AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.2 /5 (sur 735 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Luçon , 1978
Biographie :

Angélina Delcroix est une écrivaine, auteure de roman policier.

Après une licence de génétique et des études en psychothérapie, elle a été psycho-praticienne aux Magnils Reigniers, en Vendée.

Après avoir exercé plusieurs années en cabinet de psychothérapie, elle a préféré se reconvertir et s'orienter vers une aide plus concrète. En 2016, elle s'installe en toute indépendance comme aide à domicile agréée.

Un premier roman, "Ne la réveillez pas" paraît en 2017 aux Éditions Nouvelles Plumes, dans lequel l'auteure crée le personnage de Joy Morel, adjudante, suivi par "Si je serais grande" en 2018.

Deux romans qui rencontrent le succès et Angelina Delcroix se consacre désormais entièrement à l'écriture puisqu'en 2019, sort son 3ème roman, "Un peu, beaucoup...jusqu'à la mort".

Mariée, elle est mère de deux enfants.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Angélina Delcroix   (7)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (97) Voir plus Ajouter une citation
Yendare   23 septembre 2018
Ne la réveillez pas de Angélina Delcroix
À mi-­chemin, elle fut stoppée dans son élan par des sanglots d’enfant. Une petite fille d’environ six ans était assise sur une tombe. Deux couettes blondes cachaient son visage, penché vers le sol. Christelle s’approcha d’elle et se mit à sa hauteur.

— Coucou, qu’est-­ce qui t’arrive ? Tu es toute seule ?

— Oui, je cherche ma maman, j’arrive plus à la trouver.

— Ne t’inquiète pas, je vais t’aider. Elle est habillée comment, ta maman ?

— Elle avait mis sa robe rouge.

— Super ! On va vite la retrouver, alors !

L’espoir remplaça les larmes sur le visage de la petite.

— Mais comment tu vas faire ?

— Facile : le rouge, ça se voit bien !

— Ah ! Alors, tu peux voir à travers les cercueils ?

Christelle se figea, soufflée par cette question.
Commenter  J’apprécie          290
Yendare   25 septembre 2018
Ne la réveillez pas de Angélina Delcroix
Quatre comprit que la recette de la folie était finalement simple. Enfermez la personne dans un espace restreint et sombre. Éliminez toute notion du temps qui passe. Laissez-­la mariner dans son jus de questions pendant de longues heures. Arrosez régulièrement de cris et de gémissements atroces. Rajoutez une dose de douleur physique. Recouvrez le tout d’ignorance quant à son propre sort et, enfin, enfournez dans son crâne que le sort des autres dépend d’elle.
Commenter  J’apprécie          270
Yendare   21 décembre 2018
Si je serais grande de Angélina Delcroix
Ma maman est là, près de moi, son regard est inquiet et plein d’amour. Mais j’en fais quoi de cet amour ? Personne ne m’a jamais appris. Je ne sais pas faire. Je suis habituée à autre chose. Mes doigts viennent agripper les bandages sur mes poignets pour tenter de les arracher. Maman m’en empêche.

— Non, Charlie ! Je t’en supplie, arrête !

C’est plus fort que moi, une force me pousse, je ne me contrôle plus. Je laboure les bandages comme un chien creuserait pour trouver un os. Au passage je me griffe la peau autour. Maman crie. Je l’entends, mais de loin. Je suis partie dans mon monde. Le seul que je connaisse. Celui de la souffrance.
Commenter  J’apprécie          200
Yendare   28 septembre 2018
Ne la réveillez pas de Angélina Delcroix
Olivier avala d’un trait le reste de son café froid, se leva de la chaise et saisit sa veste sur le dossier.

— Tu te fous de moi, là ! lui balança Alexandra au bord de l’explosion.

— J’ai plus important à gérer qu’une femme en colère avec sa chieuse d’ado, tu vois !

