AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.81 /5 (sur 113 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1971
Biographie :

Alexis Racunica, dit Alex Nikolavitch, est un scénariste et traducteur de bande dessinée français.

Il est aussi essayiste et conférencier, spécialisé dans la bande dessinée américaine.

Il a suivi une formation scientifique et exercé un certain nombre de métiers : laborantin, libraire, rédacteur de notices pour un dictionnaire de diététique, légendeur de photos de presse…, avant d’arriver à vivre de la bande dessinée. À partir de 1992, il écrit articles, nouvelles, et fait ses premières armes en tant qu’auteur.

Il a traduit des comics comme "Authority" ou "Batman" aux éditions Semic, "Spawn" pour les éditions Delcourt, "Hulk", "The Boys" (comics) et "V for Vendetta", pour l'éditeur Panini.

Il a publié plusieurs albums de bandes-dessinées comme scénariste, en France comme aux États-Unis, ainsi que quelques nouvelles de science-fiction dont une dans le magazine "Fiction".

Depuis 1999, il travaille pour Semic comme traducteur de comics ainsi que scénariste pour des récits parus dans Fantask, Kiwi, Mustang, Spécial Zembla et Spécial Rodéo, où on a pu lire la série "Bernie, l'homme à la guitare", dessinée par Ronaldo Graça. Il a publié par ailleurs trois albums dans des genres variés.

Il a participé à la fondation du collectif Fulchibar, une "tentative de création d'un agent mémétique contagieux mais non pathogène".

son blog : http://nikolavitch-warzone.blogspot.com/
Twitter : https://twitter.com/nikolavitch?lang=fr
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Alex Nikolavitch Racunica nous parle de l'ouvrage de de S.T. Joshi, "Je suis Providence : vie et oeuvre de H.P. Lovecraft" aux éditions ActuSF , qu'il a partiellement traduit. Retrouvez le livre : - https://www.mollat.com/livres/2298792/s-t-joshi-je-suis-providence-vie-et-oeuvre-de-h-p-lovecraft-volume-1 - https://www.mollat.com/livres/2298793/s-t-joshi-je-suis-providence-vie-et-oeuvre-de-h-p-lovecraft-volume-2 Notes de Musique : Bibliothèque Audio Youtube Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
Alex Nikolavitch
Alfaric   26 février 2018
Alex Nikolavitch
Il en va parfois ainsi des personnages conçus pour une quête : une fois la quête terminée, qu'en faire ?
Commenter  J’apprécie          280
Alex Nikolavitch
Alfaric   06 mars 2018
Alex Nikolavitch
Philip José Farmer (1918-2009) est resté dans l'histoire comme « l'homme qui dévergonda la SF ». Ses "Amants étrangers" ("The Lovers", 1952) firent scandale en leur temps, dans une Amérique encore pudibonde, et il consacra par la suite une bonne partie de sa carrière à pulvériser les tabous, qu'ils soient sexuels ou religieux.
Commenter  J’apprécie          240
Dionysos89   20 décembre 2016
Eschatôn de Alex Nikolavitch
Ce que vous ne voyez pas, tous les deux, c’est qu’avoir survécu suffit en soi. C’est ce qu’apprennent tous les soldats, en tout monde et en toute époque. Une journée où l’on finit vivant est une journée de plus, une journée où la mort n’a pas gagné. Quoiqu’on ait pu perdre par ailleurs, il y a là une raison de se réjouir.



