AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.6 /5 (sur 491 notes)

Nationalité : Pays-Bas
Né(e) à : Amsterdam , le 19/07/1945
Biographie :

Anna Enquist est le pseudonyme de l'écrivaine et psychanalyste néerlandaise Christa Widlund-Broer.

Après des études de piano au conservatoire de musique de La Haye, elle étudie la psychologie clinique à Leyde pour devenir psychanalyste. À partir de 1976, elle mène une double carrière de pianiste et de psychanalyste.

En 1987, elle abandonne le piano pour se consacrer totalement à l'écriture et publie un premier recueil de poésie en 1991 : "Soldatenliederen" (Chants de soldats). Suivent plusieurs livres de poésie," Jachtscènes" (Scènes de chasse) en 1992, "Een nieuw afscheid" (Un nouvel au revoir) en 1994, "Klaarlichte dag" (En plein jour) en 1996 et "De tweede helft" (La deuxième mi-temps) en 2000.
Quelques poèmes ont paru en traduction française dans la revue "Septentrion", dans l'anthologie "Le Verre est un liquide lent" (Farrago, 2003) ou encore dans Europe, n° 909-910, 2005.

Anna Enquist lit souvent des poèmes en public en compagnie du pianiste Ivo Janssen. Deux petits volumes de poésie ont déjà paru, accompagnés chaque fois d’un CD. Parmi les compositeurs interprétés par Ivo Janssen : Sergueï Prokofiev, Leoš Janáček, Robert Schumann...

Ce n'est qu'en 1994 qu'elle publie son premier roman : "Het meesterstuk", que les éditions Actes Sud traduisent sous le titre : "Le chef-d'œuvre".

En 2001, sa fille meurt accidentellement : la perte de l'enfant devient un des thèmes majeurs de ses écrits postérieurs.

Elle a notamment été poète officiel de la ville d'Amsterdam, ville près de laquelle elle vit et travaille encore aujourd'hui.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Depuis longtemps déjà, les romans d?Anna Enquist, publiés chez Actes Sud, ont conquis de très nombreux lecteurs français. Cette oeuvre, d?une profonde cohérence, excelle dans la peinture des mille et une nuances de l?âme humaine, de ses contradictions, grandeurs et faiblesses. Ses livres célèbrent la musique, disent le deuil irréparable, reflètent l?évolution de nos sociétés vers toujours plus d?individualisme? Et sa prose, d?une élégance toute classique, révèle la grande poétesse et pianiste qu?est également l?auteure de Contrepoint et Quatuor. Animé par Florence Noiville, le Monde des Livres. Samedi 26 mai, Salle Molière - 33e Comédie du Livre
+ Lire la suite
Citations et extraits (173) Voir plus Ajouter une citation
Bookycooky   25 mai 2015
Les endormeurs de Anna Enquist
La timidité est un phénomène bizarre.Les timides se sentent toujours observés,comme s'ils étaient le centre du monde.p.198
Commenter  J’apprécie          210
fanfanouche24   24 octobre 2019
Car la nuit s'approche de Anna Enquist
Je comprends votre point de vue, lui dit-il. On est forcément amoureux du passé quand on joue comme vous dans un ensemble de musique baroque. Mais pour moi, c'est différent : je ne peux pas faire abstraction du présent. Aujourd'hui, les clients veulent des cordes en acier, des instruments gonflés jusqu'à l'absurde pour affronter des salles de deux mille places...(...)

Moi, je suis déjà content qu'il y ait encore des gens pour jouer de la musique, même si c'est d'une autre façon qu'avant. (p. 15)
Commenter  J’apprécie          180
Lucie16   01 février 2011
Contrepoint de Anna Enquist
Le but de la musique est d'imiter la nature, estimait-il. Non, pas les montagnes, les ruisseaux et les arbres, mais la nature humaine. La vie émotionnelle. Les états d'âme.
Commenter  J’apprécie          190
fanfanouche24   27 octobre 2019
Car la nuit s'approche de Anna Enquist
Mais on peut aussi voir les choses autrement : cette lettre, le procès en lui-même, tout cela signifie que leurs malheurs ont été pris au sérieux. Châtiment, expiation, revanche. (p. 208)
Commenter  J’apprécie          170
Sachenka   29 décembre 2018
Le Chef-d'oeuvre de Anna Enquist
- Celui qui ose rivaliser avec son père d'une manière saine et peut s'allier sa mère, celui-là a déjà une base solide de respect de soi, ce n'est plus un puits sans fond.
Commenter  J’apprécie          170
fanfanouche24   20 janvier 2014
Les endormeurs de Anna Enquist
Le patient n'est pas le seul à être nerveux lors d'un premier rendez-vous. C'est aussi un moment crucial pour le thérapeuthe. Il doit faire toute une série de choses à la fois. Observer, écouter, établir le contact, prendre des décisions, en informer le patient, évaluer, mémoriser...(p.12)
Commenter  J’apprécie          150
fanfanouche24   30 octobre 2019
Quatuor de Anna Enquist
Partir vers la maison, vers Jochem, vers la table de la salle à manger, vers le cours de violoncelle. Si elle suit bien ce parcours fléché, le jour s'en ira de lui-même. (p. 20)
Commenter  J’apprécie          150
fanfanouche24   03 novembre 2019
Quatuor de Anna Enquist
Maintenant, se dit Heleen, il faut garder cette concentration. Continuer à surveiller le doigté des autres pour rester en phase, même si ce n'est pas la peine car à présent, ils sentent le rythme, ils vibrent tous les quatre aux mêmes pulsations. Comment ça se fait, quelqu'un a imaginé cette musique il y a combien de temps, au XVIIIe, et plus de deux cents ans après, ces mêmes notes déclenchent en nous quelque chose qu'on ne peut pas expliquer ? (p. 186)
Commenter  J’apprécie          140
fanfanouche24   25 octobre 2019
Car la nuit s'approche de Anna Enquist
(...) le violoncelle n'appartient plus à Reinier, mais à elle, l'héritière. (...)

Jochem ne voudra pas le vendre, il va insister pour que j'en prenne soin, que je me remette à jouer, que je fasse comme si rien n'était arrivé. (...) Il va m'enrôler dans l'armée du quotidien, faire de moi un bon petit soldat qui marche sans protester, comme si ça servait à quelque chose d'avancer, comme s'il y avait un objectif à l'horizon. (p. 53)
Commenter  J’apprécie          140
fanfanouche24   02 novembre 2019
Quatuor de Anna Enquist
Un fourgon blindé passe le portail en vombrissant, quelqu'un crie, la barrière s'abaisse pour aussitôt remonter.

(...)L'univers de crime et des châtiments, refoulé par la musique le temps d'une soirée, la prend au dépourvu. Elle se détourne de la fenêtre comme pour revenir à l'endroit où, juste auparavant, elle était entourée de sons et emplie d'une quiétude à présent évanouie. (p. 188)
Commenter  J’apprécie          140
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Opéras du XIXe siècle et littérature : 3e partie

Tancredi (Tancrède) de Gioachino Rossini - 1813

Alexandre Dumas père
Voltaire
Victor Hugo

16 questions
5 lecteurs ont répondu
Thèmes : opéra , littérature , théâtreCréer un quiz sur cet auteur
.. ..