un livre magnifique. En pleine période de folie fasciste et d'engouement militariste et ultranationaliste japonais, un livre qui prônait l'usage critique de la raison et défendait la supériorité éthique de l'amitié des égaux par rapport à la soumission rampante et aveugle à l'égard des aînés et des dominants.



Je crois que mon père voulait faire de moi un jeune homme capable de garder sa lucidité en toute situation, de ne pas succomber à la folie collective et de s'insurger contre les aberrations….



Page 191 - "Dites moi comment vous allez vivre" publié en 1937 de Genzaburo Yoshino
Commenter  J’apprécie          320
migdal   03 juin 2021
Âme brisée de Akira Mizubayashi
Puis on a vu des violons à Crémone et ici à Mirecourt ! C'est merveilleux, ces gens qui font des violons et des archets... Pour que la musique parvienne jusqu'à nous, il faut des compositeurs qui créent la musique. Il faut des interprètes, des instrumentistes, par exemple des violonistes qui la réalisent, mais il faut aussi des gens qui fabriquent leurs instruments, leurs vioIons et leurs archets. Il faut le concours de ces trois catégories... euh... trois groupes de personnes... Sinon, pas de musique, tu vois. N'est-ce pas merveilleux ? N'oublie pas ça, Midori chan... Moi, je me souviendrai longtemps de Mirecourt.. . »
Commenter  J’apprécie          310

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Hommage à Jean-Louis TRINTIGNANT

Ce film de Francis Girod (1984) est l'adaptation du roman de Françoise Giroud, J.L. Trintignant y joue le président de la république

Au bon beurre
Le bon plaisir
Le candidat
Elysée-moi

10 questions
54 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , acteur , poésie , adapté au cinéma , hommageCréer un quiz sur cet auteur