Commenter  J’apprécie          180
Dionysos89   02 juin 2016
Eschatôn de Alex Nikolavitch
Là où l'autonomie n'existait pas, l'innovation n'existait pas non plus.
Commenter  J’apprécie          190
manU17   19 octobre 2018
Howard P. Lovecraft : Celui qui écrivait dans les ténèbres de Alex Nikolavitch
Diabolique, ululant, un gargouillement de cadavre mêlé d'un cliquetis de morts emplit l'atmosphère - cette même atmosphère d'ossuaire qu'empoisonnaient des relents de naphte et de bitume.
Commenter  J’apprécie          170
Dionysos89   06 août 2016
Eschatôn de Alex Nikolavitch
Quand il lui arrivait de plonger ses regards dans l’esprit d’un de ses congénères, Lothe n’y voyait souvent que des préoccupations communes et vulgaires. Et, quand elles ne l’étaient pas, elles n’avaient aucun sens à ses yeux. Ces gens se rendaient malades en se demandant de quoi demain serait fait. Pour la plupart d’entre eux, demain devait se maintenir à l’identique du présent. L’inattendu, le changement, la remise en cause du statu quo, tout cela les terrifiait. Ils s’accrochaient à de minuscules privilèges, à des bribes de pouvoir ou de réputation, sans jamais s’interroger sur le sens de leur vie et de ces colifichets dont ils encombraient leur esprit.



Commenter  J’apprécie          150
Dionysos89   20 août 2016
Eschatôn de Alex Nikolavitch
Une femme pouvait devenir hiérarque de son convent féminin, pas épiscope ni ecclésiarque. Une femme pouvait devenir lictrice et donner son sang pour la défense de la Foi, elle pouvait même devenir sergent, mais jamais capitaine, et Alania le savait. Quand elle s’était retournée contre l’inquisiteur, elle savait être montée aussi haut qu’elle le pourrait jamais. La chute était dès lors inévitable, tant la jeune femme ne se croyait pas faire pour la stagnation.



Commenter  J’apprécie          120
Dionysos89   24 juin 2016
Eschatôn de Alex Nikolavitch
Curieusement, c’est à ce moment que lui revint une histoire racontée par son père, une nuit qu’ils avaient été garder des bêtes dans les collines. « Les étoiles, ce sont les trous dans la toile de tente du ciel. De l’autre côté, c’est le monde lumineux des dieux, et c’est leur lumière qui nous provient ainsi, coulant par les trous. » Il se souvient avoir demandé alors : « mais papa, qu’est-ce que ça veut dire, quand il pleut ? » Et la mélancolique réponse de l’homme, prématurément usé par les travaux des champs et la perte d’une partie de sa famille, avait été : « ce sont les dieux qui pleurent sur le sort de notre pauvre monde, et leurs larmes qui nous baptisent de peine. »
Commenter  J’apprécie          100
Dionysos89   13 janvier 2021
Le dossier Arkham de Alex Nikolavitch
Je ne l'ai acceptée dans notre groupe qu'à cause de la réticence de nos autres condisciples à nous accompagner, et à cause de l'insistance du professeur Blake, qui, Dieu sait pourquoi, la trouve brillante. Il faudra qu'il comprenne un jour, celui-là, que les notes et le travail ne font pas tout, et qu'il faudrait aussi savoir récompenser le talent et l'aisance financière. De toute façon, et je l'ai toujours dit, tout s'en va à vau-l'eau depuis que l'on accepte les femmes à l'université. La recherche érudite, c'est un travail d'homme, nom de Dieu !
Commenter  J’apprécie          70
Elilawenn   03 novembre 2014
Apocalypses ! : Une brève histoire de la fin des temps de Alex Nikolavitch
L’image de la fin du monde, au Japon, s’est cristallisée sous une forme très spécifique. Il faut dire que le Japon est une des rares nations contemporaines à avoir fait l’expérience directe du crépuscule des dieux et de l’écroulement en trois jours de ses valeurs et systèmes de représentation ancestraux. […] L’impact sur la culture japonaise a été intense. Le digérer, le surmonter et le transcender aura pris des années.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Alex Nikolavitch (276)Voir plus


Quiz Voir plus

Ma fille, mon enfant de David Ratte

Commment s'appelle le copain de Chloé ?

Abdel
Abdelaziz
Abdou

5 questions
1 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , racisme , familleCréer un quiz sur cet auteur

.. ..