— Sûrement, rétorqua Alexandra piquée au vif. Mais cette femme et cette ado, comme tu dis, c’est ta famille. Le jour où tu réaliseras que tu en as une, il sera trop tard.

— Joue pas à ça !

Alexandra passa devant lui sans le regarder et lui ouvrit grand la porte d’entrée.

— Casse-­toi !
Commenter  J’apprécie          200
cicou45   12 mars 2018
Ne la réveillez pas de Angélina Delcroix
"La folie se cache dans tous les esprits. Elle est sournoise, maligne. Elle attend. Et le jour où on lui ouvre la porte, elle se faufile. Lentement au départ pour qu'on ne la remarque pas. Puis elle prend de plus en plus de place et tisse sa toile autour de la partie saine de l'esprit pour la tuer progressivement."
Commenter  J’apprécie          180
Yendare   16 septembre 2021
Un peu beaucoup... Jusqu'à la mort de Angélina Delcroix
Est-il possible de réajuster ses œillères après avoir vu le pire de l’espèce humaine ? Le « faire comme si ça n’existait pas » est juste rayé de la carte. Parfois, on voudrait que le déni s’installe pour rendre la vie plus légère. Mais l’inconscient est seul maître à bord. Lui seul décide de ce qu’il envoie aux oubliettes ou non. Et quand on devient parent alors qu’on a les pieds dans l’atrocité perpétrée par certains êtres abjects, l’instinct de protection et de survie interdit à l’oubli de s’installer.
Commenter  J’apprécie          170
Yendare   25 septembre 2021
Un peu beaucoup... Jusqu'à la mort de Angélina Delcroix
- Je vais devoir faire un rapport, lance-t-il à Stan.

- Moi aussi, ajoute Greg. Matraquage injustifié d’un détenu, le directeur va aimer, je pense, vu les polémiques actuelles.

- Il a agressé son codétenu, se défend Buffalo Bill.

- Je dirais plutôt qu’il l’a sauvé et que tu as voulu l’en empêcher. Tout dépend de la version délivrée. On peut fournir chacun la nôtre, rappelle-moi depuis combien de temps tu es là ? Ou on peut aussi considérer cet incident comme bénin. Tu choisis quoi ?

Buffalo Bill bouscule Greg en sortant de la cellule.

- Quant à toi, crache Greg au nouveau, je te conseille vivement de fermer ta gueule. À mon avis, ce qui t’est arrivé ce matin n’est qu’un amuse-bouche. Tiens-toi à carreau si tu ne veux pas que le repas te soit servi tout de suite.

- Une menace, gardien ?

- Non, des années d’expérience.
Commenter  J’apprécie          150
cicou45   10 mars 2018
Ne la réveillez pas de Angélina Delcroix
"_Après ce qu'il t'a fait vivre, c'est normal, Joy.

_Non, c'est juste un alibi au mal, ça. Aucune raison ne devrait pouvoir activer l'envie de tuer en nous."
Commenter  J’apprécie          160
Yendare   18 septembre 2021
Un peu beaucoup... Jusqu'à la mort de Angélina Delcroix
« Tu as le droit de te tromper, Joy, l’erreur n’est qu’un essai qui finira en réussite. Tu feras des choix qui pourront ne pas t’amener où tu le désires, mais il n’est jamais trop tard pour bifurquer. La vie est faite d’un ensemble d’embranchements. Certains te guideront sur le bon chemin, d’autres non, mais pour le savoir, il faut s’aventurer et vivre à fond chaque périple. » (le père de Joy)
Commenter  J’apprécie          150
celine85   01 août 2020
Ne la réveillez pas de Angélina Delcroix
Il se demanda si l'instinct de survie prendrait le dessus le moment venu, ou si sa conscience l'en empêcherait. A quel moment devient on prêt à n'importe quoi? A quel moment le monstre en nous est il prêt à passer à l'action?
Commenter  J’apprécie          130

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur



.. ..